Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Sam 26 Mai 2012 - 16:35

Bonjour à tous, Very Happy

En étudiant divers règlements de l'artillerie, j'en suis arrivé à me demander si l'attelage des batteries de 1940 était très différent de celui des batteries de l'artillerie de 1888...

Mais avant d'aborder le harnachement proprement dit, abordons brièvement un point de terminologie lié à l'emploi de ces "batteries attelées".

En consultant le titre 1 du règlement dont la couverture figure ci-dessous, j'ai remarqué les précautions prises par le rédacteur pour bien distinguer l'artillerie à cheval de l'artillerie montée (sans toutefois en donner une définition). je suppose qu'il s'agissait d'une question de vitesse de déplacement avec dans le premier cas tous les hommes à cheval ou sur les avant-trains, et dans le second cas, une partie des hommes à cheval ou sur les avant-trains et une partie dans des fourgons, voire à pied... Je m'imagine l'artillerie à cheval bien adaptée pour suivre les évolutions d'une brigade de cavalerie, selon le concept des batteries "volantes".

La question que je me pose est la suivante : mon impression est-elle correcte et faisait-on toujours cette distinction - mutatis mutandis - dans l'artillerie attelée de 1940 ("hippomobile" semble être un terme relativement moderne qui n'apparaît pas dans le règlement de 1888, en l'occurrence édition de 1890) ?

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]

[img][/img]

Impressionnant ! De l'importance de l'utilisation du sitogogniomètre...


Dernière édition par Thierry Moné le Sam 26 Mai 2012 - 18:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Sam 26 Mai 2012 - 16:59

Bonjour à tous !
Bonjour Thierry !

Peut-être s'agit-il de cette distinction là ?
- Artillerie montée : les artilleurs
marchent comme les fantassins
- Artillerie à
cheval : les artilleurs sont à cheval

Cette distinction existe-t-elle toujours en 1940 ? ...
Dans les faits, au vu de certaines images ou photos, j'aurais tendance à répondre oui ...
Etait-elle encore règlementaire ? ... Je ne sais !

Bien cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5368
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Sam 26 Mai 2012 - 17:23

Bonjour,

En 1939, les batteries hippomobiles des régiments d'artillerie des divisions d'infanterie sont des batteries montées. Les détails d'organisation sont donnés sur la page OdB du site. Les personnels ne se déplacent pas à pied mais soit montés, soit sur les avant-trains, soit dans des voitures hippo.

Les batteries hippo des RA de Divisions de Cavalerie sont dites batteries à cheval...

Mais à la déclaration mobilisation, seule la 1ère Division de Cavalerie a encore son régiment d'artillerie à 2 groupes de 75 à cheval, les deux autres RADC étant des régiments motorisés.

Dans une batterie à cheval, tous les servants de la batterie de tir et tous les personnels de la section de commandement sont pourvus d'un cheval de selle.

En 1940, il n'y a plus de batteries à cheval...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Sam 26 Mai 2012 - 18:37

Bonjour à tous, Very Happy

Bonjour Claude et Didier,

Merci pour ces explications car je n'avais pas bien perçu à quel moment l'artillerie "à cheval" avait disparu...

Si je résume, en 1940, l'artillerie "hippomobile" est en fait de l'artillerie anciennement "montée".

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Mar 12 Juin 2012 - 9:01

Bonjour à tous, Very Happy

Cet objet est actuellement proposé comme "entrave pour chevaux d'artillerie"... Pour ma part je n'avais encore pas vu ce genre de chose. Est-ce vraiment une pièce réglementaire ? Etait-elle en service en 1940 ?

Merci pour vos précisions !

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Jeu 20 Sep 2012 - 13:42

Bonjour à tous, Very Happy

Je vous prie de bien vouloir m'excuser pour la nature du cliché que je vous propose... Je voudrais juste savoir à quelle armée appartenait ce pauvre cheval.

Le cliché a été pris par un soldat allemand en 1940 (voir inscription au dos : à part les mots "Pferd" et "bei", je ne déchiffre ni le lieu ni le premier mot...)

Qu'en pensez-vous ?

Cordialement,

[img][/img]

[img][/img]

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5368
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Jeu 20 Sep 2012 - 19:16

Je crois reconnaître un harnachement d'artillerie ou du train français.

Au sens propre, il ne reste que les os et la peau (enfin, des lambeaux). La photo a dû être prise assez longtemps après les combats... les charognards ont fait leur travail.

Le post sur le CDCQS FD VSLQ est plus drôle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Ven 21 Sep 2012 - 8:59

Bonjour Didier, Very Happy

Oui, c'est vrai que dans le genre on fait plus drôle... et encore, vous ai-je épargné la vue du reste de notre ami.

Ce qui m'a fait douter de l'origine de ce harnachement, c'est la forme de la partie visible de la branche du mors... on dirait un mors britannique. Shocked

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement   Dim 23 Sep 2012 - 6:58

Bonjour à tous, Very Happy

Le vendeur du cliché du cheval mort indique qu'au dos il est écrit " St Pierremont " (88)...

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Batteries Attelées de l'Artillerie de 1940 : le Harnachement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs d'un vétéran de la campagne de 1940.
» Artillerie Française
» Armement et organisation de l'infanterie française en 1940
» artillerie du chaberton
» Identification uniforme second empire artillerie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Armement :: Artillerie-
Sauter vers: