Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Etre nommé officier en 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicolas75
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 18:16

Bonjour à tous,

Je m’interroge sur le parcours d’un officier Fr d’infanterie de 1940 dont j'ai un acces partiel sur quelques infos de son dossier

Né en 1902, notre homme n’est que lieutenant au 172e Rif en 1940
Il vit dans un quartier très aisé Parisien et est publicitaire, métier et localisation qui me fait penser que pour l’époque il ne devait pas être de « basse extraction » comme dirai Daniel Prevost
Est ce normal d'avoir un grade si bas compte tenu de son age et de sa situation pro et perso

Ma question est donc la suivante :
Lors de la mobilisation, peut on se voir affecté directement en tant qu’officier subalterne si l’on n’a pas été préalablement officier (d’active ou de réserve) mais que l’on justifie d’un niveau d’éducation ou d’accomplissement professionnel jugé suffisant pour remplir la tache ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 21:23

Nicolas ,
Ma réponse sera peut être mauvaise, mais avez vous fait votre service militaire ?
Si vous n’êtes ni médecin ou infirmier , ni spécialiste ultime et indispensable ( dans l'armée de l'air des contrôleurs aériens civils par exemple ) , vous êtes simplement pris comme un appelé classique , quel que soit votre niveau d’éducation .
Certes ensuite , vous allez avoir des avantages ou être mieux placé , car on estime vos compétences utiles , mais vous ne serez pas gradé pour autant . Il n'y a que dans le domaine médical ( ou vétérinaire , je regarde mon pote Didier ) ou l'on obtient des grades par assimilation , a ma connaissance .
Si ceci s'est fait dans les années 90 pour moi , je doute qu'il se soit fait mieux dans les années 30/40 . Et ce n'est pas faute d'avoir donné "des cours" sur l'armement moderne aux sous-off qui devaient m'enseigner les bases de l'armement ( et ils ont été vexés , croyez moi ... )
Bref, espérons que l'armée Française ait changé depuis , car a 19 ans , j'en savais plus que beaucoup d'officiers sur leur armée , et les autres ... Et ayant travaillé au courrier classifié , j'ai vu des perles monstrueuses arriver , des photos et schématiques du F117 a l’époque , que j'avais déjà , étant passionné aviation . A se demander le pourquoi du secret défense pour les militaires , vu que c’était publié dans les revues spécialisées . Ou alors c’était une blague d'un colon d'une autre base, mais ça je ne le saurais jamais .

Bref, dans l'armée , sauf si tu as un rôle que eux comprennent , tu prends un fusil et tu sers de viande hachée .
J’étais logisticien de haut niveau , ils ont pas compris , j'ai dit que j'avais des base en informatique , ils ont compris . Stupide non ?
J'aurais pu leur faire économiser des dizaines ou centaines de milliers d'euros .
Mais ça intéresse pas le militaire recruteur ça .


Alain


Revenir en haut Aller en bas
nicolas75
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 21:42

Salut
Je n'ai pas eu a faire de service car née en 1980, seule la journée etait prevue
Votre temoignage sent le vecu ...
Peut etre que le lieutenant dont je parle etait peu assidu ou bien un reserviste tardif explicant son retard de promotion
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5385
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 21:52

Bon, revenons à 1940, je crois que des anectodes telles que celles d'Alain, beaucoup de monde en a...

Si l'on parle des emplois nécessitant un diplôme particulier, médecins, pharmaciens, dentistes, il existait le grade de médecin auxiliaire, etc. qui correspondait au grade d'adjudant pour les appelés non officiers.

Par ailleurs, il existait déjà sauf erreur la Préparation militaire supérieure, et des écoles d'EOR... il n'y a donc pas tellement de raison qu'un appelé soit nommé officier sans passer par ces préalables.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 22:13

Si j'estime , comme la plupart, avoir perdu mon temps , je pense que le service national était une bonne chose car il confrontait les "deux ou trois mondes" que composent la France .
Je préviens , ces paroles ne sont pas politiques , purement une expérience de vécu .

Ainsi j'ai vu pendant mes classes un appelé , associal , totalement rebelle a tout , qui n'aurait pas du faire son service . Nous avons finit par le faire exempter , nous les appelés !
Ainsi j'ai vu , pendant mon service , un type agriculteur , qui a perdu tout , car il n’était pas chez lui pour travailler , et a la fin , je crois qu'il a perdu sa femme et ses enfants . Une vie brisée .
Ainsi j'ai vu des engagés pleurer pour ne pas aller au combat . Pourquoi s'engager si on n'a pas les couilles du métier ?
Et j'ai vu aussi beaucoup de "petit chefs" , qui s’imaginaient être importants , et qui ne tenaient pas 10 secondes de dialogue ... mais le dialogue n'existe pas dans l'armée , quand on est appelé !
Bref , cette période n'etait pas bonne , et je suis ravi que vous ne l'ayez pas vécu , mais je regrette le mélange , que vous n'avez pas vécu non plus , qui donne une vision plus juste de nos compatriotes .
Un exemple : a Pau , j'avais passé un test psychotechnique , en vue de m'engager ( j'etais jeune ! ) , et j’étais avec la masse des appelés . Ils déterminaient comme des tronches ceux qui avaient eu 20/20 , et j'en étais , 2 ou 3 sur 250/300 . J'ai simplement répondu a mes comparses du moment qu'il est simple d'avoir 20/20 , il suffit de comprendre la tournure des questions , et la logique demandée. Et la ils m'ont regardé de travers ... comme si j'etais un alien .
C'est ça aussi le bonus du service militaire , comprendre que la France n'est pas faite que de gens de ton cercle d'amitié .
Moi j'ai aidé et poussé certains du mieux que je pouvais , par exemple pour être pompier , et ça a très bien marché .
Mais soyons clairs, si je n'avais pas été au commandement d'une base , juste trouffion , si je n'avais pas amadoué certains officiers par ma passion de l'histoire , je n'aurai pas pu insister et diriger X ou Y dans une branche qui leur allait ( dont mon pote dans les pompiers , qui en a fait son métier ensuite ) .
L'armée , en temps de paix , c'est au mérite de celui qui a les meilleurs contacts .
Les engagés, nombreux ici , ou réservistes, auront certainement une autre vision .
Moi je donne une vision du bas , des années 90 .



Alain




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 22:14

dhouliez a écrit:
Bon, revenons à 1940, je crois que des anectodes telles que celles d'Alain, beaucoup de monde en a...

Si l'on parle des emplois nécessitant un diplôme particulier, médecins, pharmaciens, dentistes, il existait le grade de médecin auxiliaire, etc. qui correspondait au grade d'adjudant pour les appelés non officiers.

Par ailleurs, il existait déjà sauf erreur la Préparation militaire supérieure, et des écoles d'EOR... il n'y a donc pas tellement de raison qu'un appelé soit nommé officier sans passer par ces préalables.

Cordialement,

DH

Et la , je suis totalement ok , vu qu'on a suivi les aspirants ici meme .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4860
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 22:21

Bonjour,

Il existe effectivement des EOR en 1940, je dispose d'une bonne partie des cours qui y étaient enseignés.

Mis à part quelques cas très très spécifiques, comme ceux proposés par Didier, il est strictement impossible d'intégrer l'armée avec le grade d'officier, sans au préalable avoir suivi le cursus correspondant. Et heureusement, vues les responsabilités attribuées à un officier dans un RI!

D'autre part, votre officier, si cela avait été le cas, aurait du être intégré comme sous-lieutenant et pas comme lieutenant. Il existe néanmoins quelques montées en grade (par exemple d'adjudant à lieutenant) pour des fonctions particulières, mais en aucun cas de civil à lieutenant.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 22:25

service secrets et assimilés exclus
Revenir en haut Aller en bas
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4860
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 22:32

Bonjour,

Non, j'ai eu il y a peu l'exemple d'un adjudant nommé lieutenant dans les SS français, en fonction de la mission et du bagage civil...

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 22:42

stop eric , durant la seconde guerre mondiale , car c'etait un nazi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 22:44

( je passe ici les BO des FFL qui nomment des officiers superieurs )
On est dans le cadre 1940
Revenir en haut Aller en bas
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4860
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Mer 2 Mai 2012 - 22:44

Bonjour,

SS : services secrets.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
nicolas75
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Jeu 3 Mai 2012 - 14:24

Merci pour vos reponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALVF
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Jeu 3 Mai 2012 - 15:56

Bonjour,
En ce qui concerne la question initiale, comment être "simple" lieutenant en 1940 quand on est né en 1902, la réponse me paraît simple, c'est ce que l'officier concerné a certainement effectué un service militaire vers 1923-1924 et a accédé au statut d'officier par le biais des Officiers de Réserve.Ce grade modeste s'explique probablement par un désintérêt ultérieur complet du "perfectionnement des O.R", sinon il aurait été promu capitaine au moins avant 1940.
C'est un cas très fréquent après 1918, "on" profite de son bagage intellectuel pour n'avoir pas à se mêler trop longtemps aux citoyens de toutes classes, issus du "pays réel", et à devenir aspirant de réserve via les E.O.R, d'autant plus facilement que le service militaire passera rapidement à deux ans puis un an seulement dans les années 1920.

Il y a là un changement de mentalité complet par rapport aux "générations" d'avant 1914 où les officiers de "Complément" ou de Réserve (admirez le premier substantif!) mettaient un point d'honneur à suivre de près l'instruction et, donc, la préparation à la guerre.

L'avancement des O.R n'avait rien d'automatique, il fallait suivre le cycle de perfectionnement très fastidieux.Voilà qui explique que des aspirants ayant servi glorieusement en 1914-1918 furent mobilisés en 1939 avec ce simple grade.L'exemple le plus fameux est l'aspirant Martin, glorieux artilleur dans les Vosges en 1915-1918 puis toujours aspirant en 1939 avant d'être un des défenseurs d'Epinal en juin 1940 (il a laissé des livres connus des amateurs du front des Vosges de 1914-1918).

Il faudrait connaître de plus près le parcours de l'officier évoqué dans le premier message.

Cordialement,

Guy François.

P.S: Permettez moi de sourire à l'évocation des "turpitudes" de l'Armée française dans les années 1990.Qu'auriez-vous pensé de celles des années 1960! Et à plus forte raison de l'Armée de 1939-1940!Et même de celle de 1914-1918?Je crois pourtant que l'Armée de 1939 a battu tous les records sous la "férule" tatillonne et sectaire des Gamelin et autres chefs à son image, nommés par le pouvoir politique, rappelons-le!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5385
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Etre nommé officier en 1940   Lun 5 Jan 2015 - 21:52

Bonsoir,

Je remonte ce fil pour un petit point sur les possibilités d'accession aux grades d'officiers (en exceptant les sous-officiers promus), telles qu'elles découlent notamment de la loi du 31 mars 1928 sur le recrutement de l'armée.

1re possibilité : Les écoles militaires (ESM, Polytechnique, Ecole du service de santé)

2e possibilité : Une formation militaire est intégrée à certaines grandes écoles (Normale sup, Centrale, Mines, Ponts & Chaussées, Ecole des mines de St Etienne) les élèves ayant le niveau requis sont nommés directement sous-lieutenant pour le service actif (le grade d’aspirant de réserve n’est créé qu’en août 1936).

3e possibilité : Pour les appelés : Peloton préparatoire aux pelotons d’EOR (6 mois) puis pelotons d’EOR (5 mois) puis concours d’EOR et nomination au grade de sous-lieutenant.
Une PMS est organisée dans certains établissements d’enseignement supérieur soit obligatoirement pour l’ensemble des élèves, soit facultativement pour certains cursus seulement.
Le brevet de PMS permet d’accéder directement aux Pelotons d’EOR.


Pour les professions médicales et les vététérinaires :
Une préparation militaire supérieure spéciale est organisée pendant le cursus. S’ils obtiennent le brevet de PMS, ils effectuent (dans le cadre du service d’un an) :
soit 5 mois comme médecin auxiliaire, vétérinaire auxiliaire… puis 7 mois comme médecin sous-lieutenant, vétérinaire sous-lieutenant…
soit 1 an comme médecin auxiliaire, vétérinaire auxiliaire… si ils n’ont pas les diplômes professionnels suffisants.
Ceux qui n’ont pas obtenu le brevet de PMS Spéciale sont incorporés dans les Section d’infirmiers militaires (étudiants en médecine, pharmacie, art dentaire) ou dans un régiment monté (élèves vétérinaire) pour y suivre des cours d’application et être ensuite éventuellement nommés médecin auxiliaire, et si ils ont les diplômes suffisants être nommés sous-lieutenant pour le dernier mois de service.

Des grades d’assimilation spéciale sont conférés dans certains corps spéciaux, en fonction des postes occupés à la mobilisation. C’est le cas du Trésor aux armées, de la Poste aux armées, des Sapeurs forestiers.

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Etre nommé officier en 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conditions de nomination de régisseur
» devenir SAENES
» Une femme nommée Marie
» Armement et organisation de l'infanterie française en 1940
» Pour ou contre une 6eme année pour être nommé docteur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Vie militaire-
Sauter vers: