Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sergeH
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Lun 27 Fév 2012 - 14:51

Bonjour à tous

S'il apparaît d'emblée que ce sujet ne figure pas en bonne place, veuillez m'en excuser.

J'ai fait l'acquisition ce w-e du livre de l'officier en titre, intitulé, "1940, la guerre des occasions perdues". Au risque de passer pour un ignorant, j'avoue n'avoir jamais rencontré de références à cet ouvrage pourtant préfacé par le Général De Gaule lui-même. Publié vers 1956, il m'a paru d'une étonnante lucidité et son analyse de la "défaite" de 40 me semble fort bien expliquée. J'emploie à dessein, "paru et semble" car en tant que petit historien belge amateur, je m'en voudrais de porter un jugement quelconque. Ma question est la suivante :

Quel crédit peut-on raisonnablement donner à cet ouvrage ? En d'autres termes, ce livre constitue t'il une référence historique ?

L'analyse des forces en présence, leur armement, les technologies de l'époque ainsi que les grands principes stratégiques des belligérants m'est apparue très proche des conclusions des plus récentes études alors qu'elle date de près d'un demi siècle.

Qu'en pensez-vous?

sergeH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 970
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Mer 29 Fév 2012 - 15:54

Bonjour,

Ce livre m'a été offert par mon grand-père maternel. Il le tenait de son frère qui était capitaine d'une batterie d'artillerie en mai-juin 1940. L'ayant lu à 20 ans, il m'a durablement marqué. Tout ce que j'ai pu écrire sur le sujet découle de là. Circonstance amusante, il est bien paru l'année de ma naissance.

La dédicace du général :

Le 26 mars 1956,

Mon cher Goutard,

C'est avec un extrême intérêt que j'ai lu les épreuves de votre ouvrage sur 1940. Vous possédez à fond tous les éléments de cet immense et terrible sujet. Vous présentez les faits d'une manière impressionnante. Vous avez choisi une ligne générale qui me paraît indiscutable et qui, en outre, est pour le pays la moins décourageante. Car, s'il est établi -comme je le crois- que le désastre de 1940 fut le résultat d'une défaillance de la stratégie et de l'organisation (elle-même, à mon sens, liée à l'impuissance politique), mais non point d'une infériorité organique de la France, l'avenir nous reste ouvert.

D'ailleurs, le redressement qui suivit la défaite, bien qu'il ait été mené avec de très faibles moyens, ne nous laisse-t-il pas, à cet égard, les raisons de l'espérance ?

C. de Gaulle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/ En ligne
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5657
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Mer 29 Fév 2012 - 18:15

Bonsoir,

Par ailleurs, ce livre est assez régulièrement cité en bibliographie d'ouvrages sur 1940.

Cdt,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
sergeH
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Mer 29 Fév 2012 - 20:29

Merci de vos réponses. Elles vont dans le même sens que ma perception.

S'il est cité dans les bibliographies, il l'est peu ou pas dans le forum d'ATF40, de là mon interrogation. On fait souvent référence aussi a des ouvrages beaucoup plus récents qui véhiculent des erreurs surprenantes telles dans le livre de Mr Mary (Le corridor des panzers) au sujet du château de Montaigle (avec photo à l'appuis svp!!). Les habitants de l'endroit connaissent tous les deux châteaux de Montaigle, le médiéval au bord de la Molignée et l'autre à 1km500 de Hontoire qui est celui qui fut au coeur des combats du 66 RI. J'ai lu par ailleurs que les caves à vin de ce château en ruine furent dévastées... Sans doute, mais il y plusieurs siècles.

Cordialement

sergeH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 564
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Sam 3 Mar 2012 - 11:41

Bonjour

Pour apporter quelques éléments de réponse à votre question sur la place à accorder à l'ouvrage de Goutard :

L'ouvrage de Goutard est paru dans un contexte particulier, dix après la fin de la guerre en pleine impuissance de la IVème République face aux conflits dit de décolonisation. Il est impossible au lecteur contemporain de ne pas faire un parallèle et de ne pas songer à la "grande pointure" qui attend en coulisse. Cela le place dans les ouvrages de combat plutôt que parmi les uchronies.

Il a aussi marqué une génération de passionnés car il se démarque des interprétations fondées sur le complot et la trahison qui a dominé après la libération. Le discours tenu - "la défaite est celle des "petites pointures" rapidement dépassées par les événements et ayant abdiqué en faveurs d'indélicats allant déshonorer la France" en nous prouvant par A + B que la situation n'était pas aussi compromise qu'on l'a dit - a été repris avec un argumentaire habilement modernisé par Jacques Belle. Lire l'un ou l'autre revient au même car ils s'inscrivent tous deux dans cette vision gaullienne de la défaite.

Ce dernier point explique sa fréquente présence dans les bibliographies car on peut le considérer comme un indicateur de cette vision dans l'historiographie (Par exemple, je ne crois pas qu'on le retrouve dans la bibliographie d'une publication de Lacroix-Riz, mais il faut que je vérifie si l'improbable n'est pas arrivé affraid ).

Je ne dirais rien sur le contenu lui-même (le A + B) car je l'ai lu il y a longtemps.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Sam 3 Mar 2012 - 20:42

La défaite de 1940 est essentiellement la défaite de l'encadrement, un encadrement sclérosé et vieillissant.

Quand les soldats français de 1940 étaient bien commandés, bien encadrés et motivés, ils sont battus comme des lions comme le dira le général Reichenau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5657
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Sam 3 Mar 2012 - 21:27

Le problème est quand même un peu plus complexe...
Si l'on pouvait éviter les raccourcis dans un sens ou dans un autre, on y gagnerait certainement en pertinence.
Merci de votre compréhension

D.H.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Sam 3 Mar 2012 - 21:31

Effectivement je suis allé un peu vite en besogne même si je précise essentiellement. Je crois que dans 150 ans, cette défaite militaire sera toujours aussi incroyable et incompréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Dim 4 Mar 2012 - 8:23

Bonjour à tous,

Je me permets de signaler, sur cette "question", l'étude intéressante réalisée par Joël Cambre : "Les causes de la défaite de la France en 1940" ..

Bien cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
worrywort
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Lun 25 Juin 2012 - 11:33

Petite question.



La présence gaullienne agissant sur le regard objectif de l'auteur, ce dernier est décrié avec passion dans le livre l'armée du sacrifice de P. PORTHAULT.



En effet, PORTHAULT ayant participé de près à la campagne des Flandres, il dénonce avec véhémence les fait d'avoir monté en épingle une "escarmouche" comme Montcornet parce qu'un certain futur général y était tandis que GOUTARD semble parler de Gembloux de façon plus anodine en comparaison, évoquant des chiffres faux sur le nombre de bataillon et minimisant le rôle de l'artillerie (sujet cher à PORTHAULT), n'ayant pas lu le livre de GOUTARD et observant que PORTHAULT est très marqué par les carences de la IIIème république et du grand état major et assez "mécontent" de l'alliée britannique de 1940, je voulais savoir lequel était le plus objectif.



Je passerai sur le fait que PORTHAULT évoque la charge héroïque des polonais car en 1965 c'était encore un fait reconnu... Maintenant il reste des hommes comme M. GALLOT pour véhiculer ces inepties tenaces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 970
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Lun 25 Juin 2012 - 12:03

Pour cela, il faudrait pouvoir comparer avec Porthault (je ne l'ai pas lu). Il est possible que Goutard ait minimisé l'épisode de Gembloux. De mémoire, il a laissé entendre que la position aurait été finalement forcée. Peu importe, puisque -dans les faits- victoire tactique ou pas, l'ordre de retraite fut donné dans l'après-midi du 15 mai, compte-tenu de l'aggravation de la situation au sud...

Qu'il ait insisté sur Montcornet, c'est sûr. Toutefois, je ne suis pas d'accord pour dire qu'il ne s'agissait que d'une escarmouche. Le terme de combat me semble plus approprié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/ En ligne
worrywort
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Lun 25 Juin 2012 - 12:36

Pour citer PORTHAULT : "



Surtout sachant que ce M. Je-sais-tout (goutard en l'occurence), qui manie l'inexactitude avec un art consommé, consacre des pages entières à des escarmouches genre "légendaire" bataille de Montcornet. Si le colonel ne s'était contenté que de minimiser la bataille de Gembloux, je n'en aurais pas fait une jaunisse pour autant. Mais ce sévère censeur, qui souffre à n'en à pas douter de partisanerie courtisane, chahute un peu trop la vérité au bénéfice, bien sûr, de son idole."



Quel style !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Ven 3 Aoû 2012 - 16:43

J'arrive tard sur ce fil, mais Goutard est très fréquemment cité dans les bibliographies de 1940, pour les raisons évoquées par Louis Martel: après toutes les années d'explication de la défaite par la trahison, la supériorité des milliers de chars et d'avions allemands (dont on s'exagérait largement le nombre), ou bien la doctrine de blitzkrieg transformée en une sorte de potion magique, c'est le premier ouvrage à avoir osé dire clairement "c'est le commandement français qui a perdu la bataille".

De Gaulle partageait évidemment cette opinion, mais ne l'avait pas écrit ainsi dans ses propres mémoires.

L'ouvrage de Goutard a eu beaucoup d'intérêt à l'époque pour son aspect iconoclaste, mais on peut se dispenser de le lire aujourd'hui, sinon comme curiosité historiographique. Il comporte beaucoup d'erreurs et d'approximations, sans doute inévitables à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 970
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Ven 3 Aoû 2012 - 18:03

Des erreurs et des approximations, c'est inévitable : le livre ayant été écrit en 1955 (parution en 56). Beaucoup, c'est autre chose. Pourriez-vous détailler cette "quantité" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/ En ligne
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   Ven 3 Aoû 2012 - 19:39

Pas avant que je ne sois de retour auprès de mes livres, je le crains. De mémoire, Goutard pêche pas excès d'optimisme - il voit des formations qui existent sur le papier et s'indigne (à juste titre, à mon avis) de la passivité du haut-commandement français, tout en imaginant d'utiliser des unités qui soit ne sont pas encore arrivées sur place, soit sont en petits morceaux.

Par exemple, il y a pas mal de divisions qui ont été affectées aux nouvelles armées pour border le flanc sud du corridor des panzer, mais 1/ juste parce que la division est officiellement affectée ne veut pas dire qu'elle est là 2/ les unités débarquent le plus souvent très en retrait de leur position pour éviter toute mauvaise surprise, et sont donc plus au sud de leurs positions finales (qu'elles n'atteindront pour certaines jamais quand les Allemands, profitant de l'aubaine, les ont devancées), 3/ quand il y a marqué Xème Division, cela ne veut pas dire que toute la division est sur place et capable d'attaquer.
Je me souviens donc d'une vision très optimiste, notamment des possibilités de contre-attaque française sur le flanc des chars allemands, mais il m'est impossible d'entrer davantage dans les détails pour le moment, désolé.

Sinon, Vanelkenhuyzen en parle dans "1940, autopsie d'un désastre" et d'autres livres sur la campagne y font sûrement référence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD   

Revenir en haut Aller en bas
 
1940, La Guerre des occasions perdues. Gal Alphonse GOUTARD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seconde guerre mondiale : quels étaient les motifs d'exemption, et que sont devenus les soldats français après la reddition de 1940 ?
» bibliographie des ouvrages sur la guerre d'Indochine 1940-1954
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» La première guerre totale ...
» Les chariots de guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: 1940 - Medias :: Livres et ouvrages de référence-
Sauter vers: