Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Nombre d'avions français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Nombre d'avions français   Mar 2 Oct 2007 - 16:09

Quelques commentaires inspirés par la lecture du fil "La victoire en rêvant (23e partie), que je m'en voudrais d'encombrer.

Sur les groupes de chasse:

Stéphane Ferrard a écrit:
Le général Vuillemin écrivait au début de 1940 : « Sauf en ce qui concerne la chasse, dont l’augmentation est à entreprendre le plus tôt possible, il ne peut être question de créer de nouveaux groupes d’assaut et d’observation avant que la transformation des groupes existants ne soit terminée. »

Il écrivait aussi à son ministre en février 1940, sur la base de prévisions de sorties des écoles qui se sont révélées très optimistes, "il ne semble possible de fixer la mise sur pied du personnel nécessaire à la constitution de nouveaux Groupes de Chasse qu'à partir du 1er juillet 1940" (c'est moi qui souligne). La priorité était donnée à la mise à l'effectif de guerre (34 avions par groupe, cf. plus bas) des GC de métropole, toujours sur la base de cet afflux de personnel qui n'a pas été réalisé (sans que les Allemands y soient pour quelque chose).

Un groupe de chasse de Type I comporte 34 avions en 2 escadrilles de 12 avions + 2 avions à l'état-major du groupe + 8 avions de réserve. Le projet de les faire passer à 50 appareils date d'une réunion du 22 mars 1940, l'idée étant qu'un groupe dispose de trois escadrilles soit 3 x 12 + les 2 avions d'E-M du groupe + 12 avions de volant = 50.

Le bénéfice principal de cette nouvelle organisation est de constituer "une solution provisoire au problème des effectifs" (1) en réduisant le nombre d'état-majors de groupes. Le plan d'augmentation de la chasse tel qu'il avait été prévu prévoyait 50 nouveaux groupes, soit 100 escadrilles. Or pour le même nombre d'escadrilles, passer à trois escadrilles par groupe aurait fait économiser 16 groupes (dont les 2/3 des nouveaux groupes à créer) soit 96 officiers, 288 sous-officiers et 518 hommes de troupe.

De tout cela, il ressort que le personnel était une denrée très, très rare, les écoles ne commençant à débiter que vers la fin juin au mieux. La crise du personnel, y compris pour la chasse - pourtant prioritaire - n'est pas résolue en mai: en moyenne il y avait début mai (avant l'offensive) 23 avions et 21 pilotes par groupe, et les perspectives d'une augmentation de près de 50% en un mois ne sont pas très réalistes, même si on postule l'absence d'offensive de grand style de la Luftwaffe. Ce ne sont pas les Polonais et les Tchèques qui permettent de compenser ça: historiquement, dans l'urgence, on a déployé des pilotes insuffisamment formés mais ça n'a aucune raison d'arriver en l'absence de crise majeure.


LC

(1) note n°1582 1/O.R.S. / E.M.G. du 2 avril 1940, d'où j'ai également tiré les chiffres sur la composition prévue pour les GC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Nombre d'avions français   Mar 2 Oct 2007 - 16:25

Stéphane Ferrard a écrit:
Pour établir la situation des moyens de l’Armée de l’air au 1er juin 1940, après un mois sans combat sauf pour la chasse et la reconnaissance, nous sommes partis du total des appareils existants au 10 mai 1940, y compris ceux pris en compte par l’EAA 301.

Je vais avoir l'air de couper les cheveux en quatre, mais s'agit-il du total des appareils existants d'après les situations de l'armée de l'Air (comme indiqué dans p.ex. Facon "L'armée de l'Air dans la tourmente") ou bien du total des appareils produits à ce jour ? Question

Selon ce qu'on choisit, on arrive à des résultats différents.

Stéphane Ferrard a écrit:
Types d’appareils Sorties au 30 04 40 « Produits en mai » Sorties au 31 05 40
LéO 45 360 95 455
Amiot 351 54 22 76
Bréguet 691 et + 233 75 308
GM 167 109 59 168
DB 7 24 21 45
Farman 223.3 - 8 8
Totaux : 791 280 1060


J'aimerais beaucoup connaître la source d'où sont tirés ces chiffres. study

En ce qui me concerne, j'ai surtout regardé les acceptations par l'armée de l'Air et donc je n'ai pas de séries qui se recoupent pour les sorties d'usines. J'ai quelques documents qui ont été produits à Riom, mais ils comportent visiblement des erreurs, par exemple ils s'intitulent "sorties d'usine" mais les chiffres sont parfois inférieurs à ceux des acceptations par le CRAS à la même date !

Je vais donc comparer avec les acceptations par le CRAS, sachant que cette dernière série donne un chiffre supérieur à celui des avions devenus "bons de guerre", et encore plus à celui des avions disponibles en unités (puisqu'il faut défalquer les pertes et les avions indisponibles). Il y a une nette accélération sur les derniers jours du mois, le démarrage des opérations et l'urgence de remplacer les pertes conduisant à certaines impasses faites sur les conditions des tests au profit du nombre de sorties. En l'absence de bataille aérienne, les chiffres auraient sans doute été inférieurs.

Avions acceptés par le CRAS au 31.5.1940.

Bombardement:

LéO 451: 340 dont 112 dans le mois et 38 dans la dernière décade.
Amiot 350 et dérivés: 57 acceptés au 31/5/40 dont 19 en mai et 11 au cours de la dernière décade.
Bréguet 691: 74
Bréguet 693: 99.
En tout, 58 Bréguets acceptés dans le mois, dont 1 Br 695, 4 Br 691 et 21 Br 693 au cours des 10 derniers jours.

Glenn-Martin: 166 acceptés au 31/5 dont 53 au cours du dernier mois. Donc là l'écart est négligeable entre nos sources. Rappelons que les Glenn sont comptés parmi les appareils de reconnaissance Cool
DB-7: 48 acceptés au total, dont 21 au cours du mois et 7 au cours de la dernière décade.
Farman: 7 Farman 223 acceptés en mai sur 8 commandés, je ne vais pas piocher dans la doc spécialisée pour chercher la petite bête sur cet avion anecdotique Wink

Donc au total: 464 au 30/4/1940, 270 acceptés en mai et 734 au 31/5/1940. Nos chiffres concordent à peu près sur le volume ttal de production en mai, mais ça masque des différences assez nettes sur les séries individuelles et le stock initial n'est pas du tout le même.

Si je pars des avions en compte à l'armée de l'Air au 1er mai, c'est encore pire.

Pour la reconnaissance,

Stéphane Ferrard a écrit:
Types d’appareils Sorties au 30 04 40 « Produits en mai » Sorties au 31 05 40
Potez 63/11 602 90 692
MB 174 50 7 57
Totaux : 652 97 749

Pour le Bloch 74, les marchés passés portent sur 50 (marché 301/9) + 1 (marché 1492/9), tous acceptés par le CRAS au 31/5/40 plus 5 autres (1+4) au titre du marché 1236/7. Comment arriver à 57 ?
Donc 51 au 31/5/40, dont 9 acceptés en mai dont 5 dans la dernière décade.

Pour les Potez, 1078 reçus, tous types confondus donc il faut défalquer au moins 54 Potez 631, les 20 du marché roumain, les 633 grecs et chinois tout ça, je peux regarder le total mais on est à plus que 602 en tout cas. 85 acceptés en mai dont 42 dans la dernière décade, le décalage entre sorties d'usine et acceptation par le CRAS fait que la perte de l'usine de Méaulte ne se "voit" pas encore. Là, ça colle à peu près: il faut dire qu'avec celle des Morane la chaîne d'assemblage des Potez 63-11 est la seule qui tourne en régime de croisière depuis un an, donc les prévisions sur ce type d'appareil sont à peu près fiables !


Pour la chasse:
Stéphane Ferrard a écrit:
En cours de transformation :
GC II/7 de MS 406 sur D 520 bon de guerre le 5 juin
GC III/2 de MS 406 sur Curtiss H 75 bon de guerre le 5 juin
GC III/6 de MS 406 sur D 520 bon de guerre le 11 juin
Le GC III/7 de MS 406 sur D 520 bon de guerre le 18 juin

En cours d’équipement et de formation
GC I/145 sur Caudron 714 (Polonais) bon de guerre le 5 juin

A noter que ce sont les dates où la transformation débute: par exemple une escadrille du III/6 est équipée de Dewoitine au 11/6, la deuxième attendra quelques jours, et bien sûr les pilotes ont eu peu de temps pour maîtriser leurs appareils. Face à des Fiat italiens et avec Le Gloan qui fait un score, ça fait illusion, mais le groupe ne serait pas vraiment opérationnel pour se frotter à la Luftwaffe sans casse.

Stéphane Ferrard a écrit:
Types d’appareils Sorties au 30 04 40 « Produits en mai » Sorties au 31 05 40
D 520 (1) 43 103 146
Curtiss H-75 (2) 200 66 266
MB 152 (3) 363 108 471 (4)
Totaux : 606 277 883

Dewoitine:
Là ça devient intéressant parce que les notes précisent que les totaux des Dewoitine correspondent aux "chiffres réels des D 520 bons de guerre livrés aux unités et non de la production effective: 228 au 10 mai 40 et 437 au 25 juin."
Je note qu'au 1/5/1940 la situation décadaire de l'armée de l'Air (SHD/Air) donne un total de 65 en compte aux armées répartis comme suit:
Total aux armées (tous en métropole): 48 dont 19 disponibles, 25 indisponibles ou en volant et 4 en crédit aux armées.
Total à l'intérieur: 17 dont 9 dans les formations et 8 indisponibles à l'EAA 301.
Réformés et détruits à l'ennemi: 0.
Donc là c'est l'inverse: votre source sous-estime à mon avis le stock initial !

Par ailleurs, si je regarde les états du CRAS je vois 228 D 520 acceptés au 31/5/1940 (donc que le même chiffre soit noté pour le 10 me semble une confusion) dont 146 au cours du mois de mai et 91 (!) sur la dernière décade. scratch

Curtiss:
206 acceptés par le CRAS au 30/4/40 + 51 acceptés en mai = 257 acceptés par le CRAS à la fin mai, dont une partie va rester en attente d'équipement jusqu'à la mi-juin. Comme votre note précise qu'il s'agit des "Chiffres réels des appareils pris en compte par l’AAF" et que c'est précisément ce à quoi correspondent mes chiffres, je serais très intéressé par la source.
Pour autant que je sache, il ne peut être question de 266 Curtiss bons de guerre fin mai, non seulement parce que le nombre total d'avions acceptés (dont tous ne sont pas bons de guerre) est inférieur, mais parce qu'il faudrait défalquer les pertes subies depuis le début de la guerre.

Au 1er mai, l'état des Curtiss détenus par l'armée de l'Air est le suivant:
126 aux armées dont 99 en première ligne, 25 en 2e ligne ou en volant d'unité et 2 en crédit aux armées. Il y en a aussi 52 à l'intérieur dont 16 aux formations de l'intérieur, 7 à l'EAA 301 (3 dispo), 4 en cours d'armement par l'EAA et 25 en réparation aux ateliers; et pour finir 22 réformés ou détruits à l'ennemi, total 200.

Donc ça revient à ma question initiale: si on regarde le total produit au 30/4/40 ou bien le total en compte au 1/5/40 on n'a pas le même chiffre, mais de toutes façons chacun de ces deux chiffres surestime le nombre d'appareils effectivement disponibles en unités.

Bloch:
Là, nos chiffres ne correspondent pas du tout. Sur le total produit au 30/4/40 j'en vois 325, mais j'en ai peut-être oublié un lot il faudrait vérifier. En revanche, sur les "chiffres réels des appareils pris en compte par l'AAF" j'ai 55 chasseurs Bloch acceptés par le CRAS au cours du mois de mai, dont 1 Bloch 151.

Je vois bien un chiffre de 140 Bloch 151 en compte à l'armée de l'Air, mais au premier mai: 48 aux armées (dont 37 disponibles en unité) + 66 à l'intérieur (dont 39 indisponibles ou en réparations) + 26 cédés et détruits = 140.

Le total des Bloch 152 à cette date fait illusion, mais seule une minorité est disponible: 94 disponibles en unités sur 156 total aux armées (dont 19 en crédit aux armées et donc théoriquement disponibles), et 192 à l'intérieur dont 185 sont indisponibles, en cours d'armement ou en réparations, plus 3 réformés pour faire 351.

Plus de la moitié des appareils de ce type présents dans les comptes de l'armée de l'Air ne sont donc pas disponibles, et c'est dû à des problèmes techniques, pas à une quelconque impéritie des services de l'armement.

Mon total: au 30/4/40 617, acceptés en mai 251, total au 31/5/40: 872.

Il est intéressant de voir comme les totaux sont comparables alors qu'il y a de telles variations sur les séries individuelles, et c'est pour ça que j'aimerais beaucoup confronter nos sources si vous en trouvez le temps.


LC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4782
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Nombre d'avions français   Ven 3 Sep 2010 - 21:01

Bonjour,

Selon Raymond Danel (revue Icare n° 53) voci les avions de guerre modernes disponibles en métropole dans les unités de première ligne :



Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
nicolas75
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Nombre d'avions français   Mer 13 Oct 2010 - 11:09

Bonjour,

Ce tres bon tableau permet de noter l'effort fait quand au nombre d'avions

A noter aussi l'inadequation entre l'actualisation et les performances des avions face aux futurs opossants

Mais compte tenu des retards de programmes successifs : Trop tard, trop peu ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nombre d'avions français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un site pour connaître la position des avions en temps réel!
» mots en voie de disparition
» avion allemand atterri en juillet 44 en Normandie
» Nombre d'heures hebdomadaires de français au collège
» Le réseau ferroviaire français et européen : 1900 - horizon 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de l'air française de 1919 à 1940 :: AAF40 :: Les avions-
Sauter vers: