Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 38e régiment du génie en 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
manu67
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Age : 50
Localisation : Royan
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: 38e régiment du génie en 1940   Mar 24 Jan 2012 - 10:45

Bonjour à tous !

Nouveau venu et passionné par l'Histoire en général et par l'Armée française, j'aimerai savoir si quelqu'un à des informations sur le parcours du 38ème Régiment du Génie lors de la campagne de France.
En effet, mon grand-père fut mobilisé dans ce régiment mais ce dernier étant décédé depuis, je n'ai jamais pu avoir d'infos ! J'étais trop jeune à l'époque...
Et comme j'ai moi-même par la suite fait mon service militaire dans ce régiment (coïncidence !), devenu 38ème Régiment de transmissions, cela m'intéresse fortement !

Alors, d'après mes très vagues souvenirs, mobilisation à Montargis. Il me semble aussi que mon grand-père parlait de Dunkerque...
(Il râlait souvent sur le comportement des britanniques !!)
Pas d'autres souvenirs ; il faut dire qu'il n'en parlait pas souvent.

Merci d'avance pour les éventuelles informations !
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Mar 24 Jan 2012 - 12:17

bonjour et la bienvenue

en fait aucun Régiment du Génie n'existe en tant que tel aprés la Mobilisation de septembre 1939, comme les autres RG il est transformé en Depôt de Guerre et avec l'apport des réservistes se charge de mettre sur pied des dizaines de compagnies de sapeurs-télégraphistes et radio-télégraphiques réparties entre les Armées, Corps d'Armé et Divisions, à l'Intérieur etc... qui assurent les Transmissions de leurs grandes unités de rattachement

Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manu67
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Age : 50
Localisation : Royan
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Mar 24 Jan 2012 - 15:10

Merci Loïc pour votre réponse rapide !

Alors, je suis certain que mon grand-père s'est retrouvé à Montargis à la mobilisation, donc au 38ème RG. Transformé donc en dépôt de guerre à ce moment. Mais y aurait-il un moyen de savoir vers quelles unités se sont retrouvés les hommes rassemblés à cet endroit ?
Ma question n'est pas simple... à moins de retrouver les journaux de marches ? Et encore !

A bientôt !
Manu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Mar 24 Jan 2012 - 16:32

Bonjour

Un essai de compilation à corriger et/ou à compléter

=38eme Régiment du Génie
Garnison : Montargis (5eme RM)Caserne : ????

Soutient le CMG 38 Montargis
Organisation : Appartient à la Brigade des Télégraphistes
Chef de Corps : ???????
Mobilisation devient Dépôt de Guerre du Génie n° 38
Une compagnie des sapeurs colombophiles est détachée à Montoire sur Loir le 1er octobre 1939.
Commandant du Dépôt: ????
=Centre Mobilisateur du Génie n° 38
Garnison : Montargis (5eme RM)
Soutenu par le 38eme Régiment du Génie
Mobilisation devient Dépôt de Guerre du Génie n° 38
Met sur pied
Les Compagnies Télégraphiques de division d'infanterie
N° 7/81 (7eme DI), N° 8/81 (8eme DI), N° 9/81 (9eme DIM), N° 18/81 (18eme DI), N° 20/81 (20eme DI), N° 22/81 (22eme DI)), N° 23/81 (23eme DI), N° 24/81eme DI (24eme DI), N° 25/81eme DI (25eme DIM), N° 36/81 (36eme DI), N° 45/81 (45eme DI), N° 55/81 (55eme DI), N° 57/81 (57eme DI),N° 58/81 (58eme DI), N°60/81 (60eme DI), N° 61/81 (61eme DI), N° 62/81 (62eme DI), N° 71/81 (1ere DIC), N° 76/81 (6eme DIC), N° 80/81 (1ere D Marocaine), N° 86/81 (86eme DIA ???), N° 93/81 (3eme DINA), N° 95/81 (5eme DINA)
Les Compagnies Télégraphiques (de DLM et DC) :
N° 37/81 (1ere DLM), 46/81 (1ere DC)
Les Compagnies Télégraphiques de corps d'Armée
N° 105/81 (Veme CA), N° 109/81 (IXeme CA), N° 110/81 (Xeme CA), N° 111/81 (XIeme CA), N° 112/81 (XIIeme CA)
Les Compagnies Radiotélégraphiques de division d'infanterie
N° 7/82 (7eme DI), N° 8/82 (8eme DI), N° 9/82 (9eme DIM), N° 18/82 (18eme DI), N° 20/82 (20eme DI), N° 22/82 (22eme DI)), N° 23/82 (23eme DI), N° 24/82eme DI (24eme DI), N° 25/82eme DI (25eme DIM), N° 36/82 (36eme DI), N° 45/82 (45eme DI), N° 55/82 (55eme DI), N° 57/82 (57eme DI), N° 58/82 (58eme DI), N°60/82 (60eme DI), N° 61/82 (61eme DI), N° 62/82 (62eme DI), N° 71/82 (1ere DIC), N° 76/82 (6eme DIC), N° 80/82 (1ere DMarocaine), N° 93/82 (3eme DINA), N° 95/82 (5eme DINA)
Les Compagnies Radiotélégraphique (de DLM et DC) :
N° 37/82 (1ere DLM), 46/82 (1ere DC)
Les Compagnies Radiotélégraphique de Corps d'Armée :
N° 105/82 (Veme CA), N° 109/82 (IXeme CA), N° 110/82 (Xeme CA), N° 111/82 (XIeme CA), N° 112/82 (XIIeme CA)
Les Détachements Colombophiles (de DLM et DC) :
N° 37/83 (1ere DLM), N° 42/83, N° 46/83 (1ere DC),
Les Détachements Colombophiles (de CA) :
N° 105/83 (Veme CA), N° 109/83 (IXeme CA), N° 110/83 (Xeme CA), N° 111/83 (XIeme CA), N° 112/83 (XIIeme CA)
Les Bataillons de Sapeurs Télégraphistes (d’Armée) :
N° 5 (devenu 855) (5eme Armée), N° 8 (devenu 858) (8eme Armée)
Les Compagnies RadioTélégraphiques (d’Armée) :
N° 5 (devenu 850/5) (5eme Armée), N° 8 (devenu 850/8 (8eme Armée)
Les Sections Télégraphiques Auxiliaires de Construction (d’Armée) :
N° 5 (devenu 842/5) (5eme Armée), N° 8 (devenu 842/8 (8eme Armée)
Les Sections Télégraphiques Auxiliaires d’Exploitation (d’Armée) :
N° 5 (devenu 843/5) (5eme Armée), N° 8 (devenu 843/8 (8eme Armée)
Les Parcs des Transmissions d’Armée :
N° 5 (devenu 820) (5eme Armée), N° 8 (devenu 823) (8eme Armée)
Divers:
35eme Compagnie Auxiliaire Génie
37eme Compagnie Auxiliaire Génie
Etat major 2eme Groupe Sections Télégraphique
=13eme Section Télégraphique
32eme Section d’Ecoutes

Le Dépôt met en œuvre après la mobilisation:
La Compagnie Télégraphique (de DI) : N° 17/81 (17eme DI)
La Compagnie Radio (de DI) : N° 17/82 (17eme DI)
Les Compagnies Mixtes des Transmissions :
N° 40/84, N° 37/84, N° 46/84, 196/84, 197/84, 198/94, 199/84, 236/84 (236eme DLI), 237/84 (237eme DLI)

Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Mar 24 Jan 2012 - 16:42

Votre question est simple si il s'agit de la liste des unités mises sur pied par le CMG 38 (merci à Crosnier qui m'a devancé)

par contre il faudra plus d'indices pour identifier l'unité dans laquelle était votre grand-père...

Dunkerque permet d'éliminer certaines unités
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manu67
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Age : 50
Localisation : Royan
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Mar 24 Jan 2012 - 18:10

Au Sous-lieutenant Crosnier et à Loïc, un GRAND merci !

Alors, pour les précisions, pas évident...
La fille de mon grand-père (ma mère donc), est formelle, il est allé à Dunkerque mais n'a pu embarquer pour l'Angleterre.
Peut-être que l'origine géographique peut aider à retrouver l'unité ? (comme lors de la mobilisation de 1914)
Il vivait à Châtillon-sur-Seine en 1939.
D'autre part mais c'est un détail, il y avait dans son unité, une moto Peugeot P 107 n° 30426 (photo issue de sa collection datant de fin 1939 d'après F. Vauvillier). Mais là, ce sont des recherches plus difficiles et il n'est pas certain que cette machine soit restée avec son unité !!

Je n'ai malheureusement pas d'autres infos...
Mais vos recherches sont déjà intéressantes ! Je ne savait pas par exemple pour les dépôts de guerre.
Si rien d'autre n'est possible, pas grave, je n'en tiendrai rigueur à personne !

Encore merci
Cdt
Manu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Dim 29 Jan 2012 - 17:34

en général l'origine géographique aiguille mais là je n'identifie pas vraiment d'éléments des Transmissions spécifiquement à recrutement ou associés à une Grande Unité d'origine Bourguignonne (la 58e DI de cette provenance n'étant pas du tout à Dunkerque)

donc je ne peux guère utiliser ce critère, néanmoins on peut déjà éliminer "à priori" pas mal d'unités de la liste des formations mises sur pied par le CMG 38 avec le critère "Dunkerque" :

-toutes les unités de Transmissions d'Armée (les 5e et 8e Armée étant positionnées tout à fait à l'opposé géographique face au Rhin)

-toutes les unités de Transmissions de Corps d'Armée sauf celles du Ve Corps

-toutes les compagnies divisionnaires sauf celles des 1ére DLM, 60e DI, 1ére Marocaine, 5e DINA aprés un tri grossier à la grosse louche

celà réduit assez sensiblement le lot des formations éligibles à recevoir un Sapeur-Télégraphiste "à Dunkerque" provenant du 38e Génie

reste la solution des Archives pour identifier l'unité et encore, une personne qui avait au minimum 20 ans en 1939 pour être mobilisée donc son dossier militaire a été versé aux Archives Departementales en 2011

...

Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
manu67
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 23
Age : 50
Localisation : Royan
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Lun 30 Jan 2012 - 18:03

Merci Loïc pour ces détails.

je tiens à préciser que mon grand-père avait fait son service militaire dans les colonies, dans le sud-est marocain pour être précis. A Goulmima en 1932/1933.
Il y était télégraphiste. Et il se plaisait à raconter avoir eu à faire au Général Giraud en personne à plusieurs reprises.
Peut-être que son affectation à la mobilisation serait en rapport avec son unité d'origine (que je ne connait pas non plus...)
Désolé de n'avoir pas plus de détail !

Merci à tous !
Manu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5665
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Lun 30 Jan 2012 - 19:08

Ma foi, les unités de la première Division Marocaine deviennent de bonnes candidates...

Cdt,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
marvin44
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Jeu 7 Juin 2012 - 22:35

Un ensemble de ma collection Wink

Voici donc le lot de prisonnier de Mr roger Larue stalag 8 C numéro 19228.

Voici des vidéos du stalag aujourd'hui!
http://www.youtube.com/watch?v=UJpvnkU81O0&feature=player_embedded#at=185

Voici les photos de tous les sac il manque des photos d'autres marquages mais c'est long!

La capote:







La vareuse:





J'ai même le droit au caleçon! :



LE pantalon:



Sac italien:




Musette: Kriegsgefangener



Gourde allemande WW2 travaillé attachée à un quart de 1906 Français:



CEinturon et gamelle:




Lot complet : tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noterbel
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 06/07/2014

MessageSujet: au sujet du 38è Génie - compagnie radio 110/82   Dim 6 Juil 2014 - 18:06

manu67 a écrit:
Bonjour à tous !

Nouveau venu et passionné par l'Histoire en général et par l'Armée française, j'aimerai savoir si quelqu'un à des informations sur le parcours du 38ème Régiment du Génie lors de la campagne de France.
En effet, mon grand-père fut mobilisé dans ce régiment mais ce dernier étant décédé depuis, je n'ai jamais pu avoir d'infos ! J'étais trop jeune à l'époque...
Et comme j'ai moi-même par la suite fait mon service militaire dans ce régiment (coïncidence !), devenu 38ème Régiment de transmissions, cela m'intéresse fortement !

Alors, d'après mes très vagues souvenirs, mobilisation à Montargis. Il me semble aussi que mon grand-père parlait de Dunkerque...
(Il râlait souvent sur le comportement des britanniques !!)
Pas d'autres souvenirs ; il faut dire qu'il n'en parlait pas souvent.

Merci d'avance pour les éventuelles informations !
Cordialement
Bonjour à tous,

je viens de retrouver le carnet de guerre de mon père qui fut mobilisé le 16 septembre 1939 à Montargis au 38è régiment des transmissions du Génie. Chef de poste radio sur ER13 et TM32 à la Compagnie Radio 110/82.

Voici les positionnements de la Compagnie de sept 39 à août 40 :
Dans la Meuse : du 17/09 au 11/10 à Doulcon et Dun sur Meuse
Dans les Ardennes : du 11/10/39 au 21/05/40 à Haricourt, Buzancy, Beaumont sur Argonne, Stonne, Sedan (quartier Fabert 12è Dragon), Vouziers, Grand-Pré, Moncheutin
Dans la Somme : du 26/05 au 08/06 à Essertaux, Hébécourt, Fléchy, Bonvillers, Hardivillers

Puis ce fut le replis sur Toulouse du 09/06 au 06/08/40 en passant par Andilly, Les Essarts le Roy, Aufargis, Epernon, Thiville, Château d'Aigue-Vive, Loches, Lésigny, Poitiers, Ruffec, Magnac, St Colom de Lauzun, Toulouse (démobilisation à la caserne Niel - dépôt d'Infanterie n° 171).

Parmi les personnes citées : Capitaine Rullier, chauffeur Bodard, radios : Noyers, Dunoyers, Peneau, Labouste, Castor

Une question ? Il est souvent question de montage et démontage du "casanova" ? je suppose qu'il s'agit de l'antenne de 30m. ?

Voici à grands traits ma modeste contribution à la vie du 38è Génie.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4993
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Lun 7 Juil 2014 - 11:58

Bonjour et bienvenu,

Une belle entrée en matière pour commencer votre participation dans nos pages, bravo!

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Louis Cazaubon
1re classe
1re classe
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 64
Localisation : Fontenay le Comte
Date d'inscription : 06/12/2014

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Lun 8 Déc 2014 - 23:51

Bonsoir à tou(te)s,

Je suis personnellement à la recherche du parcours d'Albert Mustière, soldat 2ème cl. (croix blanche sur la photo), qui avait fait ses classes dans le 8ème RG, avant d'être mobilisé avec le 38ème RG.

Je n'en sais, pour l'instant pas plus, si ce n'est que j'ai quelques photos de la période 39-40, dont celle-ci, d'une "corvée de pluches" devant la "cuisine du 38ème RG", que je ne sais pas encore situer: Montargis? déjà en unité?

Peut-être certains d'entre vous pourront-ils y reconnaître le visage d'un de leurs familiers?



Bien à vous,

Louis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blessuredeguerre.canalblog.com
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Ven 30 Jan 2015 - 13:09

Bonjour

Je fais remonter ce fil, car je suis certain que la liste des unités mobilisées par le CMG 38 que j'avais établie le mardi 24 janvier 2012 mérite une mise à jour.
Il doit bien avoir des erreurs, des oublis !!!!!!!!
Merci
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Ven 30 Jan 2015 - 17:31

Bonjour,

je reviens sur le message de noterbel.

C'est juste pour apporter une précision. La compagnie Radio 110/82 était la compagnies radio-télégraphique du 10° corps d'armée.


Le parcours de votre grand-père est donc celui de ce corps d'armée.


Nota : sur la Somme, à Hébécourt, cette unité était dans la zone arrière de la 7° DIC qui a tenté de reprendre Amiens à la fin mai.


Cordialement


Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5665
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Ven 30 Jan 2015 - 18:00

J'ai effectivement des différences.

Je présente d'une manière un peu différente.

Le CMG 38 de Montargis met sur pieds :

- les unités de transmissions des DI suivantes :
9e et 25e DIM, 23e, 36e, 45e, 55e, 57e, 58e DI
Pour chaque DI, une compagnie télégraphique et une compagnie radiotélégraphique, portant initialement le numéro de la division, puis à partir du octobre, le numéro complété d'un dénominateur : /81 pour la compagnie fil, /82 pour la compagnie radio.

- les unités de transmissions des 1re et 6e DIC, 3e DINA
Numérotées 71e, 76e et 93e, puis 71/81 et 71/82, etc.

- les unités de transmissions de la 1re DLM et de la 1e DC
Pour la 1re DLM, Cie télégraphique de DLM n°1, puis 37e Cie, puis Cie 37/81
                         Cie radiotélégraphique de DLM n°1 puis 37e Cie, puis Cie 37/82
                         Détachement colombophile de DLM n°1, puis 37e, puis Det 37/83

Pour la 1re DC,   Cie télégraphique de DC n°1, puis 46e Cie, puis Cie 46/81
                         Cie radiotélégraphique de DC n°1 puis 46e Cie, puis Cie 46/82
                         Détachement colombophile de DC n°1, puis 46e, puis Det 46/83
   Ces éléments donnent le 10/2 les 46/84 et 34/84 Cies mixtes de transmission des 1re et 5e DLC.

- les unités de transmissions du 5e CA
                         Cie télégraphique de CA n°5, puis 105e Cie, puis 105/81
                         Cie radio........................................................ 105/82
                         Det colombophile............................................ 105/83

- les unités de transmissions de la 8e Armée
       Bataillon télégraphique d'armée n°8 puis 808
       Parc de transmissions d'armée n°8 puis 828
       Section télégraphique auxiliaire de construction n°8, puis 842/8
       Section télégraphique auxiliaire d'exploitation n°8, puis 843/8
       Compagnie radiotélégraphique d'armée n°158, puis 850/8
       Section technique de télégraphie militaire n°8, puis 952/8
       Détachement d'ouvriers des lignes télégraphiques n°8 puis 953/8 

- des éléments de télégraphie militaire de réserve générale
       EM de groupe d'unités techniques de télégraphie militaire n° 2, 8, 9 et 16 devenus 951/2, 951/8, etc.
       Sections techniques de télégraphie militaire n° 16, 17 et 18, devenus 952/16, etc.

Les unités de télégraphie militaire sont ensuite rattachées au dépôt spécial de télégraphie militaire.


Le dépôt 38 se voit rattacher les unités mises sur pied par le CMG 68 de Tours :

unités de DI :
7, 18, 20, 22, 24, 60, 61, 62e DI
unités de CA :
9, 10, 11 et 12e CA

unités de DIA :
81e DIA, (n'ont pas rejoint puisque la DI est restée en Afrique), affectées à la 6e DINA (donc renumérotées 96/81 et 96/82)
85e DIA,

unités de transmissions de la 5e armée (hors unités de télégraphie militaire)

EM de groupe de sections télégraphiques n°2, renumérotée 903/2

Le dépôt 38 se voit égaler rattacher d'autres unités  :
Compagnies fil et radio de la 86e DIA (mises sur pied par le CMG 28 de Montpellier et le 41e BG de Casablanca)
Compagnies fil et radio de la 1e DM (80e, puis 80/81 et 80/82) (mises sur pied par le CMG 48 de Toulouse et le 41e BG de Casablanca)


A plus tard pour les unités mises sur pied après la mobilisation par le Dépôt 38.

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 675
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Sam 31 Jan 2015 - 9:51

Bonjour,

juste ce message pour remercier dhouliez de son message.

Cela me permet, ainsi qu'à d'autres, de mieux s'y retrouver sur la mobilisation des unités.

Cordialement

Rémy SCHEERERr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Sam 31 Jan 2015 - 17:04

Bonjour

Merci Houliez, je savais bien que ma description du CMG 38 n'allait pas.
J'avais mélangé les unités mobilisées par le CMG 38 et le CMG 68 (Bref ma description ressemblait plutôt au DGG 38).
Je digère toutes ces informations qui nous permettent d'y voir plus clair.

et
Citation dhouliez
"A plus tard pour les unités mises sur pied après la mobilisation par le Dépôt 38."

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5665
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Sam 31 Jan 2015 - 18:22

Unités mises sur pied par le DG 38

Par transformation d'autres unités :

Cies fil et radio de la 6e DINA, à partir des unités mises sur pied pour la 81e DIA :
n° 96, puis 96/1 et 96/2

Cies radiogoniométriques d'armée, par réunion des moyens gonio des CA, DI... , pour la 5e et la 8e armée :
851/5 et 851/8

Cie mixte de transmissions de la 1re DLC, à p. des unités de la 1re DC :
Cie 46/84

Section d'écoute n°32, devenue 844/32, ex 265/32

Cie mixte de la 2e DLCh, 196/84, ex Cie de renforcement n°27 puis 836/81 (DG 28)

Créations réelles

Avant mai :

Cie mixte de la 2e DLCh et de la 3e DLI : 196/84 et 197/94
La 196/84 sera renumérotée en juin 40/84 lors de la création de la 40e DI.

Unités de transmissions
de la 17e DI (premier projet) :
17/81 et 17/82, formées le 31 mars, dissoutes le 17 avril.
de la 1re DIPol
185/81 et 185/82

Détachement de transmissions 885/1 pour la Brigade Autonome des Chasseurs de Podhale

Détachement colombophile de renforcement n° 266/42 devenu 942/42

Après le 10 mai :

Unités du 25e CA : 128/81 et 128/82

Unités des 236 et 237e DLI : 236/84 et 237/84

Unité de la 1re DLM reconstituée : Cie mixte 37/84, à partir des 37/81, 37/82 et 37/83

Cies mixtes :
198/84, pour la 8e DLIC (ex Cie de renforcement n°27 puis 836/81 (DG 28))
199/84, devient 238/84 (DG 28)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
bouteur
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: 38° RGT du génie    Mer 4 Fév 2015 - 14:59

Merci à tout ceux qui ont pris le temps de me lire et de me répondre. La question du trajet est réglé il ne me reste plus qu'a faire des des recherches pour trouver les tableaux d'équipement en matériel.Pour ce qui est du Génie je doute qu'il y est eu beaucoup de matériels à moteur à part les véhicules de transport.Pour ce qui est des transmissions  je serais curieux de savoir le nombre de matériels produisant de l'énergie et accessoirement si les opérateurs travaillaient  uniquement en Graphie.
Amitiés à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Mer 4 Fév 2015 - 17:47

Un essai de compilation à corriger et/ou à compléter

=38eme Régiment du Génie
Garnison : Montargis (5eme RM) Caserne : ????

~>Caserne Gudin
Mobilisation devient Dépôt de Guerre du Génie n° 38 Commandant du Dépôt: ????
~>lieutenant-colonel Verammann
le DGG n°38 qui doit tutoyer les 2250 hommes reçut l'ordre de se replier pour le Lot le 14 juin
on le retrouve à l'Armistice à Salviac prés de Gourdon


Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   Mar 3 Mar 2015 - 21:05

Bonsoir

Merci

pour la caserne GUDIN.
Question, apparemment en 1938, un bataillon du 13eme RI de Nevers était en garnison à Montargis.
A la mise en place du 38eme RG est il resté à Montargis en se partageant la caserne GUDIN ou a t il rejoint Nevers ????

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 38e régiment du génie en 1940   

Revenir en haut Aller en bas
 
38e régiment du génie en 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3ème régiment d'infanterie de ligne
» Le 22ème Régiment d'Infanterie Coloniale
» 96ème régiment d'infanterie
» Disparition du dernier régiment de zouaves
» régiment d'un hussard autrichien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: