Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Aumôniers Militaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Aumôniers Militaires   Mar 27 Déc 2011 - 3:56

bonjour,

cette période de l'année me parait tout à fait opportune pour ouvrir un fil sur les Aumôniers Militaires coïncidant avec la publication d'un ouvrage sur leurs uniformes, je ne sais pas si il comprend beaucoup de renseignements sur l'organisation du service ni sur le nombre et la répartition des Aumôniers catholiques protestants et juifs :


La France essentiellement de tradition catholique avec deux minorités religieuses historiques protestante et juive tutoyant chacune 1% mais ces deux dernières confessions ont toujours été surrepresentées au sein des Aumôniers Militaires par rapport à leur poids démographique :


-il semblerait que 2 ou 3 Aumôniers catholiques soient prévus par Division, un Militaria Magazine signalait 3 Aumôniers rattachés au Groupe Sanitaire de Ravitaillement de Corps d'Armée
j'ai trouvé des références à un "Aumônier directeur de la 2e Armée" (sic) et des Aumôniers divisionnaires ayant rang de capitaine aux 32e 40e 101e DI/DIF

-un Aumônier israëlite dans les Divisions d'Afrique du Nord ayant au moins un régiment de Zouaves (Lee Sharp)
mais on trouve des rabbins dans cette fonction bien au-delà des terres d'implantation traditionnelle du judaïsme Français (Paris Alsace Comtat Algérie) aux
Ve Corps d'Armée René-Samuel Kapel
Xe - Simon Langer
XIe - Bernard Schönberg avec le grade de capitaine, il participe à la campagne de Belgique. Il est ensuite attaché à l’armée de Paris où il occupe les fonctions d’aumônier des XIe, XXVe et IXe corps
XVIIIe - Jacob Kaplan...
un à la XIIIe Région (Jacques Kahn) un grand rabbin au GQG...

-je suppose que la même constatation devrait se vérifier pour les Aumôniers protestants dont les Pasteurs devaient se distribuer au delà des seules unités d'origine Alsacienne (Lutheriens) Charentaise et Cevenole (Calvinistes)

la couverture de l'ouvrage cité semble camper des Aumôniers Militaires en 1939-1940 présents dans les reportages d'actualité de l'époque


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Mar 17 Jan 2012 - 20:37

Bonsoir
Juste une précision, je pense que dans ce livre, il est question des aumoniers "professionnels" ou "Officiels" qui occupent une fonction à temps plein.
Pour être complet, il faudrait étudier la multitude d'aumoniers "officieux", religieux mobilisés comme simple citoyen qui ont exercé des fonctions d'aumôniers avec la bénédiction de la hiérachie locale.
Enfin, il serait interresant de connaître ce qui était prévus pour les unités Nord Africaines en matière de Religion. Sur ce sujet, je n'ai qu'une vague idée de la question mais cela ne concerne que les unités Nord Africaines de la campagne d'Italie en 1943.
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cherbourg
Sergent de carrière
Sergent de carrière
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Mar 17 Jan 2012 - 21:22

Bonsoir,

Pour vos informations complémentaires relatives aux aumôniers catholiques, n'hésitez pas à vous adresser au Diocèse aux Armées Françaises (anciennement Vicariat aux Armées) sise 20 bis rue Notre Dame des Champs dans le 6e à PARIS.

Cordialement,

Cherbourg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5662
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Mar 17 Jan 2012 - 21:27

Bonsoir,

Les aumôniers apparaissent de façon irrégulière dans les TEG...
Ils comptent parfois au QG de DI, certains documents les indiquent dans les formations sanitaires (1 aumônier catholique au GSD pour le Précis d'Organisation du Service de Santé, et le Service de Santé Militaire)...

Au CEFS par exemple, il était prévu de mémoire 2 aumôniers catholiques et 1 aumônier protestant, comptant au service de santé (Direction des Bases et Services).

Dans les unités Nord-Africaines, on trouve en général un officier en charge des affaires indigènes... mais pas de "ministre du culte" à ma connaissance...

Comme le dit Crosnier, il ya effectivement de nombreux ecclésiastiques mobilisés qui jouent le rôle d'aumônier dans beaucoup d'unités, sans que cela ait été prévu dans les TEG.

Cdt,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Mar 17 Jan 2012 - 23:24

bonsoir

une recension de L'Aumônerie Militaire Française 1914-1962 (Xavier Boniface).

Il est fait la place qui convient à l’étude de la loi du 8 juillet 1880 qui servit de cadre à l’aumônerie militaire jusqu’en 1905. Comme elle ne fut jamais abrogée, elle sert de fondement légal à l’actuel diocèse aux Armées. L’interprétation de ce texte législatif a varié selon les régimes. En 1880, elle visait à restreindre au maximum l’influence des Églises sur les recrues. Après la Séparation qui met un terme aux aumôneries et aux avantages consentis aux clergés en raison de leur état particulier, il n’est prévu par le décret de 1913 qu’une aumônerie militaire pour le temps de guerre. Celle-ci n’était pas correctement mise en place le 2 août 1914. Ce fut dans la plus grande improvisation que les aumôniers assurèrent leurs fonctions dans les tranchées avec un courage qui força l’admiration des « Poilus ». La guerre achevée, pour des raisons relevant de la politique extérieure française, l’aumônerie militaire française ne fut maintenue qu’auprès de l’Armée du Rhin. De celle-ci dépendirent les aumôniers servant dans les troupes du Maroc pendant la guerre du Rif. Le décret de 1935 rénove l’aumônerie pour le temps de guerre en apportant une nouveauté : les aumôniers ne dépendent plus des formations sanitaires mais des divisions. C’est un petit pas de fait pour leur intégration dans l’appareil militaire, rapprochant ainsi la situation de l’aumônier français de celle de ses homologues des armées alliées. L’auteur est très clair à ce sujet : jusqu’à la défaite de 1940, il n’existe pas réellement une aumônerie militaire française mais une aumônerie pour les militaires français. Cette dernière fonctionna fort mal pendant la campagne de France de 1940.

le même auteur évoque 4000 prêtres parmi les soldats prisonniers de guerre

Rappelons qu'il ne peut exister d'aumôniers musulmans ou bouddhistes (introduits trés récemment sur le modèle des Britanniques), les premiers en raison de l'absence de clergé, néanmoins une quinzaine d'imams restant sous statut civil sont sollicités en Afrique du Nord en 1940
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Ven 3 Fév 2012 - 20:46

Bonsoir
Un aumonier parmi tant d'autre François Bigo, compagnon de la libération, né le 5 avril 1912 à Lille. Ordonné prêtre le 2 juillet 1939, il est mobilisé au 1er Régiment d'infanterie et fait la campagne de Belgique comme aumônier militaire.
Le Père Bigo est blessé grièvement au moment de l'évacuation de Dunkerque. Transporté en Angleterre où il est opéré, il s'engage comme aumônier dans les Forces françaises libres.
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Mar 21 Fév 2012 - 17:04

Bonsoir

Un autre compagnon de la libération Robert de Naurois, Prêtre mobilisé comme sous lieutenant de Réserve au 93eme Régiment d'Artillerie de Montagne à Grenoble. A servi à la 111eme Batterie d'Instruction et ultérieurement au 1er bureau de la 1ere Armée.
La lecture de ses souvenirs apporte quelques précisions sur le fonctionnement du dépôt d'Artillerie et de la 111eme Batterie d'instruction mais cela fera l'objet d'un commentaire dans un autre fil.
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Ven 2 Mar 2012 - 18:54

Bonsoir


Un autre compagnon de la libération. Roger DEFOSSE rattaché, l’année au vicariat apostolique de Brazzaville où il est mobilisé en 1939 avec le grade de lieutenant. Affecté au Régiment de tirailleurs sénégalais du Tchad (RTST) en avril 1940, il rallie les Forces françaises libres le 27 août 1940, en même temps que le Moyen-Congo.
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1824
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Mar 9 Oct 2012 - 19:43

Bonsoir

Dhouliez a écrit:

"Dans les unités Nord-Africaines, on trouve en général un officier en charge des affaires indigènes... mais pas de "ministre du culte" à ma connaissance"
j'ai trouvé dans le journal officiel n° 123/année 1940 du 17/05/40, un décret du 14 mai 1940 portant création d'un service d'assistance religieuse pour les militaires musulmans
Pour résumer, 15 imans sont prévus, basés à Paris pour intervenir auprès des troupes de militaires musulmans en métrople. Un service similaire est rendu possible en AFN mais sans plus de précisions.
Compte tenu de la date de publication de ce décret (au début de la tourmente qui allait emporter l'armée française), on peut se demander si ce décret à vu un début d'exécution (à moins qu'il légalise une situation de fait).
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Mar 9 Oct 2012 - 20:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Dim 23 Mar 2014 - 12:20

Bonjour,

en complément de cet article, voici quelques informations sur les aumôniers militaires.

A la veille de la Deuxième Guerre mondiale, l’aumônerie souffrait d’une absence de hiérarchie véritable, de coordination et de liaison. Certes depuis 1937,
Monseigneur Sudour exerçait la charge de directeur général de l’aumônerie, mais vicaire général de Paris et archidiacre de Saint-Denis il devait se partager entre ses importantes responsabilités. En décembre 1939, l’archevêque de Paris reçut du Saint-Siège la charge de Vicaire aux Armées mais sans en porter le titre « qui ne convenait pas à la dignité cardinalice ». Sa juridiction comprenait non seulement les aumôniers mais également tous les prêtres et tous les hommes. D’un point de vu canonique, le Pape se considérait comme le seul ordinaire militaire mais il déléguait ses pouvoirs à un vicaire. La direction de l’aumônerie s’en trouva donc bicéphale. Monseigneur Sudour en assurait l’administration et donc les nominations, révocations et mutations d’aumôniers alors que Monseigneur Audrain, désigné comme visiteur ecclésiastique par le cardinal Verdier, exerçait la direction spirituelle des ecclésiastiques mobilisés. Pour faciliter le fonctionnement de l’aumônerie, ces derniers continuaient à dépendre de leurs évêques ou supérieurs religieux.

Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Dim 23 Mar 2014 - 12:57

Bonjour,


Rscherer a écrit:
La direction de l’aumônerie s’en trouva donc bicéphale. Monseigneur Sudour en assurait l’administration et donc les nominations, révocations et mutations d’aumôniers alors que Monseigneur Audrain, désigné comme visiteur ecclésiastique par le cardinal Verdier, exerçait la direction spirituelle des ecclésiastiques mobilisés. Pour faciliter le fonctionnement de l’aumônerie, ces derniers continuaient à dépendre de leurs évêques ou supérieurs religieux.

Effectivement pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! 

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Dim 23 Mar 2014 - 17:46

Rebonjour,

et oui, rien n'est simple. Sérieusement, pour ceux que le thème intéresse, en voici la source :

Université de Strasbourg
Faculté de théologie catholique
Institut de droit canonique
Licence théologie et sciences des religions mention droit canonique
UE3         Histoire du droit de l’Eglise
 
 Les origines de l’aumônerie militaire catholique
préparé par Alexandre PAGES
sous la direction de Madame Marie-Jeanne TUFFERY-ANDRIEUX

Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 674
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   Ven 4 Avr 2014 - 15:40

Bonjour,

voici quelques précisions pour ces articles très instructifs.

Pour l'armée françaises, les représentants pour les aumôneries militaires étaient : 

- culte catholique : Monseigneur Sudour;
- culte protestant : Monsieur le pasteur Monod;
- culte israélite : Monsieur le rabbin Liebert.

Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aumôniers Militaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aumôniers Militaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Témoins de Jéhovah veulent devenir aumôniers
» Prisons et aumôniers...
» Les aumôniers de la guillotine
» Le Père CHEVALIER aumônier des Parachutistes et de la Légion en Indochine
» Notre Dame de Fatima et commentaire du jour "Donnez en aumôme ce que vous avez,..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Vie militaire-
Sauter vers: