Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les sous-marin du type REDOUTABLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 10:43

Les sous -marins de 1er classe du type Redoutable.

Ces sous-marins ont constitué l'ossature de notre flotte sous-marine de l'entre deux guerres. Si 31 sous-marins de ce type ont été construits, seuls 29 ont participé à la Seconde Guerre Mondiale, le Promethée et le Phénix ayant disparu accidentellement.
L'un d'entre eux, le Casabianca, du commandant Jean L'Herminier, s'est rendu célèbre par ses exploits.

Caractéristiques communes
Déplacement normal en surface :1 500 tonnes
Longueur: 92,30 m; largeur: 8,20 m; tirant d'eau: 4,90 m
Machines: 2 Diesel Sulzer ou Schneider; 2 moteurs électriques; 2 hélices
Effectif: 4 off; 59 h
Armement: 1 canon de 100 mm; 1x 37 mm; 1 mitrailleuse; 11 tubes lance torpilles de 550 mm.


Programme 1924: déplacement: 1 384 t/ 2 080 t ; puissance 6 000cv / 2 000cv; vitesse 17 n /10 n
-Redoutable; sur cale à Cherbourg en 1925; lancé le 24 février 1928; en service en 1931; sabordé le 27 novembre 1942 à Toulon; renfloué le 16 mai 1943; coulé le 11 mars 1944; démoli en 1948.
-Vengeur; sur cale à Cherbourg en 1926; lancé le 1er septembre 1928; en service en 1931; sabordé le 27 novembre 1942 à Toulon; démoli en 1943

Programme 1925: déplacement: 1 379 t/ 2 060 t; puissance 6 000 cv/ 2 000 cv; vitesse 17n / 10 n
-Pascal; sur cale à Brest en 1926; lancé le19 juillet 1928; en service en 1931; sabordé le 27 novembre 1942 à Toulon; renfloué le 5 juin 1943; coulé le 11 mars 1944; démoli en 1945
-Pasteur; sur cale à Brest en 1926; lancé le 19 juillet 1928; en service en 1932; sabordé le 18 juin 1940 à Brest; démoli en 1950.
-Henri Poincaré; sur cale à Lorient en 1927; lancé le 10 avril 1929; en service en 1931; sabordé le 27 novembre 1942 à Toulon; saisi par les italiens remorqué à Gênes le 2 septembre 1943; sabordé le 9 setembre 1943 à Gênes.
-Poncelet; sur cale à Lorient en 1927; lancé le 19 avril 1929; en service en 1932; sabordé le 8 novembre 1940 après avoir été grenadé par le sloop britannique Milford à Port Gentil.
-Archimède; sur cale à Caen en 1927; lancé le 6 septembre 1930; en service en 1932; à survécu à la guerre; condamné en février 1952.
-Fresnel; sur cale à Saint Nazaire en 1927; lancé le 8 juin 1929; en service en 1932; sabordé le 27 novembre 1942 à Toulon; renfloué le 29 janvier 1943; coulé le 11 mars 1944; démoli en 1946;
-Monge; sur cale à La Seyne en 1927; lancé le 25 juin 1929; en service en 1932; coulé le 8 mai 1942 par le destroyer britannique Active à Diego Suarez .

Programme 1926: déplacement: 1 379 t/ 2 060 t; puissance 6 000 cv / 2 000 cv; vitesse 17 n / 10 n
-Achille; sur cale à Brest en 1928; lancé le 28 mai 1930; en service en 1933; sabordé le 18 juin 1940 à Brest ; démoli en 1941.
-Ajax; sur cale à Brest en 1928; lancé le 28 mai 1930; en service en 1934; coulé le 24 septembre 1940 par le destroyer britannique Fortune près de Dakar.
-Acteon; sur cale à Saint Nazaire en 1927; lancé le 10 avril 1929; en service en 1931; coulé le 8 novembre 1942 par le destroyer britannique Westcott près d'Arzew.
-Acheron; sur cale à Saint Nazaire en 1927; lancé le 6 aout 1929; en service en 1932; sabordé le 27 novembre 1942 à Toulon; renfloué le 26 juin 1943; coulé le 24 novembre 1943; démoli en 1951.
-Argo; sur cale à Nantes en 1927; lancé le 11avril 1929; en service en 1933; condamné le 26 avril 1946 à Oran.

Programme 1927: déplacement: 1 379 t/ 2 060 t; puissance 6 000 cv/ 2 000 cv; vitesse 17 n / 10 n
-Promethee; sur cale à Cherbourg en 1928; lancé le 23 octobre 1930; n'est jamais entré en service; coulé accidentellement le 8 juillet 1932 au cours de ses essais.
-Persée; sur cale à Caen en 1929; lancé le 23 mai 1931; en service en 1934; coulé le 23 septembre 1940 par des destroyers britanniques à Dakar.
-Protée; sur cale à La Seyne en 1928; lancé le 31 juillet 1930; en service en 1932; coulé en décembre 1943 par mines devant Marseille.
-Pegase; sur cale à Saint Nazaire en 1928; lancé le 28 juillet 1930; en service en 1932; sabordé en 1945 à Saigon; condamné en juin1950; démoli en 1951.
-Phenix; sur cale à Nantes en 1928; lancé le 12 avril 1930; en service en 1932; disparu accidentellement le 15 juin 1939 devant Cam Ranh.

Programme 1929: déplacement: 1 379 t/ 2 060 t; puissance 7 200 cv/ 2 000 cv; vitesse 17 n / 10 n
-L'Espoir; sur cale à Cherbourg en 1929; lancé le 18 juillet 1931; en service en 1934; sabordé le 27 novembre 1942 à Toulon; démoli en 1943.
-Le Glorieux; sur cale à Cherbourg en 1930; lancé le 29 novembre 1931; en service en 1934; à survécu à la guerre; condamné le 27 octobre 1952; démoli en 1956.
-Le Centaure; sur cale à Brest en 1930; lancé le 14 octobre 1932; en service en 1935; à survécu à la guerre; condamné le 19 juin 1952.
-Le Heros; sur cale à Brest en 1930; lancé le 14 octobre 1932; en service en 1934; coulé le 7 mai 1942 par avions britanniques du porte-avions Illustrious à Diego Suarez.
-Le Conquerant; sur cale à Saint Nazaire en 1930; lancé le 26 juin 1934; en service en 1936; coulé le 13 novembre 1942 par avions US à Villa Ciseros.
-Le Tonnant; sur cale à La Seyne en 1931; lancé le 15 décembre 1934; en service en 1937; sabordé le 15 novembre 1942 à Cadix après canonnage par TF34 à Casablanca.

Programme 1930: déplacement: 1 379 t / 2 060 t; puissance 8000 cv/ 2000 cv; vitesse 19 n / 10 n
-Agosta; sur cale à Cherbourg en 1931; lancé 30 avril 1934; en service en 1937; sabordé le 18 juin 1940 à Brest; démoli en 1951.
-Beveziers; sur cale à Cherbourg en 1932; lancé le 14 octobre 1935; en service en 1937; coulé le 5 mai 1942 à Diego Suarez par des avions de la R.A.F; renfloué en avril 1943; démoli le 26 décembre 1946.
-Ouessant; sur cale à Cherbourg en 1932; lancé le 30 novembre 1936; en service en 1939; sabordé le 18 juin 1940 à Brest ; démoli en 1951.
-Sidi Ferruch; sur cale à Cherbourg en 1932; lancé le 9 juillet 1937; en service en 1939; coulé le 11 novembre 1942 par avion du porte-avions US Suwanee à Casablanca.
-Sfax; sur cale à Saint Nazaire en 1931; lancé le 6 décembre 1934; en service en 1936; torpillé le 19 décembre 1940 par l' U 37 devant le Cap Juby.
-Casabianca; sur cale à Saint Nazaire en 1931; lancé le 2 février 1935; en service en 1937; le 27 novembre 1942, il s'échappe de Toulon lors du sabordage de la flotte, il rallie Alger; de décembre 1942 à septembre 1943, il effectue 10 missions au cours desquelles il débarque clandestinement 26 agents secrets et en embarque 6 autres, la plupart du temps sur les cotes corses, en liaison avec la résistance; dans la nuit du 12 au 13 septembre 1943, il débarque clandestinement 109 hommes du bataillon de choc du colonel Gambiez à Ajaccio, la Corse est toujours aux mains des allemands; suite à un soulevement général du 9 septembre, et à la reddition des troupes italiennes, le général Giraud a décidé de l'envoi du Casabianca, pour débarquer des troupes d'élite, pour prêter main- forte aux résistants, ce sera la premiére action devant aboutir à la libération de la Corse, le 5 octobre 1943, première parcelle du territoire métropolitain libéré; le Casabianca à survécu à la guerre; il est condamné le 12 février 1952; démoli en 1956; son kiosque a été conservé, et figure en bonne place à Bastia, pour rappeler ses exploits.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 10:47



L'Archiméde en 1944, il a été partiellement refondu aux Etats-Unis, il survivra à la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 10:49



Le Casabianca du commandant Jean l'Herminier arrive à Alger en 1943.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 10:53



Le Casabianca dans une crique Corse en avril 1943 au cours de l'une de ses missions secrètes.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 13:46

Sans vouloir pinailler, il faudrait distinguer le Redoutable et le Vengeur (projet M5) des suivants (projet M6) soit deux navires de classe Redoutable et vingt-neuf de classe Pascal.

Ce qui n'enlève rien à la clareté et à la concision de la présentation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 13:58

Bonjour,

Je sais très bien les différences existant, c'est pour cela que je distingue les caractéristiques communes qui sont les plus importantes, et les différences selon les programmes; d'ailleurs tous les annuaires maritimes considères les projets M5 et M6, comme une seule et même classe, cf à ce sujet: les Flottes de combat des années 1929 à 1950; le Weyers Taschenbuch Der Kriegs- Flotten 1941/1942 allemands; le Jane's Fighting Ships britannique, etc...

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 14:43

Bonjour,

Retour sur la photo légendée : "Le Casabianca dans une crique Corse en avril 1943 au cours de l'une de ses missions secrètes."

Je pense qu'il s'agit en fait du Glorieux qui a joué le rôle du Casabianca dans le film retraçant l'épopée de navire, film tourné en 1949.
Je m'explique :
-1) le sous-marin a une aussière à l'arrière passée sur un coffre et on distingue un deuxième coffre plus au fond. Le commandant l'Herminier aurait bien aimé avoir un équipement de ce type lors des opérations de débarquements clandestins mais ...
-2) les opérations de débarquement d'armes et/ou d'agents de la France Libre s'opéraient de nuit, or cette photo est manifestement prise en plein jour.
-3) le sous-marin a son kiosque modifié pour l'installation des deux oerlikons, un sur l'avant l'autre sur l'arrière. Modification faite aux USA, or le Casabianca n'a été modifié qu'en 1944 après la Libération de la Corse.

Ces remarques mises à part, belle photo.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 64
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 15:53

Bonjour,

Le Bévézier défile devant le Compiègne. Cette photo est vraisemblablement prise depuis un hublot du poste équipage bâbord avant du Primauguet en 40/41:



Les équipages des sous-marins paieront chèrement le débarquement alliés en AFN.

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 16:28

Bonjour Alain (Capu Rossu)

Vous avez certainement raison cette photo sent la reconstitution, je m'étonnais effectivement que dans une mission secrète, en pleine nuit on ait pu prendre une telle photo, vous apportez la réponse, avec votre bon sens habituel, je me souviens maintenant qu'effectivement le rôle du Casabianca a été joué par le Glorieux, dans le film reconstituant son épopée; Casabianca ou Glorieux, on reste Redoutablement en famille!

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 16:36

Bonjour Pierre,

Et merci pour la photo du Beveziers, les photos de ce navire ne sont pas si fréquentes.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 22:36

Bonsoir,
La coque du Pégase dans un arroyo près de Saigon :



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Lun 26 Déc 2011 - 22:42

Bonsoir,

Je connais cette photo, mais de quand date t'elle ?

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Mar 27 Déc 2011 - 14:50

Bonjour,
le C.V. Huan donne pour le Pégase l'information suivante : "mouillé dans le Rio Avalanche en 1945" mais sans autre précision.
La photo est donc soit antérieure au coup de force japonnais (9 mars 1945) soit postérieure au retour des Français à Saigon (11 septembre 1945). Il y est probablement resté jusqu'à sa radiation des Listes de la Flotte le 10/06/1950. Il est ensuite sabordé comme balise à l'entrée du Bassac.
Désolé de ne pas être plus précis.

@+
Alain


Merci à Clausmaster pour avoir repéré cette coquille : 1943 au lieu de 1945.


Dernière édition par Capu Rossu le Mar 27 Déc 2011 - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Mar 27 Déc 2011 - 15:50

Le coup de force japonais c'est 9 mars 1945

Le Pégase devait en métropole en novembre 1942 mais les japonais après avoir donné leur accord mais cet accord fût dénoncé suite aux débarquements alliés en AFN le 1er janvier 1943. Il est placé en réserve normale le 1er janvier 1944 et condamné le 23 mars 1944 après avoir été privé de tout le matériel récupérable.

La coque est remorquée dans le Rio Avalanche en 1945 puis abaandonnée. Après avoir été vendu à la ferraille, la coque du Pégase fût mouillée à l'entrée du Bassac pour servir de balise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Mar 27 Déc 2011 - 17:12

Bonsoir,

Merci pour vos recherches, cette belle photo garde une partie de son mystère; néanmoins le fait de voir une grue à l'arrière du sous-marin pourrait indiquer que l'on est en train de procéder à des démontages.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5037
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Sam 18 Juil 2015 - 17:54

ALAIN a écrit:
Programme 1929: déplacement: 1 379 t/ 2 060 t; puissance 7 200 cv/ 2 000 cv; vitesse 17 n / 10 n
-L'Espoir; sur cale à Cherbourg en 1929; lancé le 18 juillet 1931; en service en 1934; sabordé le 27 novembre 1942 à Toulon; démoli en 1943.


Bonjour

voici une photo du sous-marin série de 1 500 T. "ESPOIR"


Photo prise en 1935.

J'ai comme année de rentrée en service 1932, qu'en est-il ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Sam 18 Juil 2015 - 18:30

L'Espoir a été admis en service officiellement le 1er février 1934; toutefois l'armement définitif est du 31 décembre 1932, ce qui signifie en clair qu'il a été terminé en décembre 1932, mais qu'il a encore des réglages, des modifications a effectuer à l'issue de la croisière de longue durée ou l'on s'assure de la fiabilité du matériel, il fallait tout ce temps parfois pour s'assurer que le navire était bien apte à remplir sa mission, avant son incorporation définitive en escadre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5037
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Sam 18 Juil 2015 - 18:32

Bonjour Alain,

merci pour ces nouvelles informations.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Sam 18 Juil 2015 - 19:06

Bonjour,

Après les essais officiels et les démontages après essais, le bâtiment entre en armement définitif. L'équipage est porté à son effectif théorique et les divers rechanges sont embarqués.
Si les démontages après essais ont montré que les matériels ont bien supporté les épreuves, on remonte ce qui a été démonté et la Commission Permanente des Essais prononce les recettes des différents matériels et organes du bord qui ont fait l'objet de marché avec l'industrie privée. Elle attribue des primes(cas par exemple d'une vitesse en route libre supérieure à celle exigé au marché) ou des pénalités (cas inverse dans mon exemple) ou des retenues provisoires si des organes divers sont à réparer.
Lorsque tout est ok, la CPE prononce la clôture d'armement.
Ensuite, quand le bâtiment est au point tant au niveau de l'état du matériel que de l'entrainement de l'équipage, un arrête signé par le Ministre prononce son admission au service actif : cela veut dire que le bâtiment est apte à accomplir toute mission.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5037
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Dim 19 Juil 2015 - 10:40

Bonjour,
 
merci pour le complément d'information.

Voici un agrandissement du kiosque et du canon :



Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4993
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Mer 23 Sep 2015 - 14:14

Bonjour,

Une vue de l'Archeron juste après le sabordage :


_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Sam 1 Oct 2016 - 15:48

Programme 1926: à propos de l'Achille; sur cale à Brest en 1928; lancé le 28 mai 1930; en service en 1933; sabordé le 18 juin 1940 à Brest ; démoli en 1941. 


Je viens d'avoir une information complémentaire et assez peu connue me semble t'il sur la fin de l'Achille; il a été démantelé dans le petit port breton de Camaret  entre août 1940 et mai 1941.




L'Achille en cours de démolition à Camaret
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Sam 1 Oct 2016 - 16:19

Bonjour,

Toujours dans la fin des sous-marins; l'Agosta et l'Ouessant, tous deux sabordés à Brest le 18 juin 1940, ont été transformés en ponton de relevage pour les renflouements dans le port de Bordeaux
avant d'être mis en vente en novembre 1951



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titus17
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 18/01/2013

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Sam 1 Oct 2016 - 16:51

Bonjour,

Merci pour ces belles photos. Une idée de l'origine des clichés?

On notera également la présence d'un LCT mk4 au premier plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 858
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   Sam 1 Oct 2016 - 17:25

Des quatre 1500 t sabordés le 18 juin 1940 à Brest, il en reste donc un le Pasteur qui aurait été démoli en 1950, a t'on plus de détails sur son sort final?

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sous-marin du type REDOUTABLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sous-marin du type REDOUTABLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» sous-marin Le Plongeur invention
» Trouvé dans un sable sous-marin.
» objet sous-marin non identifié:OSNI
» Un calamar attaque un sous marin (En vidéo)
» Sous-marin nain porcco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40 :: Les navires-
Sauter vers: