Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 11:16

Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque constituent sans aucun doute, avec les Mogador qui vont suivre, l'apogée du contre- torpilleur français : plus rapides, appareil moteur plus évolué, pièces de 138 mm plus puissantes, plus de tubes lance torpilles, silhouette plus ramassée avec deux cheminées au lieu de quatre, mât de flèche au lieu du tripode léger, les Fantasque bénéficient de l'expérience accumulée sur les constructions antérieures.
Quatre d'entre eux auront la chance de se distinguer tout au long d'une carrière particulièrement longue et active.

Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.

Programme 1930
Le Fantasque; mis sur cale à l'arsenal de Lorient en 1931, lancé le 15mars 1934, en service en mars 1936
L'Audacieux; mis sur cale à l'arsenal de Lorient en 1931, lancé le 15 mars 1934, en service en novembre 1935
Le Malin; mis sur cale aux chantiers de la Méditerranée à La Seyne en 1931, lancé le 17 aout 1933, en service en novembre 1935
Le Terrible; mis sur cale aux chantiers navals de Caen en 1931, lancé le 30 novembre 1933, en service en octobre 1935
Le Triomphant; mis sur cale aux chantiers de France à Dunkerque en 1931, lancé le 16 avril 1934, en service en mai 1936
L'Indomptable; mis sur cale aux chantiers de la Méditerranée à La Seyne en 1932, lancé le 7 décembre 1933, en service en septembre 1936

Caractéristiques
Déplacement 2 569 tw; 2800 tonnes normal; 3400 tonnes en pleine charge
longueur 132,40 m; largeur 11,99 m; tirant d'eau 5,01 m
puissance 74 000 cv; vitesse 37 nœuds; rayon d'action 2 500 miles à 25 nœuds
4 chaudières, surchauffe à 325° timbrées à 27kg; turbines à engrenages; 2 hèlices; 600 tonnes de mazout
Effectif 10 officiers 210 hommes
Armement: 5canons de 138 mm, modèle 1929 tirant à 20 000 m
4x 37mmAA
4x13 mmAA
9 tubes lance torpilles
2 grenadeurs
50 mines

Tous ces bâtiments ont dépassés 100 000 cv et 43 nœuds aux essais. Le Terrible a dépassé 45,029 nœuds aux essais, ce qui en fait le bâtiment le plus rapide du monde, record jamais battu pour un bâtiment de tonnage équivalent et de même catégorie.

Historique résumé des Fantasque:

L'Audacieux était à Dakar le 23 septembre 1940 lors de l'attaque de ce port par les britanniques. Gravement endommagé par une salve de 203 mm du croiseur lourd Australia qui détruisit les deux pièces avant, la chaufferie et le compartiment des turbines avant, échoué en flammes, il fut renfloué et rejoignit Bizerte, il fut rendu inutilisable par les bombardements alliés le 7 mai 1943 (à voir sur ce forum l'article consacré à la fin de l'Audacieux).

L'Indomptable était le seul de la série se trouvant à Toulon le 27 novembre 1942, il fut sabordé de manière irrécupérable; sont étrave fut découpée pour remplacer celle du Malin disparue lors d'un abordage de ce bâtiment par Le Terrible le 25 décembre 1945.

En novembre 1942, Le Fantasque et Le Terrible étaient à Dakar. Ils furent aussitôt envoyés en refonte aux États-Unis. Sérieuse endommagé à Casablanca par un obus de 406 mm du cuirassé américain Massachusetts, Le Malin dut attendre l'achèvement de réparations provisoires pour rejoindre ses frères outre-Atlantique et subir la même refonte qu'eux. Reclassés croiseurs légers après cette refonte; ces trois navires constituant la 10 ém Division de croiseurs légers intervinrent brillamment en Méditerranée; en Sicile en aout 1943, raids sur Naples, en septembre ils participent au débarquement de Salerne, à Alger puis participent au débarquement de troupes à Ajaccio en quatre raids du 13 au 22 septembre lors de la libération de la Corse, après avoir escorté le cuirassé Richelieu de retour des États-Unis, ils effectuent des raids en mer Égée,retour à Bizerte, puis la cote italienne, raids en Adriatique, soit 24 raids à plus de 30 nœuds, participent au débarquement en Provence, et au siège de Toulon, opération près de Monaco le 4 septembre 1944.

Le Triomphant rallie Plymouth en juin 1940, il est saisi le 3 juillet 1940 lors de l'opération Catapult il est remis aux Forces Navales Françaises Libres, il subit une première refonte;1canon de 102 mm remplace la pièce de 138 mm n°4, la DCA est renforcée par 6 x 37mmAA; 10 x 13,2mmAA,un asdic, il fut envoyé dans le Pacifique, il n'était pas fait pour les longues traversée étant donné son manque de rayon d'action, il devait être ravitaillé souvent, il y demeura pourtant jusqu'en avril 1944, après avoir essuyé un cyclone en décembre 1943, où il manqua de se perdre donnant une gite impressionnante.
Il fut envoyé d'avril 1944 à mars 1945 aux Etats-Unis pour subir la même refonte que ses frères et retrouver sa 5 ém pièce de 138 mm débarquée en 1940.

Modification des caractéristique des quatre Fantasque après refonte aux USA (ils seront reclassés croiseurs lègers)

Déplacement en pleine charge 3 750 tonnes
tirant d'eau 5,30 m
730 tonnes de mazout; rayon d'action 3 600 miles à 14 nœuds
Effectif de guerre 18 officiers 279 hommes
Armement: 5 canons de 138mm
8x 40mmAA
10 x 20mmAA
6 tubes lance torpilles de 550mm
2 grenadeurs

Après la guerre, Le Fantasque arrive en octobre 1945 à Saigon, il reste en Indochine jusqu'en aout 1946, il est plaçé en réserve à compte du 15 janvier 1951, il sert de base fixe à Saint Mandrier de 1953 à 1956, il est ramené à Toulon,ou il est condamné le 2 mai 1957, et démoli à La Seyne en 1958.

Le Malin perd son avant lors d'un abordage avec Le Terrible, le 25 décembre 1944, il est ramené à Toulon,le 4 juillet 1945, on lui greffe l'avant de L'Indomptable, récupéré sur l'épave sabordée. L'opération se fait au chantier de la Ciotat, les travaux sont terminés le 29 aout 1945, des essais sont effectués en novembre et décembre 1945, Le Malin est ensuite envoyé en Indochine en septembre 1951 et rentre à Brest en juin 1952, il est alors désarmé et sert de bâtiment d'instruction pour l'école navale, jusqu'en décembre 1956, en 1961 sa coque sert de ponton d'accostage pour les dragueurs, il est condamné en 1964, en 1965 sa coque est amenée à Lorient ou il sert de brise- lames jusqu'en 1974, il est démoli à Lanester en 1976.

Le Terrible, avarié par l'abordage avec Le Malin, est réparé à l'arsenal de Bizerte, il effectue des aller retour sur l'Indochine en escorte des porte avions de mai 1952 à avril 1953, il est désarmé à Brest en 1955, il est annexe de l'école navale à Lanvéoc du 1er décembre 1956 au 31 janvier 1962, et condamné en juillet 1962, il est démoli en 1963.

Le Triomphant escorte le cuirassé Richelieu en Extrême- Orient le 11 mai 1945, en septembre 1945; les deux navires quittent l'océan indien pour l'Indochine; Le Triomphant reste en Indochine jusqu'en avril 1946, il est désarmé à Bizerte le 1er janvier 1950, condamné en 1954, il est démoli en 1962.




Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Le TERRIBLE en 1935   Jeu 22 Déc 2011 - 11:22



Le TERRIBLE en 1935 à ses essais sur la base des glenans il atteindra 45,029 noeuds, en faisant le batiment le plus rapide au monde, son record n'a jamais été battu pour un navire de tonnage équivalent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 11:25



Le TERRIBLE en 1940.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 11:28



Le MALIN en 1944 après sa refonte aux Etats -Unis, il est maintenant classé croiseur lèger; admirez la grace et la puissance évoquée par ces navires en pleine vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 11:31



Le TERRIBLE en 1955 vers la fin de sa carrière, il porte maintenant une marque de coque de l'Otan.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 12:31

A noter que ces contre-torpilleurs dépassaient les limites de caractéristiques imposées par le traité de Londres de 1930 qui définissait un destroyer comme un navires de combat d'un déplacement maximal de 1.850 tw avec des canons d'un calibre inférieur à 130 mm. D'où leur classement comme croiseur léger après refonte. Les divisions de contre torpilleurs français pouvaient s'apparenter à un croiseur léger en trois morceaux du point de vue puissance de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 13:34

Bonjour,
N'ayant jamais entendu parler de limitation par les traités navals concernant nos contre-torpilleurs, j'ai recherché le texte du traité de Londres du 22 avril 1930; les limites de 1 850 t et 130 mm de calibre, figurent dans la partie III du traité qui concerne uniquement les flottes des Etats -Unis, de la Grande Bretagne et du Japon; la France n'est donc pas concernée par ces limitations; d'ailleurs nos contre- torpilleurs du type Le Fantasque survivants n'ont été reclassés qu'en 1944, soit 14 ans après l'entrée en application du Traité Naval de Londres.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 552
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 14:35

De magnifiques navires quoiqu'un peu fragiles comme tous les navires français de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 16:46

Bonjour,

Pas si fragiles que cela; les quatre survivants ont fait après leur refonte une carrière exemplaire, rendant d'énormes services grace notamment à leur vitesse, qui les rendaient aptes à des raids dans des eaux ennemies; ce qui ne les a pas empêchés de durer jusqu'au milieu des années 1950.

Cordialement

Alain

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 552
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 17:49

Il me semble avoir lu quelque part qu'entre septembre 1939 et juin 1940, le Malin à eu une dizaine d'avaries majeures. Si c'est pas un signe de fragilité ça je sais ce que c'est...........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 18:04

ALAIN a écrit:
Bonjour,
N'ayant jamais entendu parler de limitation par les traités navals concernant nos contre-torpilleurs, j'ai recherché le texte du traité de Londres du 22 avril 1930; les limites de 1 850 t et 130 mm de calibre, figurent dans la partie III du traité qui concerne uniquement les flottes des Etats -Unis, de la Grande Bretagne et du Japon; la France n'est donc pas concernée par ces limitations; d'ailleurs nos contre- torpilleurs du type Le Fantasque survivants n'ont été reclassés qu'en 1944, soit 14 ans après l'entrée en application du Traité Naval de Londres.

Cordialement

Alain

Mort de rire! logique que la France estime ne pas être concernée, elle a refusé, de même que l'Italie, de signer cette partie du traité. Cela l'aurait obligé à envoyer à la casse tous ses CT, et pour l'Italie tous ses "Navigatori". Ils ont été reclassés croiseurs légers en 1944 pour la simple raison que ce reclassement est anglo-saxon, et donc pour se conformer à leur propre classification. Le Fantasque, Le Terrible et Le Le Malin seront alors affectés à la 10e DCL, puis reclassés escorteurs rapides en 1951.

Assez curieusement tant la France que l'Italie, bien que refusant de signer cette partie du traité, vont s'y conformer concernant les navires de moins de 600 tW, exempts de toute limitation... ou l'art et la manière de tourner un traité international à son profit ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 18:09

Bonsoir,

Apres consultation du livre de Jean Lassaque sur ces navires, je ne trouve pas d'indisponibilités autres que l'ordinaire de navires très poussés; Henri le Masson les a fort justement appelés les "Lévriers de la mer " dans son livre paru en 1948; comme tout lévrier il est plus fragile qu'un corniau; c'est la rançon de batiments d'exception.

Cordialement
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 18:16

Bonsoir Catalina,

J'avoue ne pas voir ce qu'il y a de risible à ce que la France défende ses interets dans cette affaire.

De toute façon je constate ce qui est, sans chercher la cause; il n'y a pas lieu de rediscuter ce traité, je pense.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 20:59

Bonsoir,

Ces bâtiments racés présentaient effectivement quelques faiblesses, la vitesse ayant été privilégiée au détriment de la solidité des bordées souvent endommagées lors des manoeuvres d'accostage ou dans les coups de mer. Un défaut de conception des supports d'arbres d'hélices sera aussi à l'origine de nombreuses avaries sauf pour le Terrible qui recevra un modèle de supports identiques à ceux des "4 tuyaux".

Le Malin, comme les autres, aura une longue carrière malgré les dommages très importants subient lors de Torch et surtout lors de la collision avec le Terrible. Le Triomphant s'est sorti d'un cyclone qui en aurait achevé bien d'autres....Comme le roseau, ces navires ont beaucoup pliés mais rarement rompus...

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 21:38

Bonsoir Pierre, et merci de votre intervention qui conforte mon point vue sur ces magnifiques navires.
Vous faites allusion a la collision du Malin et du Terrible et de ses conséquence, que j'ai décrits dans l' historique du Malin; pour montrer l'importance des travaux de réparation voici quelques photos.



Le faux nez du Malin qui a perdu toute sa partie avant jusqu'a la passerelle dans la collision avec le Terrible

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 21:45





L'avant de l'Indomptable sabordé est découpé et amené à La Ciotat pour etre greffé sur le Malin;

La greffe dans le bassin de La Ciotat.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Jeu 22 Déc 2011 - 21:52



Et pour finir le Terrible en réparation à Bizerte; si le Malin a perdu tout son avant ; le Terrible lui a presque été coupé en deux, on voit qu'on est en train de refaire toute la partie centrale.

Cordialement

ALAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: pier   Jeu 22 Déc 2011 - 23:34

Bonsoir,


Voici deux vues L'Indomptable en 1939 :


Sur la pièce à plat pont, on lit (sur le tirage papier de l'ECPAD) le nom de baptême "Camerone". Sur la pièce supérieure on lit "Menabha" (piton pris par la 24° Compagnie Montée du 1er Rei en 1908 contre un ennemi supérieur en nombre). Ces noms de baptême s'explique par le fait que le navire est filleul de la Légion Etrangère. D'ailleurs voici une visite de légionnaires du 2° REI.



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Ven 23 Déc 2011 - 9:07

Bonjour,

Belles photos, merci

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Ven 23 Déc 2011 - 9:51

Bonjour,

Sur la 2ème photo de l'Indomptable, s'il s'agit bien d'une horloge, les légionnaires sont pile à l'heure pour l'apéro!!

La poupe du Malin à Casa:



La proue dévastée lors de l'abordage avec le Terrible:




L'Audacieux à Dakar, les superstructures ont été arasées. J'ai galéré pour identifier cette image:




Et sommairement remis en service pour rallier Bizerte:



La fin de l'Audacieux:



Kénavo,

Pierre


Dernière édition par SALIOU Pierre le Ven 23 Déc 2011 - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Ven 23 Déc 2011 - 10:14

Bonjour Pierre,

Merci pour les photos. Le Malin à Casablanca est-il photographié avant ou après l'attaque américaine du 8 novembre 1942 ? Je pencherais pour avant, parce que l'on ne voit pas ses avaries suite au combat.

Selon Jean Lassaque, les contre-torpilleurs du type Le Fantasque; les photos de l'Audacieux devraient etre d'aout 1942 pour les deux premières et de mai 1943 pour la dernière qui le montre coulé dans le bassin de Bizerte, on voit bien la passerelle de secours contre la cheminée arrière (la seule subsistant).
Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 552
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Ven 23 Déc 2011 - 11:21

Cela montre la pénurie de moyens, l'Audacieux en mai 1943 est loin d'avoir été remis en état avant son sabordage pour éviter sa capture par les allemands (même si on se demande si une épave aurait intéressé les allemands).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Ven 23 Déc 2011 - 13:08

Bonjour,

Pour la photo de l'arrière du Malin je pense qu'elle date de la période courant du 24 juillet 42 au 8 novembre 42. Il est alors armé de 3 CAD de 37mm mle 33 dont 2 sont bien visibles sur la photo.

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Ven 23 Déc 2011 - 22:41

Bonsoir,
La photo du Terrible dans le bassin de Bizerte est à l'envers : voir les lettres sur la passerelle reliant le navire à la terre. De plus, les tuyaux annexes de la cheminée avant sont côté bâbord et non tribord comme ici.
@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 852
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.   Ven 23 Déc 2011 - 23:23

Vous avez raison, mais elle a le mérite d'exister; si on voit facilement des photos du Malin et de la greffe de l'avant de l'Indomptable je ne connais pas d'autre photo des dégats subits par le Terrible, et encore j'ai du l'identifier parce que le navire n'était pas nommé; il était simplement indiqué que la scène se passait à Bizerte.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les contre-torpilleurs du type Le Fantasque.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» À envoyer lettre type contre la vivisection !!
» on continue contre monoprix lettre type
» Lettre type contre la chasse au grizzly
» LETTRE TYPE CONTRE LE MASSACRE DES BEBES PHOQUES
» LETTRE TYPE CONTRE LE CUIR (ABATTOIRS ILLEGAUX)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40 :: Les navires-
Sauter vers: