Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Général Hassler 1939 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Général Hassler 1939 1940   Jeu 8 Déc 2011 - 11:57

Bonjour
Le général de Brigade (depuis le 22/12/37) Joseph Louis Francois HASSLER (10/04/1881-04/11/1966) commandait à la veille de la mobilisation l'école militaire de l'infanterie et des chars de combat à Saint Maixent
A la mobilisation il prend le commandement de la 22eme division d'infanterie (02/09/39-15/04/40) et (15/05/40-18/05/40), puis il devient Gouverneur militaire adjoint de Paris puis chef du département du Var après l'Armistice, puis en août 1940 en réserve.
Question 1: Il aurait été élevé au grade de Général de Division en 1940 (Aurait on la date exacte??? Avant ou après l'armistice ???)
Question 2: Qu'a t il fait entre le 15/04/40 et le 15/05/40 ?????
Toutes autres précisons sur le général HAssler sont les bievenues
Cordialement
Crosnier

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ERIK B
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 370
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Jeu 8 Déc 2011 - 14:32

Bonjour,

Il commandait en juin 1940, le front bordant la Seine dans le secteur Mantes la Jolie à Vernon. Il était placé sous les ordres du général Héring, commandant l'armée de Paris.

Petit détail, le lendemain de sa mort, j'arrivais sur cette terre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Jeu 8 Déc 2011 - 18:20

Bonjour,

Le général Hassler a été victime d' un accident de voiture le 15 avril, il demeure à l' hopital de Rethel jusqu' au 30. En convalescence, il ne peut rejoindre la 22eDI à temps. Celle-ci sera commandée par le général Beziers Lafosse. Il commande effectivement, par la suite, le secteur de Mantes, sous les ordres du général Hering. J' ignore la date de sa prise de fonction, mais il est déjà en poste le 05 juin.
Il est nommé général de division par décret le 24 août 1940 (en même temps que le général Bougrain) et mis à la retraite en 1941.

Un général Alsacien du nom d'Hassler sera pressenti pour prendre la tête de la LVF en 1941, mais refusera. Ce dernier est proche d' Eugène Deloncle et Franc-maçon notoire. Je ne sais pas s'il s'agit du même homme.

Amicalement Pontus


Dernière édition par Pontus le Jeu 8 Déc 2011 - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Jeu 8 Déc 2011 - 18:40

Bonsoir

Merci pour les renseignements qui me manquaient
Je n'ai pas d"autre général Hassler dans mes fiches. C'est peut être lui qui a refusé de prendre la tête de la LVF. (Vous me dites qu'il était franc maçon notoire, sa mise à la retraite en 1941 serait elle le fruit de l'application de la loi sur les sociétés secrètes ???)
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Jeu 8 Déc 2011 - 23:59

Bonsoir,

Je crois que c' est plutôt du fait de son age. En 1941 il avait 60 ans pile, la limite d' age donc...
Par contre
Il semble effectivement que les deux personnages présentés n'en fassent qu'un.
Une édition du journal Free Europe d' aout 1941 indique

"Oeuvre reported that General Hassler, who commanded the 22nd French Division in 1939-40, would assume the leadership of the French Legion in Russia. But all these figures seem to be greatly exagerated."
Une information que l'on retrouve dans l'Ouest Eclair de la même période.

Enfin pour la Franc maçonnerie, Une police politique de Vichy- Le service des sociétés secretes indique :
"Nous n'aurons garde d'oublier le général Hassler dont un dossier découvert au siège du Grand Orient, notait que le général « qui devait commander la Légion française des Volontaires antibolcheviques, était un maçon du 30e degré, affilié au grand Orient"

Pontus


Dernière édition par Pontus le Ven 9 Déc 2011 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Ven 9 Déc 2011 - 9:28

Bonjour

Merci pour ces précisions.
Je crois (les spécialistes me corrigerons si je me trompe) qu'il ne faut pas confondre pour les officiers généraux Retraite et Réserve (2eme Section). Le général Hassler a été mis en 2eme section en août 40 (ce qui est la position quasi normale des officiers généraux qui quittent le service actif (1ere section) ). Il serait interressant de retrouver les motifs de sa mise en retraite , mais il y a de fortes chances que son appartenance au grand Orient y soit pour quelques choses)
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Ven 9 Déc 2011 - 16:31

Bonjour,

Cette affaire de mise à la retraite pose question. J'ignorais qu' Hassler étais passé en 2e section en aout 1940, je pensais que l' auteur, avait confondu 2e section et mise à la retraite.
Mais en voila des éclaircissements après plus ample recherche. Il s' agit du dossier complet du général Hassler reproduit en fin du livre : Une police politique de Vichy- Le service des sociétés secretes (P403)

Hassler dit Montreil, Joseph, Louis, François, né le 10/04/1881 à Avesne le Comte (Pas de Calais)
Général. Dt 34 rue du Général Aimée, St Maixent (Deux Sèvres)
Loge : La Clémente Amitié, Paris Grand-Orient
In. 3.7.1912, C.21.3.1912, M. 21.3.1917, R+ 17.6.1926, CK 12-11.29, Radié 3.10.23, Loge Clémente Amitié : défaut de paiement, Réintegré 1925, député de la loge 1928, 1er S; V 1928, 1929, 1930, 1932; V.d' hon. : 22.12.33,1937,1938,1939. Fondateur loge "Euclide", Paris, Grande loge de France 8.11.26, Radié 1933.
Loge Euclide : Honoraire. Affilié loge des "Rénovateurs", Paris, Grand Orient de France.
Exclu : a préfacé le livre antimaçonique de JC Legrand. L'atelier a jugé qu'il n'était pas digne de faire partie de l'ordre.
Causerie à la loge "l' Education Civique" sur : l' impérialisme américain.
Eloge du général Billotte.
Dans une lettre du 24.3.39 la loge "Euclide" lui demande une causerie sur les destinées de la France devant les événements actuels. intervient à Beyrouth , en faveur du frère Paul Clerc qui voudrait retourner en Syrie.
"Loge Euclide" : Rapport sur l' idéal laïque (SIC)
Admis à la retraite d'office décret du 16.9.41, réintégré dans ses fonctions, décision du 2.8.43, Réintégré dans la 2e section (Réserve) du cadre de l'EM général de l'Armée (decret 15.9.43). Directeur des études de l' école supérieure de guerre, commandant adjoint. Ancien commandant de l' école de St Maixent.

Ce qui apparait clairement c'est que sa mise à la retraite est liée à son appartenance à la Franc Maçonnerie. Je me demande si ce n' est pas la raison pour laquelle il n' a pas pu prendre la tête de la LVF.
Hassler est quand même un personnage étrange, lié aux milieux facistes français : Marcel Déat, Eugène Deloncle dont il est l'adjoint technique... fidèle au maréchal Pétain mais franc maçon et excellent général de la campagne de 40.

En ce qui concerne la campagne de 1940, les carnets de guerre du général Héring nous apprennent qu' Hassler est désigné pour prendre le commandement du secteur de Mantes, appelé aussi de la Basse-Seine, le 21 mai. Il doit remplacer le colonel Belomer dont le PC est à Ecquevilly. Une nomination confirmée par Weygand le 22 mai. Les forces du secteur de Mantes deviennent le groupement Hassler aux environs du 11 juin. Elles couvrent le secteur Pacy-Bonneuil.
Le 12/06 la zone passe sous les ordres du 10e CA, je perd la trace du groupement Hassler après cette date.
Une chose est certaine le general Hassler est au PC de l' Armée de Paris le 16/06, ce qui laisse entendre que le groupement n' existe plus...

Amicalement
Pontus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Ven 9 Déc 2011 - 20:47

Bonsoir
Quand je disais que je n'avais pas d'autre HASSLER dans mes fiches, je me trompais. J'avais un médecin général HASSLER Joseph, Lucien, Eugène (1856-1944) mais je ne sais pas s'il y a un lien de parenté avec notre général HASSLER (Son père peut être ????)
Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Lun 12 Déc 2011 - 21:03

Bonjour,

Il n' y a aucune parenté entre les deux Hassler.
Le général qui nous occupe est le fils de Francois Hassler, brigadier de gendarmerie à Avesnes le Comte, ancien cuirassier de Reichshoffen. Sa famille est originaire de Barthenheim en Alsace. Alors que le medecin général Hassler est né à la Chaux de Fond en Suisse de Jean Hassler entrepreneur en bâtiment dont la famille est du Liechtenstein.

Pontus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hassler
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Jeu 29 Déc 2011 - 17:22

Je confirme: le général Lucien Hassler est mon arrière-grand père, et je n'ai aucun lien avec cet autre général Hassler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barron
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Général Hassler Joseph   Dim 19 Fév 2012 - 17:25

Bonjour,
Qui pourrait me faire passer une photo du Général Hassler Joseph
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Général Hassler Joseph   Dim 26 Fév 2012 - 20:37

Bonsoir

Je regrette mais je n'ai pas de photos


Merci

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierbou
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Age : 44
Localisation : Segré
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Ven 27 Avr 2012 - 16:19

Bonjour,

Est-il possible que ce Général Hassler, né en 1881 dans le Pas-de-Calais, soit aussi l'auteur d'un ouvrage publié en 1917: "Ma Campagne au Jour le Jour", signé par le Lieutenant Joseph Hassler et récemment numérisé par l'université de Toronto (nouveau membre, je ne suis pas autorisé à publier de lien Sad ).

Ce lieutenant, devenu capitaine en 1915, était instructeur à l'école Normale Militaire de Joinville-le-Pont en 1914, avant d'être incorporé dans le 124ème R.I.

En page 95 de l'ouvrage, Maurice Barrès y décrit le Lieutenant H..., fils d'un cuirassé de Reichshoffen!

La coïncidence est curieuse!!!
Quelqu'un a-t'il des informations?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Sam 28 Avr 2012 - 18:54

Barron a écrit:
Bonjour,
Qui pourrait me faire passer une photo du Général Hassler Joseph
Merci

Bonsoir,

Trouvé sur la toile:



Et le lien vers le bouquin:

http://archive.org/stream/macampagneaujour00hassuoft#page/n11/mode/2up

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Sam 28 Avr 2012 - 19:30

Joseph Louis François Hassler est né à Avesne-le-Comte (Pas de Calais) le 10 avril 1881, son père François Hassler est Alsacien. Brigadier de gendarmerie, il a participé comme cuirassier à la charge de Reichshoffen. Il deviendra commissaire de police. Sa mère, Angèle Forgez est originaire d’Avesnes, elle est modiste issue d’une famille d’artisan.
Joseph Hassler s’engage en 1899 au 19eRI, il est admis en 1905 à l’ école de St Maixent.
Lieutenant en 1908, il commande la division d’escrime à l’école de Joinville, Le 04 juillet 1914, il est affecté comme chef de section à la 2e compagnie du 142e RI à Laval. Il se fait rapidement remarquer par ses extraordinaires qualités de chef.
Au front le 06 aout, il est victime le 08, d’une chute de cheval qui l’éloigne du front au moment où son corps d’ armée entre en ligne sur l’Ourcq. Il manque la bataille et la poursuite.
Nommé capitaine le 15 janvier 1915, il prend la tête, le 17 mars, de la 1e compagnie du 124eRI, alors sur l’ Aisne… pour 8 jours seulement, car il est à nouveau blessé le 24 et ne ré-integrera son régiment que le 11 décembre, pour être évacué définitivement, le 31 mars 1915, en Champagne, pour douleur sciatique. Déclaré inapte à l’infanterie, il passe à l’état major de la 99eDIT en septembre 1915 puis à celui de la 21eDI.
Il y côtoie en décembre 1915, Philippe Millet qui lui consacrera le chapitre 27 de son livre de souvenir de guerre “En liaison avec les Anglais”.
En 1916, il écrit un manuel avec Emile André, “L’arme blanche dans la grande guerre, Méthode simplifiée de baïonette”, puis en 1917, Il publie ses carnets de guerre sous le titre, “Ma campagne au jour le jour, Aout 1914- décembre 1915” qui sera préfacé par Maurice Barrès dont il est proche. Il retrouve ensuite un commandement tactique au sein du 404eRI puis du 149eRI et s’illustre sur l’Aisne, le 15 juillet, son bataillon, le I/149 repoussant une attaque allemande.
Durant la grande guerre, il totalise 161 jours au front (un peu plus de 5 mois), blessé 6 fois il a été cité a 8 reprises dont 4 fois à l’ordre de l’armée.
Il se retrouve, en 1919 en Cilicie comme chef d’ état-major de la 156e DI (Gal Duffieux).
En septembre 1920, il exerce comme chef du contrôle administratif en Cilicie, puis participe à l’organisation de l’accueil des réfugiés Arméniens à Beyrouth à l’automne 1921.
En poste au 415e RI, il est muté le 20 mai 1922 à l’état-major particulier de l’infanterie et à l’emploi d’adjoint à la direction des études de l’Ecole Supérieure de Guerre. Il est promu chef de bataillon le 23 septembre de la même année.
Lieutenant colonel en 1926, il est l’auteur au début des années 30 de plusieurs articles ou études dont :
“Le feu défensif” (1932)
“Les opérations de Nuit” (Article dans la revue d’infanterie-1933)
Il prend ensuite la tête du 5e RI, puis du 160eRI de Besançon avant de devenir, en 1935, aevc le grade de colonel, le commandant de l’école militaire d’Infanterie et des Chars de combat de St Maixent.
Général de brigade le 22/12/37, il est considéré comme l’un des officiers généraux les plus qualifiés de l’armée française.
Le 02/09/39 il prend le commandement de la 22eDI. Il est victime d’un accident de la route (collision avec un autre véhicule) le 15 avril et demeure à l’ hôpital de Rethel jusqu’au 30.
En permission le 10 mai, il ne peut rejoindre la 22e division qui est commandée par le commandant de l'infanterie divisionnaire le général Béziers Lafosse). Il reprend contact avec sa division dans la nuit du 14 au 15 mai, toutefois il ne peut inverser le cours des évenements. La 22e DI cesse d’ exister le 18 mai.
Le 21 mai, il reçoit le commandement du secteur défensif de la Basse-Seine. En première ligne le 10 juin et menacé par les Allemands qui ont débouché de Vernon, il donnne l’ordre, le lendemain, d’une contre-attaque qui les repousse. Il reçoit alors l’ordre préliminaire de retraite alors qu’ il prépare une contre attaque sur Vézy et Vernon pour rejeter les Allemands à la Seine.
Dans la nuit du 12 au 13 son groupement se porte de Mantes vers St Léger les Chevreuse.
On perd ensuite sa trace, bien qu’il semble ensuite en disponibilité, d’abord au Xe CA puis à l’état-major de l’Armée de Paris. L’armistice, signé il commande le département du Var du 30 juilet au 09 aout. Nommé général de division le 24-08-11, il est ensuite placé en deuxième section. Proche des milieux faciste et adjoint technique d’ Eugène Deloncle, il est pressenti diriger la légion des Volontaires Français contre le Bolchevisme. Mais refuse, il semble que plusieurs facteurs pèsent sur sa décision : son appartenance à la franc maçonnerie et la tièdeur du maréchal Pétain concernant la LVF.
La Gestapo lui consacre un rapport, les révélations aboutiront à sa mise à la retraite d’office le 16 septembre 1941. Il sera ré-intégré dans ses fonction le 2.08.43 puis dans la 2e section du cadre de l’état major général de l’armée le 15.9.43.
Il ne parait pas avoir été inquiété à la libération. Veuf, 1946, il s’emploie à remettre en état sa propriété de Boulogne qui a été occupée pendant 4 ans par les
Allemands. Il se remarie en 1964 et décède 04 novembre 1966 à St Martin Boulogne. Il est inhumé à Avesnes-le-Comte, la ville qui l’ a vue naitre.

Décorations :
Grand Croix de la légion d’honneur
Commandeur de l’ordre du Nichav Ifthikhar de Tunisie
Grand Officier de l’ ordre de Saint Sava de Serbie
Croix de Guerre 14-18
Croix de guerre TOE
Croix du combattant volontaire 14-18
Croix du combattant
Médaille de la Victoire
Médaille du Levant
Médaille de l’éducation physique classe or
Croix des services militaires volontaire 2e type classe bronze
Palmes académiques
Mérite Syrien
Distinguish order
Officier de l’ordre du Lion Blanc de Tchequoslovaquie
Officier de l’ordre de la couronne de Belgique
Ordre de l’épée de Suède


Dernière édition par Pontus le Sam 28 Avr 2012 - 23:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierbou
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Age : 44
Localisation : Segré
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: merci!   Sam 28 Avr 2012 - 20:16

Un grand merci. On ne peut être plus exhaustif!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1723
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Sam 28 Avr 2012 - 20:55

Bonsoir

Juste une précision, le général de brigade Bézier Lafosse qui remplace le général Hassler à la tête de la 22eme DI lors de son hospitalisation n'est pas son chef d'état major mais le commandant de l'infanterie de la 22eme DI.
Cordialement
crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Sam 28 Avr 2012 - 22:58

La rédaction de cette bio succinte m'a demandé de recroiser un grande nombre d' informations issues de nombreuses sources dont certaines officielles. Il se peut qu'il y ait quelques imprécisions comme celle qu'a détecté Crosnier. J'espère que vous m'en excuserez et au pire m' aiderez à les corriger.
Ce qui est fascinant avec le général Hassler c'est qu' il rate le gros des combats de 14-15 à cause d'un accident de cheval et de divers ennuis de santé, et qu' en 40, il remet ça : accident de voiture quelques semaines avant le début de la campagne, ce qui le fait rater l' engagement.

Pontus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierbou
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Age : 44
Localisation : Segré
Date d'inscription : 27/04/2012

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Sam 5 Mai 2012 - 15:42

Autre petite précision, un détail sur ses affectations lors de la 1ère guerre (je sais, c'est un peu hors-sujet sur ce forum Embarassed ):
Pontus a écrit:

(...)Le 04 juillet 1914, il est affecté comme chef de section à la 2e compagnie du 142e RI à Laval.
.
Il s'agit bien déjà du 124ème R.I. de Laval, et non le 142ème, comme en témoigne la liste des officiers transcrite au tout début du JMO du 124eme R.I., ou il est mentionné comme Sous-Lieutenant, 2ème Cie - Voir:
http://www.chtimiste.com/batailles1418/divers/historique124%20jmo%201.htm

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LD-Collection
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/10/2012

MessageSujet: Re: Général Hassler 1939 1940   Sam 6 Oct 2012 - 22:40

Bonjour tout le monde!

Super sujet sur le Général Hassler qui m'en apprend un peu plus sur cet homme.

Mon arrière grand-oncle, mobilisé en août 14 au grade de Sergent au 124e R.I devînt son Sous-Lieutenant à la première compagnie avant d'être lui-même blessé en mars 1915.

Grâce à vous je peux recouper de nouvelles informations et suivre un peu plus le chemin de mon aïeul, merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Général Hassler 1939 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la guerre d'hiver en finlande en 1939-1940
» NOYON et la 2e Cie du 1er BCC - Juin 1940
» Phalsbourg 1940
» Mitrailleuse française
» Inauguration du Mémorial des Milles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Parcours individuels et notices biographiques :: Officiers généraux-
Sauter vers: