Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nicolas T.
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 298
Age : 42
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Ven 2 Déc 2011 - 22:13

Merci à tous pour ces réponses détaillées.
Un peu candidement, je pensais qu'il suffisait de faire exploser les munitions pour détruire définitivement un navire.

Cordialement,
Nicolas T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Ven 2 Déc 2011 - 22:20

Bonsoir,

Clausmaster et Capu Rossu ont fort bien développé le problème du renflouement des épaves et des démolitions effectuées; j'ajoute que les contre-torpilleurs Tigre, Panthère, Lion et le torpilleur Trombe, désarmés donc sans équipages seront trouvés pratiquement intacts et emmenés en Italie; le Tigre et la Trombe seront récupérés en octobre 1943 après la capitulation italienne.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4801
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Ven 2 Déc 2011 - 23:51

Bonsoir

voici les insignes du DUNKERQUE :







Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4801
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Ven 2 Déc 2011 - 23:53

Bonsoir

voici les insignes du STRASBOURG :









Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Sam 3 Déc 2011 - 15:35

Citation :
On pensait donc ne rien craindre de tels navires, or voici que le 19
mai 1931, les allemands lancent un navire révolutionnaire, le
Deutschland. Il est officiellement conforme aux limites du Traité de
paix, mais en filant 26 noeuds, il est plus rapide que les cuirassés
alors en service dans le monde, à l'exception des trois croiseurs de
bataille britanniques.

Juste un petit rectificatif Alain, le Deutschland a été mis sur cale en 1929. C'est cette année là que les projets antérieurs de cuirassés de 17.500, 35.000 t et 23.333 t vont céder là place à celui de 26.500 t, le futur Dunkerque.

A cette époque les britanniques disposent encore de 4 croiseurs de bataille, le Tiger ne sera désarmé qu'après le traité de Londres de 1930.


Dernière édition par Catalina le Sam 3 Déc 2011 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Sam 3 Déc 2011 - 16:29

Nicolas T. a écrit:
Merci à tous pour ces réponses détaillées.
Un peu candidement, je pensais qu'il suffisait de faire exploser les munitions pour détruire définitivement un navire.

Cordialement,
Nicolas T.

Bonjour,

C'est vrai si les soutes sont remplies de munitions, ce qui n'est vraisemblablement pas le cas des bâtiments désarmés et "stockés" à Toulon.

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4801
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Sam 3 Déc 2011 - 17:15

Catalina a écrit:
Citation :
On pensait donc ne rien craindre de tels navires, or voici que le 19
mai 1931, les allemands lancent un navire révolutionnaire, le
Deutschland. Il est officiellement conforme aux limites du Traité de
paix, mais en filant 26 noeuds, il est plus rapide que les cuirassés
alors en service dans le monde, à l'exception des trois croiseurs de
bataille britanniques.

Juste un petit rectificatif Alain, le Deutschland a été mis sur cale en 1929. C'est cette année là que les projets antérieurs de cuirassés de 17.500, 35.000 t et 23.333 t vont céder là place à celui de 26.500 t, le futur Dunkerque.

A cette époque les britanniques disposent encore de 4 croiseurs de bataille, le Tiger ne sera désarmé qu'après le traité de Londres de 1930.

Bonjour,

le Deutschland (Lützow) est financé sur le budget de 1928. il est mis sur cale le 5 février 1929 pour être lancé le 19 mai 1931 et rentrer en service le 01 avril 1933.

Le Dunkerque est financé sur le budget de 1931 donc 3 ans après le financement du Deutscland et année de son lancement, il est mis en cale le 26 décembre 1932 pour être lancé le 02 octobre 1935 et rentrer en service le 01 mai 1937.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4801
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Sam 3 Déc 2011 - 18:00

Bonsoir

Bien qu'étant des bâtiments magnifiques, le Dunkerque et le Strasbourg présentaient plusieurs défauts et inconvénients.

Le gros inconvénient venait de leur armement principal réparti sur deux tourelles. Un seul coup au but de l'adversaire pouvait mettre hors d'usage la moitié de l'armement du bâtiment (et on le vit clairement à Mers-el-Kébir).

Les défauts étaient une autonomie modeste et un armement secondaire mal réparti. En principe les canons de 130 devaient jouer un double rôle, mais leurs affûts mal placés réduisaient leur efficacité. La plage arrière des bâtiments était généralement mieux apropriée aux pièces à faible élévation et le centre du bâtiment réservé aux pièces antiaériennes. Là, l'artillerie antiaérienne occupait la plage arrière.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2266
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Sam 3 Déc 2011 - 18:15

Bonsoir

Existe-t-il une photo, un dessin, un schéma ou un croquis, de l'intérieur d'une tourelle quadruple de 330 de l'un de ces bâtiments ? ...
Merci !
Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Sam 3 Déc 2011 - 19:10

Citation :
le Deutschland (Lützow) est financé sur le budget
de 1928. il est mis sur cale le 5 février 1929 pour être lancé le 19
mai 1931 et rentrer en service le 01 avril 1933.

Les premières études de ce qui allait devenir le Dunkerque remontent à 1926, au départ pour contrer les croiseurs lourds italiens. Ce premier projet avait un déplacement de 17.500 t et un armement de deux tourelles quadruple de 305 mm. Par la suite, en 1927-1928, on pense à un croiseur de bataille de 35.000 t armé soit de 12 canons de 305 mm soit de 6 de 406 mm. Ce projet excédant les capacités de construction de l'époque en France, l'on se rabat sur un croiseur protégé de 23.690 t en 1929 armé de 10 canons de 305 mm. Avec le lancement du Deutschland la même année l'on revoit à la hausse la protection avec pour corrollaire une baisse de vitesse tout en gardant le même déplacement, des négociations ayant lieu au même moment avec l'Italie. Au final c'est un déplacement de 26.500 t qui sera adopté afin de protéger la coque contre le 305 mm italien (alors que 23.000 t suffisait face au 280 mm allemand).

Au final la construction des cuirassés de poche allemands n'a fait que réorienter un projet plus ancien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Sam 3 Déc 2011 - 20:20

Il n'est pas besoin de rectificatif, j'ai bien indiqué que le 19 mai 1931 était la date de lancement du Deutschland, d'autre part j'ai a dessein limité la genèse des Dunkerque puisque le sujet principal de ce forum est l'année 1940; pour la même raison parler du Tiger démoli en 1931, est hors sujet ici; par contre parler des Repulse, Renown et Hood existant au début de la guerre, et adversaires potentiels des trois cuirassés de poche est utile à la compréhension du contexte de 1940.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: TOURELLES de 330 mm dunkerque coupe   Sam 3 Déc 2011 - 20:42

Claude Girod a écrit:
Bonsoir

Existe-t-il une photo, un dessin, un schéma ou un croquis, de l'intérieur d'une tourelle quadruple de 330 de l'un de ces bâtiments ? ...
Merci !
Cordialement !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: TOURELLES de 330 mm en plan    Sam 3 Déc 2011 - 20:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2266
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Sam 3 Déc 2011 - 22:14

Magnifique !!

Merci, Alain !

Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Dim 4 Déc 2011 - 10:55

avz94 a écrit:
Bonsoir

Bien qu'étant des bâtiments magnifiques, le Dunkerque et le Strasbourg présentaient plusieurs défauts et inconvénients.

Le gros inconvénient venait de leur armement principal réparti sur deux tourelles. Un seul coup au but de l'adversaire pouvait mettre hors d'usage la moitié de l'armement du bâtiment (et on le vit clairement à Mers-el-Kébir).

Les défauts étaient une autonomie modeste et un armement secondaire mal réparti. En principe les canons de 130 devaient jouer un double rôle, mais leurs affûts mal placés réduisaient leur efficacité. La plage arrière des bâtiments était généralement mieux apropriée aux pièces à faible élévation et le centre du bâtiment réservé aux pièces antiaériennes. Là, l'artillerie antiaérienne occupait la plage arrière.

Cordialement



Bonjour,


Bien sur comme tout bâtiments de guerre, les Dunkerque n'avaient pas que des qualités; tout navire de guerre est un compromis entre la vitesse, l'armement, la protection, tout en n'augmentant pas exagérément le tonnage et dans la limite de crédits raisonnables. Il y a donc un choix à faire.

La France a fait depuis les cuirassés du type Normandie mort-nés en 1921, le choix de la tourelle quadruple pour une économie de poids et de place ; une tourelle quadruple pèse moins lourd que deux tourelles doubles et occupe moins d'espace sur le navire. L'inconvenient est bien sur qu'un coup au but peut mettre hors service la moitié de l'artillerie principale; toutefois le gain de poids permet d'augmenter la protection et donc de réduire ce risque. Les tourelles sont disposées à l'avant parait il parce que l'ennemi probable était l'Italie, qui favorisait les navires rapides, les tourelles devaient donc être en chasse. Le même choix a été fait sur les Richelieu qui ont conservé la disposition de l'armement des Dunkerque. Pour réduire le risque d'un coup entre les tourelles qui bloqueraient les deux; ces tourelles ont été suffisamment espacées pour rendre cette éventualité autrement improbable; enfin sur le Gascogne dernier des Richelieu, la répartition des tourelles eut été changée; une à l'avant et une à l' arrière; et l'artillerie secondaire et la DCA réparties dans la partie centrale; malheureusement ce navire n'a jamais vu le jour.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Dim 4 Déc 2011 - 16:02

Bonjour,

Les classes "Nelson" anglais n'avaient pas vocation à concurrencer les navires italiens et étaient pourtant armés de 3 tourelles triples de 406mm, toutes à l'avant. J'en ignore la raison mais sans doute qu'il en existe d'autres que la chasse aux italiens. L'orgueil et la certitude de ne jamais être en fuite peut en être une.

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 742
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Dim 4 Déc 2011 - 17:10

Bonsoir,
Le regroupement de l'artillerie principale en tourelles triples ou quadruples à l'avant répond à une nécessité de réduction du déplacement.
Si un navire de ligne a la disposition classique : 2 tourelles AV doubles ou 2 tourelles AV triples - espace évaporatoire et moteur - 2 tourelles AR doubles ou 1 tourelle AR triple, il est obligé d'avoir une protection importante tout le long de cet ensemble.
S'il a la disposition suivante 2 tourelles AV quadruples ou 3 tourelles AV triples - espace évaporatoire et moteur, la protection importante se retrouve sur une longueur moindre d'où gain de poids tandis que le poids de la bordée demeure inchangé soit 8 ou 9 pièces.
@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Dim 4 Déc 2011 - 19:17

Bonsoir,

Pour les tourelles à l'avant j'ai dit "parait il" je ne suis donc pas convaincu que ce soit la bonne raison; la raison évoquée par Capu Rossu me semble plus valable effectivement; en ce qui concerne les Nelson ce serait une réduction de cuirassés plus importants étudiés par les britanniques dans les années 1920; projets G3 et N3 de 48 500 tonnes,et réduits de façon drastique pour répondre aux critères du traité de Washington; déplacement de 35 000 t max, et canons de 406mm,on rejoint la aussi l'argument avancé par Capu Rossu.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Dim 4 Déc 2011 - 20:37

Bonsoir,

Parmi les défauts des Dunkerque cités par avz94, il fait état d'une autonomie modeste; ce défaut est malheureusement commun à tous les navires de guerre français de cette époque, nos navires ont été en effet conçus pour une navigation en Méditerranée, ou ils sont jamais très éloignés de leurs bases.

L'envoi du Triomphant et par la suite du Richelieu dans le Pacifique a mis en évidence ce défaut, il a fallu solliciter les ravitailleurs alliés beaucoup plus souvent que les navires britanniques ou américains.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Manoeuvre de récupération de l'hydravion du Dunkerque    Lun 5 Déc 2011 - 14:30



Voici une photo intéressante présentant la manoeuvre de récupération de l'hydravion (un Loire 130) à bord du Dunkerque; l'hydravion vient se mettre tout près du cuirassé, à portée de la grue qui va le soulever pour le déposer sur le chariot de l'élévateur, pour le placer ensuite soit sur la catapulte que l'on aperçoit à l'extrème droite; soit l'emmener dans le hangar situé derrière la grue; le chariot se déplaçant sur des rails disposés sur la plage arrière.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4810
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Lun 5 Déc 2011 - 17:03

Bonjour,

Voici une photo du pont arrière du Dunkerque, ou le hangar pour hydravions est clairement visible :



Une petite contribution...

Cordialement
Eric Denis

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Lun 5 Déc 2011 - 17:25

Bonsoir,

Et merci pour votre contribution.

On voit effectivement bien les installations aviation du Dunkerque:

La catapulte à air comprimé pouvant lancer des avions de 3 300 kg maximum;accélération donnée à l'avion; vitesse de 103 km/h.

La grue peut hisser un avion de 4,5 t

Le hangar dont on voit bien le rideau de fermeture, peut contenir deux hydravions et contient également un atelier de réparations et d'entretien; une soute à bombes; une réserve d'essence d'aviation de 11 500 l, se trouve dans une soute comportant 3 cuves à l'extréme arrière du navire, l'atmosphère de cette soute est constituée d'un gaz inerte, système de vidange rapide, noyage en pluie et réfrigérateur pour la sécurité ; le Dunkerque emporte 3 hydravions Loire 130

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Radar du Strasbourg   Lun 5 Déc 2011 - 22:24

Bonsoir,

Au cours d'un grand carénage effectué entre le 31 janvier et le 25 avril 1942, un radar dénommé Détecteur Electro Magnétique est installé sur le Strasbourg.

4 antennes tournant en synchronisme sont fixées au bout des vergues de la tour avant; deux pour l'émission et deux pour la réception; l'émetteur du type ME140 et le récepteur du type MR126 ont été construits par la société Sadir. La portée enregistrée est de l'ordre de 50 km sur avion avec une précision de 1° en gisement et de 50 m en distance, dans des conditions favorables; les essais ont été interrompus par le sabordage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 833
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Le radar du Strasbourg   Lun 5 Déc 2011 - 22:31



Sur ces photos du Strasbourg prises après le sabordage du 27 novembre 1942, les antennes du radar ont été entourées.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 742
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg   Lun 5 Déc 2011 - 22:35

Bonsoir,

Les aériens radar du Strasbourg :



Et ceux du Colbert :



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les cuirassés Dunkerque et Strasbourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cuirassé BRENNUS
» Le cuirassé Strasbourg
» Bourse Minéral Expo de Strasbourg
» PETITS SOLDATS DE STRASBOURG BLOG
» Strasbourg : la porte d’une église taguée ET reactions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40 :: Les navires-
Sauter vers: