Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 201e RI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas T.
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 303
Age : 43
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: 201e RI   Mar 29 Nov 2011 - 13:19

Bonjour,

Comme abordé dans mon message de présentation, mon grand-père participa à la campagne de France.

Voici les informations sur son parcours militaire que contient son livret individuel :

Mon grand-père, né le 22/03/1915 (classe 35), fit son service militaire au 39e RI, 11e compagnie du 15/10/36 au 15/10/38. Il fut rappelé le 17/03/39 au 39e RI. Puis le 11/09/39, il rejoint le 201e RI, IIIe bataillon, 11e compagnie comme 3e voltigeur. Il est capturé à Toul le 21 ou 22/06/40 (la date diffère dans les documents rassemblés avec son livret individuel !). Il passe cinq années de captivité au stalag XXB avant d'être libéré par les russes le 5/04/45.

Après avoir consulté les cartes sur le site, je perds la trace de la 51e DI à laquelle appartient le 201e RI à partitr du 16/06/40.

Si un membre du site pouvait me renseigner sur le parcours du 201e RI ou de la 51e DI pendant la campagne de France, je l'en remercie par avance.

De plus, le terme de 3e voltigeur a-t-il une signification particulière ou non ?

Cordialement,

Nicolas T.

p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: 201e RI   Mar 29 Nov 2011 - 18:10

Bonsoir

Le groupe de combat d'infanterie comprend un sergent, chef de groupe, un caporal, adjoint, un tireur FM, un chargeur, trois pourvoyeurs, 4 voltigeurs (1er, 2eme, 3eme, 4eme)), un grenadier VB.

A noter que le II/201eme RI a été détaché au 42eme CAF du 18/06/40 au 19/06/40 et à la 58eme DI du 19/06/40 au 22/06/40

Les Ier et IIeme Bataillons sont détachés à la 58eme DI du 21/06/40 au 22/06/40

Pour suivre la 51eme DI à partir du 16/06/40 voir peut être le 45eme CAF et le groupement Dubuisson et la 58eme DI.

Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas T.
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 303
Age : 43
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: 201e RI   Mar 29 Nov 2011 - 20:33

Bonsoir Crosnier,

Merci pour ces pistes d'investigation et pour l'info sur les voltigeurs.

J'ai le sentiment que mes recherches vont m'emmener dans des chemins de traverses !

Cordialement,
Nicolas T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: 201e RI   Mer 30 Nov 2011 - 11:32

Bonjour à tous



A ma connaissance, et sauf erreur, aux alentours du 16 juin, la 51 ème Di ne dépend pas du 45ème CA ...



Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4859
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 201e RI   Mer 30 Nov 2011 - 12:08

Boinjour,

A partir du 18 mai, la 51e DI est rattachée au XLIIe CAF de la 3e Armée. Le 7 juin, ce CAF passe sous le commandement de la 2e armée, y compris la 51e DI, et ce jusqu'à la rédition du Groupement Dubuisson le 22 juin à Sexey aux Forges, date à laquelle elle cesse d'exister.

Comme il a été dit plus haut, si les I/ et II/201e RI sont aux ordres de la 58e DI lors de la rédition, ce n'est pas le cas du III/201e RI qui reste lié au sort de la 51e DI.

A titre informatif, le Groupement Dubuisson est le nom des forces placées sous les ordres du général du même nom, alors gouverneur de la place de Verdun. Le placement du XLIIe CAF sous les ordres de ce groupement découle de son encerclement dans un secteur compris entre la Moselle de Toul à Sexey aux Forges, et les zones de Viterne, Thuilley aux Groseilles (ou se trouve la 51e DI) et Bicqueley.

Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: 201e RI   Mer 30 Nov 2011 - 12:40

Bonjour

j'ai effectivement fait une erreur de numéro de CAF (45eme au lieu de 42eme)

mille excuses

Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4859
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 201e RI   Mer 30 Nov 2011 - 12:44

Bonjour,

Pesonne n'est à l'abri d'une coquille, moi le premier!

Cordialement
Eric Denis

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Nicolas T.
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 303
Age : 43
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: 201e RI   Mer 30 Nov 2011 - 13:41

Bonjour,

Merci à vous, Crosnier, Claude et Eric pour ces infos qui ont levé une grande part du voile sur le parcours du régiment de mon grand-père.

La date et le lieu de sa capture concordent avec les indications d'Eric.

cordialement,

Nicolas T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 201e RI   Jeu 1 Déc 2011 - 20:23

Bonsoir

le 18 juin la disposition des unités, près de Toul, est la suivante :

Le génie divisionnaire et le 1er bataillon du 227ème RI doivent renforcer la défense de Saint-Evre ainsi qu'une compagnie du 2ème bataillon du 204ème RI, replié de Pagney en avant de Toul, qui s'installe à deux kilomètre derrière le 2ème bataillon du 227ème RI, dans le bois de la queue du Mont. Il constitue la réserve d'insfanterie de la division.

Les cinq bataillons restant de la 58ème DI prennent position de Saint Evre jusque sur les hauteurs qui dominent Choloy et où se regroupent les éléments de la 6ème DINA. Ils s'échelonnent en profondeur aux pied de ces monts pour couvrir, jusqu'à la trouée de Blénod non comprise, le flanc ouest du groupement Dubuisson.

La trouée de Blénod est tenue par le 61ème GRDI

A l'est de Toul, la couverture de ce flanc est confiée à deux bataillons des 100ème RI et 201ème RI de la 51ème DI. Installés en demi-cercle, leurs positions vont de l'extrémité du 3ème bataillon du 227ème RI, au delà de la Moselle.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Nicolas T.
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 303
Age : 43
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: 201e RI   Jeu 1 Déc 2011 - 21:14

Bonsoir avz94,

L'ensemble des réponses à mon post vont au-delà de mes espérances. J'avoue que c'est avec un pincement au coeur que je les lis.

Cordialement,
Nicolas T.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas T.
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 303
Age : 43
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: 201e RI   Ven 13 Juil 2012 - 10:00

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il me dire si il existe un JMO du 201ème RI ?

Par avance merci.

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GG88
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/01/2013

MessageSujet: Groupement Dubuisson. Toul 40   Mer 6 Fév 2013 - 22:49

bonsoir à tous,

Je fais suite au message d'Eric du 30/11/2011 concernant le groupement Dubuisson.

Si j'ai bien compris, comme son nom l'indique,il est constitué de toutes les forces disparates autour de Toul en juin 40.

Quel fut son destin après la bataille de Toul? repli? dans quelle direction?

Cordialement, Gérard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 201e RI   Jeu 7 Fév 2013 - 21:41

Bonsoir

le groupement n'ira pas plus loin. Ses troupes ont été dans l'obligation de cesser toute résistance le 22 juin 1940 à Toul.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
de.rene
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 12/09/2013

MessageSujet: Re: 201e RI   Mer 9 Juil 2014 - 19:31

IL y a un livre qui parle bien du 58 DI, du 227 RI et de la bataille de Toul:les 5 jours de Toul 18-22 juin 1940 de Pierre Ordioni.

Mais à aucun moment il est évoqué les RAD ou RALD lors de cette bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 201e RI   Mer 7 Déc 2016 - 22:34

Bonsoir,

voici un complément pour le 201ème RI à partir du 19 juin 1940 :

Dans la nuit du 18 au 19 juin la 51ème DI défendra la Moselle entre le pont de Dommartin inclus et Sexey-aux-Forges inclu, s'articulant en trois sous-secteurs :

- Sous-secteur ouest au 100ème RI

- Sous-secteur centre au 201ème RI, 2 bataillons en ligne du pont de Pierre-la-Treiche inclus au pont de Villey-le-Sec inclu.

1 bataillon en réserve de division au nord de Thuilley-aux Groseilles

- Sous-secteur est au 310ème RI

PC de la division à Germiny.

Dans le sous-secteur du 201ème RI les quartiers seront tenus :

- à l'ouest, par le III/201, en place à 0 heure.

- à l'est, par le I/201, venant de Thuilley-aux-Groseille, relevant une fraction du Groupement de Fleuriau, en place vers 4 heures.

Limite entre les quartiers : en face de l'extrémité est de l'Ile 1km est de Pierre-la-Treiche, donnant au III/201ème les deux flancs du ravin séparant le Bois du Chanot du Bois de l'Evèque.

PC du 201ème RI au sud-est du Bois du Chanot, sur le layon formant raccourci du chemin de Bicqueley à Sexey.

Le II/201ème RI, en réserve de division, quittera Colombey-les-Belles à 21 heures, sans attendre l'arrivée du groupement de Fleuriau qui l'y remplacera, et se portera au Bois de la Sapinière, 2km nord-est d'Ochey.

La CHR s'établira à la corne nord-est de la Forêt de Goviller.

Journée du 19 juin, la mission du sous-secteur centre est :

- Obstruer le pont de Pierre-la-Treiche,
- Interdire le franchissement de la Moselle,
- Rejeter les éléments ennemis qui l'auraient franchie.

Les moyen supplémentairesà disposition sont :

- 1 section de chars R35,
- appui direct 1/27ème RAD (ordre n° 1405/3S du 18-06-40 de la 51ème DI).

Le quartier ouest, III/201ème, renforcé par la section de 81 du régiment s'articule :

10ème Cie et 1 S.M. à Pierre-la-Treiche,
11ème Cie et 1 S.M. à l'est,
9ème Cie, en réserve aux lisières nord du Bois du Chanot, avec 2 S.M. et les mortiers en position face au pont.

Le quartier est, I/201ème, s'articule :

1ère Cie et 1 S.M. à l'ouest
2ème Cie et 1 S.M. à l'est,
3ème Cie, en réserve,
2 S.M. et mortiers, en surveillance sur l'Ecluse et le canal.

A 5 heures, les derniers éléments du 132ème RIF (Groupement de Fleuriau) se replient par le pont de Pierre-la-Treiche.

A 9 heures, le Génie Divisionnaire fait sauter avec les moyens de fortune le pont de Pierre-la-treiche. la charge n'est pas suffisante et le pont métallique n'est pas entièrement détruit. il devient toutefois un obstacle infranchissable aux chars.

Le Génie ne dispose plus d'explosifs pour achever son oeuvre.

A 13 heures, le II/201ème reçoit l'ordre de se porter à Thuilley-aux-groseilles pour y organiser un verrou anti-char face au nord-ouest, à l'ouest et au sud. Il disposera de 8 chars FT du 29ème bataillon, à bout de souffle après de longues étapes sur chenilles.

A 18 heures, par ordre n° 1408/3S de la 51ème DI daté du 19 juin à 16 heures, avec mention Exécution Immédiate, le II/201ème est mis à la disposition de la 58ème DI et doit se porter sur le crrefour 300 mètre est de la station de Blenod-les-Toul par Ochey et Moutrot.

A Ochey, un officier d'état-major de la 58ème DI lui transmet l'ordre de s'installer pour la nuit dans le bois 1500 mètres est de moutrot.

la journée a été calme sur le front du Régiment.

Les ordres de la 51ème DI pour la nuit du 19 au 20 juin et la journée du 20 se résument en ces simples mots TENIR SUR PLACE.

Journée du 20 juin : L'ennemi ne manifeste aucune activité sur le front tenu par le Régiment.

Par contre on peut entendre une violente canonnade sur la gauche, en direction de Toul.

A 12h30, le 2ème bataillon, à la disposition de la 58ème DI, reçoit l'ordre de se porter à Charmes-la-côte.
Mission : Défendre Charmes et la crête à l'ouest de charmes, face à l'ouest, en liaison au nord avec le II/334ème RI et au sud avec la 6ème DINA (Groupement Dubuisson).
Relever le GRDI 44 et des éléments du 334ème RI
Dispositif :
6ème Cie et PC du Bataillon à Charmes,
7ème Cie, crête à l'ouest de Charmes.

Le 5ème Cie doit relever sur la route Charmes - fort de Domgermain la gauche du 334ème RI, mais une attaque se déclenche de Choloy vers le sud-est, et des infiltrations se produisent dans le Bois de la Queue du mont. Le 334ème RI évacue le Fort de Domgermain et s'établit au nort de charmes, avec un Bataillon entre la crête et la voie ferrée.

Ordre est donné à la 5ème Cie de couvrir charmes vers le nord-ouest, aux lisières du Bois de Charmes.

A 14h45, un officier du génie est envoyé au PC du Régiment pour étudier un complément de destruction du pont de Pierre-la-Treiche, mais, finalement, il n'aura pas les explosifs suffisants.

A 15h15, l'ordre est reçu de rapprocher du PC du régiment les voitures à viande et à vivres qui sont encore en Forêt de Goviller.

Dans l'après-midi, un Général de CA, se trouvant être le plus ancien dans le grade le plus élevé, décide de prendre le commandement supérieur des troupes.

A 17 heures, la Division donne ordre au LCL Commandant le 201ème RI de se reconstituer, pour le 21 à l'aube, une réserve de la valeur d'un bataillon, à stationner dans le Bois de l'Enfoux, près du PC du Régiment.

En conséquence, le III/201ème prendra à son compte, dans la nuit, tout le front du sous-secteur et le I/201ème passera en réserve.

Nuit du 20 au 21 juin, le 201ème RI reçoit dans la nuit l'ordre n° 1410/3S de la 51ème DI daté du 20 juin à 23 heures :

I - L'ennemi a atteint le canal d'alimentation et s'infiltre à l'ouest de la route Toul - Blenod.
II - En coséquence, le bataillon de gauche du 100ème RI se décrochera en liaison avec le Bataillon de droite de la 58ème DI et sera regroupé à Bicqueley qu'il organisera en point d'appui.
III - les éléments réservé du 100ème RI occuperont avant décrochage le Ruisseau des Adams.
IV - La Bataillon du 201ème RI récupére sur la Moselle, en exécution des prescriptions antérieures, appuyant sa droite à Pierre-la-Treiche, formera crochet défensif aux lisières ouest du Bois du Chanot et établira une liaison avec les éléments du 100ème RI à Bicqueley.

PC 100ème RI à Corne nord-est du bois Poulain,
PC 201ème RI sans changement.
Pour l'exécution de cet ordre, le 1er bataillon du 201ème s'établit :
- 3ème Cie, au nord, face à Pierre-la-Treiche,
- 2ème Cie, aux lisières ouest du Bois Chanot, face à Bicqueley,
- 1ère Cie, sur la croupe entre le Bois et la route nationale.

Le 3ème bataillon du 201ème a étendu vers l'est, jusqu'à l'Ecluse, le front de la 11ème Cie et porté sa Compagnie de réserve (9ème) à la droite de la 11ème, jusqu'au pont de Villey-le-Sec exclu, occupant les emplacements préparés par le 1er bataillon.

Tous les mouvements sont terminés à l'aube.

Pendand ce temps, à 0h15, le II/201ème a reçu l'ordre de repli général de tous les éléments occupant Charmes-la-Côte.

Le Bataillon doit se rendre au bois poulain, 2km est de moutrot, dont il doit tenir la lisière Ouest.

itinéraire : Mont-le-Vignoble, Passage à niveau de la Station de Blénod, Moutrot.

Quelques élément allemands poussent jusqu'à Blénod.

La colonne du 2ème Bataillon est prise sous le feu de l'artillerie ennemie au carrefour de Moutrot.

Le Lieutenant Poisson de la 6ème Cie est mortellement blessé; le Capitaine Ansart, Cdt de la 7ème Cie, l'Adjudant-Chef Allumoz et le Soldat Moniez, de la CAB 2, les Sergents Richer et Werbroud, les Soldats Capron, Colle, Deloge, Herbet, Quatrehomme, Thuilliez et Vandexalle de la 6ème Cie et le Soldat Lucas de la 7ème Cie sont blessés plus ou moins gravement.

Le mouvement est terminé de jour et le Bataillon s'articule du nord au sud : 6ème, 7ème, 5ème Cies.

(a suivre)

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Nicolas T.
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 303
Age : 43
Localisation : Manche
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: 201e RI   Mer 7 Déc 2016 - 22:54

Bonsoir,

Un grand merci Alain, pour ce complément !

Cordialement,
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RitterJack
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 299
Age : 26
Localisation : Lot
Date d'inscription : 26/08/2015

MessageSujet: Re: 201e RI   Jeu 8 Déc 2016 - 10:10

Super !

Un organigramme du régiment serait top !

Julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 201e RI   Ven 9 Déc 2016 - 14:42

Bonjour,

La journée du 21 juin, la division ayant ordonné aux trains de rester sur place quoi qu'il arrive, le Lieutenant-Colonel s'inquiète d'une partie des siens restés en Forêt de Goviller.
Aux premières lueurs de l'aube, il pousse une pointe rapide, avec la traction avant de son chauffeur Bernard, par Viterne, Marthemont, Thélod et Parey-Saint-Césaire. A l'orée de la forêt, il trouve le Sous-Lieutenant Subil, dépositaire du Drapeau et de la caisse du corps, qui s'apprêtait à rejoindre le PC.
C'est un raid de dernière heure, au retour, la route unique suivie est déjà sous le feu de l'infanterie allemande.
Le Drapeau est maintenant au PC du Régiment dont la compagnie de commandement organise la défense rapprochée.
A 4 heures du matin, des fractions rescapées du 227ème RI arrivent au Fort Chanot, avec le Colonel, en tout 150 officiers, sous-officiers et hommes de troupe. Deux bataillons du 227ème ont été décimés.

Le début de la journée est calme, mais à partir de 9 heures, l'artillerie ennemie et les minenwerfer tirent sans arrêt sur les lisières ouest et sur la partie sud du Bois Chanot.
Les Soldats Ballard Maurice et Tribouillard Marcel, de la 2ème Compagnie sont mortellement blessés à leur poste de combat; le Sergent Demadril Lucien de la 2ème Cie est grièvement blessé; les Soldats Humez Emile, Chauland Henri, Mauler André et Delcourt Georges, de la même Compagnie sont blessés.
Au 3ème Bataillon, le soldat Constancien René, de la 9ème Compagnie est grièvement blessé.
Enfin, le soldat Boutry Pierre, de la CHR est blessé par balle au cours d'une mission de ravitaillement. Le Lieutenant Van Elslande réussit à le ramener dans les lignes, sous le feu de l'ennemi.

A 13h35, la 51ème DI donne l'ordre :

L'organisation de la défense est la suivante :

I -Limite entre le 51ème DI et la 58ème DI : Pierre-la-Treiche (51ème), lisière NE du Bois Chanot (51ème), long ravin de Pierre-la-treiche à Thuilley-aux-Groseilles (58ème).

II - Toutes les unités (exception faite pour l'artillerie) se trouvant à l'ouest de cette limite sont sous le commandement du Général Cdt la 58ème DI.
Toutes celles à l'est de la limite indiquée restent sous les ordres du général Cdt la 51ème DI.

III - Les groupes d'artillerie de la 51ème DI seront ainsi répartis :

1 gr. de 75 à l'appui du Bataillon du 100ème au nord de Bicqueley;
1 gr. de 75 à l'appui du 201ème RI;
1 gr. de 155 à l'appui du 310ème RI;
1 gr. de 75 et 1 gr. de 155 à l'appui du bataillon du 168ème RIF.

IV - Les Bataillons de la 51ème DI (100 et 201ème) à l'ouest de la limite fixée passent, dès reçu du présent ordre sous le commandement du Général cdt la 58ème DI PC Ferme Gimeys.

Il résulte de cet ordre que le I/201ème cesse d'être aux ordres du lieutenant-Colonel Cdt le régiment, comme le II/201ème qui relève déjà du Général cdt la 58ème DI.

Le lieutenant-Colonel Du 201ème n'a plus sous son commandement que le front nord tenu par le III/201ème. Il ne modifiera toutefois pas l'emplacement de son PC ni ses liaisons avec le 201ème.

Ayant décelé une menace d'attaque sur son front, le commandant du III/201ème demande et obtient du I/27ème RAD, à 17 heures, un tir d'arrêt de 600 mètres sur les rives nord de la Moselle, la droite au pont de Villey. Le I/27ème RAD est en position aux lisières bordant au sud la clairière de la ferme Gimeys.

Le commandement du quartier unique s'étant révélé difficile, le capitaine Courdié scindera son PC dans la nuit et ira s'installer au bois de l'Evêque, laissant au Fort Chanot son Adjudant-Major, le capitaine Deligny, qui aura sous ses ordres le sous-quartier tenu par la 10ème Compagnie.

Pendant cette journée, la situation des troupes voisines s'est progressivement aggravée.

A pont-Saint-Vincent, le bataillon du 168ème RIF, bien que très violemment bombardé, tient héroïquement. Il est désormais encerclé.

A midi, l'ennemi coupe la route de pont-Saint-Vincent-Bainville.

une Compagnie du 310ème, la dernière réserve de la 51ème DI, est poussée aux lisières sur-est des bois de Xeuilley-Bainville.

Deux compagnie du 3ème RIC tiennent les lisières est de Maizières; leurs cartouches sont épuisées : la 51ème DI les ravitaille en munitions.

De forts rassemblement sont repérés à l'est de Maron, les mortiers de 81 du 310ème tirent sur les Allemands massés derrière le cimetière.

A 12h15, l'ennemi occupe pareid-Saint-Césaire.

Vers 14h30, il est à Thélod, puis à Marthemont, d'où il s'infiltre dans le bois de la Woivre.

Le Général commandant la 51ème DI fait mettre en état de défense les lisières sud-est, sud et sud-ouest du bois de Juré, à la coupure de la route Viterne-Thuilley, par ses deux compagnies du Génie, avec un canon de 25 et deux canons de 47.
Il garde comme ultime réserve la 13ème compagnie de pionniers du 201ème et une SM du 100ème en DCA.

A 18 heures, les Coloniaux de Maizières se replient sur Viterne.

Deux bataillons allemands débouchent alors, en masse, du bois de la Woivre. Le groupe de 75 Quintard (III/27ème RAD), tirant à vues directe à 2 000 mètres, les décime.

Vers 19 heures, une cohue de trains d'autres divisions et d'éléments non endivisionnés s'engouffre dans le bois du Jure par le chemin venant de Viterne, s'insinue dans les layons principaux qu'elle obstrue, réduisant à néant le plan de défense sur les lignes intérieures envisagé par le Général commandant la 51ème DI.

Les restes du bataillon du 100ème RI qui tenaient un bec de canard Pierre-la-Treiche - Cabaret sont ramenés en réserve à la carrière du Maba. ils seront en place le 22 au lever du jour.

La résolution du Général Boell est de tenir dans son dernier carré jusqu'au dernier combattant.
Il sait qu'il peut compter pour cela sur la fidélité de son infanterie et sur l'efficacité de son artillerie.

Journée du 22 juin :

la nuit s'est écoulée, silencieuse.

vers 6h30, un officier de l'Etat-Major du Général commandant supérieur parcourt, dans une auto portant un drapeau blanc, les routes fermant le circuit autour di carré et ordonne la cessation du feu.

Le Général commandant la 51ème DI envoie le Capitaine Bouvet au PC du Général Supérieur, pour obtenir des éclaircissement sur cette incroyable intervention.

L'officier de liaison reçoit communication verbale d'une note qui sera envoyée aux généraux et apprend que ceux-ci sont convoqués à Viterne à 8 heures.

Cette note, qui n'arrive au PC de la Division que peu avant 8 heures, est ainsi libellée :

En raison des conséquences des attaques ennemies de la journée, j'ai décidé de cesser toute résistance. un parlementaire a été envoyé au commandant en chef de l'armée allemande pour lui notifier cette décision et lui demander les honneurs de la guerre.

En conséquence, le feu cessera sur le front dès réception du présent ordre.

Les armes d'infanterie et d'artillerie seront détruites

Les troupes seront mises en dehors des bois, prêtes à être acheminées vers les destinations qui leur seront données ultérieurement.

En notifiant la décision du Général Supérieur, le général commandant le 42ème CAF prescrit de surseoir à la destruction des armes.

A la réunion de Viterne, les généraux seront mis devant le fait accompli : en plus d'un point du front, il y a eu commencement d'exécution avant même que les généraux de division en soient informés.

La convention signée par le chef d'Etat-Major du Général commandant supérieur et le Lieutenant-Général allemand Endres est lue.

Il n'y est nullement question d'honneurs de la guerre.

Le texte de la convention définitive sera notifié à 11 heures à Flavigny, mais d'ores et déjà les troupes françaises devront déposer leurs armes.

Suivent des promesses tentantes d'évacuation des blessés et de ravitaillement en vivres.

La convention provisoire se termine par cette formule :

Les conditions générales de l'Armistice remplaceront les arrangements ci-dessus.

A son poste de commandement, le Lieutenant-Colonel commandant le 201ème RI fait rendre les honneurs au Drapeau par la compagnie de commandement.

Il donne les ordres pour le rassemblement du régiment au camp de Bois-le-Duc, avec armes et bagages.

Resté au PC avec quelque membres de son Etat-Major, le lieutenant-Colonel Rougier brûle lui-même le Drapeau du Régiment et fait enterrer la lance.

Il relate sur le champ, dans un Ordre du Régiment, cet acte supême de son commandement et diffuse en même temps l'Ordre général adressé à ses troupe par le général Boell, commandant la 51ème DI.

Au PC du Bois le Duc, le Lieutenant-Colonel Rougier, cité à l'ordre de la Brigade (ID 51 - n° 9 du 22 juin 1940) fait préparer les ordres du régiemnt qui porteront notification des citations à l'ordre du régiment ayant reçu l'approbation du Colonel commandant l'ID 51 et qui donneront droit au port de la croix de Guerre 1939-40. Ces citations concernent 145 militaires du régiment, 1 de la 13ème Compagnie de Pionniers et 4 de la 2ème section de la 3ème compagnie du 5ème bataillon de chars R 35.

Le 23 dans l'après-midi le régiment s'ébranle en direction de Toul.

A 17 heure, ses premiers éléments atteignent les abords du boulevard circulaire au sud de la ville. Le soir officiers et troupe seront séparés, les prmiers iront vers l'hôpital Luxembourg à Dommartin-lez-toul, les seconds vers l'hôpital Jeanne-d'Arc et l'aérodrome.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 201e RI   Sam 10 Déc 2016 - 13:16

RitterJack a écrit:
Super !

Un organigramme du régiment serait top !

Julien

Bonjour,

au 14 Septembre 1939 l'encadrement du Régiment est le suivant :

Chef de Corps : LCL ROUGIER (Inf. Coloniale)

Etat-Major :

Chef d'EM : CBA UHRICH
Adjoint : Cne ARMAND
Cdt de la CRE : Cne DELIGNY (non constitué est à la disposition du CDC)
Officier Rens. : Ltn DUCHATEL
Officier de Liaison : Ltn DUQUESNOY
Médecin Chef : Médecin-Capitaine ISBECQUE
Officier de Détail : SLt SUBIL
Vétérinaire : Vétérinaire-lieutenant QUANDALLE

Cie de Commandement :

Cdt Cie : Cne MUFFAT
Officier Trans. : Ltn LEGRAND
Officier pionnier : Ltn MASINGUE (porte Drapeau)
Section Eclairage Moto : Ltn GENAILLE
Section d'Engins : SLt GEST (mortiers de 81)

Cie Hors-Rang :

Cdt Cie : Cne DURAND
Ravitaillement : Ltn ROMBAUD
Approvisionnement : Ltn VAN ELSLANDE
Dépannage : Ltn BOYENVAL
Pharmacien : Ltn MOUY
Dentistes : Ltn DUPAS - SLt REANT
Chef de Musique : Cne TOURNON

1er Bataillon

Cdt du Bataillon : CBA JACQUOT (Inf. Coloniale)

Etat-Major du Bataillon :

Adjudant-Major : Cne BLOTTIER
Adjoint : Ltn GLOMON
Médecin : Ltn LIBER

1ère CIE :

CNE HENRY
Ltn COQUERELLE
Ltn ROBERT
SLt MARTIN

2ème CIE :

Cne CAUCHY
Ltn HUYGHE
Ltn LE GENTIL
Ltn BESSIERES

3ème CIE :

Cne COPIN
Ltn DAUCHEZ
Ltn POCHON
Ltn MANUEL

CAB 1 :

CNE BRUGIERE
Ltn FROPO
Ltn GRENIER
Ltn DELANNOY


2ème Bataillon

Cdt du Bataillon : CBA FALLEUR (Inf. Coloniale)

Etat-Major du Bataillon :

Adjudant-Major : Cne BERNARD
Adjoint : Ltn DURAFOUR
Médecin : Ltn L'HERMINE

5ème CIE :

CNE COHU
Ltn NUEE
Ltn BAILLE
Ltn SOURNAC

6ème CIE :

Cne PONTON
Ltn POISSON
Ltn LOUVIEAUX
Ltn MENU

7ème CIE :

Cne VIDAL
Ltn PETIT
Ltn BAUDET
Ltn FRANCK

CAB 2 :

Ltn LIGOUZAT
Ltn ANSART
Ltn POIGNANT
Ltn DELCROIX


3ème Bataillon

Cdt du Bataillon : CBA BRIEU (Inf. Coloniale)
Cdt en Second : Cne COURDIE

Etat-Major du Bataillon :

Adjudant-Major : Cne CAFFEAU
Adjoint : SLt LEBRUMENT
Médecin : SLt MEIR
Officier de Détail : SLt LE BOHEC (21/39 - Liquidation)

9ème CIE :

CNE THEAULT
Ltn JULLIARD
SLt GUEGAN
SLt GUIHO

10ème CIE :

Cne HAAS
Ltn BOCAGE
SLt MALINIE
SLt DOUBLET

11ème CIE :

Cne VALLINI
Ltn SERS
SLt de LASSUS-St GENIES
SLt DUMORA

CAB 3 :

Cne ORANGE
SLt MAUGENEST
SLt VANDENBERGHE
SLt JEAN

Les effectifs de guerre ont été réalisés.
Seuls, le Commandant du Régiment, les Commandant de Bataillon, 1 capitaine et 2 Sous-Lieutenant sont d'active. tous les autres officiers appartiennent à la Réserve.

Le Chef d'Etat-Major du régiment est un ancien Officier de carrière. Les capitaines sont presque tous des anciens combattants de la guerre 14-18.

Les Sous-Officiers et hommes de troupe des unités régimentaires et des 1er et 2ème bataillons appartiennent à la réserve et sont âgés de 30 à 35 ans. Ils sont en grande majorité originaires des départements du Nord et du Pas-de-Calais.

Les Sous-Officiers et hommes de troupe du 3ème bataillons appartiennent en majorité à la Disponibilité et sont âgés de 24-25 ans. ils sont originaires de Basse-Normandie.

Chaque compagnie a reçu, en sus de son effectif, un Sous-Officier de la Garde Républicaine Mobile, titulaire du Brevet de Chef de Section, provenant des Pelotons de Montreuil-sur-Mer et de Boulogne-sur-Mer.

L'équipement est du modèle ancien. L'armement dans l'ensemble satisfaisant, donne lieu aus remarques suivantes :
Les mousquetons, en nombre insuffisant, sont remplacés par des fusils; il n'est possible de constituer pour le régiment qu'une seule section de mortiers Brandt de 81; Les bataillons ne disposent chacun que d'un canon de 37 et d'un groupe de mortier Stockes; les compagnie n'ont pas de lance-grenades de 50.

Le matériel de transmissions du régiment et des Bataillons est au complet. Les unités ne sont pas toutefois dotées d'ER 40.

Les motocyclettes, provenant toutes de la réquisition, ont besoin de sérieuses révisions; pas de side-car.

Les chevaux de selle sont en général inutilisables comme tels.

les voitures hippomobiles de réquisition sont, pour la plupart, de modèle lourd et les chevaux de gros trait.

Les camionnettes de réquisition ont un tonnage insuffisant (de 0.5 à 1.2 au lieu de 1.Cool. le train automobile régimentaire est également disparate et son tonnage n'a pu être atteint que par l'attribution d'un camion Berliet avec remorque (9 t.) et, d'une autre remorque tractée par un triroue de modèle anglais (5 t.). la vitesse moyenne de marche de ces deux véhicules est de l'ordre de 15 Km/h.


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
RitterJack
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 299
Age : 26
Localisation : Lot
Date d'inscription : 26/08/2015

MessageSujet: Re: 201e RI   Sam 10 Déc 2016 - 14:04

Merci beaucoup !

L'ordre des officiers des compagnies correspond à l'ordre des sections ? Je vois que par compagnie vous avez mis un capitaine, cmd de la cie et 3 autres personnes. N'y avait t'il pas 4 sections par compagnie ? Il manque un nom à chacune des compagnies ?

Vu que la CRE n'est pas constitué, c'est pour cela qu'il y a une section de mortier dans la cie de commandement ?

Vous dîtes que le Capitaine Ansart, Cdt de la 7ème Cie a été blessé le 21. Mais dans votre OdB le commandant de la 7e cie est le capitaine Vidal. Doit-on comprendre que Vidal a pris la place de Ansart suite à ses blessures ?

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
201e RI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Par N° de RI-
Sauter vers: