Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Francois Althaus
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 282
Localisation : Zone des Opérations Aériennes sud - PC SF Mulhouse puis 105e DIF - détaché à S675 SF Altkirch
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Mer 19 Oct 2011 - 22:04

Bonsoir,
Je me permets de mettre ces infos dans la section dédiée à la Sarre. Je laisse soin aux modérateurs de les déplacer si besoin il en est. Je les avais sauvegardées dans l'espoir d'une réutilisation.


Cet extrait date du 17/05/2004 est issu des, feux, "Histoforums".

Citation :
Je refais le point (brièvement) sur celles-ci, puisqu'il y a quand même quelques approximations apparemment (cf. "Il n'y a que 32 divisions allemandes en 1ère ligne.

J'ai fait une grossière erreur en pensant que la 5. Armee était face à la frontière belge ou hollandaise. Face à ces frontières, les Allemands n'ont rien déployés d'autres que des formations de garde-frontières (le premier commandement supérieur à y être installé est le Armeegruppe A (aussi connu sous le nom de Armee-Abteilung A), à partir du 10 septembre 1939 (date de sa création sous le commandement du Generaloberst zur Verfügung Kurt Freiherr von Hammerstein-Equord). Les trois armées disponibles sous le commandement de la Heeresgruppe C sont toutes concentrées face à la frontière française :
- 5. Armee : secteur de Trèves, c'est-à-dire à la confluence des frontières française, luxembourgeoise et allemande.
- 1. Armee : en Sarre.
- 7. Armee : Rhin Supérieur.

L'ensemble de ces trois armées est donc opposé au dispositif français (et pas seulement les unités des deux dernières comme je le pensais). Elles regroupent 33 divisions (respectivement onze, seize et six), dont :
- trois divisions d'active (16., 22. et 26. Infanterie Divisionen) pour la 5. Armee, sept divisions d'active (6., 9., 15., 25., 33., 34. et 36. Infanterie Divisionen) pour la 1. Armee, deux divisions d'active pour la 7. Armee (5. et 35. Infanterie Divisionen). Soit douze divisions d'active, toutes déployées en première ligne pour autant que je le sache (je n'ai pas de cartes, mais elles sont subordonnées directement aux corps, et pas en réserve d'armée par exemple, elles sont donc, au pire, à quelques kilomètres de la frontière).
- quatre divisions de première réserve (2. Welle : 58., 69., 86. et 87. Infanterie Divisionen) pour la 5. Armee, quatre divisions de première réserve (52., 71., 75. et 79. Infanterie Divisionen) pour la 1. Armee, une (78. Infanterie Division) pour la 7. Armee. Soit neuf divisions de première réserve, dont cinq en premier échelon (mentionnées en ligne parmi les corps d'armée : 52., 69., 71., 79., 86. Infanterie Divisionen), les quatre autres étant en réserve d'armée (mais peut-être sont-elles directement sous le commandement de leur armée respective, ce qui peut signifier qu'elles sont en ligne - je n'y crois guère cependant - 58., 75., 78. et 87. Infanterie Divisionen).
- quatre divisions de seconde réserve (3. Welle : 211., 216., 225. et 227. Infanterie Divisionen) pour la 5. Armee, cinq divisions de seconde réserve (209., 214., 223., 231. et 246. Infanterie Divisionen) pour la 1. Armee et trois divisions de seconde réserve (14. Landwehr Division, 212. et 215. Infanterie Divisionen) pour la 7. Armee. Soit douze divisions de seconde réserve, dont cinq en premier échelon, les sept autres paraissant en réserve ou en position en profondeur.

Voilà pour les 33 divisions qui sont destinées à recevoir le choc offensif français. Un gros tiers sont des très bonnes divisions d'active, un peu plus du quart des bonnes divisions de première réserve, le reste étant de piètres unités de Landwehr.
Autres statistiques : 100% des divisions d'active sont en premier échelon (soit douze), 55% des divisions de première réserve le sont aussi (soit cinq), pour 41% des divisions de seconde réserve (soit cinq aussi). Ce qui nous fait 22 divisions en premier échelon pour contrer une attaque française entre le Luxembourg et la Suisse, en général de bonne ou de très bonne qualité (l'active représente 54%, la première réserve 22%, soit 77% de divisions bien formées et équipées). Et onze divisions de qualité plus douteuse (mais pas toutes puisqu'il y a quatre divisions de première réserve parmi elles), sont en réserve locale pour renforcer un secteur menacé.

Si l'on veut être précis, dans le secteur offensif de la Sarre (et sous réserve de connaître le positionnement exact des divisions de la 5. Armee), il y a donc :
- 19 divisions en premier échelon (dont dix d'active, cinq de première réserve et quatre de seconde réserve).
- huit divisions en réserve locale (dont trois de première réserve et cinq de seconde réserve).

Ce qui fait donc 27 divisions face aux 47 divisions françaises (je demande encore quand l'ensemble de ce potentiel est véritablement disponible, et s'il est entièrement disponible dans le cadre d'une offensive ou si le commandement ne peut allouer, par prudence ou par obligation, qu'une partie, plus ou moins importante, de ces forces) dans le secteur de la Sarre.

MAIS (il y a toujours un mais) : les divisions allemandes sont renforcées, dans le seul secteur de la Sarre et de Trèves, par sept régiments de garde-frontières (Grenz-Infanterie Regimenter 125, 127, 129, 132, 142 et 152 pour la 1. Armee, Grenz-Infanterie Regiment 16 pour la 5. Armee), plus diverses formations d'artillerie des Grenztruppen, ou des Heerestruppen, notamment des bataillons antichars ou de mitrailleuses.
Je ne connais pas exactement la valeur numérique de ces troupes, les régiments de garde-frontières ayant des effectifs fluctuants (de six compagnies à 18 - c'est-à-dire d'un bataillon d'active renforcé à un régiment d'active renforcé). Toutefois, les troupes qui les composent sont de bonnes qualités et sont bien équipées (elles ont pour mission d'occuper les fortifications du "Westwall").
Mais bon, cet apport doit être aussitôt nuancé par le fait que l'armée française part au combat avec des unités indépendantes elle aussi, notamment des bataillons de chars.
Je voulais juste le signaler.

PAR AILLEURS (et c'est mon dernier point) : neuf divisions sont disponibles au sein de la Heeresgruppe C, en réserve de groupe d'armées (positionnées plus loin à l'intérieur des terres, en troisième échelon). Parmi elles, une bonne division de première réserve (76. Infanterie Division) et huit divisions de remplacement de la 4. Welle (c'est à elles que vous faites référence dans votre "Et les 10 de réserves sont plutôt médiocres comme vous l'avez reconnu dans d'anciens posts").
La 76. Infanterie Division n'est pas médiocre, et elle est de plus immédiatement disponible (2. Welle : disponible à mobilisation plus quatre jours, soit à compter du 29 août 1939 théoriquement). Elle est juste positionnée dans la profondeur pour parer à une situation dangereuse éventuelle.
Les huit divisions de la 4. Welle (251., 253., 254., 255., 256., 260., 262. et 263. Infanterie Divisionen) sont mises sur pied à partir de rien lors de la mobilisation (contrairement aux divisions des trois premières vagues, auxquelles correspondent des unités déjà formées en temps de paix, soit activées - les 36 divisions d'infanterie d'active - soit de réserve - les 16 Reserve Divisionen - soit de Landwehr - les 21 Landwehr Divisionen). Elles ont donc besoin de temps pour être aptes au combat, même si l'ordre de mobilisation indique que la 4. Welle doit être disponible au sixième jour (c'est-à-dire le 1er septembre 1939). Ce qui ne veut pas dire qu'elles sont d'un niveau médiocre. Je n'oserais pas prétendre qu'elles sont de qualité, mais elles sont meilleures que les divisions de la 3. Welle, car disposant d'un personnel mieux formé relativement (de huit à douze semaines dans les bataillons d'instruction des divisions d'active pour 46%, et d'active ou ayant un an de service militaire pour 30%) et armé que celui des divisions de Landwehr (pas formé du tout pour 42%, car provenant des anciens de l'armée impériale qui n'ont pas pu bénéficier d'un service militaire entre 1919 et sa réactivation fin 1935, ou à peine - huit à douze semaines dans les "Ergänzungs Bataillone" déjà cités - pour 46%, et mal équipé).
Mais il est hors de doute qu'à partir du 10 ou du 12 septembre (je ne peux pas être beaucou plus précis), ces divisions sont aptes au combat.
Loic Bonal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licinius
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 68
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Mer 28 Déc 2011 - 12:00

J'ajoute ces quelques informations que j'ai pu lire sur un forum anglophone.

http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?f=54&t=144492

Les allemands maintenaient à l'ouest 24 bataillons d'artillerie motorisés et quelques bataillons à traction équestre.

"When it comes to non-divisional artillery:

Out of 84 motorized non-divisional heavy artillery battalions, 60 fought in Poland and 24 were in the West.

Each
of these 24 battalions in the West was equipped with 8 x 15cm howitzer
and 4 x 10,5cm Kanone, except for one which was equipped with 2 x 15cm
Kanone and 3 x 21cm mortar (it had only 2 batteries).

This makes a
total of 281 heavy guns in non-divisional heavy artillery battalions
(mot.) in the West. Apart from this there were also several horse drawn
(4) and stationary (2) non-divisional heavy artillery battalions in the
West:

I./s.Grenz-Art.Regt.-105
I./s.Grenz-Art.Regt.-106
I./s.Grenz-Art.Regt.-108
I./s.Grenz-Art.Regt.-109

Each of them with 8 x 15cm howitzer and 4 x 10,5cm Kanone.

Art.Abt.-215 (bo.) - 2 x 30,5cm, 4 x 17cm
Art.Abt.-216 (bo.) - 2 x 24cm, 4 x 17cm

In total 341 heavy guns in these non-divisional units (including 7 of calibres 21, 24 and 30,5cm)."


Dans le domaine aérien la chasse allemande est bien présente :

"The Luftwaffe had 288 Bf 109Es and 277 Bf 109Ds for a total of 588 fighers."

Elle aligne aussi 395 bombardiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licinius
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 68
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Mer 28 Déc 2011 - 12:23

Voici un lien sur le même site : http://www.axishistory.com/index.php?id=6464
La dotation en flak a l'air assez généreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Mar 3 Jan 2012 - 21:47

Juste pour mon info , Jean-François , qui a signé ce texte , sur histoforum ? Le style ne m'est pas inconnu ...
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Licinius
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 68
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Jeu 15 Mar 2012 - 13:10

Un ouvrage ancien a été consacré à la question des effectifs allemands sur le front de l'Ouest au début du conflit, c'est celui de Merglen intitulé Les forces allemandes sur le front de l'Ouest en 1939.
Je ne l'ai pas lu mais pour le peu que j'en sache il donne une opinion défavorable de l'état de préparation des forces germaniques.
Si quelqu'un sur le forum connaît ce livre pourrait-il donner son opinion ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Jeu 15 Mar 2012 - 19:56

J'ai lu l'ouvrage en question, et j'en ai photocopié une partie. Il n'y a rien de nouveau par rapport à ce qui est écrit dans ce fil - Merglen s'appuie sur les rapports défavorables des différents commandants allemands concernant l'état de leurs troupes pour dire qu'une offensive française pourrait passer, mais il ne fait pas d'étude vraiment sérieuse.

Ce qu'il fait, et qui est plus intéressant, est de disséquer les ordres français - plus que prudents: prise de contact très timide, suivie si tout va bien, si le temps se maintient et si les Allemands ne réagissent pas trop, d'une attaque plus poussée, mais toujours méthodique et prudente. Je caricature à peine. Il les contraste avec l'attaque allemande menée à travers le Rhin en juin, laquelle ne s'appuyait pas sur grand-chose en matière d'effectifs.

J'ajoute que je suis l'auteur du post sur AHF où les effectifs de la chasse allemande sont mentionnés, ainsi que de quelques autres, afin de dissiper tout malentendu éventuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc M.
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Jeu 15 Mar 2012 - 22:12

Louis Capdeboscq a écrit:
Il les contraste avec l'attaque allemande menée à travers le Rhin en juin, laquelle ne s'appuyait pas sur grand-chose en matière d'effectifs.
Certes, mais appuyée par avions et artillerie, alors que les troupes de couverture françaises avaient commencé leur repli (et l'artillerie d'appui également).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Jeu 15 Mar 2012 - 22:53

Absolument. Le contraste tenait notamment en l'initiative et l'agressivité sur lesquelles comptaient les plans allemands.

Cette thèse avait des tas de mérites, mais elle date tout de même de 1969, il ne faut pas s'étonner qu'avec tout ce qui a été publié depuis sur la période elle n'ait plus grand-chose à nous apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 564
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Sam 17 Mar 2012 - 8:57

Bonjour à tous

A ma connaissance cette thèse n'a jamais été publiée. J'ai gardé en mémoire deux choses :

La première est que le titre était trompeur car un intitulé du genre "les possibilités offensives de l'armée française en septembre 1939" aurait mieux rendu l'esprit de la démarche de l'auteur et le contenu. Le souvenir d'une certaine déception est resté net en ce qui concerne l'analyse des forces allemendes (parce que j'attendais plus, ce qui ne veut pas dire qu'elle est sans valeur).

La seconde est qu'il concluait qu'une offensive réellement efficace aurait demandé "une autre armée française" (au sens de différent) et cela pour un ensemble de raisons. Celle qui m'avait le plus marqué était l'impréparation des unités de réservistes qui rendait l'ATF impuissante. Dans l'hypothèse d'une attaque du Westwall, l'artillerie à grande puissance ne pouvant pas être opérationnelle à temps, car formée en masse par des réservistes dont beaucoup n'avait utilisé que le 75. Idem pour le Génie dans l'hypothèse d'une action à travers le Rhin.

Je pense que ce travail mérite un coup d'oeil car il offre un tableau réaliste des deux armées en septembre 1939.

Cordialement

Petit ajout :
Le Das Heer 1933-1945 de Mueller-Hillebrand reste encore une bonne source pour l'armée allemande (surtout le Tome 1 portant sur les années 33-39, à mon avis bien-sûr) malgré sont age (1954)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licinius
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 68
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Dim 18 Mar 2012 - 16:02

Bonjour,

Je n'ai vu de Merglen que ce que d'autres livres en disaient, celui de Crémieux-Brilhac notamment je crois. Il est dommage qu'il se soit apparemment limité à répéter à propos de l'armée allemande de l'ouest ce qu'en disaient ses propres généraux (dont les mémoires semblent d'une sincérité souvent douteuse). Quant à l'analyse psychologique de l'agressivité allemande et de la circonspection française, sans la remettre en cause, il me semble que c'est un peu court en effet.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack57
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Mer 21 Mar 2012 - 19:33

Bonjour,



Je souhaiterais signaler la source suivante pour les
forces allemandes en Sarre en septembre 1939 : La drôle de guerre en Moselle,
tome 1, Henri Hiegel, Editions Pierron 1983. L’auteur décrit en détail les
combats de 1939 (ceux de mai-juin 1940 figurent dans le tome 2) ainsi que les
unités françaises et allemandes engagées. Sa principale source pour les unités
allemandes est la série d’article en allemand paru en 1977-1979 dans la revue
Zeitschrift für die Geschichte der Saargegend sous la plume de Dieter
Bettinger. Ces trois articles sont très détaillés sur les unités allemandes et
leurs combats dans le Land (province allemande) de la Sarre en 1939-1940. La
source est en grande partie les archives militaires allemandes de Fribourg en
Brisgau. Une bonne connaissance de l’allemand est nécessaire pour en tirer
profit.


Jacques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Mer 21 Mar 2012 - 22:42

Merci Jacques.

Pour Merglen, j'avais lu la thèse à la bibliothèque du SHD (SHAT à l'époque) il y a une quinzaine d'années. Il était censé y avoir un volume de cartes, que la bibliothèque n'avait pas. L'aspect "psychologique" était plutôt doctrinal, et ça tenait tout à fait la route au contraire.

Sur "l'autre armée française", beaucoup d'unités étaient constituées de résevistes: artillerie, mais aussi toute une série de BCC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Jeu 9 Aoû 2012 - 20:40

J'informe , mais il me faudra du temps pour en extraire l'essentiel , que dans les archives NARA , il y a de nombreuses informations concernant le déploiement français ( vision allemande ) et surtout le déploiement allemand au moment de la bataille de la Sarre . J’espère trouver le temps prochainement pour vous apporter cartes, listes d'unités et toute autre information qui me semblera judicieuse .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier libre
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 95
Age : 28
Localisation : Jolimetz (59 - Nord)
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Dim 22 Sep 2013 - 16:59

Une petite citation du journal de von Leeb (date 2 septembre 1939), tiré de Victoire éclair d'Éric van den Bergh (http://www.victoire-eclair.com/victoire_eclair.html, chap. 21) :

« Notre front entre la Moselle et le Rhin est fortement aménagé et occupé. Une attaque française contre le Haut-Rhin est d’un point de vue opérationnel de peu d’importance […]
Mais contre une offensive à travers la Belgique et la Hollande nous ne sommes, ni en forces, ni temporellement, prêts à la défense […] En face de la frontière belge il y a sur un front de 100 kilomètres 2 divisions et une en réserve. En face de la frontière hollandaise, un front de 120 kilomètres, uniquement des gardes-frontières, et quelques jours après 2 divisions de réserve encore en formation. »

Citation intéressante je trouve car elle contraste avec ce que nous disent d'autres auteurs, par exemple Karl-Heinz Frieser dans le Mythe de la guerre éclair et qui donne une citation, mais d'après guerre, de Halder :

« Le succès en Pologne n'a été possible que parce que nous avons laissé notre frontière à l'ouest complètement à nu. Si les Français avaient su apprécier correctement la situation et exploiter le fait que la Wehrmacht était immobilisée en Pologne, il leur aurait été possible de traverser le Rhin sans que nous puissions les en empêcher, et de menacer la région dans la Ruhr qui représentait le facteur décisif dans la conduite de la guerre des Allemands »

Il citait également Keitel, qui aurait « reconnu » (c'est Frieser qui le dit) après la guerre  qu'«une attaque française pendant la guerre contre la Pologne aurait rencontré un rideau de fumée, mais aucune riposte. Un rideau de fumée de 32 divisions ? Alors que la Heeresgruppe C tiendra par la suite la frontière avec 25 divisions (directive du 19/10) puis 18 (du 29/10) puis encore moins (modifications apportées et nouvelles directives) ?

Par contre je ne sais pas ce que Frieser entend par « après la guerre ». La guerre de 40 ou la Seconde Guerre mondiale ?

Mais je trouve en tous cas suspect qu'on ne rapporte la présence de telles inquiétudes dans le journal de Halder pendant la campagne de Pologne ? Ce qui me ferait pensait qu'il n'en avait pas. Il y écrit le 7 septembre que le « gouvernement français n'avait rien d'héroïque ». De quoi parle t-il ? Que les Français n'oseront jamais violer la neutralité belge et luxembourgeoise pour sauver celle de la Pologne, car il sait qu'ils ne pourront passer le Westwall ?

J'avais entendu quelqu'un dire que le livre de Frieser lui avait donné l'impression que "c'est Hitler le responsable de la guerre, que les Français auraient pu l'empêcher, pas la faute des généraux qui y ont mis de la mauvaise volonté et l'ont gagné par hasard" ; impression que je commence à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Dim 22 Sep 2013 - 17:36

Bonjour Chevalier libre, Very Happy 

Tout d'abord, au sujet de la déclaration de Keitel, je pense qu'elle a été faite à la fin de la Seconde Guerre mondiale, c'est à dire à Nuremberg puisqu'il y sera pendu le 16 octobre 1946 à l'âge de 64 ans.

Ensuite, au sujet du nombre de divisions en place à l'Ouest pendant les rapides opérations de Pologne, plus que la quantité, je pense qu'il faut considérer la "qualité" de ces éléments. En effet, en septembre 1939 la Panzerwaffe n'est pas encore très solide et les unités blindées de pointe sont engagées en Pologne (c'est à dire qu'elles auraient manqué à l'Ouest en cas d'attaque de la France). L'Allemagne saura profiter du créneau de temps de la Drôle de guerre pour accroitre sa production de chars et réorganiser les Panzer-Divisionen qui débouleront ensuite sur les Pays-Bas, le Luxembourg, la Belgique et la France.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Licinius
Caporal-chef
Caporal-chef


Nombre de messages : 68
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   Mar 24 Sep 2013 - 13:24

Les effectifs des garde-frontières atteignent 97500 hommes à l'Ouest, 33000 sont dans la Sarre. Sur la carte que j'ai consultée il y a huit divisions d'active dans le secteur de la Sarre, deux sont positionnées en face du triangle qui s'enfonce dans le territoire allemand et 2 dans la partie sud derrière le Rhin avec 32000 garde-frontières.

Nombre de divisions (entre parenthèses dans la Sarre)
12 (10) Welle 1
10 (Cool   Welle 2
12 (9)   Welle 3
09 (2)   Welle 4
+2/3 d'une division de parachutistes selon Bauer si ma mémoire est bonne.

J'ai réparti d'une manière un peu discutable les divisions car les W1 25 et 33 à l'extrême est appartiennent peut-être au Rhin du sud et les W4 251 et 268 par exemple sont en réserve.

Si on pose le principe que la Belgique étant neutre le secteur menacé, à part si on franchit le Rhin en force, est de 150 km environ, qu'il est fortifié et relativement propice à la défense celle-ci est assez dense.

Les Allemands ont souvent dû se battre sur des fronts supérieurs à 20km/division pendant toute la guerre, spécialement en Russie et avec des effectifs incomplets. Ces généraux sont devenus curieusement pessimistes en 45.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forces allemandes face à la Sarre en septembre 1939
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monstre du Loch Ness
» [ALLEMAGNE] SAARLAND (LAND DE SARRE, ou "LA SARRE")
» Colloque "L'enfant face aux écrans" (24 septembre 2014)
» (1997) BOEING SUISSE FACE A UN OVNI
» Comment réagir face à une enfant émétophobe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les plans, opérations et combats de 1919 à 1940 :: Sarre, drôle de guerre et campagne de Norvège-
Sauter vers: