Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les ports français en 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Sam 5 Nov 2011 - 21:04

Bonsoir,
Voici quelques vues de Dunkerque

Le cargo Aïn El Turk des Chargeurs Réunis et le Marguerite Rose (AD 23)



Le cargo Cap Tafelnel de la SAGA



le cargo St Octave de la SNO et sur la gauche de la photo la partie arrière de la Côte d'Azur de la Saga



Le cargo Saint Camille de la SNO



Et une vue plus générale de Dunkerque



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Sam 5 Nov 2011 - 21:32

Bonsoir
Très belles photos ! .. Merci !
Sauf erreur (et de mémoire)

1ère photo avec le Marguerite Rose : bassin près de l'écluse Trystram
2ème photo : prise depuis un des bassins Freycinet ? (vue sur les silos à grains)
3ème image : vue générale du port (est) : ... le bassin du commerce (sur la droite), le quai de la citadelle, au loin, le phare, la jetée est ... Que de changements depuis ! ...

Cordialement !


Dernière édition par Claude Girod le Dim 6 Nov 2011 - 8:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Dim 6 Nov 2011 - 8:15

Bonjour,

Leurre vu par tribord-arrière:



Kén@vo,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc M.
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Dim 6 Nov 2011 - 11:52

Très belle vue ! On distingue bien la limite entre les deux coques.
Cela pouvait tromper un aviateur volant haut et soumis à la DCA, mais pas les nombreux marins de Brest ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 552
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Dim 6 Nov 2011 - 14:23

Pour ce sujet, je recommande le Navires et Marine marchande n°21 qui parle des navires sabordés en 1944-45. Cela dépasse un peu le sujet même si sont abordés certains navires coulés en 1939-40 comme le paquebot Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Dim 6 Nov 2011 - 15:38

Bonjour,

Clausmaster a écrit :

Citation :
Pour ce sujet, je recommande le Navires et Marine marchande n°21 qui
parle des navires sabordés en 1944-45. Cela dépasse un peu le sujet même
si sont abordés certains navires coulés en 1939-40 comme le paquebot
Paris.

Cet article m'avait été commandé par Claude Tarin alors rédacteur en chef de Navires et Marine Marchande ainsi que celui du n° 20 "Du Maréchal Pétain à La Marseillaise" qui traitait de la construction navale française sous l'occupation. Mes articles avait été précédé par la parution dans le n° 19 d'un article de Jean Yves Brouard sur le "Forbin, des Chargeurs Réunis, blockship de l'Armada".
Dans l'esprit de Claude Tarin, il s'agissait de marquer ainsi le soixantième anniversaire de la Libération.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 552
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Dim 6 Nov 2011 - 15:51

Il y à aussi les trois livres de Marc Sabeine sur la marine marchande 1939-45. J'ai vu sur marine édition qu'il y à que les T2 et 3. Je pense les acheter un jour pour alimenter mon uchronie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Dim 6 Nov 2011 - 17:30

Clausmaster a écrit:
Pour ce sujet, je recommande le Navires et Marine marchande n°21 qui parle des navires sabordés en 1944-45. Cela dépasse un peu le sujet même si sont abordés certains navires coulés en 1939-40 comme le paquebot Paris.

...Pas de lien toutefois entre le conflit qui nous intéresse et la perte du paquebot Paris, détruit par un incendie le 18 avril 1939 et coulé à quai par les tonnes d'eau déversées pour éteindre les flammes. Les infrastructures seront démontées pour permettre la sortie du Normandie de la forme de radoub et qui connaîtra, quelques temps plus tard, un sort similaire dans le port de New-York.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Lun 7 Nov 2011 - 22:18

Bonsoir,

Toujours à Dunkerque, le pétrolier inachevé Salomé sabordé le 03/06/1940. Renfloué en 05/1941 par la KM, il devient le Breisgau. Envoyé à Rotterdam le 27/06/1941, il ne sera jamais achevé et sabordé comme blockship le 27/09/1944. relevé en 06/1946, il sera finalement mis en service sous son nom d'origine et pavillon français le 12/06/1948. Devenu en 1959 le panaméen Oceanic Confidence puis le taiwanais Lee Yung, il sera démoli à Kaohsiung en février 76.



Comme il devait entrer en service fin juin 1940, il avait reçu ses deux pièces de 90 mm au titre de l'AMBC.



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mar 8 Nov 2011 - 7:40

Loïc M. a écrit:
Très belle vue ! On distingue bien la limite entre les deux coques.
Cela pouvait tromper un aviateur volant haut et soumis à la DCA, mais pas les nombreux marins de Brest ...

Et surtout pas "Hilarion" de la Confrérie Notre-Dame (Colonel Rémy)....alias Amiral Philippon, responsable des plates-bandes de l'arsenal....Smile ...Respect!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mar 8 Nov 2011 - 8:17

Bonjour à tous !

Le Salomé "avait reçu ses 2 pièces de 90 mm au titre de l'AMBC" : l'AMBC, c'est ? ...

Merci !

Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mar 8 Nov 2011 - 9:11

Bonjour,

AMBC = Armement Militaire des Bâtiments de Commerce

C'est à dire l'armement défensif de ces navires. La majorité d'entre-eux a reçu une ou deux pièces de 90 mm et pour défense antiaérienne la célébrissime mitrailleuse Saint Etienne de 8 mm.
Certains ont eu la chance d'avoir du 138,6 et d'autres, pour des raisons de poids et d'encombrement n'ont reçu que du 75.
Quelques veinards ont eu des mitrailleuses de 13,2 mm.
Les canons étaient placés à l'arrière quand il y en avait qu'un et un à l'avant et un à l'arrière quand il y en avait deux. Mais une DM d'octobre ou novembre 1939 prescrivit d'installer les deux à l'arrière pour les bâtiments susceptibles de fréquenter les ports américains. En effet, un canon à l'avant était "considéré" comme offensif !
J'ai consulté de nombreux rapports de mer de cette période et l'opinion des commandants concernant la mitrailleuses Saint Etienne étaient moins que flatteurs, du genre : "arme ayant une forte propension en l’enrayement" ou "sa seule utilité était son bruit qui empêche les personnels à découvert d'entendre siffler les balles ennemies" !
La Marine détachait à bord des bâtiments de commerce une petite équipe de canonniers, un gradé et quelques réservistes, que complétait des volontaires de l'équipage.

Lors de la Campagne de Norvège, la DCA a été augmentée avec des pièces de 37 CAS ou CAD et de 25 mm ainsi que par des mitrailleuses de 13,2 mm. Avant le début de la bataille de Dunkerque, les navires se rendant dans ce port recevaient au passage à Cherbourg une ou deux pièces e DCA supplémentaires et les y relaissaient lors de la traversée retour.

@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mar 8 Nov 2011 - 9:26

Merci pour ces précisions très intéressantes !

Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Lun 14 Nov 2011 - 22:18

Bonsoir,

Généralement, les photos publiées pour illustrer les articles et livres sur Dunkerque montrent les files de soldats attendant l'embarquement, les files de camions détruits par leurs occupants avant de gagner le port à pied, les débris divers abandonnés dans les dunes, les épaves échouées sur les plages, la fin de la Bourrasque et les cargos coulés dans le port.
Dans l'arrière port de Dunkerque l'Office national de la Navigation avait rassemblé ses remorqueurs qu'il avait pu évacuer du Rhin via les Pays Bas. Conçus pour la navigation fluviale, ces remorqueurs n'avaient aucune utilité dans le port bien dotés avec les remorqueurs de la Société de Remorquage et de Sauvetage du Nord plus connue après guerre sous le nom de Dunkerquoise de Remorquage et de Sauvetage.
Les Allemands ont armés certains d'entre-eux pour les besoins de l'opération Seelöwe. La force d'assaut devait être embarquée sur des péniches fluviales automotrices ou remorquées.



Sur la vue prise de derrière le groupe, j'ai pu identifier le Richelieu contre le quai et le Vergennes au Centre



Le Turgot



@+
Alain


Dernière édition par Capu Rossu le Mar 15 Nov 2011 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 552
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Lun 14 Nov 2011 - 22:26

Photos intéressante merci cheers

J'en profite pour passer une annonce : je cherche les chiffres du trafic des principaux ports français en 1939

Merci d'avance Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre51
Sergent ADL
Sergent ADL


Nombre de messages : 123
Age : 57
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mar 15 Nov 2011 - 9:35

Bonjour à tous,

Photos très intéressantes merci.
Peut-on en connaitre l'origine ?

Cordialement,
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mar 15 Nov 2011 - 21:16

Bonsoir,

Pour Clausmaster, je ne pense pas que les chiffres de 1939 aient été publiés car la guerre est survenue en cours d'année.
Ceux de 1938 l'ont été. Il vous faudrait consulter le Journal de la Marine Marchande, hebdomadaire spécialisé dans la Mar Mar et la vie des ports.
Normalement, les Chambres de Commerce des différents ports y étaient abonnées. A Paris, il doit se trouver à la Bibliothèque de France et au Service Historique de la Défense (pas sûr pour cette dernière possibilité). Son éditeur est WOLTERS KLUWER FRANCE, 1 rue Eugène et Armand Peugeot - CP 204 - 92856 RUEIL MALMAISON CEDEX - 01 76 73 30 00. Il a peut-être la collection.

Pour Pierre,
Ces photos ont été trouvée sur le Net dans des sites de vente. je n'en consulte que deux : Delcampe et ebay.de. Elles ont du passer sur le second.
Le site Luftschutz-Bunker.de en présente d'autres avec le nom du site en bas de la photo de même que le site www.luftwaffe.be tandis que le site Soma Ceges en a avec des bandeaux portant le nom du site en diagonale.

@+
Alain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 552
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mar 15 Nov 2011 - 22:07

merci pour l'info Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre51
Sergent ADL
Sergent ADL


Nombre de messages : 123
Age : 57
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 15/09/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mer 16 Nov 2011 - 2:15

Merci pour la réponse.

Cordialement,
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Les ports français en 1940   Mer 16 Nov 2011 - 19:22

Bonsoir,

Forts de l'expérience de la guerre précédente, les Alliés ont, dès le début de la guerre, miné les passages du Pas de Calais pour interdire l'accès de la Manche aux sous-marins allemands.
Les tempêtes d'hiver et même après ont fait rompre les orins de nombreuses mines qui sont venues s'échouer sur les plages françaises.
Une équipe de démineurs de la Marine a passé la totalité de la drôle de guerre a désamorcé ces mines. D'après les compte-rendus de l'époque, plus de mines britanniques que de mines françaises dont les orins ont mieux résisté.



@+
Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les ports français en 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Ouverture du site Images de Soldats
» Palmares de la chasse Française du 2/09/39 au 25/06/40
» Seconde guerre mondiale : quels étaient les motifs d'exemption, et que sont devenus les soldats français après la reddition de 1940 ?
» Liste officielle des prisonniers de guerre français
» carte du trafic aérien français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40 :: Les combats-
Sauter vers: