Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 1941-Koh Chang Une victoire navale française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Mer 28 Sep 2011 - 15:47

17 janvier 1941 Koh-Chang Une victoire navale française.

La bataille navale de Koh-Chang bien que peu connue du grand public,et me semblet'il, la seule bataille navale remportée par une escadre française au cours du XX éme siècle.

Depuis la défaite de la France face à l'Allemagne en juin 1940,l'Indochine française très isolée,est soumise à une politique de pression et d'intimidation de la part du Japon.
Les forces japonaises, engagées dans la conquête des provinces chinoises du Yunan et du Kouang-Si bordent la frontière nord de l'Indochine, le Japon tente d'obtenir des facilités pour ses troupes au Tonkin,un accord est en vue mais une attaque japonaise retarde sa conclusion à la fin septembre 1940; la Thaïlande profite de ces difficultés politico-militaires, pour revendiquer des territoires sur la rive gauche du Mekong, avec le soutien du Japon.
La France demande le soutien des américains qui se fait attendre, les Etats Unis ménageant encore les japonais, les incidents avec les thaïlandais se multiplient provoquant un état de guerre larvée.

Le 15 janvier 1941, devant l'aggravation de la situation, et afin d'anticiper une intervention de la marine thaïlandaise qui ne saurait tarder,une opération navale contre celle ci est approuvée par l'amiral Decoux, Gouverneur Général de l'Indochine, l'amiral Terraux, commandant de la marine en Indochine en confie l'exécution au capitaine de vaisseau Bérenger, commandant le croiseur Lamotte-Picquet.

La France entretient une force navale en Indochine composée:
-du croiseur Lamotte-Picquet de 8 000 tonnes du type Duguay Trouin,entré en service en 1929,armé de 8 canons de 155mm,4x75mm,12x13,2mm et 12 tubes lance torpilles.
-Deux avisos coloniaux de 2 000 tonnes du type Bougainville: les Dumont d'Urville et Amiral Charner,entrés en service en 1932 et 1934;armés chacun de 3 canons de 138mm et 4x37mm.
Ainsi que deux avisos anciens:
-Le Tahure du type Amiens de 650 tonnes,entré en service en 1920,armé de 2 canons de 138mm et 1x 75mm.
-La Marne du type Marne de 600 tonnes,entré en service en 1917,armé de 4 canons de 100mm et 2x 65mm.

La marine siamoise était loin d'être négligeable et a été renforcée d'unités récentes construites au Japon et en Italie entre 1935 et 1938.

-Deux gardes cotes cuirassés de 2 265 tonnes:Ahidea et Dombhuri de 2 265 tonnes,entrés en service en 1938,armés de 4 canons de 203 mm et deux tourelles doubles,4x80 mm et 4x20mm.
-Deux gardes cotes cuirassés plus anciens de 1 000 tonnes
-Deux avisos récents:Makron et Tachkin de 1400 tonnes.
-9 torpilleurs récents type Trat construits en Italie,entrés en service de 1935 à 1937,les deux premiers de 340 tonnes et les sept autres de 430 tonnes,tous armés de 3 canons de 76 mm,2x20mm et 4 tubes lance torpilles.
-1 torpilleurs anciens acheté en Angleterre en 1920.
-3 petits torpilleurs de 110 tonnes construits au Japon en 1937.
-4 sous marins de 370 tonnes en surface,entrés en service en 1937 et 1938.
-2 mouilleurs de mines de construction italienne de 400 tonnes,entrés en service en 1937
sans compter des vedettes lance torpilles et navires auxiliaires.

Déroulement des opérations:

Le capitaine de vaisseau Bérenger dirige le groupe occasionnel formé par le croiseur Lamotte-Picquet et les quatre avisos:Dumont d'Urville,Amiral Charner,Tahure et Marne.

Les ordres donnés au capitaine de vaisseau Bérenger sont" Recherche et destruction des forces siamoises à partir de Satahib, jusqu'à la frontière du Cambodge".
Le 15 janvier le Lamotte-Picquet parti faire le plein de carburant, rejoint les avisos à Poulo Condore,le groupe appareille à 21H et se dirige vers le Golfe de Siam à 13,5 nœuds, vitesse maximum de route des avisos.
Le 16 janvier nos bâtiments font route dans le Golfe de Siam sans être aperçus.
Dans l'après midi une reconnaissance aérienne signale que la flotte thaïlandaise se réparti entre Satahib ou se trouvent: une canonnière cuirassée,4 torpilleurs,2 sous marins,2 bâtiments légers,3 vedettes rapides;au mouillage de Koh Chang se trouve 1garde cotes cuirassé,3 torpilleurs;compte tenu de la difficulté d'atteindre Satahib avant l'aube,le groupe de Koh Chang paraissant comprendre les unités les meilleures, le capitaine de vaisseau Bérenger décide de concentrer ses bâtiments dans l'attaque de la force siamoise de Koh Chang.

Le 17 janvier les navires français se séparent en trois groupes Tahure et Marne entre koh chang et koh kra;Dumont d'Urville et Amiral Charner entre koh kra et koh klum et le Lamotte-Picquet entre koh klum et ilots de koh chan; chaque groupe rejoint un poste de tir déterminé.Un hydravion Loire 130 de reconnaissance survole le mouillage de Koh Chang,repère les deux garde cotes du type Dombhuri,il essuie des tirs de DCA et rentre à sa base.Les siamois tirent sur les bâtiments français qui répondent en visant le départ des coups,Le Lamotte-Picquet attaque à 22 nœuds et tire une salve de 155mm qui atteint le torpilleur portant le numéro 11,et lance une gerbe de torpilles à 6h30, une des trois torpilles atteint un but sur le garde cotes Ahidea, les avisos tirent à 5 000 mètres sur les torpilleurs portant les numéros 32 et 33, à 6h48 les équipages évacuent les torpilleurs qui chavirent à 7 heures.

Un deuxième phase du combat met aux prises le Dombhuri et les navires français ,le navire siamois se cache derrière les nombreux iles et ilots et évolue dans les hauts fonds, ou il a l'avantage d'un faible tirant d'eau, le garde cote siamois évolue à 10 000 mètres à grande vitesse pour dérégler le tir du Lamotte-Picquet, celui ci le poursuit maintenant à 27 nœuds entre les ilots, la partie de cache cache continue; le Lamotte-Picquet revient sur les avisos, ils concentrent tous leur tir sur le Dombhuri, celui ci a maintenant sa passerelle incendiée, et sa tourelle arrière ne peut plus tirer; le Lamotte-Picquet est à la limite des hauts fonds, ses hélices remuent la vase, il ne peut approcher sans risquer de s'échouer, à 8 h05 les navires français se retirent; les attaques aériennes siamoises de représailles attendues ont lieu entre 8 h 58 et 9 h 28,une bombe tombe à 5 mètres du Lamotte Picquet qui navigue à 25 nœudss, alors que les avisos plus lents se retirent à 13 nœuds, la vigueur de la défense anti aérienne décourage les aviateurs siamois qui abandonnent la partie; les navires français regagnent Saigon sans autres incidents.

Bilan:au cours de la première phase du combat,
trois torpilleurs récent du type Trat ont été coulés;le N°11 Trat,N°32 Cholburi et 33 Songhkla,le garde cote Ahidea a reçu une des torpilles du Lamotte-Picquet,il s'est échoué pour ne pas chavirer,il sera renfloué et réparé par les japonais;parmi les torpilleurs coulés,seul le Trat pourra être renfloué par la suite et remis en service.

Dans la 2éme phase le Dombhuri a été abandonné partiellement en feu,il a fini par chavirer,il sera également renfloué mais sera inutilisable.

Nombre de coups tirés:
du coté français 454 de 155mm
509 de 138mm
54 de 100
280 de 75
6 torpilles lancées
le tir à été efficace
lors de la seconde phase le tir à été très gêné par les nombreux changements de route,les suspensions de feu imposés par la topographie d'iles et ilots qui coupaient la vue et derrière lesquels le Dombhuri se dérobait, et les grandes variations de vitesse nécessaires pour garder l'ennemi dans le champ de tir.
C'est l'unique fois ou un de nos grands bâtiments a eu l'occasion de se servir de ses torpilles et mieux de mettre un coup au but.

du coté siamois
environ 100 de 203mm
les torpilleurs ont tirés des 76mm jusqu'à leur évacuation
le tir du Dombhuri était bon en direction mais ou trop court ou trop long ce qui explique que les navires français n'ont reçu aucun coup au but.

Cette victoire incontestable est à mettre à l'actif du capitaine de vaisseau Bérenger qui s'est révélé un excellent stratège qui à choisi de concentrer son action sur Koh Chang et non de la disperser sur les deux sites possibles; la qualité et l'entrainement des équipages ,mais aussi la chance,un poste de guet siamois ayant été détruit des les premiers tirs du Lamotte-Picquet, ce qui à retardé l'intervention de l'aviation siamoise.
Toutefois des le 21 janvier 1941,le Japon imposait un cessez le feu sous la menace d'un ultimatum, auquel la faiblesse des forces françaises en Indochine laisse peu d'alternative.
Après de longues discussions les diplomates français devaient accepter le 11 mars un compromis peu avantageux pour la France.

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Mer 28 Sep 2011 - 16:08



Le croiseur Lamotte Picquet à la bataille de Koh Chang 17 janvier 1941,en pleine vitesse à la poursuite du Dhomburi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Mer 28 Sep 2011 - 16:14




L'aviso colonial Amiral Charner; le Dumont d'Urville était semblable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Mer 28 Sep 2011 - 16:19




Le garde cote cuirassé Dhombury,l'adversaire du Lamotte Picquet qui sera incendié et coulé par les forces françaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Mer 28 Sep 2011 - 16:25




Le torpilleur siamois Trat,également coulé par les forces françaises.


Dernière édition par ALAIN le Mer 28 Sep 2011 - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Mer 28 Sep 2011 - 16:58

Je bagarre encore un peu pour envoyer les photos; d'autre part je prépare mes textes sur un traitement de textes, et je fais un copier coller; alors je préfére scinder pour ne pas avoir tout à recommencer comme cela arrive encore souvent.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4882
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Jeu 29 Sep 2011 - 20:52

Bonjour,

voisi quelques infos de plus

ALAIN a écrit:
17 janvier 1941 Koh-Chang Une victoire navale française.

Depuis la défaite de la France face à l'Allemagne en juin 1940,l'Indochine française très isolée,est soumise à une politique de pression et d'intimidation de la part du Japon.
Les forces japonaises, engagées dans la conquête des provinces chinoises du Yunan et du Kouang-Si bordent la frontière nord de l'Indochine, le Japon tente d'obtenir des facilités pour ses troupes au Tonkin,un accord est en vue mais une attaque japonaise retarde sa conclusion à la fin septembre 1940;

Le 1er août 1940, les généraux japonais ont présenté un ultimatum réclamant dans le nord du Tonkin cinq aérodromes et le droit de stationnement pour trente mille hommes.

Un accord est conclu portant sur seulement trois aérodromes et six mille hommes, mais le 22 septembre l'armée japonaise, qui n'accepte pas ces limites, attaque à l'improviste la garnison de Lang-Son, et le 26 Haïphong est bombardé.

Une conflagration générale est évitée de justesse par négociation directe entre Vichy et Tokio.

ALAIN a écrit:
La marine siamoise était loin d'être négligeable et a été renforcée d'unités récentes construites au Japon et en Italie entre 1935 et 1938.

-Deux gardes cotes cuirassés de 2 265 tonnes:Ahidea et Dombhuri de 2 265 tonnes,entrés en service en 1938,armés de 4 canons de 203 mm et deux tourelles doubles,4x80 mm et 4x20mm.
-Deux gardes cotes cuirassés plus anciens de 1 000 tonnes
-Deux avisos récents:Makron et Tachkin de 1400 tonnes.
-9 torpilleurs récents type Trat construits en Italie,entrés en service de 1935 à 1937,les deux premiers de 340 tonnes et les sept autres de 430 tonnes,tous armés de 3 canons de 76 mm,2x20mm et 4 tubes lance torpilles.
-1 torpilleurs anciens acheté en Angleterre en 1920.
-3 petits torpilleurs de 110 tonnes construits au Japon en 1937.
-4 sous marins de 370 tonnes en surface,entrés en service en 1937 et 1938.
-2 mouilleurs de mines de construction italienne de 400 tonnes,entrés en service en 1937
sans compter des vedettes lance torpilles et navires auxiliaires.

L'aviation comprend 120 appareils d'instruction et 150 avions de combat. Trois fois plus que les forces aériennes d'Indochine.

L'ensemble de la Marine Siamoise surclasse sans discussion les cinq vieux bateaux de guerre français stationnés en Indochine.



ALAIN a écrit:
Le capitaine de vaisseau Bérenger dirige le groupe occasionnel formé par le croiseur Lamotte-Picquet et les quatre avisos:Dumont d'Urville,Amiral Charner,Tahure et Marne.

- Le LAMOTTE-PICQUET : CV BERENGER

- L'AMIRAL CHARNER : CF LE CALVEZ

- Le DUMONT-d'URVILLE : CV de QUIEVRECOURT

- Le MARNE : CC MARC

- Le TAHURE : CC MERCADIER.

ALAIN a écrit:
Un deuxième phase du combat met aux prises le Dombhuri et les navires français ,le navire siamois se cache derrière les nombreux iles et ilots et évolue dans les hauts fonds, ou il a l'avantage d'un faible tirant d'eau, le garde cote siamois évolue à 10 000 mètres à grande vitesse pour dérégler le tir du Lamotte-Picquet, celui ci le poursuit maintenant à 27 nœuds entre les ilots, la partie de cache cache continue; le Lamotte-Picquet revient sur les avisos, ils concentrent tous leur tir sur le Dombhuri, celui ci a maintenant sa passerelle incendiée, et sa tourelle arrière ne peut plus tirer; le Lamotte-Picquet est à la limite des hauts fonds, ses hélices remuent la vase, il ne peut approcher sans risquer de s'échouer, à 8 h05 les navires français se retirent; les attaques aériennes siamoises de représailles attendues ont lieu entre 8 h 58 et 9 h 28,une bombe tombe à 5 mètres du Lamotte Picquet qui navigue à 25 nœudss, alors que les avisos plus lents se retirent à 13 nœuds, la vigueur de la défense anti aérienne décourage les aviateurs siamois qui abandonnent la partie; les navires français regagnent Saigon sans autres incidents.











ALAIN a écrit:
Bilan:au cours de la première phase du combat,
trois torpilleurs récent du type Trat ont été coulés;le N°11 Trat,N°32 Cholburi et 33 Songhkla,le garde cote Ahidea a reçu une des torpilles du Lamotte-Picquet,il s'est échoué pour ne pas chavirer,il sera renfloué et réparé par les japonais;parmi les torpilleurs coulés,seul le Trat pourra être renfloué par la suite et remis en service.

Dans la 2éme phase le Dombhuri a été abandonné partiellement en feu,il a fini par chavirer,il sera également renfloué mais sera inutilisable.

De retour à Saïgon les journalistes furent convié à venir contempler l'état impeccable des cinq bateaux que déjà la radio de Bangkok décrivait comme massacrés.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Jeu 29 Sep 2011 - 21:19

Bonsoir,

Merci pour vos compléments d'information.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Ven 30 Sep 2011 - 8:48

Bonjour à tous, Very Happy

Merci Alain pour cet intéressant sujet relatif à l'année 1941. Une petite remarque en passant : il me semble que l'expression "Bataille de Kho-Chang" est un peu inadaptée et qu'il serait plus raisonnable de parler du "Combat naval de Kho-Chang" ou de "Fait d'armes de Kho-Chang".

En effet, le terme de "Bataille" devrait être réservé à des phases de combats beaucoup plus importantes et surtout beaucoup plus longues : la bataille de l'Atlantique, la bataille de France, la bataille d'Angleterre, etc. Ce n'est qu'un avis, bien entendu... Embarassed

Le combat naval de Kho-Chang avait fait l'objet d'un quizz sur le présent forum. A cette occasion, je demandais d'identifier ce monument thaïlandais qui montre que le "Siam" se souvient de l'engagement malheureux de sa petite flotte :



Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Ven 30 Sep 2011 - 9:05

Bonjour,

Vous avez raison en ce qui concerne le terme bataille, jai du le trouver dans mes sources et le répéter sans me poser de question.

En ce qui concerne le batiment, il doit se trouver à Bangkok je pense , y figure aussi la partie avant du garde cote Dhombury reconstituée, dont je dois trouver une photo dans mes archives.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Ven 30 Sep 2011 - 9:08

Bonjour,

Il me semble que le monument est tout simplement sur l'île de... Kho-Chang. Embarassed

TM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Ven 30 Sep 2011 - 9:35

Bonjour,

Après vérification, je confirme que le monument -musée se situe bel et bien sur l'île de Kho-Chang.

Il est intéressant de voir comment les Thaïlandais perçoivent aujourd'hui ce combat naval. Trois extraits relevés au fil du Net :

1. Koh Battle Area
is in the south of Koh Chang close to Salak Petch Bay. The zone is where the battle between Thai and French naval troops fought over the east border conflict on January 17, 194 . History : This monument was built to commenorate the victory of Thai Naval over The French Navy on 17th January 1941. This naval operation took place in teritorial waters south of Koh Chang near Salak Petch Bay. During this operations, Thailand lost 3 warships and 36 brave naval soldiers ceremony is held every year on 17th January to commemorate the soul of those heroes.

2. The Ko Chang Naval Battle Day (งานวันวีรกรรมทหารเรือไทยในยุทธนาวีที่เกาะช้าง) is organised in late January at the Ko Chang Naval Battle Monument (Anuson Yutthanawi) at Laem Ngop. The event is to commemorate the bravery of the Royal Thai Navy’s action against the French on January 17-21, 1941. Merit-making and tribute rites are performed and there is exhibition by the Royal Thai Navy.

3. Koh Chang Naval Battle Monument Annusorn Sathan Yutthanawi Koh Chang (Naval War Memorial) is located on :Laem Ngob Beach, consisting of the figure of Krom Luang Chumpon Khet Udomsak turning his face to Koh Chang, and a warship-shaped museum building, where an exibition on the historic naval war on Koh Chang is on display. The Trat people as well as visitors usually go to pay respect to this memorial, and also use it as a place for recreational activities. A celebration is held every year between January 17-21.

Cordialement,

Thierry Moné


[img][/img]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Ven 30 Sep 2011 - 12:12

Bonjour,

Effectivement je confondais avec le mémorial du Dhombury qui lui se trouve bien à Bangkok, je pense.



Ci dessus mémorial du Dhombury; partie avant du garde cote cuirassé récupérée pour en faire un monument.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loïc M.
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Lun 3 Oct 2011 - 22:29

Pour compléter le propos de Thierry Moné concernant la revendication thaïlandaise à propos de cet affrontement, voici ce que m'en dis un membre (français) du forum FTL qui habite ce pays. Il tient à rester anonyme, car la censure est importante en Thaïlande (on peut risquer l'emprisonnement ou l'expulsion !).

Citation :
Officiellement, ils ne revendiquent pas la victoire lors de cette bataille. Mais il y a une part importante (disons 80%) de la population qui est ultra-nationaliste, affirmant que jamais le Siam n'a été colonisé (+ ou - vrai) ou n'a perdu une bataille depuis l'arrivée des Chakri au pouvoir.

Donc, une distinction doit être faite entre l'Histoire (qui n'est pas enseignée en Thaïlande), l'histoire et les histoires (ces deux dernières catégories étant elles non seulement enseignées, mais tournées en propagande).

De toutes façons, ce fut une victoire siamoise, car les Français ne coulèrent pas TOUS les navires, n'envahirent pas le sol sacré des thaïs bénis des dieux, le paradis terrestre parangon de tous les délices (opinion largement répandue dans le pays).


Dernière édition par Loïc M. le Mar 4 Oct 2011 - 7:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Lun 3 Oct 2011 - 23:14

Bonsoir à tous, Very Happy

Bonsoir Loïc,

Oui, je pense avoir bien compris de qui il est question...

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4882
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Dim 30 Oct 2011 - 10:42

Bonjour

voici deux photos du croiseur LAMOTTE-PICQUET à Shangaï dans les années 30 :







Cordialement


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4882
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Dim 30 Oct 2011 - 10:46

Bonjour

et la photo d'un des deux avisos coloniaux toujours à Shangaï :





Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Dim 30 Oct 2011 - 10:58

Bonjour Alain, Very Happy

Merci pour ces superbes clichés ! On distingue bien l'hydravion sur sa catapulte. Quant à "Changaï", il y a eu depuis "quelques" changements apportés au profil de la ville vue de la mer...

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc M.
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Dim 30 Oct 2011 - 11:22

Bonjour,

Quel pourrait être le navire à 3 cheminées qu'on distingue sur la droite de la 1ère photo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Dim 13 Nov 2011 - 14:09

Bonjour,

La photo du Lamotte Picquet à Shangai daterait selon moi de 1937 et le navire à 3 cheminées est le croiseur cuirassé japonais IDZUMO qui était alors présent dans ce port; l'Idzumo lancé en 1899 était batiment amiral japonais à Shangai jusqu'en 1938; il a été détruit le 28 juillet 1945.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ALAIN
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 850
Localisation : menton
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Dim 20 Nov 2011 - 14:29

avz94 a écrit:
Bonjour

et la photo d'un des deux avisos coloniaux toujours à Shangaï :





Cordialement

Les avisos coloniaux présents à Shangai en 1937 étaient le D'Entrecasteaux et l''Amiral Charner il sagit donc certainement de l'un d'entre eux.

Cordialement

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Daniel Laurent
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 64
Localisation : Francais de Bangkok
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: 1941-Koh Chang Une victoire navale française   Lun 21 Nov 2011 - 5:00

Bonjour,
Thierry Moné a écrit:
Bonsoir Loïc,
Oui, je pense avoir bien compris de qui il est question...
Ce n'est pas moi.
Very Happy
Si les combats en mer ont tourne a l'avantage de la marine française, il n'en fut pas de même sur terre ou l’armée thaïlandaise a mis en grande difficulté les maigres troupes de l'Indochine de l’époque.
Le Japon est intervenu, jouant les "médiateurs", et le Siam a récupéré des territoires cambodgiens que la France avait occupe auparavant.
Cette victoire a ete célébrée a Bangkok par la création d'un monument, le "Victory Monument" qui existe toujours.



Au sujet de ces combats sur terre, voir ici :
http://www.histoquiz-contemporain.com/Histoquiz/Lesdossiers/LaFrance19391945/13/Dossiers.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://derniereguerremondiale.net/indexDGM.php
 
1941-Koh Chang Une victoire navale française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palmares de la chasse Française du 2/09/39 au 25/06/40
» Initiation à la vie politique Française Option B
» [Autorité héraldique] [BELGIQUE] Communauté française de Belgique : du nouveau !
» Petit débat sur la nécessité d'inscrire la gastronomie française au patrimonie mondial de l'UNESCO
» [En ligne] Armorial de la noblesse française (XVII-XIX)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40 :: Les combats-
Sauter vers: