Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bretonne49
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 29
Localisation : Sarthe (72)
Date d'inscription : 13/09/2011

MessageSujet: 1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)   Mar 13 Sep 2011 - 13:29

bonjour Didier

Papa a embarqué le 1 4 39 à Marseille ,débarqué à Casablanca le 4 4 39 et rejoint le même jour le 1er régiment de Zouaves 2ème Compagnie sur son livret matriculaire__je suis en possession d' une carte postale de ce bateau le " Djenné" compagnie Paquet ,acheté sans doute lors de son passage _fait prisonnier le 12 6 1940 à les Méneux (51)__je fais beaucoup de recherches sur son parcours de 40 à 45 ---pouvez-vous m'informer de cette bataille à les Méneux car il m'avait parlé qu'ils étaient une dizaine de combattants cachés dans une cave lorsque les Allemands les ont capturés--merci d'avance de vos renseignements cordialement B49
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: 1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)   Mar 31 Jan 2012 - 13:07

Bonjour,

Peut-être que cette question est associée à ce sujet??

http://atf40.forumculture.net/t2592-recherches-sur-le-1e-regiment-de-zouaves

A+,

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier b
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 64
Localisation : Pays de Gex (Ain)
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: 1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)   Jeu 2 Fév 2012 - 18:06

Bonjour Pierre,

Si les deux sujets parlent d'un soldat de la 2e cie du 1er RZ capturé aux Mesneux,ce n'est pas le même soldat ni le même auteur,la date de capture est aussi différente.

Cordialement.

Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques BRISSART
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 218
Localisation : marne
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: 1er Régiment de Zouaves   Mer 14 Mar 2012 - 22:35

Bonsoir Monsieur ,

Attention au titre de votre question , car après l'engagement de Les Mesneux ( faubourg de Reims ) le 1er Zouaves a continué le combat , avant que ses derniers éléments ne soient capturés les 15 ou 16 juin dans la région de Trooyes , comme ceux du 6°R.T.A. , du 4° R.T.M. , 66° et 266° R.A. et du G.R.D., le tout formant la 82° Division d' Afrique . Elle a combattu le 12 dans la Montagne de Reims , le 13 autour d'Epernay , le 14 aux Marais de Saint-Gond , le 15 à l'Ouest d' Arcis-Sur-Aube .

Le drapeau du 1er Zouaves porte l'inscription " Montagne de Reims 1940 " . Bien peu de régiments ont une inscription 1940 sur leur emblème .

Cordialement . Jacques BRISSART
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier b
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 64
Localisation : Pays de Gex (Ain)
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: 1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)   Mer 14 Mar 2012 - 23:36

Bonsoir Jacques,

Merci pour ces précisions. En effet le titre peut prêter à confusion.

Je vois que vous êtes de la Marne et que vous connaissez la 82e DIA.
Avez vous d'autres informations sur le 1e RZ et la 82e DIA?

Cordialement.

Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques BRISSART
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 218
Localisation : marne
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: 1° ZOUAVES ET 82° D.I.A.   Jeu 15 Mar 2012 - 10:15

Bonjour Monsieur ,

Mes principales informations viennent de:

Historique des Grandes Unités de l'Armée Française (tome 3 ) ,Histoire de la IV° Armée (Général Requin chez Lavauzelle ) , historique du XXIII° C.A. , et différents rapports concernant la 42° D.I. voisine de droite de la 82° D.I.A. du 11 au 15 Juin 1940 . J'ai rédigé un article pour la revue Navarin en 2007 qui a pour titre " Zouaves et Tirailleurs en Champagne , Juin 1940 , que je pourrais éventuellement vous adresser .

Cordialement .

J. BRISSART
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier b
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 64
Localisation : Pays de Gex (Ain)
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: 1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)   Lun 19 Mar 2012 - 19:57

Bonjour Monsieur BRISSART,

Merci pour votre réponse. Je suis intéressé par l'article que vous avez publié en 2007.
Pouvez vous me dire comment me le procurer?
Je vous ai envoyé un MP, peut être ne l'avez vous pas reçu?

Cordialement.

Didier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)   Lun 19 Mar 2012 - 20:29

Voici les elements envoyés par Mr Brissart :



Les Zouaves et Tirailleurs en Champagne

Juin 1940


La IV° Armée introduite sur le front de Champagne le 6 Juin 1940 reçoit le meme jour le renfort de la 82° Division d' Infanterie d' Afrique. Cette grande unité se compose du 1° Zouaves, du 6° Tirailleurs Algériens, du 4° Tirailleurs Marocain, des 66° et 266° Régiment d' Artillerie d' Afrique et du 82° Groupe de Reconnassance issu en partie du 2° Spahis, elle est aux ordres du géneral Armingeat.

Le 1O Juin la Division reçoit pour mission de tenir la Montagne de Reims face au Nord-Ouest, pour couvrir l'Armée sur sa gauche et recherher la liaison avec la VI Armée dont le repli vers la Marne s' accéléré. Dès midi la reconnaissance trouve Muizon occupé par l' ennemi, et ne rencontre personne vers Bligny , les Zouaves ne peuvent dépasser Sermiers, quant aux Marocains ils sont à Reims et ses abords. Le lendemain, dès 7 heures du matin le 6° R.T.A. est arrêté à Marfaux et Courmas; au centre le 1° R.Z. qui tient Jouy les Reims et Les Mesneux subit comme les Marocains de nombreux assauts , grâce à leurs qualités combatives ils se maintiennent sur leur position jusqu'à la nuit, pour se reporter sur la lisière de la foret de la Montagne de Reims. Toute
la matinée les Algériens attaqués de front le sont progressivement par l' Ouest et le Sud -Ouest; leurs arrières sont menacés par les colonnes allemandes qui glissent vers Damery; malgre l'intervention du Groupe de Reconnaissance qui perd la majeure partie de ses véhicules et moyens de combat, les Tirailleurs sont obligés d'abandonner Marfaux puis Pourcy pour entreprendre une pénible retraite par les bois de Cormoyeux.
Le 12 au matin les Zouaves et les Marocains achèvent de se réorganiser sur la ligne Sermiers Ludes après les contre-attaques qui leur ont permis de décrocher la veille au soir, toute la journée ils doivent faire face aux infiltrations et se reporter sur la Marne à l'est d' Épernay, en raison de la percée allemande sur l' axe Reims Chalons. En revanche, complètement isolé, le 6° Algériens tente avec ses unités disloquées de reconstituer un dispositif; repoussé de Cormoyeux et Roucy il s'accroche à Hautvillers ou il s'organise face au Nord, à l' Ouest et au Sud et qu'il tient toute la journée; n’ ayant pas été touché par l’ordre de repli . Dans ces combats appuyés par le 266° d' Artillerie, la 13° batterie combat jusqu'à l'épuisement de ses munitions au milieu des Tirailleurs. Pendant que le village d' Hautvillers se défend énergiquement, la 7° compagnie du régiment reprend le contrôle du pont de Cumières « par une invraisemblable charge à la baïonnette, devant laquelle les occupants, glacés d' effroi, reculent ». Ce n’est que dans la nuit que ces villages sont abandonnés par les débris du 6°R.T.A. qui franchissent la MARNE seulement le 13 et se recollent à la Division.
Les pertes en infanterie dans les combats acharnés de la Montagne de Reims, s’ ajoutant à celles que la Division a subies un mois auparavant en Lorraine, atteignent 50%. Le 1°Zouaves n’a plus qu’ une compagnie par bataillon, le 4° R.T.M. a perdu presque tous ses cadres européens, et le 6° R.T.A est tout autant éprouvé. L’ Artillerie est réduite à deux groupes au lieu de cinq .
En raison de l’avance profonde des allemands vers Montmirail, la Division qui devait tenir la Marne de part et d’ autre d’ Épernay reçoit la mission de couvrir le flanc gauche de l’Armée au sud des Marais de Saint-Gond. La 82° Division effectue sa cinquième étape de nuit en cinq jours de combats et, élément par élément réussit à franchir les marais dans la matinée du 14, malgré l’ encombrement indescriptible des routes ou se mélangent et se croisent convois civils et militaires. Complètement découverte sur sa gauche la Division d’ Afrique qui a mission de défendre cette zone sans esprit de recul pour permettre au convois de l’Armée de se diriger vers l’ Aube, prolonge sa mission de couverture jusqu’ au sacrifice. Le Groupe de Reconnaissance et le 4° R.T.M. luttent toute la journée,face à l’ Ouest entre Oyes et Mondement; résistant à des attaques très violentes ils interdisent toute progression ennemie en direction de Fère-Champenoise; et ne quittent leurs positions que dans la nuit du 14 au 15 réduits à de très faibles effectifs et gagnent l’Aube d’ Arcis. Le 1° Zouaves, de son coté, tient face au Nord en liaison avec le III/6° R.T.A. entre Broussy le Grand et Broussy le Petit et comme les Marocains à Reuves repousse l’attaque des blindés ennemis dans la matinée. En fin d’après-midi ce qui reste des unités entreprend le repli en direction de l’Aube qui se poursuit jusqu’à la Seine pour les plus chanceuses; de fait la 82° D.I.A. disparaît en tant qu’ unité combattante le 14 Juin au soir.
Un bel hommage est rendu à cette grande unité par le chef d'etat-major de la 42° D.I. sa voisine de droite lorsqu'il écrit à propos de la journée du 14/06/1940 : "....encore bien en main, les débris du 6° algériens qui ont réussi à passer la Marne, à la nage le 13 sous le feu des allemands dans la région d'Epernay, apres avoir été coupés²du gros de la division. Certain d'entre euxse sont rhabillés en civil et leur accoutrement et leur linge en turban autour de la tete leur donnent l'air de fakir de foire; mais ils collentaux rangs et , en riant du bon tour joué aux boches, montrent un moral magnifique. Un bataillon du 1° Zouaves, le bataillon BEE, dans une forme superbe, mérite une mention spéciale.
A partie égale, que n'eussent pas fait deux divisions telles que la 42° et la 82°. "

Il faut aussi mentionner la 3° Division d' Infanterie Nord Africaine (12° R.Z., 14°,15° R.T.A. , 20°et 220 R.A.N.A ) qui combat à l' ESt de Vitry le François à partir du 13 Juin dans le cadre de la II° Armée.



Toutes ces belles unités aussi valeureuses que celles de la première guerre ont sauvé l’honneur et prouvé une fois de plus leurs qualités, reconnues par l'inscription " Montagne de Reims 1940 " sur le drapeau du 1° Régiment de Zouaves.
Revenir en haut Aller en bas
didier b
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 64
Localisation : Pays de Gex (Ain)
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: 1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)   Mar 20 Mar 2012 - 20:15

Bonsoir,

Merci à M BRISSART pour le récit du parcours de la 82e DIA en champagne que je trouve très
intéressant.
Merci à Alain pour avoir transmit ce texte.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
1er régiment de Zouaves fait prisonnier à les Méneux(51)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Disparition du dernier régiment de zouaves
» Gilbert du Motier, marquis de La Fayette
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» J'ai fait un rêve
» Neuvaine à Marie qui défait les noeuds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Zouaves-
Sauter vers: