Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Attelages hippomobiles – Pont de bateaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Budd
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Dim 11 Sep 2011 - 11:42

Bonjour,



Je suis surpris par le nombre de photos de ponts de bateaux qui ont été prises sur les nombreux cours d'eau franchis en mai-juin 1940 par les allemands.

Avons-nous une idée du nombre de "barges" utilisées sur cette période ? Et donc, du nombre de "barges" produites préalablement ?

L'armée de terre française avait-elle des moyens équivalents ?



Ci-dessous, deux photos récupérées sur le net permettant d'avoir une idée des moyens mis en oeuvre en attelages hippomobiles pour "barges" / pont de bateaux :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melun77.com
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Dim 11 Sep 2011 - 11:58

Bonjour Budd,

Je ne sais pas répondre à la question précise du nombre disponible d'éléments de pontage du côté allemand ou du côté français... Mais deux petites remarques :

- Plus qu'en nombre de bateaux, je pense que l'unité de mesure dans ce domaine est le "Mètre" assorti de la "Classe" du pont. Ainsi, au niveau de la division de tel type, on disposait organiquement de "X" mètres de pont de classe "Y". A ces capacités de franchissement organiques, pouvaient s'ajouter des renforcements venus des moyens des échelons supérieurs.

- Les Allemands disposaient forcément de plus de moyens de franchissement que les Français dont la doctrine de l'époque était à dominante défensive. A contrario, lorsque l'on suit une doctrine résolument offensive, il faut posséder de solides capacités de franchissement puisque l'ennemi est susceptible de détruire bon nombre de ses ouvrages d'art.

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Dim 11 Sep 2011 - 13:06

Bonjour Thierry, Bonjour Budd,

A première vue je compte 9 à 10 barges, ce qui me semble cohérent par rapport à celui que je connais (13-14 barges sur 40m). Quoiqu'il en soit c'est trop peu pour Gaulier (votre photo est prise en queue de colonne?).
Par contre, au niveau de la forme des barges, le devant m'intrigue et ne ressemble pas aux ponts de Meuse.


Le Corridor des Panzers JYM

Bien cordialement
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Lun 12 Sep 2011 - 9:19

Bonjour,
Voici un cliché qui correspondrait plus à vos barges....

Par contre elles semblent camouflées celles ci. On remarquera aussi une amplitude plus petite sur ces barges. On peut donc en penser qu'il existe plusieurs types de barges ( au moins deux ).
Enfin il existe un dernier type de pont :

Cette fois ci les troupes d'assaut utilisent les canots pneumatique pour franchir des petits passages.

On peut donc dire qu'il existe deux types de barges :
1- Gros engins type Meuse
2- Infanterie
* vos barges
* les canots

Pour des chiffres, pour ma part, je compte 14-15 barges sur Donchery, pour Gaulier environ 20 barges, même compte pour Wadelincourt. Après je ne connais pas de pont avec les plus petites barges. Peut être le passage de l'Aisne?

Bien cordialement
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
Laurent Deneu
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5195
Age : 64
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Lun 12 Sep 2011 - 9:55

Bonjour,

Dans le défunt et très regretté Tank Zone, il y a eu 4 articles sur les moyens de franchissement allemands.

Photos, plans schémas etc... un must !

Je peux citerTZ n°4 et n° 11, les 2 autres m'échappent pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5528
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Lun 12 Sep 2011 - 14:24

Bonjour,

Pour ce qui est de l'armée française, les moyens de franchissement de ce type sont fournis par les compagnies d'équipage de pont.

Il y a une compagnie d'équipage de pont par Corps d'Armée. Les DLM ont également une telle compagnie organique. Il existe également des compagnies d'équipage de pont de réserve générale (11 compagnies d'équipage de pont FCM, 8 compagnies d'équipage Mle 1935, 3 compagnies d'équipage Mle 1901-35)

Vous trouverez les détails sur la section "ordre de bataille" du site, ainsi que quelques précisions sur les possibilités de franchissement.

Un équipage en matériel FCM permet théoriquement de construire un pont de 110 m supportant 21 tonnes.

Cdt,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Loïc Charpentier
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 266
Age : 70
Localisation : Oberbronn
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Mar 13 Sep 2011 - 0:49

147RIF a écrit:

On peut donc dire qu'il existe deux types de barges :
1- Gros engins type Meuse
2- Infanterie
* vos barges
* les canots

Pour des chiffres, pour ma part, je compte 14-15 barges sur Donchery, pour Gaulier environ 20 barges, même compte pour Wadelincourt. Après je ne connais pas de pont avec les plus petites barges. Peut être le passage de l'Aisne?

Bien cordialement
Sébastien

Le Genie allemand (Pioniere) avait, au moins, deux "spécialités".

La première est le "génie d'assaut" qui opérait avec les troupes de première ligne. Ainsi, quand il fallait des embarcations gonflables ou en "dur" pour franchir, sous le feu, les coupures humides, on faisait appel à eux pour les manoeuvrer; de même pour faire "pêter" un char adverse réfractaire aux classiques armes antichars; ce cas se répètera sur le Front Est, en 1941, avec les chars lourds KV-1 & KV-2 russes,dont certains étaient capables de bloquer la progression d'une unité durant une vingtaine d'heure, voire plus; au final, profitant de la nuit et de la fatigue de ou des équipages, les Pioniere "pétardaient" le ou les chars à l'explosif (rapports de combat existants) -. Je ne suis pas un expert de l'armée française mais le même genre de spécialistes devaient y exister.

La seconde est le "génie constructeur" (Baupioniere) qui met en place les ponts de transbordement, les portières de franchissement, construit ou reconstruit des ouvrages d'art. Là aussi, il n'y a pas de différence avec le génie français.

En ce qui concerne les "ponts de bateaux", il existait plusieurs types "normalisés":
Kriegsbrückengerät = matériel ou dispositif de pont de guerre (littéralement)

Kriegsbrückengerät A, qui datait de la Première Guerre Mondiale et autorisait le franchissement d'attelages hippomobiles, partiellement motorisés ou motorisés (camions)
Kriegsbrückengerät B, charges remorquées par des tracteurs
Kriegsbrückengerät C
, idem
Kriegsbrückengerät D
, pour les unités de reconnaissance motorisées dotées de camions
Kriegsbrückengerät G
, pour les unités de montagne
Kriegsbrückengerät H, H
pour Herbert-Gerät, dispositif lourd "emprunté" aux armées autrichiennes et tchèques.
Kriegsbrückengerät I
, dispositif lourd
Kriegsbrückengerät K
, dispositif léger
Kriegsbrückengerät IZ
, dispositif léger
Kriegsbrückengerät sS
, dispositif lourd à base de "barges-pontons" lourdes
Kriegsbrückengerät T,
comme dispositif "tchèque"
Kriegsgerät BÄSSLER-BRÜKE
, dont les éléments sont exclusivement transportés sur camion.

Les capacités de charge et les longueurs de franchissement varient. La désignation des unités de pont du génie (Kolonne) correspond à la charge nominale acceptable sur la distance la plus courte, réalisée avec l'ensemble des demi-pontons en dotation.

Exemple : Br.-Kolonne B (mot.) (29 remorques pour le transport), 630 m de long en convoi.
Le Kriegsbrückengerät B, une fois déployé, a une capacité de charge de 16 tonnes pour 54 m de long, mais elle chute à 8 tonnes pour 83 mètres de long.
Bref, il y a un bouquin a écrire sur le sujet. Pour ceux qui sont germanophones, se reporter au Waffen-Arsenal Nr.41, pour les autres, récupérer ou "voler" Very Happy les Tank Zone qui traitent du sujet, en français (une rareté!), comme l'indiquait, plus avant, Laurent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Mar 13 Sep 2011 - 7:04

Bonjour Loïc, Very Happy

Merci pour ce beau billet qui évoque toute la complexité du sujet !

Un toute petite question à propos de cette phrase : "La désignation des unités de pont du génie (Kolonne) correspond [...]"

J'avais cru comprendre que le mot "Kolonne" désignait les "Trains Régimentaires" et plus généralement les unités de soutien dans le sillage des grandes unités... Je ne connais d'ailleurs pas la traduction exacte de "Kolonne" (Train de Combat, Train Régimentaire ?) que l'on retrouve dans les organigrammes allemands.

Ces unités de pont en dispositif de marche (convoi de 630 m par exemple) ne sont-elles pas plutôt désignées par le terme "Br. Kolonne" ? (Brücken Kolonne, je suppose).

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 266
Age : 70
Localisation : Oberbronn
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Mar 13 Sep 2011 - 14:06

Citation :
Un toute petite question à propos de cette phrase : "La désignation des unités de pont du génie (Kolonne) correspond..."



Effectivement, je me suis mal exprimé, il fallait comprendre Br.-Kolonne, la "colonne" de transport du pont type B en "pièces détachées".



On rencontre également des Artillerie-Kolonnen dans l'artillerie, classées par capacité de charge (10 tonnes, 20 t, 24 t, 32 t, 34 t, 39 t, 48 t) pour le transport des munitions. Elles correspondent au terme français "Train" et sont, également, en dotation à des échelons inférieurs au régiment; une schwere Heeres-Artillerie-Abteilung, une unité "indépendante" (non endivisionnée) d'artillerie lourde, de 12 pièces, voir moins, suivant le calibre, est systématiquement complétées par une Art.Kolonne. Je présume que ces dispositions se retrouvent dans l'artillerie lourde française - dans la Heer, les calibres égaux ou supérieurs à 10 cm pour les canons et 15 cm pour les obusiers sont classés "lourds".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2268
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Mar 13 Sep 2011 - 22:01

Bonsoir à tous,

Sujet passionnant.
Je m'y suis plongé (c'est le cas de le dire) tout récemment et je peux annoncer, en avant-première, un article détaillé à ce sujet dans GBM 98.
Pour y voir clair, j'ai repris la question à la base, avec un bref préambule sur les armées de Monsieur de Turenne puis en développant plus complètement sur les ponts flottants " de corps d'armée " en usage dans l'armée française de 1871 à 1918, sujet central de l'article. Les modèles suivants... suivront.

Mais je ne développe pas ici, ce n'est pas le lieu (partie allemande du forum).

Cordialement à tous

François

PS : le mot "barge" n'est pas employé dans le vocabulaire militaire français du génie.
On parle, pour la période de référence, simplement de " bateaux " (modèle 1853, 1866, 1901 et 1935 successivement). Dans les siècles passés, on employait le mot " ponton ". Et les fortiches de l'arme savante emploieront avec délectation le vocable de " corps de support flottant ". Voilà qui a de l'allure et du tirant d'eau...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Mar 13 Sep 2011 - 23:17

Bonsoir Loïc,

Merci pour la mise au point et les précisions relatives à la "Kolonne"...

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Charpentier
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 266
Age : 70
Localisation : Oberbronn
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Mer 14 Sep 2011 - 13:18

françois vauvillier a écrit:


PS : le mot "barge" n'est pas employé dans le vocabulaire militaire français du génie.
On parle, pour la période de référence, simplement de " bateaux " (modèle 1853, 1866, 1901 et 1935 successivement). Dans les siècles passés, on employait le mot " ponton ". Et les fortiches de l'arme savante emploieront avec délectation le vocable de " corps de support flottant ". Voilà qui a de l'allure et du tirant d'eau...

Bonjour,
C'est parfaitement exact, la barge, désignation "civile" pour une embarcation à fond plat, sans moteur, est renommée militairement, un bateau (...par l'armée de terre! Là, c'est l'ancien de la Royale qui tient à le préciser Very Happy) , un ponton (d'où l'ancien corps des Pontonniers); un assemblage de pontons, en "radeau", devient, par exemple, une "portière"... Aux XVIIIème et XIXème siècles, quelques auteurs se sont atteler à rédiger de fastidieux mais fort utiles dictionnaires des termes militaires, malheureusement, de nos jours, le genre a disparu, ce qui est fort dommage. Comme vous le précisez, avec justesse, la bonne compréhension du "fonctionnement" des diverses branches de l'Armée de Terre, quelque soit leur nationalité, nécessite souvent de remonter à leurs sources historiques.

Quant au "tirant d'eau", avec ces embarcations à fond plat, il est quasiment inexistant. Ce qui les rend, d'ailleurs, difficiles à manœuvrer dans les "coupures liquides" à fort courant, en raison de leur tendance naturelle à dériver, faute d'un calaison suffisante. Wink

Je vous souhaite un franc succès pour votre prochain GBM dédié au Génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Jeu 15 Sep 2011 - 22:32

Bonjour Messieurs,

Merci Laurent, j'ai trouvé le TZ n°11 dont vous parliez, superbe! Un très bel article sur le pont K et les pontons (grosse charge avec les "corps de support flottant" (j'adore!))
Par contre rien pour l'instant sur les plus petites embarcations.
Voici une de mes photos dans un autre angle de vue

A croire que c'était une belle niche commerciale à l'époque! Very Happy
Bonne soirée

Bien cordialement
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
Budd
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Pont de "péniches"   Dim 18 Sep 2011 - 23:04

Bonsoir,

Encore plus imposant, et probablement plus opportuniste, il existe le pont de "péniches".

Exemple en images, sur la Seine à Rouen :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melun77.com
Budd
Sergent ADL
Sergent ADL
avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Dim 25 Sep 2011 - 15:48

Bonjour,

Pour en revenir aux attelages hippomobiles :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melun77.com
SiVielSto
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 739
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Attelages hippomobiles – Pont de bateaux   Mer 20 Nov 2013 - 20:35

Pour revenir aux spécialités des Pioniere allemands, il a existé (sources : Deutsche Pioniere 1939-1945- Neckargemünd 1970) les:

  • Panzerpionere
  • Sturmpionere
  • Gebirgspioniere
  • Fallschirmpionere
  • Landungspioniere
  • Festungspioniere
  • Baupioniere
  • Technische Truppen
  • Luftwaffenpioniere
  • Marienepioniere
  • Eisenbahnpioniere


Dans la série des ponts un peu fous, voici quelques photos tirées du même livre (pas nécessairement en France!) :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
 
Attelages hippomobiles – Pont de bateaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès Roquefeuil en 1786 à Pont-Melvez
» Le pont d’Arcole à Paris
» Le Pont d'Arcole......
» Les bateaux 'celtes'
» Pont de Lodi....212 ans..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les armées alliées et ennemies en 1940 :: Allemagne :: Matériel-
Sauter vers: