Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Généraux d'armée 1939-1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
David Delporte
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 43
Localisation : CHARTRES
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Généraux d'armée 1939-1940   Sam 27 Aoû 2011 - 15:57

Bonjour à tous

Après une longue absence sur le forum, me voici de retour avec la liste des généraux d'armée entre 1939 et 1940.

I – 1ère section

A – Six généraux ayant rang de Commandant d'armée et appellation de Général d'armée et ayant été maintenus sans limite d'âge dans la première section :


- Général d’armée Edmond-Just-Victor BOICHUT, en disponibilité

- Général d’armée Noël-Marie-Joseph-Edouard de CURIERES de CASTELNAU, en disponibilité

- Général d’armée Marie-Eugène DEBENEY, en disponibilité

- Général d’armée des troupes coloniales Henri-Joseph-Eugène GOURAUD, en disponibilité

- Général d’armée Marie - Louis -Adolphe GUILLAUMAT, en disponibilité

- Général d’armée Maxime WEYGAND,
commandant en chef du théâtre d'opérations de la Méditerranée Orientale puis chef d'état-major général de la Défense nationale, chef d'état-major général de l'Armée, commandant en chef des Forces terrestres, commandant en chef des Armées alliées en France et commandant en chef de l'ensemble des théâtres d'opérations


B – Dix-huit généraux ayant rang de Commandant d'armée et appellation de Général d'armée :

- Général d’armée Antoine-Marie-Benoît BESSON, commandant la 6ème armée puis le 3ème groupe d’armées

- Général d’armée des troupes coloniales Gaston-Henri-Gustave BILLOTTE, commandant le 1er groupe d'armées

- Général d’armée Georges-Maurice-Jean BLANCHARD, commandant la 1ère armée puis le 1er groupe d’armées

- Général d’armée Victor BOURRET, commandant la 5ème armée

- Général d’armée des troupes coloniales Jules-Antoine BÜHRER, chef d'état-major général des Colonies

- Général d’armée Louis-Antoine COLSON, premier chef d'état-major général de l'Armée à l'intérieur

- Général d’armée Charles-Marie CONDE, commandant la 3 armée

- Général d’armée à titre temporaire André-Georges CORAP, commandant le détachement d'armée des Ardennes puis la 9ème armée

- Général d’armée Joseph-Edouard-Aimé DOUMENC, commandant de la défense active et de la défense passive contre le danger aérien et inspecteur général de la Défense passive puis major général de l'Armée

- Général d’armée Maurice-Gustave GAMELIN, commandant en chef des Forces terrestres et commandant en chef des Armées alliées en France et commandant en chef de l'ensemble des théâtres d'opérations

- Général d’armée Jeanny-Jules-Marcel GARCHERY, commandant la 8ème armée

- Général d’armée Alphonse-Joseph GEORGES, commandant en chef du théâtre d'opérations Nord-Est
puis renommé « front du Nord-Est » puis  commandant en chef  des « front Nord-Est » et « front Sud-Est »

- Général d’armée Henri-Honoré GIRAUD, commandant la 7ème armée puis la 9ème armée

- Général d’armée des troupes coloniales Charles-Léon-Clément HUNTZIGER, commandant la 2ème  armée puis le 4ème groupe d'armées

- Général d’armée Auguste-Paul-Charles-Albert NOGUES, commandant en chef du théâtre d'opérations d'Afrique du Nord

- Général d’armée René-Henri OLRY, commandant le 15ème corps d'armée puis la 6ème armée puis l’armée des Alpes

- Général d’armée Edouard-Jean REQUIN, commandant la 4ème armée

- Général d’armée à titre temporaire Robert-Auguste TOUCHON, commandant le 14ème corps d'armée puis le 23ème corps d'armée puis la 6ème armée

I – 2ème section :

A – Huit généraux ayant rang de Commandant d'armée et appellation de Général d'armée rappelés en temps de guerre :

- Général d’armée Edmond-Louis DOSSE, inspecteur des formations militaires à l'intérieur

- Général d’armée Julien-Claude-Marie-Sosthène DUFIEUX, inspecteur général des régions de la zone des armées

- Général d’armée Pierre HERING, gouverneur militaire de Paris puis commandant l'armée de Paris

- Général d’armée Antoine-Jules-Joseph HURE, en disponibilité puis inspecteur général de régions

- Général d’armée Eugène-Désiré-Antoine MITTELHAUSSER, chef de la mission militaire française auprès du G.Q.G. Polonais puis en disponibilité puis commandant en chef sur le théâtre d'opérations de la Méditerranée Orientale

- Général d’armée Henri-Albert NIESSEL, président de la Commission exécutive des amitiés africaines puis en réserve

- Général d’armée André-Gaston PRETELAT, commandant le 2ème groupe d'armées

- Général d’armée Camille WALCH, inspecteur général de régions


B – Quatre généraux ayant rang de Commandant d'armée et appellation de Général d'armée non rappelés en temps de guerre :

- Général d’armée Charles-Théodore BRECARD, en disponibilité

- Général d’armée Joseph-Claudius DUCHENE, en disponibilité

- Général d’armée Louis-Félix-Thomas MAURIN, en disponibilité

- Général d’armée Camille-Marie RAGUENEAU, en disponibilité


David DELPORTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Mer 7 Sep 2011 - 20:40

L'ancien MESSAGE 2 a été reporté au message 18
MISE A JOUR AU 27 JANVIER 2014


A la veille de la mobilisation l'armée de terre française compte :


en 1ere section  (Active).

17 généraux de division ayant rang et appellation de généraux d’armée du cadre de l'état major général de l'armée, dont 5 maintenus en activité sans limite d’âge (disponible)

Classés par date d’élévation au rang et appellation
Soit
Numéro d’ordre
Date de l’élévation au rang et appellation
Nom et prénoms
Suivis éventuellement de la date de maintien en 1ere section sans limite d’âge
 
01-19/12/16-CURIERES DE CASTELNAU Vicomte (de) Marie Joseph Edouard (MSL 19/12/18) 
02-19/04/23-WEYGAND Maxime  (MSL 15/04/32)   
03-04/01/25-GUILLAUMAT Marie Louis Adolphe (MSL 04/01/25)  
04-07/08/26-BOICHUT Edmond Just Victor  (MSL 07/08/29)   
05-05/04/28-DEBENEY Marie Eugène (MSL 05/4/28)       
06-09/02/31-GAMELIN Maurice Gustave     
07-19/11/32-GEORGES Alphonse Joseph     
08- 05/09/34-PRETELAT André Gaston     
09-17/03/36-NOGUES Charles Auguste Paul    
10-21/07/36-COLSON Louis Antoine      
11-17/11/36-CONDE Charles Marie       
12-08/07/37-BESSON Antoine Marie Benoit     
13-11/02/38-BLANCHARD  George Maurice Jean     
14-04/09/38-GARCHERY Jeanny Jules Marcel    
15-1504/09/38-REQUIN Edouard Jean     
16-23/03/39-BOURRET Victor      
17-03/06/39-GIRAUD Henri Honoré   
 
Classés par ordre alphabétique
Soit
Numéro d’ordre
Nom et prénoms
Date de l’élévation au rang et appellation
Suivie éventuellement de la date de maintien en 1ere section sans limite d’âge
 
01-BESSON Antoine Marie Benoit (08/07/37)   
02-BLANCHARD George Maurice Jean (11/02/398)   
03-BOICHUT Edmond Just Victor  (07/08/26) (MSL 07/08/29)  
04-BOURRET Victor (23/03/39)       
05-COLSON Louis Antoine (21/07/36)     
06-CONDE Charles Marie (17/11/36)     
07-CURIERES DE CASTELNAU Vicomte (de) Marie Joseph Edouard (19/12/16) (MSL 19/12/18)    
08-DEBENEY Marie Eugène  (05/04/28) (MSL 05/4/28)  
09-GAMELIN Maurice Gustave (09/02/31)    
10-GARCHERY Jeanny Jules Marcel (04/09/38)    
11-GEORGES Alphonse Joseph (19/11/32)      
12-GIRAUD Henri Honoré (03/06/39)     
13-GUILLAUMAT Marie Louis Adolphe (04/01/25) (MSL 04/01/25)  
14-NOGUES Charles Auguste Paul (17/03/36)     
15- PRETELAT André Gaston (05/09/34)     
16-REQUIN Edouard Jean (04/09/38)         
17-WEYGAND Maxime  (19/04/23) (MSL 15/04/32)  
 
4 généraux de division ayant rang et appellation de généraux d’armée du cadre de l'état major général des troupes coloniales, dont 1 maintenu en activité sans  limite d’âge (disponible)

Classés par date d’élévation au rang et appellation
Soit
Numéro d’ordre
Date de l’élévation au rang et appellation
Nom et prénoms
Suivis éventuellement de la date de maintien en 1ere section sans limite d’âge
 
01-15/12/28-GOURAUD Henri Joseph Eugène (15/12/28) (MLS 15/12/28)
02-04/11/33-BILLOTTE Gaston Henri Gustave (2S 10/02/40)  
03-17/05/38-BÜHRER Jules Antoine      
04-17/05/38-HUNTZIGER Charles Léon Clément  
  
Classés par ordre alphabétique
Soit
Numéro d’ordre
Nom et prénoms
Date de l’élévation au rang et appellation
Suivie éventuellement de la date de maintien en 1ere section sans limitation d’âge
 
01-BILLOTTE Gaston Henri Gustave  (04/11/33)    
02-BÜHRER Jules Antoine (17/05/38)     
03-GOURAUD Henri Joseph Eugène (15/12/28) (MLS 15/12/28)  
04-HUNTZIGER Charles Léon Clément (17/05/38)  
  
Soit au total 21 (17+4) généraux de division ayant rang et appellation de généraux d’armée de la 1ere section (active), dont 6 (5+1) maintenus sans limite d’âge (disponible)

en 2eme section (Réserve).

12 généraux de division ayant rang et appellation de généraux d’armée du cadre de l'état major général de l'armée

Classés par date d’élévation au rang et appellation
Soit
Numéro d’ordre
Date de l’élévation au rang et appellation
Nom et prénoms
Suivis de la date de passage en 2eme section
 
01-21/05/26-MAURIN Louis Félix Thomas (??/??/??)   
02-13/11/26-NIESSEL Henri Albert (??/??/??)    
03-07/08/28-BRECARD Charles Théodore  (??/??/??)   
04-03/02/30-RAGUENEAU Camille Marie (??/??/??) 
05-03/02/30-WALCH Camille (17/05/35)   
06-18/04/31-DUFIEUX Julien Claude Marie Sosthène (???/??)   
07-17/09/31-MITTELHAUSSER Eugène Désiré Antoine (??/??/??)  
08-19/11/32-DUCHENE Joseph Claudius  (17/03/36)    
09-21/01/33-HURE Antoine Jules Joseph (11/03/38)   
10-21/01/35-BINEAU Henri-Marie-Auguste (02/05/38)   
11-17/05/35-HERING Pierre (23/03/39)      
12-13/01/36-DOSSE Edmond Louis (03/06/39) 
   
Classés par ordre alphabétique
Soit
Numéro d’ordre
Nom et prénoms
Date de l’élévation au rang et appellation
Suivie de la date de passage en 2eme section

01-BINEAU Henri-Marie-Auguste  (21/01/35) (02/05/38)   
02-BRECARD Charles Théodore  (97/08/28) (??/??/??)    
03-DOSSE Edmond Louis (13/01/36) (03/06/39)    
04-DUCHENE Joseph Claudius (19/11/32) (17/03/36)    
05-DUFIEUX Julien Claude Marie Sosthène (18/04/31) (??/??/??)   
06-HERING Pierre (17/05/35) (23/03/39)      
07-HURE Antoine Jules Joseph (21/01/33) (11/03/38)    
08-MAURIN Louis Félix Thomas (21/05/26) (??/??/??)    
09-MITTELHAUSSER Eugène Désiré Antoine (17/09/31) (??/??/??)  
10-NIESSEL Henri Albert (13/11/26) (??/??/??)    
11-RAGUENEAU Camille Marie (03/02/30) (?? ??/??) 
12-WALCH Camille (03/02/30) (17/05/35)  

Soit au total à la veille de la mobilisation 33 (21+12) généraux ayant rang et appellation de généraux d’armée en 1ere et 2eme section.

Entre la mobilisation et l'armistice :

en 1ere section.

Sur les 17 généraux de division ayant rang et appellation de général d’armée de la 1ere section du cadre de l'état major général de l'armée à la veille de la mobilisation :

-2 seront maintenus  en activité pour une année et placé hors cadre

01-BOURRET Victor (à compter du 22/11/39)
02-BLANCHARD George Maurice Jean  (à compter du 09/12/39)

-1 d'entre eux passera en 2eme section du cadre de l'état major général de l'armée.

PRETELAT André Gaston  en 2 S le 14/11/39   

Sur les 5 généraux de division ayant rang et appellation de général d’armée de la 1ere section du cadre de l’état major général de l’armée maintenus en activité sans limite d’âge à la veille de la mobilisation :
 
-1 retrouvera un poste :

WEYGAND Maxime   
   
Sur les 4 généraux de division ayant rang et appellation de la 1ere section du cadre de l'état major général des troupes coloniales à la veille de la mobilisation :

-1 d'entre eux passera en 2eme section du cadre de l'état major général des troupes coloniales

BILLOTTE Gaston Henri Gustave en 2S le 10/02/40   
 
-------------------
4 généraux de division ayant rang et appellation de généraux de corps d armée de la 1ere section du cadre de l’état major général de l’armée avant la mobilisation seront élevés au rang et appellation de généraux d’armée dans la 1ere section du cadre de l'état major général de l'armée

Classés par date d’élévation au rang et appellation  
Numéro d’ordre
Date d’élévation au rang et appellation (TT= titre temporaire)
Nom et prénoms

01-DOUMENC Joseph Edouard Aimé (09/09/39)   
02-CORAP André (15/10/39TT)       
03-OLRY René Henri (10/02/40)       
04-TOUCHON Robert Auguste  (13/02/40TT)
    
Classé par ordre alphabétique
Numéro d’ordre
Nom et prénoms
Date d’élévation au rang et appellation (TT = titre temporaire)

01-CORAP André (15/10/39TT)      
Sera mis en 2eme section le 15/01/40
02-DOUMENC Joseph Edouard Aimé (09/09/39)    
03-OLRY René Henri (10/02/40)      
04-TOUCHON Robert Auguste (13/02/40TT)    
 
en 2eme section.

Sur les 12 généraux de division ayant rang et appellation de généraux d’armée de la 2eme section du cadre de l'état major de l'armée à la veille de la mobilisation :

-9 généraux seront réactivés.

01-BINEAU Henri Marie Auguste      
02-BRECARD Charles Théodore      
03-DOSSE Edmond Louis       
04-DUFIEUX Julien Claude Marie Sosthène    
05-HERING Pierre        
06-HURE Antoine Jules Joseph      
07-MITTELHAUSSER Eugène Désiré Antoine    
08-NIESSEL Henri Albert
09-WALCH Camille      

---------------
2 généraux de division de division ayant rang et appellation de généraux de corps d’armée décéderont entre la mobilisation à l'armistice

01-BILLOTTE Gaston Henri Gustave (2STC  23/05/40 accident) 
02-GUILLAUMAT Marie Louis Adolphe (1S MLS 18/05/40)

Enfin pour les généraux de division ayant rang et appellation de général d’armée qui seront capturés par les allemands voir le fil généraux prisonniers 1939 1940.

Fiche alphabétique
1ere ligne
Nom et prénoms
2eme ligne
Côte SHD : Côte du dossier au service historique de la défense
3eme ligne
Date de naissance (JJ/MM/AA)-Date du décès (JJ/MM/AA)
4eme ligne
a)  Recrutement
SC= Saint Cyr suivi  de AA-AA (année début et fin de promotion)
EP= Ecole Polytechnique suivi de AA-AA (année début et fin de promotion)
RANG = issu rang
b) Arme d'appartenance
INF = Infanterie
CAV= Cavalerie
ART= Artillerie
GEN = Génie
GEND = Gendarmerie
INC = Infanterie coloniale
ARC = Artillerie coloniale
c)
GA  suivi de JJ/MM/AA (date d’élévation au rang et appellation de général d’armée)
TT = Titre temporaire
d)
Breveté d’état major
BEM suivi de ESG AA-AA (date de passage à l'école supérieure de guerre) ou direct suivi de l'année
5eme ligne
AVM =
Pour les généraux de la 1ere section
-Poste détenu avant la mobilisation suivi de JJ/MM/AA (date de nomination au poste)
Pour les généraux de la 1ere section maintenus sans limite d’âge
-Maintenu sans limite d’âge suivi de « depuis le JJ/MM/AA »
Pour les généraux de la 2eme section
-2eme section suivi de  « depuis  le JJ/MM/AA »
--Pour les généraux de la 2eme section réactivé
---Dernier poste : poste détenu avant la mise en 2eme section
6eme ligne
APM =
Pour les généraux de la 1ere section
-Poste (s) détenu (s) entre la mobilisation et l'armistice suivi de JJ/MM/AA  à JJ/MM/AA (date de début et de fin d'occupation du poste (s))
Pour les généraux de la 2eme section
-soit non réactivé
-soit poste (s) détenu (s) entre la mobilisation et l'armistice suivi de JJ/MM/AA  à JJ/MM/AA (date de début et de fin d'occupation du poste (s))
7eme ligne
SG : suite de la guerre
Situation du général entre l’armistice et le 31/12/40
Pas de SG pour les généraux de la 2eme section  non réactivés sauf s'ils ont été réactivés et maintenus après l’armistice

FICHES

BESSON Antoine Marie Benoît    
Côte SHD : 14 YD 1441
14/09/1876-25/07/1969
SC 96-98  INF GA  08/07/37 BEM ESG 05-07
AVM= Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le 08/07/37
APM= Commandant de la 6eme armée (02/09/39 au 16/10/39) et commandant du Théâtre d'opérations du Sud Ouest  (16/09/39 au 16/10/39).
Commandant du 3eme groupe d’armées (22/10/39 au 01/07/40).
SG :
06/07/40 au 28/07/40 Inspecteur des 13eme et 16eme régions
28/07/40 au 20/08/40 Directeur du service des prisonniers de guerre.
20/08/40 placé dans la 2eme Section

BILLOTTE Gaston Henri Gustave    
Côte SHD : 13 YD 498
10/02/1875-23/05/40 (Tué dans un accident automobile à Ypres)
SC 94-96 INC GA 04/11/33 BEM ESG 07-09
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre depuis 17/11/37, gouverneur militaire de Paris depuis le 17/11/37
APM= Commandant du théâtre d'opérations du Sud Ouest (03/09/39 au 16/09/39)
2eme Section le 10/02/40 maintenu en activité
Commandant du 1er groupe d’armée (03/09/39 au 23/05/40)

BINEAU Henri-Marie Auguste 
Côte SHD : 13 YD 482
02/05/1873-12/11/1944
?? ??-?? ART GA 21/01/35 BEM ESG 05-07
AVM= 2eme Section depuis le 02/05/38
Dernier poste :
Inspecteur général des centres d'enseignement militaire supérieur jusqu'au 11/02/38, Membre du conseil supérieur de la guerre jusqu'au  02/05/39
APM=  Réactivé
Major général de l’armée (03/09/39 au 15/01/40)
En disponibilité (15/01/40 au 16/01/40)
Remis 2eme Section 16/01/40

BLANCHARD George Maurice Jean    
Côte SHD : 13 YD 1062
09/12/1877-22/11/1952
EP 97-99 ART GA 11/02/38 BEM ESG 13-14
AVM= Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le 11/02/38, directeur du centre des hautes études militaires et inspecteur général des centres d’enseignement militaire supérieur depuis le 11/02/38
APM= Commandant de la 1ere armée (03/09/39 au 25/05/40)
Commandant du 1er groupe d'armées (25/05/40 au 06/07/40)
Maintenu en activité pour un an à compter du 09/12/39 et placé Hors cadre
SG:
06/07/40-29/08/40 Inspecteur des 9eme et 12eme régions
2eme section le 20/08/40

BOICHUT Edmond Just Victor
Côte SHD : 9 YD 758
07/08/1864-04/06/1941
?? ??-?? ART GA 07/08/26  BEM ESG ??- ??
AVM= Maintenu  sans limite d’âge depuis le 07/08/29
APM= Non réactivé

BOURRET Victor    
Côte SHD : 13 YD 742
22/09/1877-05/08/1949
RANG Saint Maixent  00-01 INF GA 23/03/39 BEM ESG 13-14
AVM= Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le 13/03/39
APM= Commandant de la 5eme armée (03/09/39 au 26/06/40)
Maintenu en activité pour un an à compter du 22/11/39 et placé Hors cadre
SG:
26/06/40-09/05/45 en captivité.
20/08/40 placé dans la 2eme Section

BRECARD Charles Théodore
Cote SHD : 13 YD 952
14/10/1867-23/12/1952
SC 85-87 CAV GA 07/08/28 BEM ESG 01 -03
AVM = 2eme Section depuis  le ??/??/??
Dernier poste : ?????
APM = Non Réactivé (03/09/39 au 20/06/40)
Chargé de mission au sous secrétariat d'état à la présidence du conseil (20/06/40 au 19/07/40)
SG :
19/07/40-12/11/40 Secrétaire général du cabinet du chef de l'état
12/11/40 -Grand chancelier de  l'ordre de la légion d'honneur

BÜHRER Jules Antoine     
Côte SHD : 14 YD 123
25/09/1879-09/09/1965
SC 99-01 INC GA 17/05/38 BEM ESG ??-??
AVM= Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le 17/05/38, inspecteur général des troupes coloniales et président du comité consultatif de défense des colonies depuis le 16/12/37, chef d'état major général des colonies depuis le 19/05/38
AP M= Inspecteur des troupes coloniales (03/09/39 au 25/06/40)
Chef d'état major général des colonies (03/09/39 au 25/06/40)
SG :
26/06/40-06/11/40  Inspecteur des troupes coloniales
Et Chef d’état major général des colonies
06/11/40 Inspecteur des formations coloniales à l'Intérieur (Commandant supérieur des dépôts coloniaux dans la métropole et camps).

COLSON Louis Antoine    
Côte SHD : 13 YD 836
27/10/1875-07/03/1951
EP 96-98 GEN GA  21/07/36 BEM ESG 04-06
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le  21/07/36 , chef de l’état major de l’armée depuis le 18/01/35
APM= Premier chef d'état major général de l'armée à l’intérieur (03/09/39 au 16/06/40)
Ministre secrétaire d’état à la guerre (16/06/40 au 25/06/40)
SG :
25/06/40-06/09/40 Ministre secrétaire d’état à la guerre (16/06/40 au 06/09/40)
2eme Section le 20/08/40

CONDE Charles Marie
Côte SHD : 13 YD 459
25/02/1876-13/10/1945 (il meurt à l'hôpital: "Mort pour la France")
EP  ??-?? ART GA 17/11/36 BEM ESG ??-??
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le17/11/36, inspecteur général de l’artillerie depuis le 01/08/36
APM = Commandant de la 3eme armée (03/09/39 au 20/06/40)
Commandant du 2eme groupe d’armées (14/06/40 au 20/06/40)
SG :
20/06/40 au 11/05/45 en captivité.
20/08/40 placé dans la 2eme section

CORAP André
Côte SHD : 13 YD 974
13/01/1878-15/08/1953
SC 96-98  INF GA 15/10/39TT BEM ESG 05-07
AVM = Général de corps d’armée depuis le 30/04/35, commandant de la 2eme région depuis le 01/12/36
APM = Commandant du détachement d’armée des Ardennes (03/09/39 au 15/10/39)
Commandant de la 9eme armée (15/10/39 au 15/05/40)
2eme section le 15/01/40 mais réactivé
Commandant de la 7eme armée (15/05/40 au 17/05/40)
19/05/40 remis au  rang gé néral de corps d'armée et appellation de général de corps d'armée
En réserve (17/05/49 au 01/06/40)
En disponibilité (01/06/40 au 12/06/40)
En réserve (12/06/40 au 01/07/40)
SG :
 01/07/40 replacé dans la 2eme Section

DE CASTELNAU Vicomte (de) Marie Joseph Edouard
Côte SHD : 9 YD 489
24/12/1851-18/03/1944
SC 69-71 INF GA 19/12/16 BEM ESG 78-80
AVM = Maintenu sans limite d’âge depuis le 19/12/18
APM = Non Réactivé

DEBENEY Marie Eugène     
Côte SHD : 9 YD 663
05/05/1864-08/11/1943
SC 84-86 INF GA 05/04/28 BEM ESG ??-??
AVM = 1ere Section maintenu sans limite d’âge depuis le 05/04/28
APM = Non Réactivé

DOSSE  Edmond Louis 
Côte SHD : 13 YD 27
03/06/1874-27/04/1949
?? ??-?? INF GA 13/01/36 BEM ESG 02-04
AVM  = 2eme Section depuis le 03/06/39
Dernier poste : Gouverneur militaire de Lyon et commandant la 14eme région
APM : Réactivé
Inspecteur des formations militaires de l’intérieur sauf armée coloniale (03/11/39 au 01/07/40).

DOUMENC Joseph Edouard Aimé  
Côte SHD : 13 YD 697
16/11/1880-21/07/1940
EP  98-00  ART GA 09/09/39 BEM ESG 07-08
AVM= Général de corps d’armée depuis le 08/06/37, commandant de la 1ere région depuis le 08/06/37 puis le 17/03/ 39  chef de la mission militaire à Moscou.
APM= Commandant de la défense active et de la défense passive contre le danger aérien et inspecteur général de la défense passive (03/09/39 au 15/01/40)
Major général de l'armée (15/01/40 au 26/06/40)
SG :
26/06/40-12/07/40 Commissaire général à la reconstruction nationale.
01/11/40 Président de la commission d'enquête sur les repliements suspects.

DUCHENE Joseph Claudius
Côte SHD : 13 YD 1137
17/03/1871-24/04/1955
SC 81-83  ART GA 19/11/32 BEM ESG 05-07
AVM = 2eme Section depuis le 17/03/36
APM= Non Réactivé

DUFIEUX Julien Claude Marie Sosthène  
Côte SHD : 13 YD 12324
24/05/1873-10/04/1959
SC 91-93 INF GA 18/04/31 BEM ESG 98-00
AVM = 2eme Section depuis le ??/??/??
Dernier poste : ?????
APM = Inspecteur général des régions de la zone des armées (02/09/39 au 15/01/40)
En disponibilité (15/01/40 au 16/01/40)
2eme Section le 16/01/40
En disponibilité (24/05/40 au 27/05/40)
En mission (27/05/40 au 01/07/40)
SG:
01/07/40 replacé dans la 2eme Section
24/09/40 Président de la cour martiale spéciale de Gannat.

GAMELIN Maurice Gustave   
Côte SHD : 13 YD 1279
20/09/1872-18/04/1958
SC 91-93 INF GA 09/02/31 BEM ESG 99-01
AVM = Vice président du conseil supérieur de la Guerre depuis le 21/01/35, chef d’état major général de la défense nationale, chef d’état major général de l’armée depuis le 21/01/38
APM = Chef d’état major général de la défense nationale, chef d’état major général de l’armée, commandant en chef des forces terrestres (03/09/39 au 19/05/40)
Commandant en Chef des Armées Alliés en France (02/09/39 au 19/05/40)
Commandant de l’ensemble des Théâtres d’Opérations (02/09/39 au 19/05/40)
2eme Section le 19/05/40
SG :
Incarcéré  le 06/09/40 (inculpé procès Riom)

GARCHERY Jeanny Jules Marcel  
Côte SHD : 13 YD 1451
16/06/1876-25/04/1961
SC 95-97 INF GA 21/05/38 BEM ESG 04-06
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le 04/09/38, inspecteur général de l’infanterie depuis le 04/09/38
APM = Commandant la 8eme armée (03/09/39 au 21/05/40)
En disponibilité (21/05/40 au 20/08/40)
SG :
2eme Section le 20/08/40

GEORGES Alphonse Joseph   
Côte SHD : 13 YD 837
19/08/1875-24/04/1951
SC 95-97 INF GA 19/11/32 BEM ESG 05-07
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre de puis le 10/11/32, commandant désigné du théâtre d’opérations Nord Est
APM = Commandant du théâtre d'opérations Nord Est (03/09/39 au 15/01/40)
Commandant en chef du front Nord Est (15/01/40 au 20/06/40)
Commandant les  Fronts « Nord Est » et « Sud Est » (20/06/40 au 25/06/40)
SG :
01/07/40-19/08/40 Inspecteur général des formations terrestres.
19/08/40 placé dans la 2eme Section.

GIRAUD Henri Honoré
Côte SHD : 13 YD 719
18/01/1879-11/03/1949
SC 98-00 INF GA 03/06/39 BEM ESG 07-09
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le  03/09/39
APM= Commandant de la 7eme armée (03/09/39 au 15/05/40)
Commandant de la 9e armée (15/05/40 au 19/05/40)
SG :
19/05/40 au 17/04/42 En captivité (s’évade)

GOURAUD Henri Joseph Eugène     
Côte SHD : 11 YD 50
01/11/1867-16/09/1946
SC 88-89 INC GA 15/12/28 BEM ESG ??-??
AVM = 1ere Section maintenu sans limite d’âge depuis le 15/12/28
APM = Non Réactivé

GUILLAUMAT Marie Louis Adolphe  
Côte SHD : 9 YD 648
 04/01/1863-18/05/1940
SC 82-84 INF GA 04/01/25 BEM direct 1905
AVM = 1ere Section maintenu sans limite d’âge depuis le 04/01/25
APM = Non réactivé

HERING Pierre     
Côte SHD : 13 YD 1541
23/03/1874-16/01/1963
EP 92-94 ART 17/05/35 BEM ESG 03-05
AVM = 2eme Section depuis le 23/03/39
Dernier poste : Gouverneur militaire de Strasbourg, Membre du conseil Supérieur de la Guerre et commandant désigné de  la 5 armée de mobilisation
APM = Réactivé
En Disponibilité (06/08/39 au 06/09/39)
Gouverneur  militaire de Paris (06/09/39 au 31/07/40)
Commandant supérieur de la défense de Paris (06/09/39 au 12/06/40)
Commandant l’armée de Paris (12/06/40 au 25/06/40)
SG :
Remis 2eme section le 31/07/40

HUNTZIGER Charles Léon Clément   
Côte SHD : 13 YD 477
25/06/1880-12/11/1941 (Tué dans un accident d’avion)
SC 98-00 INC GA 17/05/38 BEM ESG 09-11
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le 17/05/38
APM = Commandant de la 2eme armée (03/09/39 au 05/06/40)
Commandant du 4eme groupe d’armées (05/06/40 au 25/06/40)
SG :
25/06/40 au 06/09/40 Président de la délégation française auprès de la commission Allemande d'Armistice
06/09/40 Secrétaire d'état à la guerre  et commandant en chef des forces terrestres

HURE Antoine Jules Joseph
Côte SHD : 13 YD 720
11/02/1873-17/03/1949
?? ??-?? GEN GA 21/01/35 BEM ESG 06-08
AVM = 2eme Section depuis le 11/02/38
Dernier poste : 
Membre du Conseil Supérieur de la Guerre, inspecteur général du Génie et président du Comité technique du Génie.
APM = Non Réactivé (03/09/39 au 05/06/40)
Inspecteur général des régions militaires  (05/06/40 au 01/07/40)
SG :
Remis 2eme section le 01/07/40

MAURIN Louis Félix Thomas    
Côte SHD : 13 YD 1163
05/01/1869-06/06/1956
?? ??-?? ART GA 21/05/26 BEM ESG 99-01
AVM = 2eme Section depuis le ??/??/??
APM = Non Réactivé

MITTELHAUSSER Eugène Désiré Antoine
Côte SHD : 13 YD 780
07/08/1873-19/12/1949
SC 92-94 INF GA 17/09/31 BEM ESG 89-91
AVM = 2eme Section depuis le ??/??/??
Dernier poste : ?????
APM =  Réactivé
Commandant la mission militaire française auprès de l’armée Polonaise (03/09/39 au 15/09/39)
En réserve (15/09/39 au 14/11/39)
Affecté au grand quartier général  (14/11/39 au 15/01/40)
En disponibilité (15/01/40 au 16/01/40)
Replacé 2eme Section le 16/01/40
Replacé dans la section d'active pour mission. (10/04/40 au 24/05/40)
Commandant en chef du théâtre d’opérations du Moyen Orient (24/05/40 au 16//07/40)
SG:
Remis en 2eme Section le 16/07/40

NIESSEL Henri Albert     
Côte SHD : 13 YD 1150
23/10/1866-26/12/1955
SC 84-86 INF GA 13/11/26 BEM ESG 97-99
AVM = 2eme Section depuis le ??/??/??
Dernier poste : ??????
APM = Président de la commission exécutive des amitiés africaines (02/09/39 au 01/10/39)
Remis en 2eme section  le 01/10/39.

NOGUES Charles Auguste Paul
Côte SHD : 14 YD 463
13/08/1876-20/04/1971
?? ??-?? ART GA 17/03/36 BEM ESG ??-??
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le17/03/36, résident général de France au Maroc et commandant supérieur des troupes du Maroc depuis le 16/09/36,
APM = Résident général de France au Maroc (03/09/39 au  25/06/40)
 Commandant le théâtre d'opérations d'Afrique du Nord  (03/09/39 au 01/08/40)
SG:
2eme Section le 08/40
25/06/40  Résident général de France au Maroc.

OLRY René Henri
Côte SHD : 13 YD 538
28/06/1880-03/01/1944
?? ??-?? ART GA 10/02/40 BEM ESG ??-??
AVM =  Général de corps d’armée depuis le 26/09/37, Commandant de la 15eme région depuis le 26/09/37
Commandant du 15eme corps d’armée (03/09/39 au 16/10/39)
Commandant de la 6eme armée devenue l'Armée des Alpes le 06/12/39 (16/10/39 au 25/06/40)
SG :
06/07/40 -10/11/40 Inspecteur général des 7eme, 14eme et 15eme Régions.
10/11/40  Commandant du 1er groupe de divisions militaires

PRETELAT André Gaston
Côte SHD : 13 YD 381
14/12/1874-06/12/1969
SC  94-96  INF GA 05/09/34 BEM ESG ??-??
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre du 05/09/34, commandant désigné du 2eme groupe d’armées
APM= Commandant du 2eme groupe d'armées (03/09/39 au 01/07/40)
2eme Section le 14/11/39 mais Réactivé
S G :
10/09/40 Président de la commission d'examen des cas de déchéance de la nationalité française.

RAGUENEAU Camille Marie
Côte SHD : 13 YD 1155
04/11/1868-12/01/1956
?? ??-?? INF GA 03/02/30 BEM ESG ??-??
AVM = 2eme Section depuis le ??/?? ??
APM = Non Réactivé

REQUIN Edouard Jean
Côte SHD : 13 YD 953
13/07/1879-02/01/1953
SC 97-99 INF GA 04/09/38 BEM ESG 04-06
AVM = Membre du conseil supérieur de la guerre depuis le 04/09/38, directeur du collège des hautes études de défense nationale depuis le 04/09/38
APM = Commandant de la 4eme armée (03/09/39 au 06/07/40)
SG  :
06/07/40 -10/11/40 Inspecteur des 17eme et 18eme régions
10/11/40  Commandant du 2eme groupe de divisions militaires

TOUCHON Robert Auguste   
Côte SHD : 13 YD 1421
18/12/1878-11/07/1960
SC ??-?? INF GA 13/02/40TT BEM ESG ??-??
AVM = Général de corps d’armée depuis le 25/06/38, gouverneur militaire de Lyon et commandant de la 14eme région depuis le 25/06/38
APM= Commandant du 14eme corps d'armée (03/09/39 au 27/11/39)
Commandant du 23eme corps d'armée  (27/11/39 au 13/02/40)
Commandant du détachement d'armée Touchon  (13/02/40 au 15/05/40)
Commandant de la 6eme armée (15/05/40 au 01/07/40)
SG :
01/07/40 au 20/08/40 Commandant de la 14eme région  (Lyon)
20/08/40 placé dans la 2eme Section.

WALCH Camille      
Côte SHD : 13 YD 609
17/05/1870-09/08/1947
??  ??-?? ART GA 03/02/30 BEM ESG 98-00
AVM =  2eme section depuis le 17/05/35
APM=  Non Réactivé (03/09/39 au 01/06/40)
Inspecteur énéral des régions militaires (01/06/40 au 25/06/40)
SG :
2eme Section le 01/07/40.

WEYGAND Maxime
Côte SHD : 14 YD 251
23/01/1867-28/01/1965
SC 85-87 CAV GA 19/04/23 BEM ESG ??-??
AVM = 1ere Section, Maintenu sans limite d’âge depuis 15/04/32
APM= Commandant le théâtre d'opération du Moyen Orient (03/09/39 au 19/05/40)
Chef d’état major général de la défense nationale, chef d’état major général de l’armée et commandant en chef  les forces terrestres (19/05/40 au 06/09/40)
Commandant en chef des armées alliées en France et commandant en chef de l’ensemble des théâtres d’opération (19/05/40 au 22/06/40)
Commandant en chef des armées françaises (22/06/40 au 06/09/40)
Ministre de la Défense Nationale (16/06/40 au 12/07/40
SG :
12/07/40-06/09/40 Ministre secrétaire d’état à la défense nationale
03/10/40 Délégué général du gouvernement en Afrique Française


Dernière édition par Crosnier le Mer 12 Fév 2014 - 19:35, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Delporte
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 43
Localisation : CHARTRES
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Jeu 8 Sep 2011 - 18:13

Bonjour,

Après recherche, le Général BINEAU n'est pas "d'armée" mais de "corps d'armée".

Au 03 septembre 1939, il est en 2ème section comme Général de division (grade obtenu le 28 février 1928).

Il est rappelé en activité et passe "de corps d'armée" le 09 septembre 1939.

Pour les chiffres :

- active et maintenu en activité en aout 1939 (et en septembre 1939 entre parenthèse) :

. Généraux d'armée : 20 (21)
. Généraux de corps d'armée : 28 (30)
. Généraux de division : 70 (72)
. Généraux de brigade : 171 (178)

Soit un total de 289 en août 1939 puis 301 en septembre

- deuxième section :

. Généraux d'armée : 12 (12)
. Généraux de corps d'armée : 23 (32)
. Généraux de division : 400 (391)
. Généraux de brigade : 720 (720)

Soit un total de 1155 généraux en août 1939 - idem en septembre 1939

Bien sûr une grande partie de ces généraux ne sont pas rappelés mais compte encore à l'effectif en temps que disponible.

David
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Jeu 8 Sep 2011 - 20:36

Bonsoir

Merci pour le cas du Général BINEAU. je vais donc le faire glisser vers les 'Corps d'Armée"

Citation :
Pour les autres généraux, un seul me pose un problème dans votre liste, C'est le général PRETELAT que vous donnez comme 2eme section rappelé en activité (Cdt 2eme groupe d'armée) alors que différentes sources (non officielle il est vrai) le donne en 1ere section et membre du conseil de la guerre à la veille de la guerre.

Avez vous une réponse à ce sujet ?????

Merci, aussi pour les chiffres donnés pour les 1ere et 2eme section.
Vu le nombre important de généraux en 2eme section (1155) et le nombre de ses généraux rappelés à l'activité (un peu plus de 300 je pense), il est évident que dans mes prochaines transmissions, les généraux non rappelés ne seront pas évoqué en priorité (mais non exclu)

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Delporte
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 43
Localisation : CHARTRES
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Ven 9 Sep 2011 - 15:33

Bonjour,

Le fait d'être en 1ère section ou en deuxième section n'empêche pas le positionnement dans le CSG

Les généraux du CSG occupe tous en temps de paix des postes de directeur ou d'inspecteur à part GAMELIN et GEORGES

Prenons le cas de BILLOTTE, en temps de paix il se trouve en 1ère section mais en non activité avec comme responsabilité le gouvernement militaire de PARIS

David
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Delporte
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 43
Localisation : CHARTRES
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Mer 14 Sep 2011 - 13:44

Bonjour,

Quelques petites infos que j'ai, pour moi, PRETELAT est également là mais c'est peut - être une erreur



1– Le Conseil supérieur de la guerre.

Outre le Général d’armée Gamelin, qui intègre le conseil le 09 février 1931, cette institution se compose fin août 1939 des maréchaux et généraux suivants :

- Maréchal Pétain : En poste comme ambassadeur en Espagne

- Maréchal Franchet d’Espérey : Sans poste de commandement effectif en tant de paix

- Général d'armée Besson, intègre le conseil le 08 juillet 1937 : Sans poste de commandement effectif en tant de paix, il doit occuper le poste de commandant la 6ème armée

- Général d'armée des troupes coloniales Billotte, intègre le conseil le 04 novembre 1933 : Gouverneur militaire de Paris[1], il doit occuper en temps de guerre le poste de général commandant le « théâtre d’opérations du Sud-Est »

- Général d'armée Blanchard, intègre le conseil le 11 février 1938 : Directeur du « Centre des Hautes Etudes Militaires »[2], il doit occuper le poste de commandant la 1ère armée

- Général d'armée Bourret, intègre le conseil le 23 mars 1939 : Sans poste effectif en tant de paix, il doit occuper le poste de commandant la 5ème armée

- Général d'armée des troupes coloniales Bührer, intègre le conseil le 17 mai 1938 : Président du Comité consultatif de défense des colonies[3], il conserve le poste en temps de guerre.

- Général d'armée Colson, intègre le conseil le 21 juillet 1936 : Chef d’état-major de l’armée[4], il conserve le poste en temps de guerre.

- Général d'armée Condé, intègre le conseil le 17 novembre 1936 : Sans poste de commandement effectif en tant de paix, il doit occuper le poste de commandant la 3ème armée

- Général d'armée Garchery, intègre le conseil le 21 mai 1938 : Sans poste de commandement effectif en tant de paix, il doit occuper le poste de commandant la 3ème armée

- Général d'armée Georges, intègre le conseil le 19 novembre 1932 : adjoint du Général d’armée Gamelin, il doit occuper en temps de guerre le poste de général commandant en chef le « théâtre d’opérations du Nord-Est ».

- Général d'armée Giraud, intègre le conseil le 03 juin 1939 : Sans poste de commandement effectif en tant de paix, il doit occuper le poste de commandant la 7ème armée

- Général d'armée Huntziger, intègre le conseil le 19 mai 1938 : Sans poste de commandement effectif en tant de paix, il doit occuper le poste de commandant la 2ème armée

- Général d'armée Noguès, intègre le conseil le 17 mars 1936 : Résident Général de France au Maroc et commandant en chef des troupes au Maroc[5], doit occuper en temps de guerre le poste de général commandant le « théâtre d’opérations d’Afrique du Nord »

- Général d'armée Prételat, intègre le conseil le 05 septembre 1934 : Sans poste de commandement effectif en tant de paix, il doit occuper en temps de guerre le poste de général commandant le « groupe d’armée de l’Est »

-  Général d'armée Requin, intègre le conseil le 04 septembre 1938 : directeur du Collège des Hautes Etudes de Défense Nationale[6], il doit occuper le poste de commandant la 4ème armée


2– Les inspections techniques.

Nous dénombrons plusieurs inspections :

-  Général d'armée Blanchard : Inspecteur Général des « Centres d'enseignement militaire supérieur »[7], cité ci-dessus

-  Général d'armée des troupes coloniales Bührer : Inspecteur Général des Troupes Coloniales[8], cité ci-dessus.

-  Général d'armée Condé : Inspecteur Général de l’artillerie[9], cité ci-dessus

-  Général d'armée Garchery : Inspecteur Général de l’infanterie[10], cité ci-dessus

-  Général de corps d’armée Philippe : Inspecteur général du génie[11],

-  Général de corps d’armée Prioux : Inspecteur général de la cavalerie[12], il doit occuper le poste de Général commandant le
corps de cavalerie






[1] Le général d’armée Bilotte occupe ce poste depuis le 17 novembre 1937.

[2] Le Général d’armée Blanchard occupe ce poste depuis le 11 février 1938.

[3] Le Général d’armée Bührer occupe ce poste depuis le 16 décembre 1937.

[4] Le Général d’armée Colson occupe ce poste depuis le 18 janvier 1935.

[5] Le général d’armée Noguès occupe ces deux postes depuis le 16 septembre 1936.

[6] Le général d’armée Réquin occupe ce poste depuis le 04 septembre 1938. Son adjoint, qui est directeur du Centre d'études tactiques interarmes, est le Général de division Daille qui occupe ce poste depuis le 11 mai 1937

[7] Le Général d’armée Blanchard occupe ce poste depuis le 11 février 1938.

[8] Le Général d’armée des troupes coloniales Bührer occupe ce poste depuis le 16 décembre 1937. Son adjoint technique depuis le 01 janvier 1939 est le général de division des troupes coloniales Rinck.

[9] Le général d’armée Condé occupe ce poste depuis le 01 août 1936.

[10] Le général d’armée Garchéry occupe ce poste depuis le 04 septembre 1938.

[11] Le général de corps d’armée Philippe occupe ce poste depuis le 10 mars 1939.

[12] Le général de corps d’armée Prioux occupe ce poste depuis le 25 mai 1939.


David DELPORTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Delporte
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 217
Age : 43
Localisation : CHARTRES
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Sam 17 Sep 2011 - 13:22

Bonjour,

Voilà pour les inspections générales en temps de paix :

Général d'armée Blanchard : Inspecteur Général des « Centres d'enseignement militaire supérieur »

Général d'armée des troupes coloniales Bührer : Inspecteur Général des Troupes Coloniales

Général d'armée Condé : Inspecteur Général de l’artillerie

Général d'armée Garchery : Inspecteur Général de l’infanterie

Général de corps d’armée Philippe : Inspecteur général du génie

Général de corps d’armée Prioux : Inspecteur général de la cavalerie



David
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Mer 21 Sep 2011 - 16:36

Bonjour



Je reviens sur le cas du Général Bineau


D’après une fiche trouvée dans GENEANET Il semblerait qu’il soit Général d’armée de depuis le 21/05/35 ??????



BINEAU Henri-Marie-Auguste. Général d'armée.
Dates: 02/05/1873-12/11/1944.
Côte S.H.A.T.: 13 Yd 482.

Arme: Artillerie.
Grades:
- 25/06/24 général de brigade.
- 28/02/28 général de division.
- 16/04/30 rang de commandant de corps d'armée et appellation de général de
corps d'armée.
- 21/01/35 rang de commandant d'armée et appellation de général d'armée.
Décorations Françaises:
- Légion d'honneur: Chevalier (11/07/14), Officier (28/12/21), Commandeur
(31/12/30), Grand Officier (02/07/36), Grand Croix (31/12/39).
- Croix de Guerre 14-18.
- Médaille Interalliée de la Victoire.
- Médaille Commémorative de la Grande Guerre.
Décorations Etrangères importantes:
- Belgique: Officier de l'Ordre Royal de Léopold.
- Maroc: Grand Officier du Ouissam Alaouite Chérifien.
Postes:
- 16/01/24-29/06/24 commandant en second et directeur des études de l'Ecole
Supérieure de Guerre.
- 29/06/24-18/10/27 en disponibilité.
- 18/10/27-22/01/28 sous-chef d'état-major général de l'Armée.
- 22/01/28-16/04/30 commandant de la 31 division d'infanterie.
- 16/04/30-16/04/31 commandant de la 4 région (Le Mans).
- 16/04/31-16/11/33 premier sous-chef de l'état-major de l'Armée.
- 16/11/33-16/12/35 directeur du Centre des Hautes Etudes Militaires.
- 16/11/33-11/02/38 inspecteur général des Centres et Cycles puis 16/12/35
inspecteur général des Centres d'enseignement militaire
supérieur.
- 21/01/35-02/05/38 membre du Conseil Supérieur de la Guerre.
- 02/05/38 placé dans la section de réserve.
- 02/09/39-15/01/40 major général de l'Armée (I).
- 15/01/40-16/01/40 en disponibilité.
- 16/01/40 placé dans la section de réserve.



Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Lun 3 Oct 2011 - 10:00

Bonjour

Après le cas du général Bineau (Voir message précédent)

Voici le cas du Général Walch qui semblerait avoir été maintenu en 1ere Section sans limite d'âge


1 GM: WALCH Camille. Général d'armée.
Dates: 17/05/1870-09/08/1947.
Côte S.H.A.T.: 13 Yd 609.
Photographie:
Arme: Artillerie.
Grades:
- 13/04/17 général de brigade à titre de mission.
- 01/06/17 général de brigade à titre temporaire.
- 23/12/18 général de brigade.
- 25/06/24 général de division.
- 13/11/26 rang de commandant de corps d'armée et appellation de général de
corps d'armée.
- 03/02/30 rang de commandant d'armée et appellation de général d'armée.
- 17/05/32 rang de commandant d'armée et appellation de général d'armée
maintenu exceptionnellement en activité au delà de la limite d'âge
.
Décorations Françaises:
- Légion d'honneur: Chevalier (12/07/11), Officier (28/09/18), Commandeur
(12/07/23), Grand Officier (24/12/30), Grand Croix (02/01/35).
- Croix de Guerre 14-18 avec palmes.
- Médaille Interalliée de la Victoire.
- Médaille Commémorative de la Grande Guerre.
Décorations Etrangères importantes:
- Belgique: Commandeur de l'Ordre Royal de Léopold, Croix de Guerre.
- Etats-Unis: Distinguished Service Medal.
- Italie: Grand Officier de l'Ordre de la Couronne.
- Royaume-Uni: Compagnon de l'Ordre du Bain, Compagnon de l'Ordre de Saint
Michel et Saint Georges.
Postes:
- 01/06/40-01/07/40 inspecteur général de région.
- 01/07/40 replacé dans la section de réserve.

et le cas du général Petelat qui aurait été placé en 2eme section que le 14/11/39


PRETELAT (avant 24/02/1931 PETTELAT) André-Gaston. Général d'armée.
Dates: 14/12/1874-06/12/1969.
Côte S.H.A.T.: 13 Yd 381.
Photographie:
Arme: Infanterie.
Grades:
- 21/03/22 général de brigade.
- 28/02/28 général de division.
- 03/02/30 rang de commandant de corps d'armée et appellation de général de
corps d'armée.
- 05/09/34 rang de commandant d'armée et appellation de général d'armée.
Décorations Françaises:
- Légion d'honneur: Chevalier (30/12/01), Officier (15/05/15), Commandeur
(16/06/20), Grand Officier (24/12/30), Grand Croix (18/01/39).
- Médaille Militaire (28/06/40).
- Croix de Guerre 14-18.
- Médaille Interalliée de la Victoire.
- Médaille Commémorative de la Grande Guerre.
- Médaille Commémorative du Maroc avec agrafes "Oudjda" "Maroc".
- Médaille Commémorative "Syrie-Cilicie" (22/11/22).
- Médaille Coloniale avec agrafe "Madagascar".
Décorations Etrangères importantes:
- Italie: Grand Cordon de l'Ordre de la Couronne.
- Maroc: Grand Officier du Ouissam Alaouite Chérifien.
- Tunisie: Officier du Nichan Iftikhar.
Postes:
- 12/10/19-31/03/23 chef d'état-major de l'armée du Levant.
- 31/03/23-30/05/23 affecté au centre d'études tactiques de l'Artillerie.
- 30/05/23-01/01/28 affecté à l'état-major du général Gouraud membre du
Conseil Supérieur de la Guerre.
- 01/01/28-03/02/30 commandant de la 1 division d'infanterie.
- 03/02/30-21/05/30 commandant de la 11 région (Nantes).
- 21/05/30-05/09/34 commandant de la région de Paris.
- 05/09/34-02/09/39 membre du Conseil Supérieur de la Guerre.
- 02/09/39-01/07/40 commandant du 2 groupe d'armées.
- 14/11/39 placé dans la section de réserve.
- 10/09/40-01/42 président de la Commission d'examen des cas de déchéance de
la nationalité française.

Ce qui me donne avant la mobilisation dans la 1ere Section 22 généraux d'armée au lieu de 20

à savoir

01-BESSON Antoine Marie Benoit
02-BILLOTTE Gaston Henri Gustave
03-BLANCHARD George Maurice Jean
04-BOICHUT Edmond Just Victor
05-BOURRET Victor
06-BÜHRER Jules Antoine
07-COLSON Louis Antoine
08-CONDE Charles Marie
09-CURIERES DE CASTELNAU Vicomte (de) Marie Joseph Edouard
10-DEBENEY Marie Eugène
11-GAMELIN Maurice Gustave
12-GARCHERY Jeanny Jules Marcel
13-GEORGES Alphonse Joseph
14-GIRAUD Henri Honoré
15-GOURAUD Henri Joseph Eugène
16-GUILLAUMAT Marie Louis Adolphe
17-HUNTZIGER Charles Léon Clémént
18-NOGUES Charles Auguste Paul
19-PRETELAT André Gaston
20-REQUIN Edouard Jean
21-WALCH Camille
22-WEYGAND Maxime

Ce qui me donne avant la mobilisation dans la 2eme Section 11 généraux d'armée au lieu de 12

01-BINEAU Henri Marie Auguste

02-BRECARD Charles Théodore
03-DOSSE Edmond Louis
04-DUCHENE Joseph Claudius
05-DUFIEUX Julien Claude Marie Sosthène
06-HERING Pierre
07-HURE Antoine Jules Joseph
08-MAURIN Louis Félix Thomas
09-MITTELHAUSSER Eugène Désiré Antoine
10-NIESSEL Henri Albert
11-RAGUENAU Camille Marie


Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5271
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Mar 6 Déc 2011 - 19:38

Concernant Pétain, la déchéance du Maréchalat ne semble pas être clairement stipulée.
Il a été condamné à "la peine de mort, à l'indignité nationale, et à la confiscation de ses biens". L'indiginité nationale s'accompagnait, en plus de la perte des droits civiques, de la perte des droits à pension, etc., de la perte du rang dans les forces armées et du droit à porter des décorations.
Mais comme le Maréchalat n'est ni un rang, ni une décoration...
(voir aussi le message d'hier sur le sujet "le cas Gamelin", post signé... Crosnier)
Cdt,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Les généraux d'armée 1939 1940   Sam 18 Fév 2012 - 18:00

Ce message a fait l'objet d'une mise au point le 25 décembre 2013


Bonsoir

Revenons au Général WALCH Camille.
Contrairement à DELPORTE qui le place en 2eme Section, je considèrais ce général comme maintenu en activité sans limite d'Age.
Après examen attentif de sa biographie, je pense que DELPORTE a raison. En effet si le 03/02/30, il prend rang de commandant d'armée et appellation de général d'armée, le 17/05/32 il prend rang de commandant d'armée et appellation de général d'armée maintenu exceptionnellement en activité au delà de la limite d'âge(et non pas maintenu en activité sans limite d'âge). (Reste à connaître la date de sa mise en 2eme Section).

D'autre part la Fiche du général WALCH Camille le donne comme inspecteur général des Régions Militaires du 01/06/40 au 25/06/40.
Il en va de même pour le Général HURE Antoine, inspecteur général des Régions Militaires du 05/06/40 au 01/07/40.

La question qui se pose est de déterminer les régions militaires entrant dans la compétence de chacun des Généraux WALCH et HURE et quelles sont leur mission????

Cordialement

Crosnier


Mise au point du 25 décembre 2013

Le problème du général Walch n'étant pas résolu , je l'ai remis en attendant dans la 1ere section maintenu sans limite d'âge.

Le partage des régions entre le généraux HURE et WALCH n'est pas résolu


Viens de résoudre avec web genealogie le problème de Walch (mis en 2eme section le 17/05/1935 

Je vais donc le replacer en 2eme section.



Dernière édition par Crosnier le Mer 25 Déc 2013 - 22:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: les généraux d'armée 1939 1940   Dim 19 Fév 2012 - 12:11

Message Réservé


Dernière édition par Crosnier le Mer 25 Déc 2013 - 20:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Dim 13 Jan 2013 - 18:22

Message 18

Message 18 suivi de l'ancien message 2 devenus sans objet

Bonsoir

je signale une mise à jour des fiches des généraux d'armée

Il a été rajouté après le nom et prénoms dans la parenthèse indiquant la date de prise de rang au grade ou à l'appellation, l'arme d'appartenance du général selon la codification suivante.
INF= Infanterie, CAV= Cavalerie, ART= Artillerie, INC= Infanterie coloniale, ARC= Artillerie coloniale, GEN= Génie, GDE= Gendarmerie
Cordialement
Crosnier


Ancien Message  2[


Bonsoir

Il y a quelque temps j’ai entrepris d’établir pour la période du 03/09/39 au 25/06/40 une liste des officiers généraux de l’armée de terre.

Cette liste reprend :
=Les Maréchaux , Généraux d’armée, Généraux de corps d’armée, Généraux de division et généraux de brigade proprement dit.
= par assimilation les intendants généraux, les médecins généraux, les ingénieurs généraux du service des poudres, les ingénieurs généraux du service de fabrication d’armement, les contôleurs généraux.


Chaque officier général fait l’objet d’une fiche sommaire constituée par exemple de la façon suivante :

Pour le général d’armée
(1)BESSON (2) Antoine Marie Benoit (3) (07/37) (4) (né 14 septembre 1876 = 64 ans)
(5) 1939= Membre du Conseil Supérieur de la Guerre
(6) Commandant la 6eme Armée (03/09/39 au 16/10/39) et Commandant le TOSE (16/09/39 au 16/10/39)
Commandant le 3eme Groupe d’Armées (22/10/39 au 25/06/40)
(7) Suite : Inspecteur des 13eme et 16eme RM. Directeur du Service des Prisonniers de Guerre. Réserve le 08/40



Soit :
(1)Le nom
(2)Les prénoms dans la mesure du possible pour départager les homonymies.
(3)la date de nomination dans le grade
précédée
de TC pour les officiers issus des troupes coloniales,
IN pour les intendants généraux,
MG pour les médecins généraux,
SP pour les ingénieurs du service des poudres,
SF pour les ingénieurs du service de fabrication d’armement,
CG pour les contrôleurs généraux.
suivie éventuellement de TT pour à titre temporaire.
(4) date de naissance suivi de l’âge en 1940
(5) Poste occupée à la veille de la mobilisation pour les officiers généraux de la 1ere section ou simplement indication 2eme section pour les « retraités »
(6) poste (s) occupé(s) entre le 03/09/39 et le 25/06/40
(7) suite de la carrière de l’officier général jusqu’à la fin de la 2eme guerre mondiale de façon succincte (par exemple tué à l’ennemi, prisonnier, carrière armée d’armistice plus éventuellement France combattante ou Résistance, etc….)



Pour l’instant j’ai trouvé :
=2 maréchaux (oui je sais ce n’est pas un grade mais une dignité)
=38 Généraux d’Armée (ou pour les puristes le généraux de division ayant rang de)
=64 Généraux de Corps d’Armée (idem)
=162 Généraux de Division.
=308 Généraux de Brigade


Soit 574 officiers généraux plus un douzaine d’officiers généraux dont je n’ai pas réussi à déterminer s’ils sont généraux de Brigade ou de division.



Si je me réfère à Pierre Rocolle, la guerre de 1940, les illusions, page 213 : « Il y avait près de 600 généraux en activité après la mobilisation dont 365 d’active », Je pourrais croire que je ne suis pas loin du but avec mes 586 officiers généraux trouvés, mais malheureusement je crois que Rocolle ne reprend pas les mêmes critères que moi.

Tout d’abord Rocolle parle de « généraux en activité après la mobilisation ». Pour moi je prends un éventail plus large à savoir l’ensemble des généraux qui ont été en activité complètement ou partiellement pendant la période du 03/09/39 au 25/06/40 plus les généraux de la 1ere section atteint par la limite d’âge mais maintenu en activité mais non rappelés et les généraux de la 2eme section non rappelés.

Ensuite je ne sais pas si Rocolle reprend l’ensemble des généraux de l’armée de terre en activité sur tous les théâtre d’opérations et les colonies ou uniquement les théâtres Europeens et s’il comprend dans ses généraux les intendants, médecins, etc….

Voila pourquoi, selon mes critères je suis certainement encore loin du compte.
Je suis certain qu’au niveau des généraux d’armée et de corps d’armée, je ne dois pas être loin de la vérité.
Par contre au niveau des généraux de division et surtout de brigade, c’est moins sûr car si je pense être assez au point pour les officiers généraux ayant exercé un commandement au niveau des corps d’armée et des divisions, il n’en va pas de même au niveau armée et supérieur et surtout pour les régions militaires et les colonies ou là c’est vraiment la misère.



Tout cela pour dire que j’envisageais pour la fin de l’année ouvrir un fil « Les officiers généraux Français de l’armée de terre 1939 1949 » reprenant la liste des officiers généraux sous la forme de la fiche décrite ci-dessus, dans le but d’enrichir et/ou corriger cette liste.


Il était prévu pour ne pas encombrer le fil :
-de s’en tenir aux renseignements succints contenus dans les fiches et de ne pas faire de longs développements sur la carrière de tel ou tel officier général. Cela m’interesse certes (et certainement d’autres membres du Forum) mais il serait préférable pour cela d’ouvrir un fil particulier sur tel ou tel officier général ou à la rigueur pour ne pas saturer le forum, par message personnel.

-D’éviter les considérations générales par exemple sur les officiers généraux tués à l’ennemi, sur les prisonniers de guerre, sur l’origine sociale des officiers, sur la formation, etc ….. Ces sujets pouvant faire l’objet de fils particuliers.



En conséquence, je profite de ce fil pour lancer ma liste de maréchaux et généraux d’armée.



Puis si vous en êtes d’accord (je m’adressse à l’ensemble des administrateurs), je poursuivrais la liste pour les généraux de Corps d’Armée très rapidement et ultérieurement pour les autres (avant la fin de l’année en tout état de cause).


Si vous acceptez cette proposition, il faudrait peut être changer l’intitulé du fil en « Officiers généraux de l’armée de terre 1939 1940 »




NB : je suis en train d’effectuer le même travail pour les officiers généraux de la Marine Nationale et de l’armée de l’air (Mais le résultat sera pour l’année prochaine, du moins j’espère)



Donc en attendant :

A partir d'ici suppression le dimanche 26 février 2012

Voir dans la suite du Fil
Cordialement

Crosnier


Dernière édition par Crosnier le Mer 25 Déc 2013 - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Lun 23 Déc 2013 - 11:54

Bonjour

ATTENTION: Ce fil va faire l'objet ces jours ci d'un refonte

Cordialement

Crosnier


Mardi 31 Décembre 2013
Refonte terminée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Lun 27 Jan 2014 - 16:11

Bonjour

Correction RAGUENEAU et non RAGUENAU

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 1907
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Mar 26 Jan 2016 - 20:48

bonsoir

le problème Walch-Huré se trouve pratiquement dés les deux premières pages du Volume I de Lee Sharp de 2002

ce sont 4 Inspections des Régions Militaires de l'Intérieur créées en juin 1940 

ainsi Belhague n'est pas inspecteur d'une région (car ce poste existe aussi) mais en charge de l'Inspection des régions de l'Ouest
http://atf40.forumculture.net/t5062-general-belhague
http://atf40.forumculture.net/t9242-les-generaux-belhague-et-lefort-g-q-g

GénéralSiègeInspections des Régions
WalchAgen  XII - XVII - XVIII
BelhagueLaval  III - IV - IX - X - XI
HuréBourges  V - VII - VIII - XIII
DosseAvignon  XIV - XV - XVI
Salutations
Loïc L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Généraux d'armée 1939-1940   Ven 29 Jan 2016 - 14:38

Bonjour

Merci Loïc pour ces précisions.

"ainsi Belhague n'est pas inspecteur d'une région (car ce poste existe aussi)"

Ce poste d'inspecteur d'une région serait il un poste confié à un contrôleur général de l'armée ???? Ou s'agit il d'autre chose ????

Cordialement
Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Généraux d'armée 1939-1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1944 armée italienne
» NOYON et la 2e Cie du 1er BCC - Juin 1940
» Phalsbourg 1940
» Nash 600
» Le drame de l'armée française en 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Parcours individuels et notices biographiques :: Officiers généraux-
Sauter vers: