Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 486e Régiment de Pionniers Coloniaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lion42
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Sam 20 Aoû 2011 - 17:49

Bonjour ! Je suis un nouveau sur le site ! Mais j'ai beaucoup parcouru le site et le forum que j'ai trouvé l'un et l'autre intéressants et très informés.

Je cherche des informations sur le parcours de guerre de mon père. Il était au 486ème régiment de pionniers coloniaux, 3ème bataillon, 11ème compagnie. Il a travaillé sur la ligne Maginot dans l'Est, entre autres à Sarralbe, il a creusé des fosses anti-char dans le Nord (Steenvorde).Mais le 22 mai 1940, de pionnier il devient combattant car son bataillon est envoyé sur le front dans la Somme puis sur la Seine où il sera gravement blessé le 10 ou 11 juin à Venables. Je cherche à reconstituer son parcours du 22 mai au 11 juin de manière précise. Son bataillon a fait partie de la 10ème armée du Général Altmeyer mais je n'ai trouvé aucun récit faisant référence au rôle qu'a pu jouer ce bataillon ni le parcours qu'il a fait. Je ne sais pas si le JMO du régiment existe à Vincennes ni s'il est complet et détailé. Il pourrait exister sous la côte : 34 N 344, mais cette côte est commune à plusieurs RPC. Et j'habite trop loin de Vincennes pour me déplacer avec le risque de ne rien trouver.

Si quelqu'un avait des infos à me communiquer, je lui serais très reconnaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2010
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Jeu 1 Sep 2011 - 3:03

bonjour, la bienvenue

à vrai dire je ne savais pas que le 486e Pionniers Coloniaux était à la 10e Armée qui en effet est une armée qui évolue plutôt dans le Nord Ouest de la France alors que le 486e RPC est habituellement signalé avec le "Groupement Dubuisson" donc à l'Est et la défense de Verdun aprés avoir été mis à disposition de la 3e Armée et du Secteur Fortifié des Flandres

on trouve bien des hommes du 2e Bataillon de ce régiment tombés à Sevigny Waleppe dans les Ardennes autour du 16 mai 1940 et d'autres à Villers-sur-Roule en Normandie (secteur de la 10e Armée) autour du 10 juin


il se peut donc que les bataillons aient été séparés et je crains que vous ne fassiez l'économie de la lecture du JMO pour obtenir plus de détails
sans vous deplacer à Vincennes vous pouvez commander une photocopie de celui-ci, si il existe, sur leur site puisque vous avez les références (délai assez long) d'ailleurs si vous voulez en profiter c'est maintenant car ce service a été suspendu ces derniers mois, il est rétabli actuellement avant de s'interrompre à nouveau à la fin de l'année

précisez bien dans le formulaire que la cote 34 N 344 c'est uniquement pour le 486e RPC sinon ils vont établir le devis pour les trois 485e 486e 487e

Citation :
de pionnier il devient combattant
mais un Pionnier est un combattant


le 486e RPC avait un insigne avec la devise Travailler pour Vaincre





Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lion42
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Jeu 1 Sep 2011 - 10:10

Loïc,

Merci pour vos informations et pour l'insigne du 486ème RPC.

A ma connaissance, seul le 3ème bataillon du 486ème fit partie de la 10ème armée. Le groument A qui devint la 10ème armée fut constitué le 22 mai. Ce même jour, mon père et donc, sans doute tout le bataillon, partit de Sarralbe dans l'Est vers Forges-les Eaux entre Somme et Seine. C'est la suite, entre le 22 mai et le 10 juin que j'essaie de reconstituer. Je vais essayer du côté du JMO puisque vous me dites qu'on peut en obtenir une photocopie. Merci pour l'info.

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Jeu 1 Sep 2011 - 14:17

Bonjour,

Le 09 juin 1940, le III/486e RPC est mis à disposition de la 237e DLI par la Xe armée. A cette date, cette division occupe un secteur du 3e CA. Sa mission au 10 juin consiste à assurer la défense de la Seine entre le pont de Courcelles sur Seine (liaison avec la 3e DLC) et Vernon (liaison avec le groupement Hassler). Ce secteur se situe juste au sud de Venable.

A cette date également, le secteur de Venable est sous l'autorité de la 3e DLC, mais le III/236e RI de la 237e DI lui est rattaché. La jointure de secteur entre les deux divisions se situe au pont de Courcelles sur Seine (Sous-secteur est de la 3e DLC situé entre Heudebouville et et le pont de Courcelles sur Seine).

Nous savons également que le 10 juin, les Allemands s'infiltrent à Louviers, Venables et Gaillon.

En fonction de ces éléments, je propose l'hypothèse suivante :

Le 09 juin à 16h00, l'ensemble du dispositif français de défense du secteur de la 3e DLC est en place, à l'exception du sous-secteur est, attribué à la 5e BC, compris entre Heudebouville et le pont de Courcelles sur Seine, puisque l'unité de cavalerie est en retard et ne pourra prendre ses positions avant la fin de journée. Or, c'est dans ce sous-secteur que se situe Venables.

A mon sens, le secteur n'étant pas encore couvert, on y a envoyé les troupes disponibles, et donc le III/486e RPC. Les Allemands s'infiltrent à Venable et votre père est probablement tombé en luttant contre cette action ennemie. A défaut de trouver des infos précises dans les archives du 486e RPC, vous pouvez aussi chercher dans celles de la 237e DLI ou encore celles de la 3e DLC.

Le général Atlmayer dans son ouvrage sur la 10e armée, site le 10 juin la présence d'un bataillon de pionniers sans le nommer, et le juge comme "une très bonne troupe". Il est fort probable que ce soit le III/486e BPC.

Avant cette date tragique le bataillon de votre père est à disposition de la Xe armée. Sa mission initiale (celle de l'armée) consiste à barrer la direction Amiens-Beauvais, de tenir la Basse-Somme et donc d'en récupérer toute la rive gauche, et de rétablir la liaison tactique avec les troupes françaises situées plus au Nord.

Cette armée, dont la constitution ne sera réellement effective que le 31 mai, commence le regroupement de ses unités le 22, expliquant ainsi le mouvement initial du bataillon de pionniers de votre père. Je ne trouve aucune autre trace de ce bataillon entre le 22 mai et le 9 juin.

Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
lion42
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Jeu 1 Sep 2011 - 15:09

A Eric Denis,

Merci pour vos infos. Elles m'apportent des précisions que je n'avais pas, en particulier concernant la situation des troupes sur la Seine les 9 et 10 juin. Votre hypothèse me semble bonne, car mon père a été blessé alors que sa compagnie faisait mouvement pour aller à la rencontre de l'ennemi. Elle a été prise sous un feu nourri de mortiers et il y eut beaucoup de blessés et de tués, semble-t-il, mais je n'en ai pas trouvé trace pour le moment.

Dans les jours précédents (fin mai, début juin) il avait combattu à Fleury sur Andelle et à Lyons La Forêt où il y eut une bataille de chars entre allemands et anglais. Mais cela reste flou. Il avait traversé la Seine à Pont-de-l'Arche juste avant que le pont ne saute.

Je vais continuer mes recherches avec les indications que vous m'avez données.

Merci beaucoup. Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Jeu 1 Sep 2011 - 15:45

Bonjour,

Pouvez vous dater les éléments que vous donnez?

Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
lion42
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Jeu 1 Sep 2011 - 19:26

Re-bonjour !

Malheureusement je ne peux pas dater les éléments que j'ai donnés. Je n'ai que la date de départ de l'Est (Sarralbe) le 22 mai. Arrivée par le train à Forges-les Eaux où la voie ferrée était détruite. Marche vers Fleury sur Andelle où commencent les combats pour le III/486e RPC. Il reste 8-10 jours dans cette région. Ensuite je n'ai qu'une succession de lieux : Lyons-la-Forêt, Pont-de-l'Arche puis marche vers les Andelys en traversant deux fois la Seine. Enfin Venables où il est blessé très gravement, officiellement le 11 juin, mais tout porte à croire que c'était plutôt le 10. Fait prisonnier et opéré (amputation du bras gauche) dans un hôpital de campagne allemand. Mon père avait gardé la mémoire des lieux mais pas celle des jours de cette période de combats sans doute confuse.

Dans un autre message d'aujourd'hui, vous me disiez posséder le livre du Général Almayer : La 10ème armée. J'espérais y trouver peut-être des précisions sur le parcours et les combats du III/486ème RPC durant cette période de fin mai-début juin. Vous m'avez fait une citation de ce livre concernant la valeur combattante des pionniers. Est-ce la seule mention qu'il en fait ou contient-il d'autres informations ?

Merci de votre intérêt pour mes questions.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Ven 2 Sep 2011 - 14:53

Bonjour,

Quelques recherches complémentaires :

Vous signalez l'arrivée de votre père peu après le 22 à Fleury sur Andelle, soit à une vingtaine de km au sud-est de Rouen. Or, les éléments du XV. AK (5. et 7. PzD) n'arrivent dans le secteur que le 8 juin. Avant cette date, il n'y a pas de combat dans cette zone, si ce n'est, peut être, quelques engagement dans les heures précédentes avec les avant-gardes ou les éléments de reconnaissance du XV. AK.

Le 9 juin, les PzD partent vers l'ouest (et participeront à l'encerclement de St Valéry en Caux) et le secteur situé à l'est de Rouen est pris en charge par le XXXVIII. AK et les 6. 27. et 46. ID. Ces unités allemandes franchissent la Seine à partir du 10, et c'est donc un soldat de la 6. ID qui à probablement blessé votre père. Cela tenterai à démontrer que votre père à très bien pu être touché le 11.

L'analyse des mouvements précédants l'engagement des 10 et 11 juin montre bien le peu d'information dont les Français disposent sur l'ennemi. Le bataillon avance, puis recule derière la Seine, avant de la franchir à nouveau pour couvrir un point de franchissement (les Andelys). Il repasse ensuite la Seine, probablement le 9 ou le 10, sous la pression du XXXVIII. AK, le suivant dans son mouvement. Le franchissement des Allemands s'effectue sur différents points dans la grosse boucle que forme la Seine à cet endroit, grosso-modo entre St Pierre du Vauvray et St pierre la Garenne, et Venable est en plein milieu de cette zone.

Le choix de la zone pour créer une tête de pont au sud de la Seine est judicieux, puisque la boucle de la Seine peut être attaqué de trois cotés différents. Devant l'impossibilité, faute de troupes, d'empècher le franchissement ennemi, le bataillon de votre père tente de se rétablir à la base de la boucle, ce qui est la seule solution tactique possible. L'un de vos messages précise que votre père fut blessé en marchant à la rencontre de l'ennemi, à Venable, ce qui pourrait laisser penser que ce bataillon à reculé plus loin et qu'il a été renvoyé vers Venable pour barrer la route. Le III/486e RPC a certainement été confronté à un gros kampfgruppe de la 6. ID, et selon mon précédent message, il devait se sentir bien seul...

Cette anecdote possède au moins l'avantage de mettre en valeur l'une des causes de la victoire allemande. Les Français n'ont pas le temps de reconstituer un front avant que les troupes allemandes n'arrivent. Ils sont bousculés, mais arrêtent les Allemands sur l'Eure. La tête de pont au sud de la Seine ne pourra être reprise, le XXXVIII. AK y installant ses trois ID et mettant la Xe armée dans l'incapacité de remplir sa mission de couverture de la Seine. En quelques sortes, une victoire tactique allemande mais surtout stratégique.

Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Ven 2 Sep 2011 - 15:10

j'oubliais le général Altmayer et son ouvrage. Cette étude est celle de son armée, et elle est faite principalement à l'échelle divisionnaire. Il n'y a donc aucune autre trace du III/486e BPC que celle que j'ai déjà citée.

Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
lion42
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Ven 2 Sep 2011 - 16:48

A Eric Denis,

Bonjour !

Voilà qui est clair et bien documenté.Cela modifie l'interprétation que j'avais faite des notes éparses et lacunaires en ma possession. Espérons que le JMO du 486ème RPC dont j'ai commandé une copie à Vincennes enrichisse le paysage... mais c'est peut-être beaucoup demandé !

Merci pour toutes ces infos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Quemeneur
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/01/2012

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Lun 9 Jan 2012 - 21:23

Bonjour,

Je suis nouveau et j’avoue que j’ai découvert ce forum avec beaucoup d’intérêt car j’essaie d’étayer les infos que j’ai concernant mon grand-père que j’aimais beaucoup mais auquel je n’ai pas posé assez de questions à l’époque.

Les seules dates dont je dispose sont les suivantes :

-          Agriculteur près de Brest (Landunvez), il est mobilisé le 3 Septembre 1939 et, semble-t-il, affecté le jour même au 486ème, 3ème bataillon, 11ème compagnie.

-           Il est ensuite envoyé par train spécial le 15 Septembre vers la zone des (document illisible) et arrivé le 16, mais je ne sais pas où exactement. Tout ce que je crois savoir est qu’il avait sans doute à s’occuper des chevaux.

-          Obtention (postérieurement en 41) de la Croix de Guerre avec Etoile de Bronze pour avoir fait preuve de « courage, initiative et résolution lors des combats des 9 et 10 Juin 1940 sur la Seine en résistant sous un feu violent aux attaques de l’ennemi sur une position débordée sur les deux flancs».

-          Démobilisé en Août 1940 à Rivesaltes, retour au village.

Voilà ce que je sais, pour le reste je pense que les mentions faites dans ce forum de Sarralbe, Forges-Les-Eaux puis Venable (avec Fleury-sur-Andelle, Lyons-la-Forêt et le Pont de l’Arche intercalés) doivent correspondre à ce qu’il a lui aussi vécu ? J’habite à l’étranger donc ce n’est pas facile d’aller à Vincennes mais puis-je demander à Lion42 si le JMO a révélé des infos utiles ? Cela vaut-il la peine de le commander ?

Je me demande aussi ce qu’il a fait entre le 10 Juin et sa démobilisation en Août… Tout conseil de recherche sera tres apprécié, je n’ai malheureusement rien à part le livret du bureau de recrutement de Brest et la note de la Commission des Récompenses de la Guerre 39/40.

Cordialement

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lion42
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Mar 10 Jan 2012 - 10:23

A Laurent,

Bonjour !

Malheureusement, les archives de Vincennes m'ont répondu qu'elles ne possédaient pas le JMO du 486ème RPC. Le carton relatif à ce régiment ne contient que des listes, que je n'ai pas commandées. En dehors des informations recueillies dans ce forum, celles que m'a données mon père et des informations indirectes recueillies sur Internet sur le mouvement des troupes à cette époque, mes recherches aboutissent à une impasse.

Cordialement.

Lion42
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Lun 23 Jan 2012 - 0:19

Bonjour

Essayez de contacter le CHETOM de Fréjus Musée des troupes de Marine qui possède un double des archives de Vincennes, mais quelquefois quelques pépites que le SHD n'a pas.

Bonnes recherches.

jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lion42
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Mar 24 Jan 2012 - 19:12

A Mouragues,

Merci pour le renseignement. Je vais chercher de ce côté là.

Cordialement.

Lion42
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépère Jean 39-40
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Mer 7 Mar 2012 - 20:03

Bonjour je suis un nouveau membre,

Mon grand pépère a été affecté le 4 septembre 1939 au 486ème  RPC

Voilà ce qu'il a noté dans son carnet, sur ces déplacements à partir de Mai 1939 :

Le 4 Mai, avec nos voitures à chevaux, on va à Sy.

           Le 14 mai, notre groupe se met en déplacement pour Brieulle sur Bar. Germond, Briquenay, Grand Pré, Seine, Lançon, Autrie, Condé, les Arctry, la Mare Aux Bœufs, Binarvaille,  Appremont, Eglise Fontaine, Epinauville, Monfaucon, Cuisy, Betlincourt, forge sur Meuse,  Régniville, Samaugneus, Vacherauville.

Le 10 juin, on repart de Vacherauville pour Regniville, Donaumont, Verdun,                                                                                                                                                                  

Souilly, Forêt de Marbotte.



Camuville, Neufchâteau, Contreville, Pierrefite et Vittel.

           Le matin du 20 juin 1939 vers 10 heures, notre bataillon est encerclé par les troupes allemandes à Vittel. Je suis fait prisonnier.  



Si vous avez plus de renseignements sur ce régiment, je suis trés intéressé.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4949
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Mer 7 Mar 2012 - 22:22

Pépère Jean 39-40 a écrit:
Bonjour je suis un nouveau membre,

Mon grand pépère a été affecté le 4 septembre 1939 au 486ème RPC

Voilà ce qu'il a noté dans son carnet, sur ces déplacements à partir de Mai 1939 :

Le 4 Mai, avec nos voitures à chevaux, on va à Sy.

Le 14 mai, notre groupe se met en déplacement pour Brieulle sur Bar. Germond, Briquenay, Grand Pré, Seine, Lançon, Autrie, Condé, les Arctry, la Mare Aux Bœufs, Binarvaille, Appremont, Eglise Fontaine, Epinauville, Monfaucon, Cuisy, Betlincourt, forge sur Meuse, Régniville, Samaugneus, Vacherauville.

Le 10 juin, on repart de Vacherauville pour Regniville, Donaumont, Verdun,

Souilly, Forêt de Marbotte.

Camuville, Neufchâteau, Contreville, Pierrefite et Vittel.

Le matin du 20 juin 1939 vers 10 heures, notre bataillon est encerclé par les troupes allemandes à Vittel. Je suis fait prisonnier.


Si vous avez plus de renseignements sur ce régiment, je suis trés intéressé.

Merci

Bonsoir

Je pense que les dates que j'ai mis en rouge sont plutôt MAI 1940 et JUIN 1940.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
lion42
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Jeu 8 Mar 2012 - 10:53

A Pépère Jean 39-40

Bonjour !

A lire l'itinéraire de votre grand-père, je constate qu'il a suivi un tout autre chemin que mon père. Je pense que les trois bataillons du 486ème RPC ont été séparés soit en mai 40 soit dès le début en septembre 1939.

Je n'ai trouvé aucune archive officielle du 486ème RPC à Vincennes. Le CHETOM de Toulon-Fréjus ne m'a pas répondu. Les seuls renseignements que nous pouvons espérer viennent des pionniers eux-mêmes, hélas sans doute presque tous disparus aujourd'hui.

Cordialement

Lion42
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépère Jean 39-40
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 07/03/2012

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Jeu 8 Mar 2012 - 19:24

avz94 a écrit:
Pépère Jean 39-40 a écrit:
Bonjour je suis un nouveau membre,

Mon grand pépère a été affecté le 4 septembre 1939 au 486ème RPC

Voilà ce qu'il a noté dans son carnet, sur ces déplacements à partir de Mai 1939 :

Le 4 Mai, avec nos voitures à chevaux, on va à Sy.

Le 14 mai, notre groupe se met en déplacement pour Brieulle sur Bar. Germond, Briquenay, Grand Pré, Seine, Lançon, Autrie, Condé, les Arctry, la Mare Aux Bœufs, Binarvaille, Appremont, Eglise Fontaine, Epinauville, Monfaucon, Cuisy, Betlincourt, forge sur Meuse, Régniville, Samaugneus, Vacherauville.

Le 10 juin, on repart de Vacherauville pour Regniville, Donaumont, Verdun, Souilly, Forêt de Marbotte.

Camuville, Neufchâteau, Contreville, Pierrefite et Vittel.

Le matin du 20 juin 1939 vers 10 heures, notre bataillon est encerclé par les troupes allemandes à Vittel. Je suis fait prisonnier.


Si vous avez plus de renseignements sur ce régiment, je suis trés intéressé.

Merci

Bonsoir

Je pense que les dates que j'ai mis en rouge sont plutôt MAI 1940 et JUIN 1940.

Cordialement

Biensur 1940, j'ai été trop rapide dans mon envoi, dans le texte original de mon grand père il n'y a pas l'année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normanfrog
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Mar 16 Juil 2013 - 21:59

Bonsoir à tous,
Je viens de traiter aujourdh'ui les archives du SHAT sur le 486e RPC, car je m'intéresse aux combats de la Seine et de l'Eure 9-11 Juin 1940.
S'il n'y a pas de JMO et si le 486e RPC a bien été éclaté en plusieurs branches, il y a quelques documents spécifiques qui éclairent le rôle joué par le III Bataillon du 486e RPC (Cdt Mercier) à Venables (9e Compagnie et 10e Compagnie) et Villers-sur-le Roule (11e Compagnie/Cpte Verneau).

Selon le récit des officiers,  ils ont rejoint le 8 Juin la boucle des Andelys depuis La Feuillie, près de Lyons-la-Forêt. Préalablement, ils avait rejoint en train Gisors le 2 Juin depuis Insming.

Il y a une liste fournie de proposition de citations individuelles pour la 11e Compagnie.
Si vous pouvez me donner le nom de vos parents derrière les pseudo, je peux vérifier s'ils sont cités.

De toute façon, tous ces documents sont a votre entiére disposition. Il suffit que je mette un peu d'ordre dans mes clichés.
Par ailleurs l'intégration de leur combat (et de leur sacrifice pour beaucoup) avec les opérations menées par les autres troupes présentes au même endroit (les anglais du 2/6 Duke of Wellington présents dès le 8, les français du 6e Dragons Montés et du 4 e Hussards dès le 9) peuvent être esquissées.

A votre disposition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Breton
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Lun 5 Sep 2016 - 17:48

Bonjour à tous, 

J'ai reçu récemment de par ma grand-mère les document militaire de son père (donc mon arrière grand-père). Il était cultivateur en Ille et Vilaine et a été mobilisé dans le 486ème RPC IIIème bataillon 10ème compagnie. J'ai notamment son extrait de livret de matricule (il l'avait perdu), sa plaque de matricule, sa fiche de démobilisation et une "lettre" avec du papier du café restaurant Jean Courant de Montigny-devant-Sassey. En espérant aussi aider les descendants de ces soldats.

Voici le contenu :
 Pyrénées Orientales 23/7/40

Campagnes 1939-1940
 
4-9-39 Rappelée par ordre de mobilisation générale le 2 septembre 1939, embarqué à la Guerche le 4 septembre 1939 à 7 heure du matin arrivée le 4/9/1939 à Fontenay le Comte (Vendée) à 8 heures.
Mis en route le 16 septembre à 0 heures gare Fontenay le Comte. Arrivée gare Saint Mihiel (Meuse). Arrivée à Pierrefitte le 18 à 18 heures. Embarqué à Saint Mihiel le même jour. Arrivée et cantonné à Woippy le 7 à 20 heures. Repart de Woippy par la route le 22 octobre 1939 arrivée le même jour a Ay  sur moselle. Repart d’Ay sur moselle le 27 octobre et retour à Woippy le dit jour.
Embarquement à Woippy le 2 novembre 1939 à 22h par Reims Amiens Arras Azebrouck. Arrivée à Bergues le 3 Novembre à 21 heures. Repart de Bergues le 4 novembre à 8 heures. Arrivée à Rexpoède le 4 novembre à 10 heures. Repart de Rexpoède (Nord) le 14 novembre à 11 heures par la route en suivant la frontière belge. Arrivée à Winnezelle le 14 novembre à 13 heures. Cantonné hameau de Saint Laurent. Repart le 17 novembre 1939 par la route. Cantonné entre Terdeghem et Stennvorrde -(Nord) ferme du moulin chez Monsieur et Madame Dérécper route de cassel du 17-11-39.
La Cie quitte Stenvorrde le 25 avril 1940 où pendant cinqs mois elle a fait partit du secteur des flandres et sous la neige y a effectué les travaux de tranchées anti-chars et des blockaus. A embarqué à Castres arrivée Insming et par la route se rend à Audvillers où on a cantonné arrivée à 19 heures le 26 avril 1940. Audvillers étant le hameau de Guéblanche (Moselle). Pays évacué. 
Repart de Audvillers, pour embarqué à Insming le 31 mai 1940 à 18 heures 30. Débarqué à Perriers sur Andelle (Eure) à 20h. Y cantonne dans un bois. Départ de Perriers le lendemain matin à 6 heures pour la route de la Feuillée (Seine-Inférieure). Arrivée le dit jour à 11 heures et y cantonne. Mise en route à 1 heures direction Lyons-la-Forêt et les Ecuis (Seine-Inférieure) où nous arrivons  et mangeons à 23 heures. ???? la route à 0 heures pour les Andelys. Pont de Gaillon sauté 4 heures) après notre passsage et arrivons à Venobles où nous prenons position jour et nuit en compagnie d’Anglais et de hussard. 
Replie ordonné à 12 heures alors que nous sommes seul et sans aucun moyen d’évacuation. Par route nous arrivons Acquigny où nous cantonnons après avoir passé par Ailly. Départ de Acquigny à 3 heures du matin pour Evreux. Bombardé par l’aviation allemandes. Arrivée et cantonnée à Conches à 5 heures. Passez par Vieille-Lipe. Arrivée et cantonnée à Rugle (Eure) à 23 heures. Départ de Rugle à 11h30 pour Crulai. Notre dame d’Asprès arrivée et est cantonné à Bonsmoulins (Orne). Départ de Boismoulins à 4 heures en passant par Soligny et arrivée à Bazoches à 10 heures. Départ de Bazoches à 5 heures par Lallou (?) Aulnay sous-bois, Essai (?) et arrivée à Mesnil-Evreux (Orne) à 10 heures.
Départ de Mesnil-Evreux à 21 heures pour embarqué à la Hutte le 17 juin 1940. Départ de la Hutte Colombier à 7 heures Laval, Nantes, Segré, Château-Gontier, Luçon, la Roche-sur-Yon, Rochefort, Bordeaux, Saintes et nous arrivons au camp de Souges le 21/6/40 à 23h40. Le matin 24 juin nous apprenons la signature de l’armistice franco-allemand. Camp de Souges situé dans la commune de St-Médard-en-Jalles (Gironde). Nous repartons du camp de Souges et nous nous dirigeons pour Pierroton où nous cantonnons dans un château à Cestas. Nous repartons de Cestas à 4 heures du matin pour embarquer à Pierroton d’où nous partons à 9h40.
Nous passons par Lourdes, Pau, Tarbes, Saint Gaudens où nous arrivons à 20 heures. Refoulés dans la nuit de Saint Gaudens où nous débarquons à Lannemezan à 17 heures où nous allons à Réjaumont où nous arrivons à 19 heures (Hautes Pyrénées). Départ de Réjaumont à 18 heures pour la gare de Lannemezan d’où nous partons à 19 heures par Toulouse, Castelnaudary, Montauban et Rivesaltes où nous débarquons le 2 juillet 1940 à 7 heures du matin. Arrivée à 9 heures au Camp Joffre près de Rivesaltes

Au dos de la 2ème feuille 4 noms : 

Commandant Mercier
54 rue du Général de ????
Nantes (Loire Inférieure)

Lieutenant Vilain
18 rue de Dinan
Saint Malo (Ille et Vilaine)

Lieutenant Belotte
56 rue Saint Pierre
Saint Germain en Laye (Seine et Oise)

Lieutenant Ganachaud
Instituteur à Mouais par Derval (Loire Inférieur)

Vu que je m'y connais pas trop en histoire militaire, je voudrais savoir par qui a été écrit ce compte rendu de leurs opérations et pourquoi mon arrière grand-père l'a-t-il reçu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5528
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Lun 5 Sep 2016 - 18:30

Bonsoir,

Vu la date et la localisation de la lettre, il est probable que ce document ait été rédigé sous le contrôle d'un officier de l'unité, puis copié et distribué à l'ensemble des personnels avant leur dispersion. Il y avait peut-être la volonté de constituer une amicale des anciens, ou en tous les cas de permettre de garder un certain lien entre les hommes, d'où la présence des adresses des officiers.


Quelques corrections sur l'orthographe des communes des Flandres :
Hazebrouck
Rexpoëde
Steenvoorde
Winnezeele

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Breton
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Lun 5 Sep 2016 - 19:24

Bonsoir,
Merci pour votre réponse Very Happy. En effet les fautes étaient déjà présentes sur le lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5528
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Lun 5 Sep 2016 - 19:30

Les noms flamands sont souvent écorchés... J'aurais beaucoup moins de facilité avec les noms de Lorraine et d'Alsace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Normanfrog
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Lun 5 Sep 2016 - 19:58

Bonsoir,
Document intéressant car il confirme et complète le rapport succinct du Ct Mercier (cdt le III/486RPC) sur le positionnement de ses pionniers à Venables et Villers (Eure) les 9 -10 juin 1940.

L'ensemble des quelques documents disponibles au SHAT permet d'esquisser pour hiérarchie probable des Compagnies du III/486e RPC :

- 9e  Cie:  Lt Chevalley / Adjoint Ajudant Grall ?
- 10e Cie: Lt Vilain / Adjoint Lt Belotte ?
- 11e Cie : Cpte Verneau / Adjt Lt Mitard ?

Les noms apparaissant au dos du document sont cohérents avec l'appartenance de votre père à la 10e Cie (avec un nouveau nom le Lt Ganachaud).
C'est la 11e Cie, esseulée à Villers, qui fut le plus durement touchée  (dossier de citations), mais le Lt Vilain fut blessé dans la nuit du 9 au 10 et plusieurs de ses homes tués.

A votre disposition si vous souhaitez que je vous transmette ces documents.

PS: adresse du Cdt Mercier à Nantes : Avenue du Général de Sonis...

Cdt
JP Henry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: 486e Régiment de Pionniers Coloniaux   Mar 6 Sep 2016 - 8:08

Bonjour à tous,

ce sujet m’intéresse beaucoup et je me permets d'amener quelques éléments concernant le III/486° RPC.



Suite à son transfert sur le front de la Seine, le 9 juin, III/486° RPC est affecté à la 237°DLI. Elle-même, incomplète, est mise à la disposition de la 3° DLC pour soutenir son front.
 
Pour renforcer la 5° Brigade de Cavalerie (3° DLC), le commandement, dans l’attente du III/236° RI, fait monter en ligne le III/486° RPC. Les objectifs sont les suivants : 9° et 10°  compagnies sur Venables, 11° compagnie du capitaine Verneau sur Villers sur le Roule.

Lors de son approche, le 10 juin, la 11° compagnie est prise sous le feu allemand et subit des pertes. Venables et Villers sur le Roule, occupés par les troupes allemandes de la 6. ID, ne peuvent être repris.
 
Le III/486° RPC déplore la perte de nombreux hommes : Coathalem Charles, Jamb Jean, Mingam Joseph, Mouliné Joseph à Villers sur le Roule et Mellon René à .Sainte Barbe sur Gaillon
 
 
Le 12 juin, la 3° DLC est retirée du front et le III/486° RPC combattra exclusivement avec les troupes de la 237° DLI et du 236° RI auquel il est rattaché. Comme la 237° DLI, il connaitra une longue et difficile retraite vers le sud de la France. Donc pour le périple, il est conseillé de suivre celui de la 237° DLI.
 
 
Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
486e Régiment de Pionniers Coloniaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» le 6ème Bataillon de parachutistes coloniaux
» La Grande Armée en quelques chiffres
» Disparition du dernier régiment de zouaves
» régiment d'un hussard autrichien
» GROSSIN - Sergent - 101è régiment d'infanterie de ligne -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Pionniers-
Sauter vers: