Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Artillerie automotrice Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rui Esteves
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Localisation : Lisbonne, Portugal
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Artillerie automotrice Française    Mer 3 Aoû 2011 - 21:29

Bonsoir

J'ai lu les articles très intéressants, écrit par François Vauvillier "La Formidable Artillerie à Chenilles du Colonel Rimailho: I - Les Pièces Courtes" (GBM N° 74) et "La Formidable Artillerie à Chenilles du Colonel Rimailho: II - Les Pièces Longues" (GBM N° 75) et aussi l'article de Jean-Yves Mary "1939-1940 Le Rendez-vous Manqué des 280 sur chenilles" (GBM N° 74).


Ils contiennent les informations suivantes sur les batteries avec artillerie automotrice en Mai-Juin 1940:
184e RALPA (3 x groupes) = ?? x Canon de 194 GPF sur affût chenilles Saint-Chamond = (? x batteries, chacune avec ? pièces)
193e RALPA (3 x groupes) = 24 x Mortier de 280 TR sur affût chenilles Saint-Chamond = (6 x batteries, chacune avec 4 pièces)

Information sur la production d'artillerie automotrice Française:
Châssis à chenilles Saint-Chamond:
Canon de 120 L FAMH sur affût chenilles Saint-Chamond = 1 (prototype)
Canon de 155 GPF sur affût chenilles Saint-Chamond = 1 (prototype)
Canon de 194 GPF sur affût chenilles Saint-Chamond = 50
Mortier de 220 TR Mle. 1917 Saint-Chamond sur affût chenilles Saint-Chamond = 1 (prototype)
Mortier de 280 TR sur affût chenilles Saint-Chamond = 25

Châssis à chenilles Schneider:
"Canon de 220 L Mle. 1917 Schneider sur chenilles" = ?


Mes questions sont les suivantes:
Combien "Canon de 220 L Mle. 1917 Schneider sur chenilles" ont été produites?
Est-ce que quelqu'un sait les unités qui ont utilisé ces pièces et leur organisation en Mai-Juin 1940?
Quel fut le sort des prototypes et des pièces non utilisées dans les unités?


Cordialement,
Rui Esteves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5334
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Artillerie automotrice Française    Jeu 4 Aoû 2011 - 19:52

Bonsoir,

D'après ma doc., les seuls matériels utilisés en 40 sont les 194GPF et 280 TR.

Ils équipent, comme indiqué dans votre post, respectivement les :

- 184ème RAL
- 193ème RAL

Ces deux régiments ont la même organisation :

1 batterie hors rang, 3 groupes à 2 batteries de 4 pièces et une colonne de ravitaillement.
Soit dans les 2 cas 24 pièces en dotation théorique.

Cdt,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rui Esteves
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 5
Localisation : Lisbonne, Portugal
Date d'inscription : 03/08/2011

MessageSujet: Re: Artillerie automotrice Française    Dim 7 Aoû 2011 - 15:57

Merci dhouliez

J'ai interrogé l'organisation des unités d'artillerie automotrices, parce que j'ai lu le PDF de David Lehmann: en mai 1940, 26 x Canon de 194 GPF sur affût chenilles Saint-Chamond ont été mobilisés (49 disponibles) et ont été mobilisés 26 x Mortier de 280 TR sur affût chenilles Saint-Chamond.

Cette information contredit la production de 194mm et 280mm en chenilles: 50 x 194mm et 25 x 280mm. Et aussi l'organisation des batteries (4 pièces) ou d'un régiment à trois bataillons, avec un total de 24 pièces d'artillerie. David peut-être fait une erreur dans la production et l'organisation?

Je conclus que les modèles d'artillerie automotrice n'ont pas été mobilisés?!

Cordialement,
Rui Esteves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SiVielSto
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 714
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Artillerie automotrice Française    Ven 14 Mar 2014 - 8:43

Des pièces automotrices "possibles" ou en développement sont présentées dans l'article F. Vauvillier sur l'artillerie des DCr du GBM 80.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/ En ligne
JGR
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 36
Localisation : Ouest de la France, Pays de la loire
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: Artillerie automotrice Française    Dim 16 Mar 2014 - 0:04

Je vous propose le Trackstory n°: 5 "Juin 40, l'impossible sursaut", de Pascal Danjou, éditions du barbotin, à la page 14.

L'auteur dit : "Les matériels automouvants seront construits à 49 exemplaires.Seulement 24 seront mobilisés pour le 194 mm et seulement 26 exemplaires, tous toujours existant en 1940, pour les 280 mm."

On remarquera que soit il ne s'est pas relu soit il a lui aussi un problème avec les additions.

Sinon, je serai curieux de savoir l'effet qu'aurait eu le projectile tiré à une portée efficace par un 194 GPF (je n'imagine même pas le 280 vu les difficultés pour déplacer la bête) sur les différents modèles de chars allemands en 1940  ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGR
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 36
Localisation : Ouest de la France, Pays de la loire
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: Artillerie automotrice Française    Dim 18 Sep 2016 - 18:06

Sinon, j'ai trouvé cette page dans une langue slave (je ne sais pas laquelle, vraisemblablement du russe):
http://www.aviarmor.net/tww2/tanks/france/fahm_220mm.htm
qui semble citer un ouvrage : В.Маликов "Были построены и испытаны" ("Техника-молодежи" 1996-03)

On peut notamment y lire la date de 1940 et non loin dans la phrase quelque chose qui ressemble à "allemands" (dans mes souvenirs de langues slaves, tchèque notamment, quelque chose chose comme nemets..)?
Si quelqu'un peut traduire ? Il parle de 5 à 6 exemplaires.
Je mets ce message également dans l'autre fil au cas où?
Par avance, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JGR
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 36
Localisation : Ouest de la France, Pays de la loire
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: Artillerie automotrice Française    Dim 18 Sep 2016 - 18:16

Un logiciel de traduction en russe me donne cette info: ils auraient été entreposés pendant l'entre deux guerre et capturés par les allemands à l'été 1940.
Par contre, le nombre de 5 à 6 désignait l'équipage et non le nombre d'exemplaires.
Je trouve un moteur de 225 ch dusenberg (bien faible pour déplacer 40 t comprenant un canon de 220 long schneider et un blindage de 8mm).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pmpm
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 70
Localisation : pyrenees/paris
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: video 194 you tube   Dim 18 Sep 2016 - 19:54

https://youtu.be/YJfUrIrYNRY                                                                                            ==================/https://youtu.be/et8lej0v-NI?t=214
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pmpm
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 70
Localisation : pyrenees/paris
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: video 194 you tube (2)   Dim 18 Sep 2016 - 20:12

Et   aussi  :  https://youtu.be/zsYcqTQKGyE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JGR
Sergent
Sergent
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 36
Localisation : Ouest de la France, Pays de la loire
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: Artillerie automotrice Française    Ven 23 Sep 2016 - 7:35

Au sujet du 220 L autopropulseur en 1939-1940, eureka !
 Dans "l'automobile sous l'uniforme" de François Vauvillier et Jean-Michel Touraine, à la page 219, au sujet de l'artillerie automotrice, on peut lire : "Enfin, on demandera la remise en état, le 27 décembre 1939, de 3 matériels de 220 L sur affût autopropulseur stockés à Bourges, dont le premier devait être prêt pour le printemps 1940".
Alors après, qu'appelle t-on remise en état ? J'ai lu quelque part quelque chose au sujet de la motorisation mais je n'ai pas de source fiable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Artillerie automotrice Française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armement et organisation de l'infanterie française en 1940
» Initiation à la vie politique Française Option B
» [Autorité héraldique] [BELGIQUE] Communauté française de Belgique : du nouveau !
» Petit débat sur la nécessité d'inscrire la gastronomie française au patrimonie mondial de l'UNESCO
» [En ligne] Armorial de la noblesse française (XVII-XIX)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Artillerie-
Sauter vers: