Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Panorama artillerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Panorama artillerie    Mer 27 Juil 2011 - 18:25

Bonjour à tous



Je travaille actuellement à une uchronie où le conflit aurait éclaté en 1948 au lieu de 1940. Je manque encore d'informations sur l'armée de terre et notamment sur l'artillerie. Je voudrais savoir si quelqu'un pourrait me tracer un panorama rapide du matériel notamment les principaux canons en service voir ceux en projet ou si vous connaissiez des sites internet ou des livres sur le sujet.



Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5662
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 27 Juil 2011 - 19:01

Bonjour,

Pour un panorama de l'armement français et des perspectives d'évolution, la référence à l'heure actuelle est :

France 1940, l'armement terrestre
Stéphane Ferrard
Editions ETAI, 1998

à chercher d'occasion, le livre étant épuisé

Cdt

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 27 Juil 2011 - 19:20

Merci beaucoup de cette information. Je vais bientôt acheter les deux volumes du soldat français 1940 de Olivier Bellec qui semble regorger d'une mine d'informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabi1
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 570
Age : 32
Localisation : Marne
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 10 Aoû 2011 - 0:15

Les 2 livres cités sont axés infanterie (ce qui n'enlève rien à leur interêt).



Pense à éplucher ebay ou leboncoin pour éventuellement trouver le livre cité par dhouliez (mais je n'ai aucune idée de son contenu sur le thème que tu recherchs)



Dans les livres "hommes et ouvrages de la ligne maginot" il y a des infos car on parle bien sûr des canons de l'artillerie d'intervalle.



Les livres "les canons de la victoire" sont aussi très interressants car énormément de notre artillerie de 1940 est héritée de 14/18 et avant.



Les magazines GBM traitent une pièce d'artillerie par numéro, là l'étude sur la pièce y est très précise et on y parle aussi des matériels les plus modernes du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 10 Aoû 2011 - 11:46

Merci de ces tuyaux les gars, je vais en faire bon usage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 10 Aoû 2011 - 14:07

D'après Rémy ("le 10 mai 1940" tome 2) qui cite Richecourt ("La guerre de cent heures" - 1940, publié au 2ème trimestre 1944) : extraits :
* "canons de 75 mm, modèle 1897 : 5 667 matériels, dont 4 200 dans les unités mobilisées ; possibilités de remplacement faibles ; rechanges peu nombreux ; stock de munitions insuffisant. Légèrement surclassé par le 105 allemand, tant en poids de projectile qu'en portée. Le nombre de pièces françaises à traction automobile est très faible.
* en obusiers de 105 : 395 matériels ; déficit en munitions.
* canons de 105 long : 1 079 pièces du type 1913, restant de 14/18 et 208 modèle 105 long 36, commandées en 1936.
* 2 400 pièces de 155 court Schneider ; 1 600 155 long et 1 450 GPF (Grande Puissance Filloux), provenant de la Grande guerre. Pour tous les 155, stock de munitions déficitaire.
* Aucun matériel postérieur à la guerre 14/18 en artillerie de grosse destruction. Les projectiles susceptibles de traverser les grosses épaisseurs de béton étaient à l'étude au moment de la déclaration de guerre, ceci explique l'impossibilité où nous nous trouvions avant une date fort éloignée d'attaquer la ligne Siegfried ..."


(note personnelle : les Allemands disposaient d'obus anti-béton qu'ils utilisèrent contre certains ouvrages de la Ligne Maginot en juin 40 ...)

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALVF
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 10 Aoû 2011 - 16:52

Bonjour,


Malgré tout le respect porté au Colonel Rémy, le texte de 1944 cité contient pas mal d'inexactitudes et semble obéir à une logique plus politique que purement historique.

Un fait est certain, le prétendu manque de projectiles d'artillerie n'est pas un facteur majeur de la défaite de 1940!

Les allemands utiliseront d'ailleurs d'immenses stocks de munitions françaises d'artillerie, tant pour leur artillerie de position (notamment sur les côtes) que pour les nombreuses batteries d'artillerie allemandes équipées de matériels français pendant toute la guerre.

Je serai très intéressé par le type, le nombre et l'emploi au combat d'obus anti-béton allemands en 1940!

Pour des raisons bien dfférentes, il est intéressant de noter qu'une certaine forme de littérature amplifie les déficiences d'armement français dès la fin de 1940 et en 1941 (procès de Riom, etc...) et récidive pour d'autres raisons, tout aussi politiques que les précédentes, en 1944 et dans les années qui suivent.

Tout ceci permet d'esquiver les vraies interrogations relatives à "l'étrange défaite" du printemps 1940.

Cordialement,

Guy François.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2319
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 10 Aoû 2011 - 19:49

Clausmaster a écrit:

Je travaille actuellement à une uchronie où le conflit aurait éclaté en 1948 au lieu de 1940.

Bonsoir Clausmater,

L'idée même est extrêmement audacieuse. Car autant il est possible, avec la documentation disponible et la connaissance des programmes de production de guerre, de " projeter " de manière fort raisonnable l'ATF 40 dans les années 41 ou 42 (ah, si le ciel ne nous était pas tombé sur la tête en mai-juin 40), autant une durée de huit ans comme vous l'envisagez ouvre sur les perspectives les plus débridées et les plus éloignées possibles du contexte de 1940. J'imagine Joliot-Curie mettre la point la Bombe A française avant tout le monde, et Esnault-Pelterie lâcher une fusée Vengeresse 2 sur la table à dessin de Werner von Braun.

Si vous souhaitez développer sur ce forum votre uchronie, ne manquez pas de changer de rubrique. Il y a une section prévue à cet effet, de manière à ne pas mélanger LA réalité d'une part, LES fictions d'autre part, que nous aimons tout autant mais qu'il est indispensable d'isoler du reste des informations très riches dispensées sur ce forum.

Cordialement

François

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Clausmaster
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 554
Age : 33
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 10 Aoû 2011 - 20:40

Effectivement 1948 je n'ai pas choisit le plus simple pour cette uchronie puisque plus on s'éloigne de 1940, plus on entre dans ce que j'appelle le brouillard uchronique. J'essaye tout de même de rester réaliste. Par exemple sur un autre forum quelqu'un m'à suggéré de mettre des avions à réactions mais je n'ai pas retenu cette idée, la jugeant trop irréelle.



Je vais poster dans la rubrique dédiée mon introduction générale pour donner une idée de ce que je souhaite obtenir Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Mer 10 Aoû 2011 - 20:41

Sur ce qui est de munitions d'artillerie , j'ai , grâce au groupe ATF40 , des informations assez précises sur chacun des calibres , mais je ne m'autorise pas a les publier en l’état , celles ci pouvant être exploitées dans un livre ou un article futur .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2304
Age : 66
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Jeu 11 Aoû 2011 - 6:26

Bonjour

Obus antibéton

Contre la Ligne Maginot :
utilisation par les Allemands d'obus antibéton de 150 (contre le Mottenberg ; contre le Haut-Poirier : 81 obus antibéton tirés contre le bloc 3 ; contre le bloc I du Welschoff : 111 obus tirés, d'où l'ouverture béante à côté du canon de 47 resté dans son créneau ; ...).

Obus spéciaux antibéton de 1 030 kg tirés par la Grosse Bertha (batteries de l'Abteilung 800) remise en service pendant l'hiver 39/40 : obus (de 420) tirés contre le Hochwald-Ouest le 19 juin, contre le Schoenenbourg le 21 juin, ...

Cordialement

edit 1 : 111 obus contre le bloc I du Welschoff (et non 11 comme indiqué précédemment par erreur)

edit 2 : source : Roger Bruge "On a livré la ligne Maginot"


Dernière édition par Claude Girod le Jeu 11 Aoû 2011 - 15:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALVF
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Jeu 11 Aoû 2011 - 8:20

Bonjour,



Les obus "anti-béton" de gros calibre employés en 1940 par les allemands n'ont rien de "révolutionnaires".Ce sont de classiques obus de rupture ne présentant aucune amélioration sensible sur ceux employés en 1914-1918.

Pour ce qui concerne, l'emploi du 42-cm, c'est avant tout le 42-cm M 16 Skoda qui a été employé en juin 1940 (pièces récupérées sur la Tchécoslovaquie), le 42-cm "Gamma Gerät" allemand de la première guerre n'ayant que très peu tiré, sauf à Sebastopol en 1942.

Dans les deux cas, les obus employés sont semblables à ceux employés pendant la 1ère guerre mondiale et même provenant de stocks datant de 1918 pour les obus de 42-cm Skoda, ce qui n'enlève rien à leur efficacité.

Les ouvrages majeurs de la ligne Maginot avaient d'ailleurs été expressément conçus pour résister au "420" allemand comme on le baptisait en France depuis 1914.

Les véritables obus anti-béton modernes allemands pour pièces de gros calibre ne datent que de 1943 et 1944.
Cordialement,

Guy François.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Panorama artillerie    Jeu 11 Aoû 2011 - 10:22

Bonjour,

Au sujet des munitions d'artillerie et par exemple pour le 75 mm Mle 97 il existait au 30 août 1939 douze millions deux cent mille coups complets dont un million sept cent mille en dotation initiale. Les stock gonflèrent pendant la Drôle de guerre grâce à la production (339160 en avril 40) mais aussi grâce à la faible consommation pendant cette période. Il n'y avait donc pas pénurie bien au contraire! Les déficits portaient essentiellement sur les munitions dites "rares" comme le 47 mm SA 37, les 105 C Mle 34 et 35 (même munition), le 105 L Mle 36 et surtout les 25 CA et les mines antichars. Les stocks réalisés pendant la Drôle de Guerre permirent de faire face aux besoins de la bataille. Si elle avait continué, effectivement, l'approvisionnement en munitions "rares" aurait posé un sérieux problème à partir de juillet/août 40, mais les Allemands auraient connu des problèmes similaires (à la fin juin 1940, ils commençaient à manquer de bombes d'avions).

Cordialement

SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panorama artillerie    

Revenir en haut Aller en bas
 
Panorama artillerie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Identification uniforme second empire artillerie?
» artillerie
» HAZEMANN Charles Théodore - Brigadier au Train d’Artillerie
» OCDE : Regards sur l'éducation 2010 — Panorama
» FOIN (Joseph) - Caporal - 7e Régiment d'Artillerie à pied -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Armement :: Artillerie-
Sauter vers: