Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Comment s'organisait la récupération du matériel abandonné?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sergeH
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 289
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Comment s'organisait la récupération du matériel abandonné?   Mer 8 Juin 2011 - 18:09

Bonjour à toute l'équipe,
Cette question, je me la pose depuis de nombreuses années. Devant l'énorme quantité de matériel détruit et/ou abandonné, il dut exister un "service" (allemand) qui s'occupait de la récupération de tout ce qui trainait sur les champs de bataille. Or je n'ai pratiquement jamais vu de photographies de ces "bergungskommandos" au travail.
Ces documents sont ils rares ou négligés? Il ne faut guère d'imagination pour mesurer l'importance des moyens mis en oeuvre pour le nettoyage de Denée et Flavion après les combats du 37BCC le 15 mai 40 ou la zone des combat du 46 BCC quelques jours plus tard. Comment les spectaculaires évolutions de ces énormes semi-remorques, grues et autre dépanneuses ont-elles pu passé si inaperçu? Notre ami AVZ94 n'a t'il pas une idée la dessus?
sergeH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment s'organisait la récupération du matériel abandonné?   Mer 8 Juin 2011 - 19:18

J'avoue que je ne sais quasi rien sur le sujet .
Peut être que Laurent R , qui répertorie les numéros d’épaves de chars , aurra quelques informations .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Deneu
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5202
Age : 64
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Comment s'organisait la récupération du matériel abandonné?   Mer 8 Juin 2011 - 22:19

C'est une question que l'on se pose depuis quelque temps et sur laquelle travaille effectivement notre ami Laurent R.

On connait quelques clichés montrant du matériel français (Laffly S45T + Coder) aux couleurs allemandes en train de manipuler des blindés abandonnés.

Mais ces clichés sont fort rares et n'expliquent pas l'organisation du ramassage.

Laurent R bûche sur le rapport possible entre la localisation géographique des épaves numérotées par les allemands, et l'implication d'une ou deux unités chargées d'évaluer peut être ce qui est réutilisable et ce qui ne l'est pas.

C'est un travail de romain, et c'est l'absence actuelle de documents d'archives qui conduit à adopter cette méthode d'analyse par l'image.

Mais Laurent pourra peut être en parler mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent R
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 483
Localisation : près de Paris
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: Comment s'organisait la récupération du matériel abandonné?   Dim 12 Juin 2011 - 2:22

L'équipe de récupération a commencé son long travail d'expertise et de repérage près d'Athies sous Laon dans le 02. Puis l'unité est remontée vers Guise..........
J'avais commencé à localiser les n° d'épaves connus, mais le travail est long et je manque cruellement de temps.
contrairement à ce que l'on pense je suis crois qu'il n'y avait pas deux unités de récupération, dont une utilisait le signe tactique d'un panzer surmonté d'une croche et l'autre symbolisé par un couteau cassé, mais une seule unité qui désignait qui, de sa deuxième ou quatrième (section ou compagnie ça reste à éclaircir suivant sa taille), devait s'occuper de l'épave répertoriée. Ainsi, si "l'expert" jugeait que l'engin était récupérable il le repérait par un "panzer crocheté" puis de son numéro d'ordre ou, si il le considérait comme étant bon pour la casse, il lui attribuait le couteau cassé avec un numéro d'ordre. Mon tableau montre en effet qu'il n'y a pas de chevauchement dans les numéros et le Lieutenant de Gissac qui s'est vu attribué le numéro 168-4 puis le 633-4 confirme qu'il n'y a pas de chevauchement.
La suite au prochain numéro. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comment s'organisait la récupération du matériel abandonné?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin de marché non récupération de matériels
» Récupération du matériel sorti de l'inventaire
» Comment réagir en cas de vol du matériel de professeur
» Récupération de congé
» Ne les jetez plus, donnez les! Récupération et dons d'objets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les plans, opérations et combats de 1919 à 1940 :: 39-40 : généralités-
Sauter vers: