Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Evolution de l'armement chars français 1940-1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Evolution de l'armement chars français 1940-1945    Dim 5 Juin 2011 - 15:12

Bonjour,


En pointant quelques omissions, dans des travaux sur l’histoire officielle de l’armement français (pas de nom, Comhart !) mais néanmoins d’une très grande qualité, j’ai eu envie de traduire mes notes en un petit topo sur l’évolution de l’artillerie tourelle dans les chars post 40, sujet « hors sujet » dans GBM. Je suis sûr que ceci pourra intéresser nos amis qui « modélisent ».
Maintenant prenons la position de l’évolution logique (avec une certaine marge d’erreur liée à l’incertitude de l’évolution des idées et de celle des possibilités techniques, principalement en matière sidérurgique, que vous voudrez bien me pardonner car ma « boule de cristal » n’est pas forcément parole d’évangile) avec ce qui aurait pu se faire entre 1940 et 1945 en prenant pour point de départ les réalisations et études en cours en juin 1940:




Calibre et désignation

Profil (tracé)

Longueur en calibres

Vitesse initiale

Type de projectile de rupture

Masse du projectile

Perforation

Observations

75 Mle 35 ABS

1897

17

470 m/s

Mle 10 M

6,4 kg

35 mm sous I 30° à 400 m

Canon en casemate qui aurait
été remplacé par un 105 mm au profil du matériel de montagne Mle 28 de 9,4
calibres. Etude en cours en 1940 pour le projet de char lourd de 45 tonnes AMX
concurrent du B 40 de l’ARL.

75 APX

1897

30/32

570 m/s

Mle 10 M

6,4 kg

50 mm sous I 30° à 400m

Prévu pour les automoteurs
SAu 40 et ARL V 39, en tourelle pour le G 1 et pour l’éphémère projet de char
B 40 « à tourelle de 75 mm » lancé fin mai 1940. Intégration tourelle
déjà effectuée pour le projet de char lourd (tracteur F 4) des FCM de 1938

75 Mle 39 ABS

1897

34,17

640 m/s

Mle 10 M

6,4 kg

60 mm sous I 30° à 400 m

Version tourelle du 75 mm
TAZ Mle 39. Un 75 mm APX de 34 calibres avait été réalisé au début des années
1930 et monté sur l’automoteur Renault-Garnier à découvrir dans GBM n° 97,
parution début juillet prochain.

75 Mle 39 ABS

1928

40

700 m/s

28/40

6,5 kg

80 mm sous I 0° à 1000 m

2ème version du
75 mm TAZ Mle 39 avec l’OR KM de
Firminy (OR 28/40)

75 Mle 44 ABS

1928

40

700 m/s

Type 28/40

6,5 kg

80 mm sous I 0° à 1000 m

Version tourelle du précédent réalisée en 1944 pour l’ARL 44 à partir
des éléments existants, bouche à feu et munition.

75

?

70

1000 m/s

OP

6,4 kg

70 mm sous I 0° à 1100 m

Etude de 1944. Donnera naissance au 75 mm du 75 de l’AMX 13. Utilisait une douille de 90 mm
CA Mle 39 rétreinte au calibre de 75 mm.

90 Mle 39 S

90 CA

30,88

720 m/s

0R Mle 40

9,5 kg

> 100 mm sous I 0° à 1000 m

Etude version tourelle pour
char de forteresse F 1 FCM terminée en 1940

90 Mle 39 S

90 CA

42

820 m/s

OR Mle 40

9,5 kg

120 mm sous I 0° à 1000 m

Possibilité de développement tourelle du 90 CA Mle 39 avec frein de
bouche. Version effectivement étudiée en 1944 puis abandonnée au profit du 90
SA 45

90 Mle 45

?

65

1000 m/s

OP ?

10,6 kg

150 mm sous I 0° à 1000 m

Monté sur l’ARL 44, réponse au 8,8 cm KwK 43 de 71 calibres du Tigre
Royal

105 Mle 17

1913

22

555 m/s

OR ?

15
kg

80 mm sous I 0° à 1000 m

Version prévue pour la
tourelle principale du char de forteresse F1 FCM en concurrence avec le 90 mm
Mle 39 S. Pas d’étude d’obus de rupture à notre connaissance mais la
technique du boulet « plein calibre » à coiffe déjà transposée aux
47, 75 et 90 mm n’aurait pas posé de problème particulier.



105 Mle 36

1936

29,4

725 m/s

OR ?

15 kg

100 mm sous I 0° à 1000 m

Avec frein de bouche et
munition encartouchée (version tourelle possible dans le cadre de l’évolution
logique)





Bien entendu, il faut tenir compte de l’évolution des projectiles avec, à l’image de l’OR du 47 mm SA Mle 37, des boulets en acier au tungstène à coiffe, les sous calibrés comme le 75/57 mm Brandt V° 900 m/s (sous réserve de leur mise au point définitive) mais aussi les obus à charge creuse de 75 mm. Tous auraient accru les possibilités de perforation dans des proportions que nous ne pouvons quantifier faute de référence historique. Ce tableau indique qu’à travers les études lancées en 1940, l’artillerie char en France aurait gardé une supériorité certaine sur celle des Allemands, seul le 8,8 cm du char Tigre de 1942 aurait pu rétablir un certain équilibre.


Bien cordialement

SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaiox
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Evolution de l'armement chars français 1940-1945    Lun 6 Juin 2011 - 21:40

Merci beaucoup pour ce splendide résumé. on voit de manière très synthétique ce que serait devenu l'armement antichar des français et la puissance de feu des futurs chars (serait il possible dans le prochain GBM d'ajouter aux performances antichar des canons présenté pour les automoteurs leur porté pour un usage d'artillerie classique d'appui?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent lahousse
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Evolution de l'armement chars français 1940-1945    Mar 7 Juin 2011 - 0:19

Bonsoir Stéphane,

pour mettre les pieds dans le plat, il doit s'agir du Comité pour l’histoire de l’armement terrestre COMHART.

Ce comité a publié un ensemble de documents thématiques sur la politique de réarmement de la France après guerre.
voici les document en ligne du COMHART

Ces documents présentent des résumés des politiques d'armement de la France avant et sur la situation après Guerre pour introduire le travail réalisé sur la période de l'aprés guerre.

Ces documents sont hors sujet en ce qui nous concerne mais ils contiennent beaucoup d'informations intéressantes (surtout pour les what if/ et si). Ils ont aussi l’intérêt d'être téléchargeable (pour la majorité bien qu'ils puissent être de simple scan des documents).

un comité analogue existe aussi pour a construction aéronautique : COMAERO

avis au amateur

PS : pourquoi ils ont pas aussi travaillé sur l'avant guerre.... Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilhetranie
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Evolution de l'armement chars français 1940-1945    Mar 7 Juin 2011 - 7:34

FABULEUX Stéphane ! J'épluche tout cela en rentrant ce soir !!
Un grand merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Evolution de l'armement chars français 1940-1945    Mar 7 Juin 2011 - 9:33

Bonjour Vincent, bonjour à tous,
Effectivement et comme je l'ai cité, il s'agit bien des publications du Comité pour l'histoire de l'armement terrestre qui font partie des mes références favorites en matière d'armement terrestre post 1945. COMAERO est de la même veine.
Cordialement
SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catalina
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 332
Age : 44
Date d'inscription : 30/12/2006

MessageSujet: Re: Evolution de l'armement chars français 1940-1945    Lun 27 Mai 2013 - 21:04

Bonsoir, j'exhume ce vieux post pour une petite question bête:

Dans le cadre du programme de "char d'arrêt" de 1928-1929 il avait été envisagé d'utiliser le canon de 75 mm CA Mle 1924 de la Marine (Vo = 850 m/s).

Il me parait curieux de ne pas voir ce canon figurer dans l'éventail des possibilités d'évolution de l'armement des chars français post 1940. Une raison particulière?

Même question d'ailleurs pour une éventuelle évolution du 75 mm Mle 1908 de Marine (Vo = 930 m/s) à l'instar de ce qui fut fait pour passer du 47 Mle 1902 de Marine aux 47 mle 1934 et 1937/1939.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Evolution de l'armement chars français 1940-1945
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Blindés français de 1915 à 1940.
» World of Tanks: Recherche d'infos sur les chars Français
» les bombardiers français 1939-1945
» Une expo sur les prisonniers de guerre 1940-1945
» Artillerie française en mai 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Armement :: Canons, fusils et grenades antichars-
Sauter vers: