Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Jeu 28 Avr 2011 - 15:22

Tirailleurs Algériens & Tunisiens

Numéro de la province d’origine , auquel on ajoute un multiple de 4 :

Alger 1 (RTA): 1e , 5e , 9e , 13e , 17e , 21e , 25e , 29e , 33e

Oran 2 ( RTA): 2e , 6e , 14e , 18e , 22e

Constantine 3 ( RTA ): 3e , 7e , 11e , 15e , 19e , 23e , 27e , 31e , 35e

Tunisie 4 ( RTT ): 4e, 8e , 12e , 16e , 20e , 24e , 28e , 32e



S'y ajoutent les Demi brigades nord africaines (DBNA) : 10e , 40e

(Numéros laissés vacants : 26e , 30e , 34e , 36e , 37e , 38e , 39e )



Tirailleurs Marocains

(RTM) Numéros de 1 a 10 .
Revenir en haut Aller en bas
vincent lahousse
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Jeu 28 Avr 2011 - 17:29

Merci Alain,

Cela va vous donner un travail de fond à réaliser sur la page des unités Régiments d'infanterie, a retrier ces régiments pour respecter la séquence unique.

Cela peut-il permettre d'envisager de localiser les CMI correspondants ?

CMI Afr 1 = province d'Alger (1)
CMI Afr 2 = province d'Oran (2)
CMI Afr 3 = province de Constantine (3)
CMI Afr 4 = Tunisie (4)
CMI Afr 5 = province d'Alger (1)
CMI Afr 6 = province d'Oran (2)
CMI Afr 7 = province de Constantine (3)
CMI Afr 8 = Tunisie (4)

Une petite question d'interprétation, La numérotation "bis" permet-elle de définir un détachement correspondant du centre mobilisateur?

Lorsqu'un régiment est "lever" (je ne suis pas sur du vocabulaire) dans deux CMI, existe-t-il une raison spécifique (intégration d'officiers ou d'un bataillon métropolitain)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Jeu 28 Avr 2011 - 19:33

Bonsoir Vincent ,
Ta question est pertinente concernant les CMI Africains , je vais voir si on peut dégager une correspondance avec les 4 régions algéro-tunisiennes , en tout cas , cela a l'air de marcher pour les premiers régiments de RTA/RTT au moins .
De mon interprétation , un CMI "bis" est bien un détachement , mais cela demande aussi une vérification . Je vais tacher de lister les CMI "Afr" , ce sera aussi simple .

Pour ce qui est de la mobilisation d'un régiment dans deux CM ( car c'est valable pour les autres armes ) il peut exister plusieurs raisons a mon avis :
1) l'unité dispose de deux affectations/mobilisations très éloignées , mais "cousines" , je pense par exemple aux unités mixtes métropole/AFN . Ceci est surtout valable pour les DINA , qui avaient pour vocation d’être présente sur le sol de métropole , aussi , une part des troupes étaient mobilisées en France, d'autres en AFN .
2) l'unité est fondée sur base de troupes venant d'un CM , de matériel venant d'un autre . On trouvera ce cas , par exemple pour les unités de chars .
3) l'unité est une fusion de d'elements disparates , mais chacun ayant eu une existence en tant que tel , donc on garde le rattachement de dépôt/CM historique de chaque élément .
4) L'unité est amenée a changer de théâtre d’opérations , alors que ce n’était pas prévu initialement ( je pense aux quelques DIA envoyées en métropole ) , auquel cas , il lui faut un CM/dépôt de rattachement qui ne soit pas trop éloigné ...
Et il doit exister encore d'autres raisons , qui m’échappent ...

En tout cas , cette petite règle de numérotation sur laquelle j'avais fait l'impasse depuis très longtemps , explique la numérotation assez particulière des RTT en multiples de 4 , qui m'avait semblé étrange a l'epoque , mais qui , somme toute , trouve son explication , et me permet d'en rajouter une couche ( même si Loïc va râler Smile ) sur le fait que toute numérotation dans l'armée Française suit toujours une logique ...

Alain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Jeu 28 Avr 2011 - 19:34

vincent lahousse a écrit:

Cela va vous donner un travail de fond à réaliser sur la page des unités Régiments d'infanterie, a retrier ces régiments pour respecter la séquence unique.

Pour ce point , je préfére garder une suite numérique dans les régiments sur le site, mais cela ne m’empêche pas de faire une page triée par "région" , qui trouvera plutôt sa place sur le forum .
A suivre ...

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2009
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Ven 29 Avr 2011 - 7:08

alors comme ça on était passé à côté de cette régle de 4 pour les Tirailleurs Algériens ? Tiens donc What a Face

celà tient à des raisons historiques bien antérieures à 1939
L'Algérie ce sont 3 Départements l'Oranais, l'Algérois et le Constantinois d'où sont issus nos 3 Bataillons puis Régiments de Tirailleurs

vient le protectorat sur la Tunisie en 1881 où on va créer...le 4ème Régiment de Tirailleurs Algériens,
et d'ailleurs resterons traditionnellement aussi sur le territoire Beylical les 4ème Régiments de Zouaves, de Chasseurs d'Afrique, et de Spahis (créé en 1886)
la Légion, les Compagnies de Discipline et les BILA y échappent quoi qu'il y'ait aussi le 4ème BILA avec le 3ème
il y'aura le 4ème Groupe d'Artillerie de Campagne d'Afrique avec le 5ème quand ceux-ci seront formés

avant la Grande Guerre nos 4 RTA sont dedoublés avec cette régle de 4

Citation :
Numéros laissés vacants : 26e , 30e , 34e , 36e , 37e , 38e , 39e )

les 26e 36e 39e ont éxisté avant 1939 de même que les 43e 47e et...108e
les 30e 34e 37e 38e sont toujours restés vacants

pour revenir à 1940 il y'a aussi le cas des Bataillons des Demi-Brigades de Marche avec de beaux n° de série 100 et 200 pour certains et les Bataillons de Pionniers Nord-Africains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent lahousse
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Ven 29 Avr 2011 - 20:16

Merci pour toutes ses précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Ven 29 Avr 2011 - 20:21

J'avoue que la , Loïc m'a scotché ... Merci de ces infos .
Je vais finir par croire qu'il va faire de l'ombre a notre spécialiste outremer qu'est Jean-Guy !

Alain
Revenir en haut Aller en bas
agrignon
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Mer 11 Mai 2011 - 9:28

Bonjour à tous,

Il y a une exception à la règle des 4, mais elle ne concerne pas les régiments de tirailleurs : c'est le 8e RSA. En juin 1940 il avait un groupe d'escadron au levant (86e GRDI), un groupe d'escadron et un escadron d'engins au Maroc. Il formait avec le 3e RSM la 5e Brigade de Cavalerie d'Afrique.

Cordialement
Armel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent lahousse
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Mer 11 Mai 2011 - 10:12

Juste une remarque, les GRDI sont des unités de cavalerie rattachés en théorie aux Divisions d'infanterie. Les RSA et RSM sont eux aussi des régiments de cavalerie (spahis).

La règle de nommage des RTA, RTT et RTM concernant des unités d'infanterie, il serait normal que ces unités répondent aux règles en vigueur dans la cavalerie et non l'infanterie.

La cavalerie dispose (d'aprés la page web de l'ATF40 sur les régiments de cavalerie) :
- d'une règle de numérotation spécifique et unique pour l'ensemble des GRDI
- d'une règle de numérotation spécifique pour les RSM
- d'une règle de numérotation spécifique pour les RSA

Ce cas n'est donc pas une exception a la règle (ou plutot aux règles) de numérotation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2009
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Spahis et Tirailleurs même combat ou presque   Ven 13 Mai 2011 - 19:59

En fait c'est un peu la même punition pour les Spahis
à l'origine 1er 2e 3e dans les trois departements d'Algérie
le 4e créé en Tunisie en 1886

d'autres régiments suivent peu avant et durant la Grande Guerre mais il faut savoir qu'en 1922 est bien créé un 12e Spahis Tunisiens renuméroté d'ailleurs 5e RST le 1er janvier 1929

donc oui il y'a bien une rupture avec ce 8e Spahis Algériens de l'attribution du multiple de 4 aux Tunisiens

enfin durant les années 20 on avait pour les Marocains rénuméroté les Régiments de Tirailleurs dans la série 60 et les Spahis dans la série 20 avant de revenir à la situation antérieure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Guy Rathé
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Repentigny (Québec)
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Sam 14 Mai 2011 - 15:48

Bonjour,
j'ai créé un nouveau sujet (dans Unités de l'armée de Terre - Généralités) pour y mettre à leur place les données de Jean-François sur les Centres de mobilisation en Algérie-Tunisie, si vous les cherchez.

Jean-Guy Rathé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5526
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM   Ven 12 Sep 2014 - 18:52

Je me permets de remonter ce fil pour apporter quelques corrections, en m'en tenant au cas des unités nord-africaines.

Citation :
Pour ce qui est de la mobilisation d'un régiment dans deux CM ( car c'est valable pour les autres armes ) il peut exister plusieurs raisons a mon avis :
1) l'unité dispose de deux affectations/mobilisations très éloignées , mais "cousines" , je pense par exemple aux unités mixtes métropole/AFN . Ceci est surtout valable pour les DINA , qui avaient pour vocation d’être présente sur le sol de métropole , aussi , une part des troupes étaient mobilisées en France, d'autres en AFN .

Les DINA sont des troupes qui sont entretenues en métropole, dès le temps de paix. Les régiments de tirailleurs qui les constituent à la mobilisation sont tous des régiments d'active, entretenus à effectifs proches des effectifs de guerre, et qui sont mobilisés par incorporation de réservistes européens. Par suite, ces régiments ne dépendent que d'un seul centre de mobilisation. Une seule exception, le 28e RTT, qui dépend des CMI 155 et 156 de Privas et Bonifacio, et du CMChars 504 de Valence et Montélimar. Cette situation vient simplement de la diversité des implantations des bataillons.

Par contre, en temps de paix, les unités à recrutement indigène stationnées en métropole sont jumelées avec une unité stationnée en AFN, qui dispose alors d'une compagnie de dépôt, et assure les charges liées au recrutement et à l'instruction "initiale".

Citation :
4) L'unité est amenée a changer de théâtre d’opérations , alors que ce n’était pas prévu initialement ( je pense aux quelques DIA envoyées en métropole ) , auquel cas , il lui faut un CM/dépôt de rattachement qui ne soit pas trop éloigné ...

En fait, les DIA (et DM) de première et deuxième catégorie sont prévues initialement pour intervenir en métropole, en cas d'hostilité avec l'Allemagne seule. Seules les DIA de troisième catégorie sont censées rester quoiqu'il arrive en Afrique.
Il est donc, dans les plans de mobilisation, prévu d'emblée de mettre sur pied certains éléments en Afrique, pour mettre les unités sur le type "outre-mer", et d'autres en métropole, afin de les mettre sur le type "nord-est". En cas de venue en France, les DIA laissaient d'ailleurs derrière elles certains éléments, et une partie de leur matériel. Le plan ne sera pas tout à fait respecté, puisque, par exemple, la 87e DIA, division de troisième catégorie, viendra en France.

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Règle de numérotation des RTA, RTT et RTM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» word et la numérotation des lignes
» HELP ! numérotation des lignes
» word : numérotation automatique des annexes
» [Résolu] Word 2003: comment numéroter les lignes et faire des alinéas?
» "puces et numéros"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Tirailleurs-
Sauter vers: