Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Comment perdre une bataille, Alistair Horne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas Aubin
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 233
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Ven 15 Avr 2011 - 23:01

Alistair Horne, Comment perdre une bataille, France mai juin 1940, tallandier, coll texto, 1969 (réed 2010)



Bonjour

Il ne me semble pas que ce classique qui vient d'être réédité par Tallandier en livre de poche soit référencé dans la bibliothèque.

Il s'agit d'un ouvrage paru initialement en 1969 qui en son temps avait fait sensation. Bien sûr aujourd'hui il peut paraitre daté d'autant que par souci d'économie, Tallandier ce que contente d'une réédition low cost sans présentation critique présentant l'apport du livre en son temps, sans annexe, sans index, sans carte (un comble quand on suit l'avance des panzers jour par jour), sans sources…

Alistair Horne a publié son étude alors qu'il avait 44 ans, il est alors journaliste et publie depuis un peu plus de 10 ans des ouvrages portant principalement sur l'Histoire de la France contemporaine destinés à un public anglo-saxon. Ce n'est donc pas un universitaire et on ressent sous sa plume l'allant du correspondant de presse qu'il a été.

En 1969 l'enjeu était encore de retracer le cours des événements et malgré le titre "comment perdre une bataille", il n'y a guère de problématisation, les 2/3 du texte retrace la campagne à raison d'un jour par chapitre… à ce tarif, ce n'est plus du plan chronologique, c'est une vénérable chronique médiévale. Cette approche, légitime en 1969, semble aujourd'hui datée mais en fait c'est une approche qui me plait bien quand on est à la recherche d'une information factuelle du genre qui fait quoi à un moment donné, il est facile malgré l'absence d'index de s'y retrouver.

Mais ce qui avait marqué sa sortie en 1969, c'est le premier tiers de l'ouvrage, cette présentation du contexte reste encore aujourd'hui remarquable. Il s'agit d'une brillante synthèse qui explique et justifie le succès du livre : description de l'ambiance d'avant-guerre, de la doctrine militaire, des divisions politique en France, de l'impact de la drôle de guerre sur le moral et la discipline de l'armée. Quétel dans un ouvrage de 2010 ne fait guère mieux 40 ans plus tard. Après la France, Horne s'attarde sur la genèse du "coup de faucille" allemand… plus agréable à lire que Frieser car plus synthétique à défaut d'être aussi précis. Pour un novice, c'est un excellent début, pour un spécialiste, il manque bien sûr les 40 ans de découvertes… une édition luxe aurait rajoutée des notes de bas de page pour compléter, affiner ou contredire les propos de Horne… mais Tallandier n'est pas la Pléiade.

Mais quand on en vient au déroulement de la campagne - qui occupe les 2/3 du livre -, le style s’essouffle. L'ennui est perceptible et pour être franc j'ai décroché me contentant de sondages de ci de là. Il est clair qu'ici le livre marque son âge même s'il n'y a pas d'erreurs majeures et la plupart de ce que dit Horne est devenue dans les grandes lignes, l'histoire admise… mais justement cette histoire est connue. Bien sûr n'ayant pas étudié les archives allemandes et s'appuyant surtout sur des témoignages et les minutes du procès de Riom, bien des approximations factuelles doivent exister, je n'ai pas fait de travail de recensement d'ailleurs un peu crapuleux à l'égard d'un livre ancien.

Il y a aujourd'hui bien mieux pour celui qui s'intéresse aux opérations proprement dites et le Horne ne peut en aucun cas prétendre être un outil de travail ou de références. Par contre le style est agréable comme on savait si bien écrire en ce temps avec un certain sens de la formule et une bonne intégration des témoignages et quelques dialogues savoureux. Notez que le mois de juin est traité de manière bien plus superficielle (une quinzaine des 450 pages de l'ouvrage).

Bref, un ouvrage qui demeure une agréable synthèse interprétative mais qui a pris quelques rides. Bien écrit, il s'adresse davantage au profane ou à celui qui, passionné par l'historiographie, cherche à retracer l'histoire de l'histoire de la campagne de France ou encore au collectionneur (mais dans ce cas préférez l'édition originale). Les autres préféreront sans doute se tourner vers des études plus récentes et documentées.

Cordialement

Nicolas aubin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Mer 31 Aoû 2011 - 19:55

Bonjour a tous ,
j'ai découvert cet ouvrage tardivement , et je suis en train de le lire .
Ce que j’apprécie , c'est le style d’écriture , qui garde une certaine "vie" , la ou bcp d'ouvrages historiques s'enlisent dans l'ennui relatif . Moi qui ait l'habitude de lire des romans avant de m'endormir , j'avoue que cet ouvrage me procure le même plaisir de lecture .
Certes , j'y ai vu quelques erreurs , mais pas majeures , cela me semble correct a ce point de lecture ( j'en suis grosso modo a la moitié ) , et je retrouve mes petits sur bien des domaines, alors qu'ils sont passés a l'oubli chez d'autres auteurs .
Comme l'exprime si bien l'ami Nicolas Aubin , c'est une synthèse agréable a lire , qui n'ira pas dans le "chirurgical" que nous aimons parfois en ces lieux , mais qui donne un point de vue qui me semble assez neutre , et bien documenté , j'ai quelques exemples en tête , comme par exemple l'artillerie de la 55e DI souvent décriée , mais correctement définie dans cet ouvrage ( donc au double de la normale ) .

Bref, je ne puis que le conseiller , surtout qu'il est sorti en format poche a prix très réduit .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Dim 17 Nov 2013 - 17:09

Bonjour à tous, bonjour Nicolas, Very Happy 

Je cherchais justement si quelqu'un avait fait une critique de cet ouvrage sur le Forum... Merci Nicolas !

J'ai commandé le tirage 2007 de cet ouvrage, en version originale, mais je ne sais pas si elle comporte ou non une mise à jour ou un commentaire de l'édition originale de 1969.

Dans la même commande, j'ai également opté pour "The fall of France" de Julian Jackson (2003).

De la lecture en perspective...

Cordialement,

Thierry Moné

à toutes fins utiles, les références Sudoc :


Horne Alistair, To lose a battle : France 1940, Harmondsworth, Royaume-Uni, Penguin books, coll. « Penguin books », 1969, 2007, 704 p.

Jackson Julian, The fall of France : the Nazi invasion of 1940, Oxford, Royaume-Uni, 2003, vol. 1/, 274 p.

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Aubin
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 233
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Dim 17 Nov 2013 - 22:31

Bonjour Thierry,

J'avais ouvert un fil il ya bien deux ans sur les ouvrages britanniques traitant de la défaite française pour discuter de l'intérêt à s'ouvrir à la littérature étangère pour mieux comprendre notre propre histoire... j'avais fait un gros bide. Aucune réponse et même peu de vues dudit sujet. Je recolle ici les ouvrages que j'avais rapidement recensés :

Martin S alexander, The Républic in Danger, General Gamelin and the politics of french defence, 1933-1940, Cambridge University Press, 1993
Robert A Doughty, The seeds of disaster. The development of the french army doctrine 1919-1939, Archon books, 1985
Eugenia Kiesling, Arming against Hitler, France and the limits of military planning, University Press of Kansas, 1996
Elisabeth Kier, Imagining war, french and british military doctrine between the wars, Princeton studies, 1997
Richard Challener, The french theory of the nation in arms, Columbia University press, 1955
Alistair Horne, To lose a battle, France 40, 1969 (traduit en français = comment perdre une bataille, Tallandier 2010)
Guy Chapman, Why France collapsed, Littlehampton books,1968
Robert J Young, In command in France : french foreign policy and military planning, 1933-1940, Harvard University press, 1978
Jeffery A Gunsburg, Divided and conquered, the french high command and the defeat of the west, 1940, Greenwood Press, 1979

Les éditions autrements avaient aussi publié en 2000, un recueil d'articles sur la défaite sous le regard des historiens étrangers... qui avait fait sensation à l'époque, à mes yeux pour pas grand chose en fait. Je possède la plupart de ces ouvrages mais n'en ait encore lu aucun en détail (à l'exception du Kier et bien sûr du Horne).

Amicalement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Lun 18 Nov 2013 - 8:41

Bonjour à tous, bonjour Nicolas, Very Happy 

Merci pour cette liste !

Pour ceux qui seraient intéressés par l'acquisition de ce type d'ouvrages, je conseille l'achat sur un site bien connu d'enchères en ligne. Les prix sont imbattables pourvu que l'on cherche un tout petit peu.

Par exemple, To lose a battle France 1940 de Alistair Horne, Penguin réédition 2007 :

- vu samedi à Paris chez WH... rue de Rivoli, proposé à 34,20 euros ;
- commandé hier aux USA pour 13 euros port compris.

Même démarche pour acquérir The fall of France de Julian Jackson chez un autre vendeur américain. Notons que les propositions britanniques en ligne sont généralement plus chères que les propositions américaines...

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier libre
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Jolimetz (59 - Nord)
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Mar 19 Nov 2013 - 21:08

J'ai lu Horne cet été, ça se lit (très) bien même en connaissant l'essentiel du contenu. Présentation assez classique (pour aujourd'hui) des faits. Je trouve qu'il n'a pas mal vieilli.

Concernant la description de la bataille proprement dite, je doute qu'il ne vous apprenne grand chose. Personnellement l'intérêt que j'en ai eu c'est les événements aux Pays-Bas - nord de la Belgique que je connaissais assez mal comparé au reste (ça demeure le cas dans une moindre mesure). Il y a il me semble, et malgré l'âge, assez peu d'erreurs dans la description (mais bien évidemment il y en a), en tous cas mineures, pas plus que dans certains ouvrages sortis pourtant plus récemment. Après on peut discuter sur les combats qui ne sont pas mentionnés, l'importance donnés à d'autres... 

Sur la description des plans, qui ont chacun un chapitre il me semble, on retrouvera classiquement l'histoire de Manstein comme véritable auteur du plan. C'est les grandes lignes de ce qu'on retrouvera par exemple dans le livre de Frieser, qui y prêtera un peu plus d'analyse, de détails et surtout des sources à ce qu'il raconte. Car il n'y a à mon souvenir, quasiment pas de sources dans ce livre. 

La partie que j'ai la plus appréciée est la description sur la France d'avant guerre, assez longuement traitée et que j'ai trouvée convaincante en tant que lecteur peu fait de cette période où ce qu'on lit en français est encore sujet à des guerres d'interprétation.

Concernant les éventuels apports d'une nouvelle édition, celle que j'ai est de 2010, il y a un passage qui a été rajouté par Horne mais en préface je crois et il ne date pas de cette édition (je pense des années 90, donc à priori tu l'auras dans la tienne). Ça n'a pas vraiment d'intérêt concernant notre période. Horne nous y fait du Liddell Hart en prétendant que c'est en lisant son présent livre que les Israëliens ont conçu leur offensive qui a défait les Arabes (Kippour de mémoire), selon une insinuation que lui aurait fait un grand général israëlien... Croyez le... ou pas ?

Sinon, est ce que l'auteur Anglais en profite pour balancer sur les Français ? Non, il est assez mesuré, même s'il est aussi tenant de la thèse du Français qui s'est mollement battu, il en donne des explications (voir le début de son livre consacré à l'état de la France et ce que j'en ai dit), mais il en profite un peu parfois pour la contraster avec les Anglais... À ce sujet un petit détail qui m'a marqué est le fait qu'il a parlé du combat qui a opposé les Anglais à la 6. PzD à Doullens. Un combat pas particulièrement important ni long comparé à tant d'autres qui ne sont pas même évoqués, et c'est vers cet endroit là qu'il dit aussi que seuls les Anglais défendaient Abbeville ou Amiens je sais plus, mais bon je suppose que le livre était destiné en premier lieu à un public anglophone;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Mer 20 Nov 2013 - 0:12

Merci, Chevalier libre, pour ces éléments d'appréciation !

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier libre
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 95
Age : 27
Localisation : Jolimetz (59 - Nord)
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Jeu 21 Nov 2013 - 18:37

Un petit truc qui me revient : un passage qui a été ajouté concerne Ultra, puisque à la sortie du livre son existence n'avait pas encore été révélée. On trouve l'explication commune qui dit que le décryptage d'Enigma pendant la bataille de France n'a pas pu avoir d'influence, ce qui justifie de ne pas revoir la campagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Comment perdre une bataille, Alistair Horne   Mar 3 Déc 2013 - 7:55

Bonjour à tous, Very Happy 

Je suis en train de lire la version 2007 en anglais et je trouve cet auteur et cet ouvrage très intéressants. A titre personnel, je pense avoir trouvé dans ce livre l'origine des jugements de Karl-Heinz Frieser relatifs à la défense française de la Semois et à ses conséquences supposées au plan opératif. K-H Frieser a repris en bloc la thèse de Sir Alistair Horne, basée - comme le rappelle fort bien Nicolas Aubin - sur les minutes d'un certain procès et non pas sur une réelle étude précise des opérations (rappelons que la rivière était guéable en de nombreux endroits).

Le tirage de 2007 en langue anglaise présente en outre l'avantage de comporter d'excellentes cartes très synthétiques, très lisibles et très pédagogiques.

Cordialement,

Thierry Moné

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comment perdre une bataille, Alistair Horne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Comment perdre du poids sans régime"
» Comment perdre son sang-froid...
» comment perdre ses kilos en trop?
» Comment perdre sa vie... dans la Joie
» Des tâches sur dos des cartes: comment éviter de les reconnaitre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: 1940 - Medias :: Livres et ouvrages de référence-
Sauter vers: