Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Blindés archéologiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blockminckel
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Laval - Québec
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Blindés archéologiques   Sam 14 Juil 2007 - 21:03

À vous lire sur ce forum, vous connaissez presque la "vie" de chaque blindé de l'ATF 40. De leur production à leur destination et mission.

Est il sensé de penser que l'on peut encore de nos jours trouver un char intact sous des tonnes de terre suite à de nombreux bombardement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred85
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 43
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Dim 22 Juil 2007 - 19:29

En Russie je dis pas mais dans nos contrées ça m'étonnerait fort...
Au fond de certaines rivières par contre pourquoi pas ?
Un char Panther avait été remonté à la surface il me semble il y a une vingtaine d'année ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Adam
Invité



MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Dim 22 Juil 2007 - 21:11

Un T34 a été extrait d'une gangue de boue il n'y a pas tres longtemps .
En France, je doute que ce genre d'evenements arrivent . Il y a bien des zones maritimes dans lesquelles des chars ont été coulés, mais sous la terre , j'en doute fortement .
Qui sait , avec chance , l'expedition de plongeurs au large de Royan nous donnera un espoir concernant les premiers B1 ter ?

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4899
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Lun 23 Juil 2007 - 11:54

Bonjour,

En France, il y eu quelques surprises dans des garages de fermes par exemple, ou l'on retrouva des engins ou parties d'engins, dont l'histoire est souvent mouvementée. Mais plus le temps passe et moins les découvertes sont possibles. Ceci êtant, pourquoi ne pas imaginer que nous n'ayons pas retrouvé toutes les caches d'armes qui ont été créées par l'AF suite à l'armistice?

Ce genre de trouvailles est surtout possible en URSS, ou des masses de chars ont parcouru une grande surface de terrain. Il est alors extrèmement difficile de retrouver la trace de chaque blindé. Chez nous, pour reprendre l'exemple du char B, nous ne parlons que d'un peu plus de 400 unités (à comparer aux dizaines de milliers de T 34, de Sherman ou encore les 9000 Pz IV fabriqués).

Cordialement
Eric DENIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
Fred85
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 43
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Lun 23 Juil 2007 - 14:06

Je suis hors sujet au niveau du matériel mais voilà :

http://www.courrierdemantes.com/news/archivestory.php/aid/4651/Le_Tigre_dormait_sous_la_route.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Mar 24 Juil 2007 - 17:51

Bonjour,

Des caisses de FT ont été utilisées dans l'est, coulée dans le béton, comme poste d'observation.
On en extrait encore de nos jour.
Il y a aussi ce fameux bataillon de Hotchkiss dont la rumeur dit qu'il aurait été camouflé dans le Luberon à l'armistice, on ne sait trop ce qu'il est devenu.
A ma connaissance ce sont les seuls chars que l'on pourrait découvrir aujourd'hui.

Pontus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blockminckel
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Laval - Québec
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Sam 22 Sep 2007 - 21:02

Merci pour vos réponses.

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capu Rossu
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 768
Age : 68
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 09/10/2011

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Jeu 13 Oct 2011 - 14:23

Pontus a écrit :

Citation :
Il y a aussi ce fameux bataillon de Hotchkiss dont la rumeur dit qu'il
aurait été camouflé dans le Luberon à l'armistice, on ne sait trop ce
qu'il est devenu.

Cette information est donnée, page 169, dans le livre "La Bataille des Alpes - 10-25 juin 1940" d'Eric Lefevre et du Général Plan paru aux Editions Lavauzelle en mai 1992.
Il y est précisé qu'il s'agit d'un bataillon venu du Nord-Est qui avait recomplété sa dotation avec des chars neufs dans les usines du Massif Central.
L'officier d'Etat-Major qui en était responsable avait trouvé une caverne "spacieuse" pour camoufler ces chars et "tout le matériel de transmissions d'une division".
Il a fallu que cette caverne soit sacrément spacieuse pour pouvoir y abriter une trentaine de chars et probablement plusieurs camions radios sans parles des caisses diverses.
L'officier responsable a été par la suite fusillé par les Allemands pour son implication dans la Résistance.
Ce camouflage m'amène à me poser et à vous poser plusieurs questions :
-1) Y-avait-il une caverne de cette importance dans le Lubéron et qui devait être accessible au moins par une piste forestière ?
-2) Cet officier n'a pas survécu à la guerre. D'accord, mais il n'était pas seul. Il était assisté de plusieurs officiers, sous-offs et soldats soit au moins une cinquantaine de personne. Et aucun n'a parlé après la guerre ?
-3) Le passage, même de nuit, d'une colonne de trente chars et plusieurs camions et véhicules n'a pas du passer inaperçu des populations locales.
Que les témoins (questions 2 et 3) se soient tus pendant la guerre semble normal mais après ?
-4) Il semble logique que l'entrée de la caverne ait été camouflée, par éboulement vraisemblablement, et personne dans les environs n'aurait tenté après la guerre d'y accéder, de prévenir les autorités?
Le général Plan ayant fait partie de l'état-major du général Olry, avait lui même camouflé près des Baux de Provence six B1bis en état de combattre plus quelques dizaine d'autres inachevés (page 169 du livre cité). La caverne fut murée mais un des maçons, d'origine italienne, dénonça l'opération à la Commission d'Armistice Italienne. Ce fait montre qu'un secret de cette nature peut difficilement être gardé. Il était en outre facile de trouver près des Baux une caverne spacieuse car le massif recèle de nombreuses cavernes ainsi que des carrières-cavernes importantes. La carrière-caverne qui abrite les expositions de mur d'images en est un exemple parfait.

@+
Alain

PS : ce post fait doublon avec celui intitulé est-ce possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 824
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Dim 16 Oct 2011 - 22:34

Vu le nombre de tonnes de ferraille,même sous roche ça devrait pouvoir se détecter,par hélico à basse altitude...mais vu le prix de revient d'une heure de vol faudrait être milliardaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Sam 3 Déc 2011 - 17:24

Bonjour,
J'avais fait quelque recherches, il y a deux ou trois ans. Par contre il m' est difficile de vous donner mes sources, je parle de mémoire avec tous les risques l'inexactitudes que cela comporte...J' espère que vous m' en excuserez.
Donc les chars camouflés était des R40 provenaient d'une compagnie polonaise via le 45eBCC, leur nombre 15 à 19. Mais le plus étrange, j' avais trouvé le témoignage d'un écrivain (pas moyen de me souvenir lequel, ma mémoire me dit Malraux, mais...), indiquant que ces chars avaient été sortis de leur caverne, par l' armée d'armistice, pour effectuer des manoeuvres... Ce témoignage qui m' avait troublé, doit être encore sur l' internet, il émane peut-être d' un ouvrage de google.livre. Bien heureux celui qui le retrouvera. pour confirmer ou infirmer mes souvenirs.
Pontus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
profmomo
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Lun 6 Fév 2012 - 15:17

A moins qu'ils aient été mis dans des tunels d' Ocre du côté de Roussillon, ou autre???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Adam
Invité



MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Lun 6 Fév 2012 - 20:19

Pontus a écrit:
Bonjour,
J'avais fait quelque recherches, il y a deux ou trois ans. Par contre il m' est difficile de vous donner mes sources, je parle de mémoire avec tous les risques l'inexactitudes que cela comporte...J' espère que vous m' en excuserez.
Donc les chars camouflés était des R40 provenaient d'une compagnie polonaise via le 45eBCC, leur nombre 15 à 19. Mais le plus étrange, j' avais trouvé le témoignage d'un écrivain (pas moyen de me souvenir lequel, ma mémoire me dit Malraux, mais...), indiquant que ces chars avaient été sortis de leur caverne,  par l' armée d'armistice, pour effectuer des manoeuvres... Ce témoignage qui m' avait troublé, doit être encore sur l' internet, il émane peut-être d' un ouvrage de google.livre. Bien heureux celui qui le retrouvera. pour confirmer ou infirmer mes souvenirs.
Pontus

Salut mon cher Pontus ,
Il faut faire attention a la multiplication des R40 polonais ... (et le 45e était sur H a la base ) ... Je vois a peu prés de quoi tu parles pour la récupération de chars  , mais soyons modérés dans ces hypothèses .
Par ailleurs, ayant vécu dans la région sud , il est évidemment possible de trouver quelques grottes capables de camoufler un bon nombre de chars , mais cela ne passerait pas longtemps auprès de la population locale , et forcément , les grottes auraient été réouvertes en 44/45 .
Donc n'imaginez pas trop que l'on retrouve des R40 , ou des H39 , dans quelques années ...

Alain
Revenir en haut Aller en bas
chauchat
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 01/03/2010

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Sam 17 Mar 2012 - 11:48

On a bien retrouvé le H35 de Sainte Cecile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Adam
Invité



MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Lun 19 Mar 2012 - 19:50

chauchat a écrit:
On a bien retrouvé le H35 de Sainte Cecile...

La grosse différence , c'est que l'endroit a été miné ( mur de l'atlantique )  , et qu'on ne sait pas pourquoi ce char s'est retrouvé la .
J'ai lu des témoignages de personnes du secteur parlant d'autres chars visibles selon les marées dans les années 50/60 , a peu prés au même endroit , d'ailleurs ...
Donc peut on supposer que celui ci n’était qu'un objectif de réglage de tir pour les allemands ? Je n'en sais rien .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
7ème GRDI
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 29
Localisation : NORD
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Dim 23 Juin 2013 - 11:29

bonjour a  tous    


meme si le post  date d un petit  moment je tenais a vous repondre 


sur les  bords  de l escaut ( 59 )  il parraitrait  qu un char  francais serait  enterré .. 



cordialement 

.julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Deneu
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5165
Age : 64
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Dim 23 Juin 2013 - 21:09

Bonsoir Julien,

Pas plus de précision sur la localisation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
7ème GRDI
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 70
Age : 29
Localisation : NORD
Date d'inscription : 26/09/2012

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Lun 24 Juin 2013 - 13:54

bonjour Laurent 

le lieu supposé où se trouve le char est Bouchain, je vois que vous êtes de la région Wink

une histoire m'a été racontée (je ne sais pas si ces affirmations sont exactes)

peu de personnes savent où il se trouve, après avoir contacté une organisation bien connue qui s'occupe de récupérer les blindés, ceux-ci ont affirmé (parait-il) que si ils le trouvaient il le gardaient.

donc à moins de prendre l'initative personnelle d'aller le déterrer, je ne vois pas d'autres solutions.

j'avouerais que cette idée me trotte dans la tête depuis un bon moment.



cordialement 


julien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
somme40
Sergent-chef
Sergent-chef
avatar

Nombre de messages : 174
Age : 49
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Lun 24 Juin 2013 - 14:02

Perso, j'ai loupé un Gnome Rhone jetté dans la rivière, dans l'Authie plus exactement (un affluent de la Somme) par l'armée Française dans la débâcle. 
60 ans après on voyait encore le cadre châssis poutre émerger de la vase sur 10cm.

Nous devions le sortir (si side ou la moto si solo...) avec des potes. Les années passaient et au moment où nous nous sommes motivés, pas de chance, le cours d'eau entièrement envasé venait d'être curé. J'ignore ce qu'il est devenu.

Donc rien est impossible, mais nous parlons là de grosse pièce... et à la Saint Thomas, je dirais qu'il faut le voir pour le croire.

Tout ça sonne plus fantasmes que réalité, un peu comme l'histoire des jeeps neuves en caisse...

Mais bon qui sait, en cherchant bien...

Chaque année des engins sortent de terre, ou de sable (voir le char de Sainte Cécile, sur ce post : http://atf40.forumculture.net/t1093-char-retrouve-pas-loin-de-chez-moi-dans-le-sable 

Avec un détecteur de masse comme pour les moteurs d'avions, si il existe, vous devriez le trouver ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Deneu
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5165
Age : 64
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Mar 25 Juin 2013 - 6:38

Bonjour,

Bouchain n'est effectivement pas très loin de chez moi.

Dès qu'il arrête de pleuvoir (une ou deux semaines ?!= j'irai bien y faire un saut en moto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
landszaft
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/10/2013

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Ven 18 Oct 2013 - 14:23

Salut. Je suis désolé mais je ne parle pas français, j'utilise un traducteur. Je veux décrire l'histoire du véhicule blindé détruit pour trouver le futur musée de Panzer allemand en Sttettin-Altdamm (Dąbie à Szczecin). Dans les années de la seconde guerre mondiale, capturé par les Allemands blindés véhicules étaient appelés testé dans Kummersdorfie et après test ordonné après 2 cuves à Altdamm sur l'avenir du Musée allemand des blindés. Les principaux vecteurs de cette série ont été les véhicules de la campagne française en 1940, les véhicules belges et la force expéditionnaire British. Portail polonais « Découvreur », nous avons essayé de trouver des photos qui sont disponibles à partir de la récolte en Altdamm. Voici un lien vers une page contenant une rubrique et photos http://www.odkrywca.pl/pokaz_watek.php?id=710651#1505363
Nous avons partiellement quels véhicules français ont été signalés. En janvier 1945 l'armée russe a avancé à Altdamm et conformément à l'ordre de l'armée de Wisla qui défendirent Dąbia réservoirs et véhicules blindés qui ont été efficace (travail) a dû entrer dans la bataille et le reste de l'ordre de destruction. Qu'est-il arrivé à eux ne savait pas si combattu?, ou ont été détruits ? où?. L'histoire de ce silence. C'est pourquoi, en 2010, j'ai commencé ma propre recherche dans le nom de bois Altdamm - Polonaise "Dąbie". Où fixerait les véhicules en position fixe ou mobile. Dont l'effet a été de trouver un couple de chars des français et des britanniques, telles que la R35 Renault, Renault AMR 33, Les plaques de char Renault FT-17, Renault UE, Renault AMC-35 2 morceaux de chaque détruit ailleurs, Renault D1, Renault D2, Panhard 178, SOMUA (on ne sait pas si un réservoir char une auto), Vickers Carden-Loyd « Dutchmann » ou variété, char Cruiser MK III et 13. Et 2-3 véhicules en suspens.
À propos de find et composants identifiés de véhicules et d'exploration sont du côté polonais de la
http://www.odkrywca.pl/moj-pierwszy-czolg-lub-to-co-z-niego-pozostalo, 694157.html#694157
Ce thème est à jour et dure (est encore en vie).
Et la seconde sur où sont les parties aujourd'hui méconnus de chars et autres véhicules trouvés pour identification.
http://www.odkrywca.pl/renault-ft-17-i-renault-r-35-oraz-cos-jeszcze,710786.html#710786
, cette rubrique en tant que personne d'entre vous reconnaîtront qu'est ce que le véhicule s'il vous plaît. Nous voulons déterminer où et comment de nombreux véhicules, ils ont combattu leurs utilisations. Nous avons beaucoup d'obus tiré du type français de MAS et britannique donc nous savons que les véhicules se sont battus.
Cordialement et Désolé avec ma langue 
Landszaft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blockminckel
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Laval - Québec
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Lun 31 Aoû 2015 - 15:41

Article trouvé sur le site de La Presse ( Québec ) ce matin...

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201508/29/01-4896379-baie-des-chaleurs-bras-demandes-pour-deterrer-un-char-dassaut.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blockminckel
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Laval - Québec
Date d'inscription : 13/09/2006

MessageSujet: Re: Blindés archéologiques   Mer 23 Sep 2015 - 14:10

la suite....


http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/les-regions/201509/20/01-4902285-bren-gun-passera-lhiver-a-escuminac.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Blindés archéologiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des découvertes archéologiques "Improbables" pour l'époque?
» Espace d'aventures archéologiques
» Fouilles archéologiques
» Israël géographique: Découvertes archéologiques à Bet El
» Les sites archéologiques olmeque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Enigmes-
Sauter vers: