Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Et les pigeons voyageurs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
molvange
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 65
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Et les pigeons voyageurs ?   Sam 2 Avr 2011 - 11:18

Je viens de relire un document de la 7e DI (daté du 15/02/40) concernant les pigeons voyageurs que, a l'heure de l'internet mobile et de la communication instantanée a l'échelle du globe , je trouve assez savoureux ...

Est-ce qu'on sait quelle fut l'utilisation réelle des pigeons voyageurs
dans les communications de notre armée en 39-40 ? Y-at-il des exemples
pour lesquels ces chers pigeons ont eu un impact opérationnel notable ?

Michel



Est-ce qu'on sait quelle fut l'utilisation réelle des pigeons voyageurs dans les communications de notre armée en 39-40 ? Y-at-il des exemples pour lesquels ces chers pigeons ont eu un impact opérationnel notable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mablehome.com
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2012
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Detachements Colombophiles   Mer 6 Avr 2011 - 16:01

sauf mauvais pronostic de ma part la Colombophilie de 1939-1940 devrait faire l'objet de la seconde partie d'un article initié par le spécialiste-és-Transmissions de GBM
Aimé Salles dans le n° 93 (1ére partie 1870-1918) affaire à suivre...
http://blindes-materiel.histoireetcollections.com/images/articles/article_26115_1277716193.jpg

en 1939-1940 il n'y avait que de petits Détachements Colombophiles à l'échelon du Corps d'Armée, à l'échelon divisionnaire la dotation fut plus rare, primitivement pour les Divisions de Cavalerie, les DLM et les Divisions en Afrique du Nord
enfin on compte une dizaine d'autres Detachements Colombophiles répartis au sein d'autres formations (Groupes de Renforcement des Alpes et Groupes de Sections Télégraphiques, Corse)
l'Armée comptait en outre des Colombiers Fixes et des Centres d'Elevage Colombophiles



Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françois vauvillier
GBM
GBM


Nombre de messages : 2270
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Mer 6 Avr 2011 - 19:35

Bonsoir Lilian,

Exact, un second volet sur la colombophilie militaire est prévu dans GBM pour la période 1919-1940. Nous avons de jolies photos en réserve à cette fin.

En revanche, je ne peux pas vous dire quand cet article paraîtra. En effet, nous avons prévu d'attaquer prochainement, avec Aimé Salles, la très grosse question de la radio dans les engins blindés. Je pense donc que nous allons alterner les ondes et les plumes, pour varier les plaisirs.

Merci d'avoir cité GBM en référence.

Bien cordialement

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5534
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Mer 6 Avr 2011 - 19:52

Bonsoir,

Les renseignements fournis par Loïc ne concernent que les unités spécialisées, mais les détachements colombophiles sont destinés essentiellement à distribuer les pigeons aux unités plus petites et à recueillir les pigeons après leurs lâchers.

En fait on trouve des colombophiles jusqu'au niveau des petites unités...

Cdt,

DH


Dernière édition par dhouliez le Ven 20 Jan 2012 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Jeu 7 Avr 2011 - 20:30

Oui , ainsi que l’écrit Didier, les colombophiles étaient légion dans l'armée Française et présents a peu prés partout .
Peut être pourrions nous donner copie partielle de certains documents ici , Didier , concernant ce sujet ?
Je te laisse juge ...

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Aimé Salles
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Ven 20 Jan 2012 - 18:51

Bonjour à tous

Il va falloir me remettre à l'ouvrage pour rédiger la 2ème partie de mon article sur la colombophilie dans GBM sur la période 1919 1940. D'ici là tous les documents, témoignages, photos sont les bienvenus

Aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2012
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Ven 13 Juil 2012 - 5:14

Colombiers mobiles durant les Grandes Manoeuvres du Nord en 1931 sur gallica



http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b90478433.r=.langFR

qu'on se rassure il y'a aussi un central téléphonique :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b9047868x.r=.langFR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Dim 15 Juil 2012 - 13:56

Bonjour à tous !
Juste une petite parenthèse : j'ai été très surpris d'entendre hier, parmi les commentaires relatifs au défilé du 14 juillet, que le 8ème Régiment de Transmissions (Mont Valérien- Suresnes) a conservé une unité colombophile ... Sans doute par tradition ... ? Je referme la parenthèse ...
Bien cordialement !


Dernière édition par Claude Girod le Dim 15 Juil 2012 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Dim 15 Juil 2012 - 14:48

Au sujet des pigeons,
C'était le meilleur moyen de transmission en cas de rupture (brouillage) soit par fil, soit par TSF. Ils étaient utilisés par toutes les armées, y compris lors de SGM. Actuellement, ils restent un moyen de communication en cas de rupture des émissions radio dans le cadre de guerre électronique soit par explosion nucléaire soit par virus informatique. C'est le dernier recours d'où la conservation d'une unité colombophile de "tradition" par le 8ème RT qui pourrait, en cas de mobilisation, formé le noyau d'autres unités colombophiles issues de la la société civile. Un pigeon est capable d'emporter une clé USB (light).
Cordialement
SF
PS: A ma connaissance, il n'existe pas de masque NBC pour les pigeons Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2286
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Dim 15 Juil 2012 - 16:30

... Ce n'est donc pas que par tradition ... !
Merci pour ces précisions, Stéphane !
Cordialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4929
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Dim 15 Juil 2012 - 17:23

Bonjour,

En face, c'était pareil :



(photo datée du début 1940)

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Pierre Mercadal
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 70
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Dim 15 Juil 2012 - 18:27

Bonjour.

Dans son roman " Le roi des aulnes " Michel Tournier décrit son personnage principal, Abel Tiffauges, comme sapeur colombophile, pendant la drôle de guerre; je crois qu'il y a quelques lignes sur les sensations que procurent le contact du plumage des pigeons.

Je vous informe de l'existence, à Lille, d'un monument dédié aux pigeons-voyageurs; en Belgique où existent d'extraordinaires centres spécialisés d'élevage et d'entraînement, il y a un véritable engouement pour les compétitions de distance et certains champions s'échangent pour des sommes qui me semblent peu raisonnables ... mais La Bruyère écrivait la même chose à propos des oignons de tulipe!

Au revoir.

P.Mercadal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Dim 15 Juil 2012 - 21:29

Bonsoir Pierre, bonsoir à tous,
Merci dans votre dernier message d'avoir rappelé le "sacrifice" de tous les équidés et volatiles "morts pour la Patrie", à chacun de choisir la sienne. On parle souvent des morts humains mais moins des équidés et de race mulassière qui souffrirent d'un véritable calvaire au service des hommes pour une guerre qui n'était pas la leur. Il est donc bon qu'à Lille un monument rappelle le sacrifice des pigeons voyageurs. Voila pour la "mémoire".
Il est vrai que les pigeons voyageurs occupent aujourd'hui d'un véritable engouement dans la société civile et qu'un pigeon, vainqueur d'une course internationale aurait été acheté (du moins proposé) pour un montant de cent mille Euros ou $ je ne sais plus. Cet excès prouve que la Bruyère avait raison. Pour en revenir aux liaisons par d'autres moyens que les moyens du type Internet, toujours brouillables, sinon complètement HS. J'ai souvenir qu'en 1991 lors de la guerre du Golfe, la magnifique manoeuvre de la division Daguet, digne de la cavalerie d'Empire, le silence radio fut imposé et que les messages furent acheminés par estafettes, soit à moto, soit par véhicules comme le 4X4 P4. A ma connaissance, il n'y eut pas pendant le mouvement d'emploi de pigeons voyageurs dont la vitesse de vol est plus importante (en moyenne) à celle de véhicules légers terrestres. En un mot, le pigeon voyageur pourrait encore rendre des services dans le cadre d'un "black out" total des transmissions radio par lesquelles passe internet. Après tout, on fait de plus en plus appel aux chiens pour des missions spécifiques et ont même eu les honneurs du défilé du dernier 14 juillet.
Cordialement
SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Lun 16 Juil 2012 - 21:36

Stéphane Ferrard a écrit:
Au sujet des pigeons,
C'était le meilleur moyen de transmission en cas de rupture (brouillage) soit par fil, soit par TSF. Ils étaient utilisés par toutes les armées, y compris lors de SGM. Actuellement, ils restent un moyen de communication en cas de rupture des émissions radio dans le cadre de guerre électronique soit par explosion nucléaire soit par virus informatique. C'est le dernier recours d'où la conservation d'une unité colombophile de "tradition" par le 8ème RT qui pourrait, en cas de mobilisation, formé le noyau d'autres unités colombophiles issues de la la société civile. Un pigeon est capable d'emporter une clé USB (light).
Cordialement
SF
PS: A ma connaissance, il n'existe pas de masque NBC pour les pigeons Very Happy

Je reviens sur ta dernière information , Stéphane . En cas de problème de transmission lié a l'utilisation d'une arme atomique , c'est l'impulsion électromagnétique , dite EMP , qui va foutre a terre le matos électronique . Dans ce cas , a quoi sert d'avoir un pigeon capable de porter une clef USB , vu qu'on a plus le matériel pour la charger ... Il en sera réduit a porter des messages manuscrits , pour peu qu'il survive ( du fait des radiations ) . En cas de virus informatique , on est confrontés au même type de soucis , mais c'est la clef qui est le vecteur potentiel , comment être sur d’arrêter le virus sur un ordinateur coupé du réseau , et donc de ne pas le propager sur le réseau encore sain si on ne détecte rien .
Je crois que le plus simple dans les deux cas, est d'en rester au message manuscrit ( et codé ! ) ... et espérer que le pigeon ne traverse pas une zone létale pour lui . Enfin , j'imagine que nos experts en stratégie et armement ont pensé a cela avant moi .
Pour moi , le plus efficace serait un modèle réduit d’hélicoptère , façon libellule , utilisant le soleil pour agiter ou tourner des ailes , sans électronique de bord , et disposant d'un compas magnétique pour se diriger , et avec des informations analogiques , autant pour le déplacement (sur une direction dans tant de km ) que pour l'information a transmettre . Par contre, je ne sais ps dans quel mesure une explosion atomique change ( au moins provisoirement ) le magnétisme (géographique) local .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4955
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Lun 16 Juil 2012 - 22:17

Bonsoir

les pigeons voyageurs sont utilisés par certains hopitaux pour le transport d'échantillons de sang

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5534
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Lun 16 Juil 2012 - 22:19

Revenons un instant à la superbe photographie proposée par Loïc. Il s'agit d'une araba colombier ou d'une araba postale (la première contient des cases, la seconde des perchoirs).

L'araba colombier, voiture à un cheval, contient 40 à 60 pigeons. C'est normalement le point de retour des pigeons lâchés par les unités de l'avant.

Au premier plan se trouve un petit panier de transport ou de repos, d'une contenance de 12 à 16 pigeons.

Par ailleurs, les pigeons sont réputés peu sensibles aux gaz de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Lun 16 Juil 2012 - 23:09

dhouliez a écrit:

Par ailleurs, les pigeons sont réputés peu sensibles aux gaz de combat.
Tu es dans le domaine , Didier, j'aimerai que tu vérifies , car j'ai tout de même quelques doutes sur le fait que les gaz de combats ne touchent pas les volatiles , vu qu'ils étaient utilisés dans les mines comme test .
Par ailleurs, je ne vois pas pourquoi l'hyperite , par exemple , n'attaquerait pas les oiseaux .
Tu m'en diras certainement plus a l'avenir ,
Amitiés ,
Alain
Revenir en haut Aller en bas
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5534
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Lun 16 Juil 2012 - 23:32

Dans les mines, il est probable que les pigeons aient été utilisés pour détecter le grisou, qui est essentiellement composé de méthane.

Quant à la sensibilité aux gaz de combat, je me fie à l'instrucution technique sur la protection contre les gaz de combats.

"Les pigeons sont relativement peu sensibles à l'action des gaz. [Ils] peuvent traverser une athmosphère toxique, mais il convient qu'ils y restent le moins longtemps possible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Lun 16 Juil 2012 - 23:45

Mon cher ami , je sais que tu es spé Equins , mais tu as peu être une idée de l'impact sur les poumons d'un volatile , que peut avoir un gaz de combat .
Si les instructions spécifient que les volatiles sont moins sensibles, c'est, a mon humble avis , que les gazs lourds restent prochent du sol ...
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2012
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Lun 23 Déc 2013 - 4:44

Colombiers militaires en service dans les années 20





et pour mémoire celui-ci qui aurait bienvenu dans ce fil
http://atf40.forumculture.net/t6325-un-amoureux-des-pigeons-au-60eme-grdi?highlight=pigeons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 654
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Jeu 26 Déc 2013 - 17:13

Bonjour,

j'ai parcouru cet article avec beaucoup d’intérêt. 

Juste une précision, chaque corps d'armée était doté d'une unité colombophile dénommée "détachement colombophile" dont la numérotation était : 1"n° corps d'arméé"/83.

Par exemple, 116/83, détachement colombophile du 16° corps d'armée.

Cordialement et bonnes fêtes.

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 827
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Et les pigeons voyageurs ?   Sam 4 Jan 2014 - 10:44

Les gaz de combat ne diffusant,à dose mortelle,pour la majorité qu'à faible hauteur,les pigeons peuvent passer au dessus des nappes.On peut,grâce aux microfilms faire passer un volume d'informations relativement important. C'est ainsi que plus de 2000 ans après ses premiers emplois militaires ce volatile  pourrait toujours se montrer utile......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Et les pigeons voyageurs ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pigeon voyageurs
» Petite histoire...
» Retour des pigeons voyageurs?
» Halte au massacre des pigeons au Havre
» Action "pigeons" contre la ville de Rueil Malmaiso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Génie-
Sauter vers: