Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Désertions en 40 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tempête
Caporal ADL
Caporal ADL
avatar

Nombre de messages : 58
Localisation : A la montagne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Désertions en 40 ?   Ven 4 Mar 2011 - 14:31

Bonjour,
En discutant l'année dernière avec un ancien résistant FTP, celui-ci m'apprend qu'il a déserté son unité en mai 40 pour suivre à la lettre les directives de son parti ordonnant de ne pas combattre l'allié allemand.
Depuis ce témoignage j'ai essayé de chercher une comptabilité des désertions au sein de l'armée française en 39/40 mais n'ai rien trouvé d'intéressant. Existe-t'il une étude ou un ouvrage sur ce sujet ? La désertion a-t'elle été un phénomène ponctuel, d'initiatives personnelles ou y'a-t'il eu des mouvements d'ampleur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempetesurlesalpes.fr/
Yann Zanella
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 50
Localisation : Longwy
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Désertions en 40 ?   Ven 4 Mar 2011 - 20:57

Bonsoir,

je n'ai que des éléments tout à fait partiels en guise de réponse. Le relevé des pertes (morts, blessés, malades, disparus, présumés déserteurs) dans le Secteur Fortifié de Thionville avec les troupes qui y ont stationné au cours de la drôle de guerre (56e DI notamment) ne fait ressortir que 5 "présumés déserteurs" pour un effectif qui dépasse allègrement les 50.000 hommes. C'est donc un phénomène tout à fait marginal.

Par contre, aucun relevé de déserteurs après le 10 mai.

Cordialement
Yann

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crosnier
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1725
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Désertions en 40 ?   Ven 4 Mar 2011 - 22:36

Bonsoir

Je ne sais pas si un jour on aura une idée exacte des "désertions" après le 10 mai 1940.
On pouvait facilement passer pour déserteur à cette époque.

Par exemple un de mes oncles en permission alors à Marseille lors du déclenchement de l'offensive allemande du 10 mai a mis déjà 5 jours pour rejoindre son GRDI quelque part dans l'est. Arrivé sur place, point de GRDI, celui ci avait du se porter plus au nord ouest. Il a mis 20 jours à retrouver son unité après avoir été au passage kidnapé par un autre GRDI.
Les retrouvailles ont été pénibles avec son unité ou il a été soupçonné de désertion et a du subir un interrogatoire serré avant d'être absout.

Cordialement

Crosnier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude Girod
Général de Brigade
Général de Brigade
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 65
Localisation : Jura
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Désertions en 40 ?   Sam 5 Mar 2011 - 5:08

La situation décrite par M. Crosnier a dû effectivement se produire ...
Pour les désertions dues "aux directives du parti" (interdit en septembre 1939, de mémoire), je ne sais pas s'il existe des chiffres nationaux émanant de statistiques "officielles" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 814
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Désertions en 40 ?   Sam 5 Mar 2011 - 20:52

Bonsoir à tous,
Dans la batterie où servait mon père 2 déserteurs pendant la drôle de guerre ...Si je me souviens bien ils avaient 3 mois d'absence enregistrés dans l'unité: ils furent ramenés" triomphants" par la gendarmerie.Ils insultèrent tous les gradés sur leur passage et passèrent dans le bureau du capitaine .....l'attitude des deux énergumènes ne cessa d'être outrageante......La sentence fut d'un ridicule achevé ; Ils furent uniquement mutés des antichars à la DCA.... les gradés présents au verdict en sortirent écoeurés,si l'on avait voulu désavouer la mobilisation,l'état de guerre ,on ne s'y serait pas pris autrement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Désertions en 40 ?   Mar 15 Mar 2011 - 23:29

Bonsoir pour faire écho :
Fuite ou désertion? Une unité du 28 RICMS dans le Cher regagne sans ordres Perpignan le colonel fait traduire les cadres devant le tribunal militaire ..... mais devant la panique il ny eut pas de suites. En revanche en 1945 chaque officier devra répondre des condition sexactes de sa capture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Désertions en 40 ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Vie militaire-
Sauter vers: