Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Identification : 75 M et artillerie de montagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4882
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Identification : 75 M et artillerie de montagne   Lun 31 Jan 2011 - 23:57

Bonsoir

pour le 2° RAM il est en garnisons à Grenoble et Chambery en 1938.
Lors de la campagne 1939 - 1940 il est AD de la 28ème DIA (I et II groupe équipés de 75 de montagne, III groupe de 105 de montagne et 10 BDAC de 47).
Les I et II groupe participe à la bataille de l'Aisne ainsi que la BDAC.
le I groupe et la BDAC sont détruits le 5 et 6 juin, le II groupe capturé à Troyes le 16 juin.

Le III groupe devient XI groupe autonome le 26 avril 1940, il est détaché au Corps Expéditionnaire en Scandinavie. Resté en Ecosse du 28 avril au 21 mai. Il rejoint le front des Alpes à Briançon à partir du 04 juin.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Bernrd Dodne
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Identification : 75 M et artillerie de montagne   Mar 1 Fév 2011 - 4:14

Bonsoir

Illustration d'une illustration:
Les photos de traineaux présentées par AVZ94 ont été prises à Champrousse, donc les hommes appartiennent vraisemblablement au IIème Groupe en garnison à Grenoble.
A la déclaration de guerre, ce IIème Groupe ira prendre position près de Roselend, plus exactement près du Cormet de Roselend, dans le Beaufortin. A l'arrivée de l'hiver, dit l'Historique " Les cols sont fermés, les sentiers ne sont plus praticables par les mulets; les batteries vont émigrer vers les positions d'hivernage. Il y a tellement de neige à Mya que la sortie de la 4ème batterie doit se faire en traineaux."
L'historique en dit pas s'il agissait des traineaux expérimentés à Champrousse ou de traineaux de fortune réalisés sur place avec des tôles et des madriers.
Cet extrait a le mérite de montrer les difficultés rencontrées pour tenir les hauts en montagne. Par contre, les positions seront de nouveau occupées au printemps 40, par des pièces de 90 de Bange servies par des hommes du 9ème RA. Celles-ci manqueront d'allonge pour pouvoir intervenir contre les Italiens passant le col frontière de la Seigne - autre difficulté - et le travail sera fait par les 105 Mle 13 depuis la vallée de Chamonix.
L'idée de ces traineaux sera reprise plus tard, de façon plus globale, par la construction de larges skis en tôle, où la pièce complète était fixée, l'ensemble étant tracté par deux Weasel en tandem. A vrai dire, ce dispositif sera très peu utilisé, sauf pour les expositions destinées.... au recrutement.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernrd Dodne
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Identification : 75 M et artillerie de montagne   Mar 1 Fév 2011 - 5:07


Bonjour

Rectificatif: en ce qui concerne Roselend, il s'agit du 2ème Groupe du 2ème RAM, bien sûr.

Autre information pêchée dans le livre du CNL Jouffrault "Spahis au Feu", le 94 ème RAM avait monté en urgence une batterie de 65 avec des conscrits à l'instruction. Celle-ci a terminé son instruction en participant activement à la défense du Rhône aux alentours de Tournon, malgré de violents tirs de contre-batterie allemands qu'elle n'était pas en mesure de faire taire.
Autre détail relevé: quelques pièces de 75 du 311 RAP (Portée) participaient aussi à cette défense. A leur arrivée, instruction est donnée de "remettre les canons sur leurs roues", ce qui signifie sans doute qu'ils sont arrivés sur leur camion porteur.

bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuferey
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 334
Localisation : USA
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Identification : 75 M et artillerie de montagne   Mar 1 Fév 2011 - 23:45

ALVF a écrit:
Bonjour,
-concernant l'utilisation de l'A.L.V.F en montagne, le 340 B Mle 1912 était en position à Modane pour tirer sur Suse, ce sont des 194 mm sur affût tous-azimuts qui étaient en batterie près de Briançon, exactement au tunnel au nord de l'Argentière, afin de tirer sur le col du Mont-Genèvre.
Cordialement,
Guy François.

Voici deux photos récupérées sur ebay.de (vente expirée) et montrant des officiers allemands en train d’examiner un 340 mm Mle 1912 à glissement. Je n’arrivais pas à situer l’endroit. Mais on dirait bien une montagne en arrière-plan comme dans les environs de Modane. Qu'en pensez-vous?




Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernrd Dodne
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 421
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Identification : 75 M et artillerie de montagne   Mer 2 Fév 2011 - 4:11

Bonsoir Manuferey.

Belles photos.
Le cadre peut effectivement ressembler à celui de vallée de Modane. Je n'y suis pas allé depuis longtemps, trop longtemps pour être objectif. Même si ces photos ont aussi pu être prises dans les Vosges.
Ce qui me pose problème est la date à laquelle ces photos auraient pu être prises, s'il s'agit de Modane:
- Modane n'est qu'à 1050m d'altitude, et fin juin-début juillet (armistice), il n'y a plus beaucoup de neige. Si mes souvenirs sont exacts, la voie ferrée ne monte pas plus haut dans la vallée et part vers l'Italie via le tunnel de Fréjus. Et juin 40 a été très chaud.
- les Allemands sont-ils allés à Modane immédiatement après l'armistice, alors qu'il s'agissait d'une zone à démilitariser en bordure de la future zone d'occupation italienne? Si oui, étaient-ils en casquette ou en casque ?
(question subsidiaire: la pièce d'ALVF de Modane a-t-elle été livrée à l'Italie, si oui, est-elle passée par le Fréjus? )
- les hommes autour ou sur la pièce semblent être coiffés de casquette et non de bonnet de police. Logique en 1940 s'il s'agit de troupes de montagne, beaucoup plus tardif s'il s'agit d'artilleurs de la régulière.

On croit voir, sur la gauche de la photo 2, l'un des montants du portique visible sur la gauche de la photo 1. Le marche-pied latéral n'est pas le même sur les deux photos, mais il peut s'agir d'une pièce mobile. Et la perspective et les angles différents de prise de vue donnent l'impression que l'angle de raccordement de la partie centrale au support avant n'est pas le même d'une photo à l'autre. Dommage qu'on ne puisse pas lire les numéros.
De toute façon, belles photos.
Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Mercadal
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 70
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Identification : 75 M et artillerie de montagne   Mer 2 Fév 2011 - 8:22

Bonjour.
Après ses tirs, la pièce -par ailleurs à berceau -située à Modane a été redirigée sur Pont de Claix ( Isère, bourgade industrieuse pas très loin de Grenble si mes souvenirs sont bons ) d'où elle provenait.
Fin juillet 40, cette pièce se trouve à Livron ( noeud ferroviaire important -Vallée du Rhône-Alpes - situé dans la Drome )
Au revoir.
P.Mercadal


Dernière édition par Pierre Mercadal le Mer 2 Fév 2011 - 8:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALVF
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Identification : 75 M et artillerie de montagne   Mer 2 Fév 2011 - 8:28

Bonjour,

Les photographies postées par Emmanuel montrent un 340 B en service dans la Wehrmacht après 1941.
Le 340 B de Modane s'est non seulement replié après l'armistice à Pont-de-Claix mais la 1ère Section de la 7ème batterie du 372ème R.A.L.V.F qui l'armait a même démonté soigneusement sa plateforme.
Ce 340 B avait une position en gare de Modane, la fosse destinée à la plateforme était creusée et l'emplacement reconnu depuis très longtemps.Il avait été judicieusement placé pour être défilé au tir de l'artillerie italienne.D'ailleurs, en juin 1940, la contre-batterie italienne sera incapable de menacer cet emplacement, tous les tirs italiens seront uniformément courts ou longs mais, bien protégée par des masques naturels, la position du 340 B ne sera jamais menacée.
La position était juste à côté du bâtiment de la Douane italienne.Sur les photos de mon étude rappelée ci-dessus, on distingue d'ailleurs que la toiture du bâtiment de la Douane a souffert du souffle du tir du 340.
Les 340 B (celui de Modane et du Peillon-Sainte-Thècle) et toutes les pièces A.L.V.F en service à l'Armée des Alpes (en montagne et dans la vallée du Rhône) ont été concentrés à Livron puis ensuite livrés à l'Armée italienne en application des conditions de l'Armistice (voir la photo de cette concentration dans mon livre).
C'est ce qui autorise certainement les sites anglo-saxons (et même français!) à écrire lorsqu'une photographie de pièce de 194 mm en service italien apparaît "pièces de prise italienne", personne ne leur fera remarquer que les "succès" italiens sur le front des Alpes ont été des plus mineurs et qu'aucun matériel lourd français n'a été capturé au combat face aux italiens!
Cordialement,
Guy François.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manuferey
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 334
Localisation : USA
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Identification : 75 M et artillerie de montagne   Jeu 3 Fév 2011 - 0:14

Merci à tous pour vos informations.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Identification : 75 M et artillerie de montagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Identification uniforme second empire artillerie?
» Identification araignée
» [Euproctis similis] Identification de Chenille merci..
» [Onychogomphus forcipatus] libellule pour identification
» [Oxythyrea funesta]: recherche d'identification

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Armement :: Artillerie-
Sauter vers: