Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 parcours de mon grand-père 402e

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sabine
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: parcours de mon grand-père 402e   Mar 7 Déc 2010 - 18:09

Bonjour à tous,

J'ai retracé il y a quelques années le parcours de mon grand-père durant la seconde guerre grâce aux photos qu'il conservait soigneusement de son vivant. Il ne nous a jamais vraiment parlé de cette période et je voulais comprendre comment ce lorrain s'était retrouvé dans le sud de la France pour y épouser ma grand-mère...
J'avais laissé tomber ces recherches puis comme son arrière-petit fils commence à s'interesser à la seconde guerre mondiale, je me dis que ça serait bien d'avoir plus d'informations sur son arrière grand-père, la petite histoire peut parfois permettre de comprendre la grande...
La lecture de quelques sujets sur ce forum m'a aidé à comprendre quelques détails mais il y a des éclaircissements que je souhaiterais avoir...

Mon grand-père est né dans un petit village de Moselle très proche de la frontière allemande.

Je vous livre les informations en ma possession :

- en novembre 1939, photo de groupe, les uniformes portent le n° 402 et la mention "les dégourdis de la 11e" : dois-je comprendre "11e division" ou "11e batterie" ?? (je ne suis pas très calée en organisation militaire).
- décembre 1939 : photo à Morencez.
- avril 1940 : Toulouse.
- mai 1940 : Voves.
- 1940 : La Courtine. La légende de la photo indique "l'heureux groupe des réchappés", je suppose qu'il est fait référence aux batailles qui ont eu lieu à Voves en juin 1940.

- mars 1941 : Palavas les Flots - numéro sur l'uniforme illisible + photo d'un canon portant de nom de "sirius". Mon grand-père est resté dans l'armée (son frère a été enrolé de force dans l'armée allemande comme "malgré nous", son village a été vidé de tous les habitants, peut-être a-t-il pensé que c'était la seule solution qui lui restait...)
- avril 1941 : Le Vernet (Allier) - numéro sur l'uniforme 404 + photos de canons (il y a en un où il est marqué "gisement" et un logo : un "S" barré de deux barres dans un rond...)
- 16 juin 1941 : départ de Clermond-Ferrand en train sous le regard du général Hutziger, direction Salonique pour un embarquement en direction de la Syrie.
- mars 1942 : Le Vernet (Allier).

Ensuite, il y a des allers-retours entre l'Allier et Toulouse mais plus rien en 1943, 1944.
D'autres photos de canons (75 DCA en batterie, 75 CA modèle (?) 1932).
Puis une photo des "quartiers de bauge - Issoire" : qu'est-ce que c'est ?

Auriez-vous des informations sur les positions sur lesquelles il a pu se trouver au début de la guerre ?
Comment s'est constituée l'armée après 1940 ?

Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire mon message et des éclaircissements que vous pourrez m'apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Mar 7 Déc 2010 - 18:30

"Les dégourdis de la 11ième" c'était une expression très utilisée . Je crois que c'est une référence à un film avec Fernandel et sorti en 1937
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent lahousse
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Mar 7 Déc 2010 - 19:28

Bonjour,

a la lecture de vos informations voici quelques informations :

Le régiment : 402e RADCA (Régiment Artillerie Défense Contre Avions - casernement : Metz)
Les régiments d'artilleries DCA n'ont pas de structures générique, leur composition est plutôt pléthorique.
Ce régiment était composé de 32 groupes et de 8 batteries en 1940.
Ces composants (groupes, batteries) sont généralement répartis sur différents sites, le régiment ayant surtout une mission de gestion et de logistiques pour la DAT. Quelques groupes sont néanmoins rattachés aux armées.


Le III/402e est rattaché à la 25e DIM (7eme armée)
La 7e Batterie (logiquement du III/402e) est a Calais le 24 mai (4 "autocanons de 75mm Mle1913/34")
deux autres pièces se battent au pont de Saint-Folquin entre Gravelines et Holque (peut-être la 7e batterie, une autre de son groupe ou du V/402e)
Le V/402 (5ème groupe du 402) est composé des 13e, 14e et 15e Batterie (autocanons AA de 75 mm). Ce groupe attaché au début de la campagne à la 3ème DLM (1er armée) et disparait à Dunkerque.

le 402 fini la campagne dans les départements de Corrèze, Tarn et Garonne, Hérault ( zone de replis défini le 8 aout).
La Courtine dans le massif central se situe au nord de ces zones de replis.

Le 404e RADCA est dissous après la défaite avant d'être recréé en août 1940 suite à l'autorisation donnée par la Commission allemande d’armistice pour la DAT (défense Aérienne du Territoire).

Un quartier est une caserne ( les puristes m'excuseront). Ce doit donc être une photo du "quartiers de bauge" à Issoire. Une garnison pouvant disposer de plusieurs quartiers.


Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/402e_r%C3%A9giment_d%27artillerie
historique du V/402 RADCA
historique 404e RADCA
bataille de calais
zone_repli
http://france1940.free.fr/oob/7armee.html
http://france1940.free.fr/oob/1armee.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4752
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Mar 7 Déc 2010 - 19:50

Bonjour,

A mon sens, mais peut être ai-je mal compris, il devait faire partie de la 11/402e batterie de DCA, soit le 4e groupe de ce régiment. Il devait donc servir des pièces de 75 auto-canons, c'est à dire des canons installés sur des camions.

Cette batterie, mise sur pied à Metz le 2 septembre 1939 est affectée à la 3e Armée, c'est à dire la région de Metz.

Les photos prises à Morencez et à Voves (deux villes situées à proximité l'une de l'autre) ne sont pas forcément contradictoires puisqu'on trouve en 1939 à Voves un centre d'instruction de DCA. Sa présence à Toulouse en avril 1940 reste plus mystérieuse...

La suite dépasse le cadre de notre forum, mais nous pouvons apporter néanmoins quelques éléments. A l'armistice de juin 1940, l'immense majorité de l'ATF est démobilisée en respect des conventions d'armistice ne laissant à la France qu'une force de 100.000 hommes. Votre grand-père fut l'un de ceux-là.

Ensuite, son départ en Syrie en juin 1941 correspond au début de la campagne, effectuée par les troupes anglaises et gaullistes contre les troupes de Vichy au Liban et en Syrie. Vichy y a donc certainement envoyé des renforts. Les opérations d'invasion y commencent début juin 1941, entre le 8 et le 9. L'affaire va durer 35 jours et une convention d'armistice sera signée le 14 juillet 1941 à Saint Jean d'Acre. Elle permettra aux troupes françaises fidèles à Pétain de regagner la métropole sans être inquiétées. Notons d'ailleurs que la majorité des forces locale regagnera la France.

Ensuite, il existe bien au Vernet en 1942 une batterie du 404e RADCA, la 255e (88e groupe).

Voila quelques infos qui je l'espère vous éclaireront un peu.

Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4752
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Mar 7 Déc 2010 - 19:55

J'ajouterai que votre hypothèse d'un canon de 75 modèle 32 est probable car les 75 autocanons brilleront par leur inéficacité pendante la campagne de France de 1940. L'armée de Vichy donnera donc des pièces plus modernes à ses troupes. Seule la visualisation de la photo dont vous parlez pourrait le certifier.

Cordialement
Eric Denis

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Mar 7 Déc 2010 - 20:33

Ces auto-canons dataient de 1914 quand les avions avaient des vitesses de pointe de 200 km/h ,c'étaient des tubes courts,vitesse initiale trop faible pour un anti aérien valable en 1940,le châssis était un véhicule De Dion-Bouton ça devait bien rouler à 20 à l'heure.....Les avions avaient évolué trop vite,les modifications de 1934 n'étaient plus à la hauteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sabine
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Jeu 9 Déc 2010 - 18:56

Bonsoir à vous

tout d'abord, merci pour vos réponses !

Vous me donnez des éléments que je vais étudier...

Voici quelques photos

[img][/img]

[img][/img]

et il y a aussi ce "truc" :

[img][/img]

[img][/img]

je ne vois absolument pas ce que cela peut-être...

avez-vous une idée ?

je vous remercie...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 771
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Jeu 9 Déc 2010 - 19:40

Ce matériel ci est en revanche tout à fait moderne pour l'époque et parfaitement adapté.Rien à voir avec les antiques auto-canons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALVF
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 384
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Jeu 9 Déc 2010 - 20:59

Bonsoir,

Ce que vous appelez un "truc" est en fait un "Poste optique modèle 1934".
Ce matériel est en dotation dans les batteries équipées de 75 mm CA Mle 1930, 75 mm CA Mle 1932 et 75 mm CA Mle 1933.
Le poste optique a pour but:
-d'explorer la région du ciel en vue de découvrir et de signaler le plus loin possible les avions.
-de faciliter l'identification d'un avion aperçu.
-de donner au P.C les éléments nécessaires au pointage initial (par téléaffichage ou à la voix).
-de permettre le tracé de route à échelle constante et la détermination des éléments du mouvement en vue du renseignement et du tir.
Cordialement,
Guy François.


Dernière édition par ALVF le Jeu 9 Déc 2010 - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4752
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Sam 11 Déc 2010 - 15:59

Bonjour,

Un matériel que je n'avais encore jamais vu en photo! Quant au canon, auriez vous une date sur les photos, car selon mes sources l'unité de votre grand-père (11/402e) était bien équipée d'auto-canons en 1940. Ou alors il faisait partie d'une autre batterie. Ou encore elles ont été prises au centre d'entrainement de DCA à Voves.

Cordialement
Eric Denis

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
vincent lahousse
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Dim 12 Déc 2010 - 21:19

Je pense que la photo correspond à cette période :

sabine a écrit:
Ensuite, il y a des allers-retours entre l'Allier et Toulouse mais plus rien en 1943, 1944.
D'autres photos de canons (75 DCA en batterie, 75 CA modèle (?) 1932).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
austerlou
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Mer 9 Mar 2011 - 15:26

Bonjour,

La 11ème batterie du 402ème RA appartenait avec la 10 et 12ème au 4ème groupe. Ce groupe appartient en 1939 à la IIIème armée. Il prend position aux environs de THIONVILLE le 15 septembre 1939 et sera capturé le 24 juin 1940 à TOUL.

Suite à l'armistice aucune formation ne portera le numéro 402. Seule une batterie portera la dénominatio, I/402, elle fait partie de 7 batteries ferroviaires (1 marquée 402 et 6 401) créées en juillet 1943 équipées de canons de 25 mm. Son PC est à RENNES et elle sera dissoute en décembre 1943 par les allemands.

J'ai possibilité de creuser l'affaire et me tiens à votre disposition.

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
austerlou
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 09/03/2011

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Mer 9 Mar 2011 - 15:35

Re Bonjour à tous

Pour les personnes intéréssées j'ai une base de donnée avec photos de DCA de cette époque.
Détecteur sonore type 34 marque BBT
75 sur remorque modèle 30 etc etc

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KLOAR
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: parcours de mon grand-père 402e   Lun 11 Avr 2011 - 14:04

Bonjour Austerlou, Je suis intéressé par cette base de données ainsi que par les photos, mon père ayant été affecté en 1939-1940 aux 406è et 402è RADCA et je n'ai ni photos ni documents. Merci d'avance. Kloar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
parcours de mon grand-père 402e
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une pensée pour mon grand-père...
» Rêve de mon grand père
» Hitler ? Qui était son grand-père ?
» Histoire de mon grand père
» lettre d'un grand père indigné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Artillerie :: DCA-
Sauter vers: