Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mourague
Invité



MessageSujet: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Jeu 2 Déc 2010 - 0:13

Bonjour les éditions l'Harmattan vont publier dans les jours qui viennent mon livre intitulé :

Soldats de la République Les tirailleurs sénégalais dans la tourmente France mais juin 1940

Je vous remercie de bien vouloir relayer l'info sur le forum que j'ai découvert un peu tard

Cordialement

Jean François Mouragues
Revenir en haut Aller en bas
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Soldats de la République    Jeu 2 Déc 2010 - 23:40

Je cous confirme que enfin ça y est le livre traitant des combats de la Somme et de l'Oise livrés par les soldats Marsouins et Tirailleurs de la 4 DIC est enfin sorti il s'appuie sur une iconographie originales plus de quinze témoins survivants des combats et du temps, de fonds privés ou publics. Disponible chez l'éditeur l'Harmattan Paris ou en librairies ....
Merci de vos remarques

Cordialement

jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Jeu 2 Déc 2010 - 23:45

ci joint le lien pour une petite idée

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=32723
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Ven 3 Déc 2010 - 0:08

Voici la couverture plus lisible :


Par ailleurs, je déplace le fil

Alain

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Ven 3 Déc 2010 - 0:21

Ce sujet m’intéressant au plus haut point , puis je savoir ou m'en fournir un , jean françois ?

Alain
Revenir en haut Aller en bas
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Ven 3 Déc 2010 - 23:33

Bonjour
je n'ai pas encore le produit fini l'éditeur m en envoie un dans la semaine, mais le livre est disponible actuellement chez l'éditeur et maximum sous 15 jours dans toutes le librairies... L'Harmattan a une diffusion nationale et internationale en Afrique de l'Ouest et Centrale ainsi qu'au Canada Italie et Hongrie
Donc a commander à ton libraire ou FNAC ou Net
Histoire des tirailleurs du 24 RTS engagés en Alsace, sur la Somme et surtout dan l'Oise, combats massacres captivité après avoir gardé les camps de réfugiés Espagnols entre 1938 et début 40...
bonne soirée bonne lecture serai heureux de vos remarques
Cordialement

Jean François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Lun 6 Déc 2010 - 23:34

bonjour Alain,
J'ai reçu samedi mon livre par la poste, il y aura quelques matières à débats car mes sources diverges quant au nombre de véhicule et canons sur le régiment dont je me suis appuyé pour mon étude. Donc serai prêt à répondre à toutes les questions et ouvrir ma documentation par la même occasion.
@ vous lire
Jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Mode opératoire pour les libraires   Mer 8 Déc 2010 - 22:35

Livre disponible pour les parisiens chez les éditions l'Hamattan 5/7 rue de l'école polytechnique 75005 Paris métro Monge ou chez votre libraire qu'il faxe une commande à l'éditeur Merci de relayer l'Info si vous avez des entrées au conseil général de l'Oise de la Somme de Lyon de Chartres, d''Orléans de Paris ou autres je prend pour la communications!!!!!

ps dites moi le nombre que vous avez acheté cela me donnera une idée

cordialement

jef

http://soldatsdelarepublique.blogs.lindependant.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Mer 15 Déc 2010 - 15:48

Bonjour,

Après avoir cherché sans succès l'ouvrage à la FNAC, je me me suis heurté tout à l'heure à porte close à l'adresse indiquée dans le précédent billet (fermé entre 12h30 et 13h30), qui n'est d'ailleurs pas un magasin de vente à ce que j'ai pu en deviner derrière les vitres (?).

Je me suis donc rendu au 24 Rue des Ecoles à la "Boutique de l'Histoire" des éditions l'Harmattan. J'ai pris une carte du magasin pour les parisiens qui voudraient s'y rendre (voir ci-dessous ladite carte sur un extrait de la quatrième de couverture de l'ouvrage de Jean-François Mouragues).

La lecture de l'ouvrage ne devrait pas être très longue et je vous dirai, le cas échéant, mon impression à l'issue.

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: précisions suplémentaire   Mer 15 Déc 2010 - 19:24

Merci Thierry pour les précisions
au 5/7 il y a une librairie mais oui fermée pour la pause déjeuner pour ceux qui seraien adhérents France Loisirs vous pouvez le comander chez eux pas de frais de port j'ai demandé hier car tjs indisponible à la FNAC non référencé....ils ne vont pas chercher plus loin que leur base.....
Merci
jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Bonnes Fêtes   Ven 24 Déc 2010 - 0:12

Je vous souhaite à tous de passer de très agréables fêtes de Noël et de terminer cette année dans la joie et de débuter la nouvelle dans l'espérance la paix et le bonheur.
Joyeux Noël à tous pensées du Sud où pour l'heure je ne vois la neige que sur les sommets de mes montagnes!!!

Cordialement
Jef

Pour ceux qui auraient lu mon livre je serai heureux de vos commentaires study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Ven 24 Déc 2010 - 7:54

Bonjour,

La lecture est en cours...

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Mer 29 Déc 2010 - 6:12

Bonjour à tous, Very Happy

Bonjour Monsieur Mouragues,

Je viens de terminer la lecture de "Soldats de la République, Les Tirailleurs sénégalais dans la tourmente, France mai-juin 1940".

Ma première impression est que ce livre a été fait par un passionné qui a réuni en un peu plus de 200 pages tout ce qu'il avait récolté sur un sujet qui lui est à l'évidence très cher.

J'ai été un peu surpris par le contenu, pratiquement entièrement dédié au "24e de Perpignan", alors que le titre choisi n'en fait même pas mention (choix imposé par l'éditeur ?).

Je n'ai rien à dire sur la partie historique pure, n'ayant pas une connaissance suffisante des sources et du sujet. Par contre, les 50 premières pages sont plutôt techniques et je crois qu'elles auraient gagné à être relues par un ou plusieurs relecteurs afin d'en améliorer la forme (liste des principales abréviations utilisées, découpage en paragraphes, coquilles, orthographe, symboles, etc.).

Sur le fond, bien que non spécialiste des régiments d'infanterie, il me semble que la composition du 24e RTS a été traitée un peu "en vrac" car la structure des bataillons n'y apparaît pas clairement et l'on plonge immédiatement dans des détails propres aux unités élémentaires de commandement, de soutien ou d'appui. En outre, la description de la chaîne logistique me semble incorrecte (mais je peux me tromper Embarassed ) avec un mélange des TC1, TC2 et TR... et des niveaux auxquels on trouve ces éléments.

Au bilan, mis à part ces quelques détails, tous les passionnés des Tirailleurs Sénégalais trouveront dans ce sympathique ouvrage une mine de renseignements qui fera sans doute leur bonheur.

Quant aux "Sang i Or" catalans, ils seront heureux de constater que l'on s'intéresse à "leur" régiment de tradition et à ses différents avatars ( 24e RTS, 24e RIC, etc...).

Cordialement,

Thierry Moné


PS : le GRDI n'est pas un "Groupement de Reco" mais un "Groupe de Reco".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Bonsoir Therry   Dim 2 Jan 2011 - 22:18

Merci de tes commentaire ...hé oui je n'ai découvert certaines des information sur la structure précise qu'une fois la travail bouclé. Sur l'organisation j'ai du tailler cela se voit à la lecture ne voulant pas me répéter entre la page 20 et 39 il m'a fallu faire des choix encore qu'après relecture il me semble évident que ta suggestion est celle qu'il aurait fallu retenir. mais vu la déficience des archives des témoignages de témoins encore en vie je ne pouvais faire mieux.
pour ce qui est du titre, à l'origine il comportait : l'exemple du 24 RTS. Je pense que c'est celui qui a le plus "morflé dans la bataille" entre mai et juin viennent ensuite curieusement les 25 et 26e RTS. Ce titre étant trop long il a été décidé de le modifier .
Pour ce qui est des sources : témoignages oraux ils ont tous été recoupés deux fois au moins avec des rapports ou pièces d'archives de fonds privés tout comme les courriers des familles d'ailleurs. Pour le reste le SHD et le CHETOM de Fréjus qui disposent quelquefois d'archives complémentaire sont venus à mon secours.

Je te remercie de ces remarque et profite de ce mail pour te présenter tous mes meilleurs voeux.

Que ce livre serve à alimenter le débat et surtout qu'il serve à la réintégration de ces hommes dans notre Histoire but initial de ce dernier.

Cordialement

Jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Ven 7 Jan 2011 - 22:06

Bonsoir, Very Happy

L'ouvrage dont il est question sur ce fil répertorie les massacres de prisonniers noirs perpétrés par les Allemands et analyse les raisons profondes de cet inexcusable comportement. Sans vouloir le moins du monde tenter d'excuser le comportement des troupes allemandes en question, je voudrais cependant montrer ici une pièce "à décharge". Cette carte postale ancienne se voulait humoristique... On pourrait aujourd'hui légitimement penser qu'elle n'a fait qu'agraver la situation en contribuant à forger "une image" particulière du tirailleur sénégalais, reprise à l'envi de part et d'autre d'un fleuve frontière bien connu ("... und ruhig fliesst der Rhein !").

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]


Dernière édition par Thierry Moné le Sam 8 Jan 2011 - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Deneu
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5050
Age : 63
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Ven 7 Jan 2011 - 22:38

C'est effectivement édifiant !

Merci pour cet original document.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: La Nonte Noire   Ven 7 Jan 2011 - 23:07

Oui depuis 1970 date de l emploi des tirailleurs algériens soldats inflexible chargeant souvent à la baïonnette dans des rangs des régiments Allemands et Prussien le contentieux n'a cessé de croitre. En 1914 il n'y avait pas de troupes noires mais de s troupes nord-africaines en France, elles sont arrivées un peu plus tard cependant la propagande s'en est emparé à quel dessin?? Nous n'étions pas loin des conquêtes coloniales et les tirailleurs moins policés ont peut être pu se laisser aller en quelques occasions





mais cela ne justifie pas les massacres subis par les troupes de 12 16 24 25 26 RTS 44 et 53 RICMS et autres isolés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Ven 7 Jan 2011 - 23:13

photo 1 la "décadence française"
photo 2 la Honte Noire la Haine dans toute sa splendeur noter le visage du tirailleur à l'allurfe bestiale et sur le revers de la pièce de 1 franc made in germay la femme allemande violentée enchainée sur un phallus sur lequel trône un casque adrian ainsi que le symbole des francs maçons
les troupes africaines seront rapatriées en 1922 1923 la campagne haineuse durera au delà de 1935

bonne lecture
Jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Sam 8 Jan 2011 - 9:02

Bonjour, Very Happy

Je pense que la référence était 1870 et non pas 1970... mais je suis par contre surpris de lire qu'il n'y avait pas de troupes noires en France en 1914. Je croyais que le "Force Noire" de Mangin (écrit en 1910) avait été mise en oeuvre dès 1914 sous la forme de plusieurs bataillons.

On notera la logique allemande en constatant que le monument élevé à Mangin et à sa Force Noire, sera détruit dès 1940 par les Allemands vainqueurs.

Faut-il comprendre que les tirailleurs dont parle ci-après un historien américain, étaient en fait des tirailleurs Nord-Africains et non pas des tirailleurs "Africains" ?

"The Tirailleurs on the Western Front.
In 1914, there were 14,000 Tirailleurs Senegalais in French West Africa. An additional 15,000 were stationed outside the region, mainly in Morocco. Six battalions were immediately shipped to France upon mobilization. The Tirailleurs were engaged on the front lines from the beginning. In the opening weeks of the war, four Tirailleur battalions suffered heavy casualties on the Yser River at Dixmude, but held their part of the line while three out of four were wounded or killedBy October 1915, 30,000 new conscripts and volunteers were recruited for the Western Front. A decree of 9 October 1915 ordered the mobilization of Africans over 18 years of age and authorized a 200-franc bonus for volunteers. An additional 51,000 Africans were recruited under this decree in 1916. In 1917, seventeen Tirailleur battalions were engaged on the Somme. By then 120,000 Africans were serving in French forces. In 1918, Tirailleur battalions served with the U.S. First Army at St. Mihiel and in the Meuse-Argonne campaign."

Leonard Shurtleff is a member of The Great War Society and President of the Western Front Association. Until he retired from the US. Foreign Service in 1995, he specialized in African affairs. This is a slightly expanded version of an article which appeared in the Winter, 1995 issue of RELEVANCE: The Quarterly Journal of the Great War Society.

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Dim 9 Jan 2011 - 2:47

et pan sur le bec ne jamais écrire jamais ou être précis dans la formulation
Bravo thierry tu as encore raison

lors de ma mobilisation 3 bataillons sont envoyés in extremis sur l'Yser où ils sont quasiment anéantis 1er 2e et 4e BTS 6 autres suivront mais ils subiront de telles pertes et devant leur inaptitude à affronter l'hiver et les conditions particulières des combats il sera décidé de les retirer le clan "anti-colonial" du moins contre Mangin gagne le premier round. 1915 les bataillons sénégalais partent sur les Dardannelles où là encore c'est l'écatombe il faudra attendre 1916 pour voir le retour des bataillons sénégalais en métropole à Verdun où incorporés dans des régiments blancs ils feront merveille puis lors de l'offensive Nivelle rares unités à avoir atteint et dépassé leurs objectifs avec le 8 RI.
donc en 1914 9 bataillons sur 4 moins en 1915 rien en 1916 Mangin remporte son pari la Force Noire est enfin un outil au service de la France relire son livre qui est magnifique.

bon dimanche

jef
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Ven 29 Juil 2011 - 15:13

"Soldats de la République" Un livre sur les combattants africains massacrés par les troupes régulières allemandes en juin 1940

« Soldats de la République, Les tirailleurs sénégalais dans la tourmente
» est le premier livre écrit par l’auteur qui est juriste de formation.
C’est un travail de mémoire, un hommage au courage et au dévouement de
ces hommes, ces « indigènes » africains ou autres qui sont morts pour la
République lors de la seconde guerre mondiale, notamment lorsque la
France est confrontée à la « blitzkrieg » allemande, en mai-juin 1940.
Heures sombres de l’ histoire de la France. Heures de la débâcle, de «
l’étrange défaite ». Ces hommes ont combattu souvent avec acharnement,
ils ont souffert, ils sont morts pour certains pour le sol de « la mère
patrie » et tous ont été oubliés. Oubliés, jusqu’à ces dernières années
peut–être, car on se souvient du battage médiatique et de l’émoi qu’a
suscité le film « Indigènes » et ce livre peut s’inscrire dans sa
lignée. L’auteur nous renseigne au fil des pages sur les difficultés
auxquelles il s’est heurté : sources éparses, inexistantes , disparues…
Il a collecté de nombreux témoignages dont il nous livre des extraits
abondants, les sources privées ont aussi contribué à fournir des
photographies, des cartes postales (une bonne vingtaine sont
rassemblées, au milieu du livre, p 93 à 109 ; bon nombre proviennent de
la collection personnelle de l’auteur, qui est d’ailleurs collectionneur
d’archives et de documents militaires ayant trait à l’épopée coloniale
de la France). Cette quête, ces rencontres lui ont permis de retracer
l’histoire plutôt précise des Régiments de Tirailleurs Sénégalais, du
24e RTS notamment, basé à Perpignan depuis l’entre-deux-guerres jusqu’à
la fin du second conflit. Grâce à ce livre, nous pouvons, au fil de
trois parties chronologiques, la partager parfois presque au jour le
jour !



1. La Force noire est une nécessité pour la France ! ( pages 17 à 69)

Au sortir de la première guerre mondiale, la France est saignée
démographiquement et il faut réduire au minimum le nombre d’hommes
métropolitains sous les drapeaux afin qu’ils participent à la
reconstruction du pays, mais occuper militairement certains territoires
notamment en Allemagne. Donc le recours aux population coloniales
s’avère plus que jamais nécessaire d’autant plus que le contexte
international ne tarde pas à se faire menaçant. Cette idée , somme toute
originale parmi les puissances coloniales, n’est pas nouvelle. En
effet, malgré les controverses elle s’était imposée avant 1914 (1910 :
parution de « La Force noire » du général Mangin). La population «
indigène » a déjà participé au premier conflit (160 000 mobilisés) et
payé l’impôt du sang : 30 000 morts. Le recrutement des soldats engagés
et du contingent, leur encadrement, la refonte du régiment, leurs
conditions de vie à la caserne de Perpignan notamment, leur entraînement
(dans les Pyrénées), les diverses missions qui leurs sont confiées (
ils ont participé à la surveillance des frontières et à l’endiguement
des flux de réfugiés espagnols qui fuyaient la guerre civile et le
franquisme. Aucun aspect de la vie des Tirailleurs n’échappe à l’auteur.
On perçoit à la lecture de ces pages l’ambiguïté des sentiments des
politiques vis à vis de ces hommes « différents » et combien il peut
être difficile de poser la limite entre respect de la différence et
discrimination, racisme : ainsi pour l’existence d’un menu spécial à la
cantine (respectueux du régime alimentaire traditionnel mais aussi
(surtout ?) plus économique) ou encore le répartition des hommes selon
leur appartenance ethnique afin d’éviter les tensions ; cependant des
faits sont explicitement discriminatoires comme l’inégalité de la solde
ou de la durée du service militaire dû.



2. « De la campagne du nord » à la campagne de France » » (pages 69 à
135
) A la fin des années trente, quelques 160 000 tirailleurs sont
mobilisés. Ils vont participer aux campagnes qui ont pour théâtre
d’opération la France notamment dans sa partie septentrionale, en
Picardie plus précisément. Les mouvement de leurs troupes, les faits
d’armes et batailles que ces hommes ont livrés, les armes dont ils
disposent sont racontés par Monsieur Mouragues avec force témoignages.
Il ne manque pas de souligner la bravoure des tirailleurs, leur sens du
devoir et du sacrifice pour la France. Le lecteur amateur d’histoire
militaire est rassasié.



3. « Des massacres à la captivité » (pages 135 à 189) Lors des combats ,
lors de leur « capture » par l’ennemi, les tirailleurs sénégalais parce
qu’ils sont « différents », « autres » « inférieurs » sont victimes de
discrimination, victime du racisme, torturés, massacrés. Victimes de
l’idéologie nazie, du ressentiment provoqué par la « honte noire »
expression d’ailleurs qui traduit déjà du racisme. Dans cette troisième
partie, de nombreux témoins évoquent les mauvais traitements, les
exécutions sommaires, les tortures auxquels nazis et soldats allemands
se sont livrés sur eux. Humiliés, ils l’ont été jusqu’à dans la mort :
en atteste, entre autre, le telex reçu par le maire de Fouilloy dans la
Somme lui interdisant d’enterrer les morts africains… Leur calvaire
s’est poursuivi lors de leur captivité dans les « frontstalag » qui sont
encore disséminés, malgré leur regroupement, en 1942, sur le territoire
français : Saint-Quentin, Bordeaux…. En France, car il faut éviter aux
territoires allemands une éventuelle contamination par les maladies
tropicales et préserver la pureté de la race allemande d’un éventuel
métissage ! Leur encadrement est confié aux autorités françaises.
Sous-alimentés, entassés dans des baraquements, ils travaillent
notamment dans l’agriculture, ils souffrent aussi d’un sentiment
d’abandon et d’une incompréhension vis à vis de l’attitude la France
(inégalité de traitement par rapport aux autres prisonniers de guerre,
non versement des pensions dues aux familles, confiscation des somme
payées au titre d’indemnité aux Tirailleurs Sénégalais malades qui ne
pouvaient travailler …) et des mouvements d’humeur, des révoltes
existent. A la fin des hostilités, ces Tirailleurs (quelque trois mille
hommes) sont incorporés au 18e régiment de Tirailleurs Sénégalais qui
encadre les prisonniers de guerre allemands. Les régiments de
tirailleurs non prisonniers et stationnés en France ont été eux, dès
1940, dans des conditions plutôt dramatiques voire burlesques dissous et
rapatriés en A.O.F.

Il est difficile, l’auteur en convient et le souligne, faute de sources
et de recensements rigoureux existants et possibles, de connaître le
nombre de Tirailleurs victimes de ces événements. Des chiffres sont
avancés… 30 000 morts aux combats sur 129 000 au total, environ, peut
être. Qui s’en souvient ? L’hommage qui leur est rendu est plutôt
discret et ponctuel : une rue, une place dans les communes où ils se
sont vaillamment illustrés en 1940, une plaque à Perpignan.

S’ensuivent un « in mémoriam » a ces hommes, des remerciements aux
personnes ayant témoigné et contribué à la réalisation du livre,
personnes aujourd'hui disparues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Jeu 10 Mai 2012 - 20:56









Vient de Paraître ouvrage de 150 pages 110 photos sur papier placé format italien
vous sera envoyé franco de port par l'auteur dédicacé



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Jeu 10 Mai 2012 - 20:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre   Jeu 10 Mai 2012 - 21:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Tirailleurs Senegalais mais juin 1940 sortie d'un livre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Totenkopf vers Lyon en juin 1940
» Les avions italiens sur la Loire en Juin 1940 ?
» Domptail, 20 Juin 1940
» Le samedi 15 juin 1940.
» Forces françaises Outremer en 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: 1940 - Medias :: Livres et ouvrages de référence-
Sauter vers: