Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Célébrités dans l'ATF40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
mattcom
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Célébrités dans l'ATF40   Mer 15 Sep 2010 - 12:01

Bonjour à tous
Il existerait une photo du Lt Pompidou (le futur Président de la République) prise peu avant ou durant les combats de Sully sur Loire en juin 1940. Malgré mes efforts je n'arrive pas à la retrouver. Est-ce que quelqu'un en aurait connaissane et si oui dans quel ouvrage aurait-elle été publiée ? Merci par avance de votre aide !!

Matt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHARLES 40
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 44
Localisation : NORD
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Mer 26 Jan 2011 - 20:58

Bonsoir Mattcom. Il existe une photo du sous-lieutenant Pompidou sous les armes en 1940 alors qu'il faisait parti du 141° R.I.A qui aurait du partir pour la Norvège. Cette photo est paru dans le magazine Hommes de guerre n° 24 de mai/juin 1990 p 28. Elle n'est pas très nette mais faisait partie d'un article fort intéressant consacré aux personnalités ayant combattu en 1939/1940(Michel DEBRE, Bernard BLIER, François MITTERRAND, Jacques DUFILHO et d'autres encore). Peut-être en existe-il d'autre??? Salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermann
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 1:18

Suite à la lecture de ce post, je me suis intéressé aux célébrités (déjà connus ou illustres inconnus en 1940) mobilisés en 1939-1940. J'ai relevé une liste d'une trentaine de personnalités. Le parcours individuel de ces hommes est souvent exemplaire à plus d'un titre et leur passage sous les drapeaux à souvent eu une influence déterminante sur leurs destins.

Musiciens/compositeurs

- Jehan Alain (1911-1940) : ce compositeur et organiste, mobilisé comme simple soldat est incorporé dans le 1er groupe franc de cavalerie du capitaine de Neuchèze. Il participe à la bataille des cadets de Saumur et tombe au champ d'honneur en résistant seul face à un peloton ennemi.

- Léo Ferré (1916-1993): mobilisé en 1939, le futur poète et chanteur monégasque dirige un groupe de tirailleurs algériens.

- Charles Trenet (1913-2001): mobilisé à Salon-de-Provence, le "fou chantant" y reste toute la drôle de guerre. Paris-Soir annonce officiellement sa mort dans son édition du 30 juillet 1940, ce qui provoque cette réponse de l'artiste : " c'est la troisième fois qu'on me tue. Je n'arrive pas à comprendre les raisons pour lesquelles on veut me tuer avec tant de persuasion".

Acteurs/présentateur TV

- Bernard Blier (1916-1989): L'acteur est incorporé comme 2ème classe dans un régiment d'infanterie à Mayenne (130ème RI ?). Il est fait prisonnier et interné au stalag XVII A. Il perd 27 kg, ce qui lui permet de se faire rapatrier comme sanitaire.

- Jean Gabin (1904-1976): Mobilisé dans les fusiliers-marins à Cherbourg, il obtient une permission exceptionnelle pour terminer "Remorques" avec Michèle Morgan. Son parcours de combattant dans la seconde guerre mondiale reste cependant plus célèbre en tant que chef de char du 2ème escadron du régiment blindé de fusiliers-marins de la 2ème DB.

- Fernand Contandin dit Fernandel (1903-1971) : mobilisé à Marseille au 15ème train, il crée un attroupement lors de son premier tour de garde du à son immense popularité. Il est donc par la suite détaché au service cinématographique des armées au côtés de Pagnol. Les deux hommes sont chargés de tourner un film suseptible de participer au rapprochement franco-italien, ce sera "la fille du puisatier", achevé après la défaite.

-Léon Zitrone (1914-1995): mobilisé en 1940, le futur présentateur TV intègre les rangs de la 14ème division d'infanterie et il s'illustre à Rethel. Il sera décoré de la médaille militaire pour sa bravoure lors de la bataille. Il est fait prisonnier à Braine-l'Alleud mais réussit à s'évader peu après.

Humanitaire

-Henri Grouès dit l'Abbé Pierre (1912-2007): le jeune prêtre est affecté en tant que sous-officier au 28ème groupe sanitaire divisionnaire. Victime d'une pleurésie, il est hospitalisé au moment de la défaite. Il rejoint la résistance deux ans plus tard.

Philosophes

- Raymond Aron (1905-1983): le philosophe est mobilisé comme sergent à la station météorologique n°1 au nord de Mézières. Il quitte la France le 24 juin pour rejoindre la France libre.

-Jean-Paul Sartre (1905-1980): pacifiste mais non militant, Sartre l'antimilitariste est mobilisé au grade de soldat dans une unité météorologique. Sa fonction lui laissant un temps libre considérable, il écrit 2000 page au cours des 9 premiers mois de la guerre dont une partie sera publié par la suite sous le titre de "carnets de la drôle de guerre". Il écrit en partie pour éviter le plus possible les rapports avec ses supérieurs, supportant difficilement les relations hiérarchisées de l'armée. Capturé à Padoux dans les Vosges le 21 juin, Sartre est envoyé en captivité outre-Rhin. L'internement maque profondément le philosophe en lui enseignant la solidarité. L'individualiste des années 30 se métamorphose en philanthrope, participant activement à la vie communautaire. Libéré en mas 1941 grâce à un faux certificat médical, Sartre met par la suite sa plume au service de la Résistance.

-Claude Lévi-Strauss (1908-2009): de retour d'une mission universitaire en Amérique du sud, l'anthropologue est mobilisé sur la ligne Maginot en 1939. Il sert en tant qu'agent de liaison avec les troupes britanniques.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 5:43

Bonjour Hermann, Very Happy

Merci pour ce bien intéressant billet. On attend la suite avec impatience !

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 7:13

Bonjour,

Alain Poher et Léon Zitrone ont combattu lors de la Manoeuvre de la Dyle
(Gembloux 40) mais je n'en sais pas plus Exclamation

Régiment Question

Dommage affraid

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2009
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 16:15

en complément du message de Hermann Leon Zitrone c'est plus exactement le 1er RA
Arrow à rectifier si il est dans la 14e DI ce n'est pas le 1er RA (de son service militaire peut être) mais le 4e ou 204e RA probablement

tandis que Alain Poher était Lieutenant d'Intendance dans la 2e DINA

bien evidemment François Mitterrand sergent au 23e RIC de Paris

C'est amusant car je m'étais aussi amusé à chercher celà

Jean Marais 26 ans
guetteur à Roye dans la Somme, Coco Channel était la marraine de sa compagnie (-->Compagnie de Guet 1/II ?)

Bourvil 22 ans
dans la musique du 24e RI de Paris depuis 1937

Louis de Funés 25 ans
le cas le moins clair, déclaré inapte suite à une erreur de dossier il se serait retrouvé dans le théâtre aux armées au camp de Mailly (unité ??)

par contre quelle est cette unité météorologique de Sartre ?

enfin notre Pompidou je l'ai en militaire , petit format dans un vieux journal, il est tête nue, la photo est légendée comme prise au moment de son service au 92e RI[b]


Dernière édition par Loïc Lilian le Lun 14 Fév 2011 - 22:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 16:18

Citation :
en complément du message de Hermann Leon Zitone c'est plus exactement le 1er RA
tandis que Alain Poher était Lieutenant d'Intendance dans la 2e DINA

Bonsoir Loïc,

Merci pour l'info cheers

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 16:30

Bonjour,

A propos de Louis de Funes, il est connu qu'il se rendait chaque année sur la tombe de son frère, mort pour la France en 1940.

Cordialement
Eric Denis

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 17:35

@ Loïc Lilian,

Merci pour ce complément et surtout... félicitations pour le bel et bien mérité avancement qu'indique l'inscription au dessus de l'avatar !

Bravo ! cheers

Cordialement,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 825
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 19:34

On peut y mettre aussi le philosophe Nisan membre éminent du PCF à qui un séjour prolongé en URSS ouvre les oeillères......Il se bat avec courage et détermination avant de se faire tuer.....de nombreux écrivains comme Aragon qui évacue par Dunkerque...Roger Ikor interprète capturé avec l'état major de son unité à l'épi de soil lors de la défense de Lille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2009
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 19:51

Paul Nizan, oui au 3e Bataillon du 405e Pionniers en Alsace (j'étais tombé par hasard sur un figaro magazine l'an dernier qui le précisait)

comme je l'ai dit dans un autre fil le deserteur le plus célèbre de France
Maurice Thorez 4e Compagnie de Sapeurs de Navigation à Chauny


merci Thierry Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 19:56

Tout cela mériterait bien un petit post-it dans la section "les hommes" , revu , corrigé et trié par ordre alphabétique , qu'en pensez vous ?

Alain
Revenir en haut Aller en bas
CHARLES 40
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 311
Age : 44
Localisation : NORD
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Lun 14 Fév 2011 - 21:52

Bonsoir. Je suis agréablement surpris du rebondissement de ce post lancé à l'origine par Mattcom qui n'avait reçu aucune réponse au départ sur le cas de POMPIDOU. Je me permets donc d'y apporter deux autres exemples de personnalités au parcours plus qu'exemplaire au cours de ces évènements tragiques.
Tout d'abord l'acteur jacques DUFILHO engagé dès 1934 au 2eme Régiment de Hussards à Tarbes. Après avoir tourné un film en 1938, il est affecté à la mobilisation à l'escadron motocycliste du 29eme G.R.D.I (35eme D.I). A noter que son groupe est aux commandes d'excellents sides INDIAN. Toujours en première ligne le groupe se trouve parmi les dernières troupes à combattre et retraite petit à petit jusqu'aux abords de Nancy. Après avoir résisté jusqu'au bout, Dufilho et ses compagnons sont capturés le 23 juin 1940. Un mois plus tard il est libéré car détenteur du permis de conducteur de locomotive!!!
Quant à François de Lagrange, l'animateur de l'émission: Les animaux du monde, il n'a que 18 ans en 1940, il est élève aspirant à Saumur et obtient sa Croix de Guerre avec citation à l'ordre de la division lors de la défense du pont de Gennes le 19 juin.
En guise de conclusion je n'ai qu'un mot à dire: respect. Bonne soirée. Rémi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermann
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Mar 15 Fév 2011 - 2:15

Je constate avec plaisir l'engouement des intervenants sur ce sujet. Je n'ai pas plus de précisions sur les unités de Sartre et Zitrone. Poursuivons-donc notre inventaire en continuant avec les hommes de lettres ...

Historiens

- Fernand Braudel (1902-1985) : mobilisé comme lieutenant dans les Vosges, il est fait prisonnier au cours de la bataille de France. Interné à l'oflag XII B puis à l'oflag X C, l'historien met à profit les cinq années de sa captivité pour rédiger sa thèse "la Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II". Soutenue en 1947 et publiée en 1949, cette ouvrage connait un retentissement considérable. Braudel déclarera des décennies plus tard « sans ma captivité j’aurais sûrement écrit un tout autre livre. »

- Marc Bloch (1886-1944) : l'ancien combattant de la grande guerre décide spontanément de se porter volontaire en 1939 malgré ses 53 ans, une famille nombreuse et une polyarthrite invalidante. "le plus vieux capitaine de l'armée française" comme il aimait à se surnommer lui-même est affecté au service des essences. Suite à la défaite, Bloch analyse le naufrage de la IIIème République et rédige entre juillet et septembre 1940 un ouvrage fondamentale "l'étrange défaite". Devenu l'un des cadres de la résistance lyonnaise, le professeur juif est arrêté le 8 mars 1944 par la Gestapo et fusillé le 16 juin.

Littérature

- Louis Aragon (1897-1982) : mobilisé en tant que médecin-auxiliaire le poète et romancier reçoit la croix de guerre et la médaille militaire pour sa brillante conduite au cours de l'été 1940. Il devient par la suite l'une des plu belles plumes de la résistance communiste.

- René Barjavel (1911-1985) : l'auteur de science-fiction est mobilisé au grade de caporal-chef dans une unité de zouaves. Il retire de cette période un fort penchant antimilitariste et il fustige ce qu'il appelle "l'esclavagisme du soldat et la bêtise militaire".

- Guy des Cars (1911-1993) : lieutenant d'infanterie, des Cars reçoit la croix de guerre pour sa conduite au feu. Il se réfugie en zone sud après la défaite où il écrit son premier roman, "l'officier sans nom".

- Maurice Druon (1918-2009) : élève-officier de cavalerie à l'école de Saumur, il participe à la défense de la ville sur les rives de la Loire. Démobilisé, il rejoint Londres et la résistance. Il est le coauteur en 1943 du "chant des partisans" avec son oncle Joseph Kessel.

- Louis Poirier dit Julien Gracq (1910-2007) : 'écrivain est mobilisé à la fin août 1939 en tant que lieutenant au 137ème Régiment d'infanterie. La drôle de guerre, période si particulière d'une guerre déjà déclarée mais pas encore commencée lui fournira la matière du "rivage des Syrtes" (1951) et du "balcon en forêt" (1958). Il combat une semaine avec son unité dans la région de Dunkerque avant d'être capturé et envoyé dans un stalag de Silésie. Atteint d'une infection pulmonaire, il est libéré en février 1941.

- André Malraux (1901-1976) : l'ancien combattant de la guerre d'Espagne rejoin une unité de chars le 14 avril 1940 à Provins. Il est fait prisonnier avec son unité en juin mais parvient à s'échapper le 1er novembre suivant. Passant à la Résistance en 1943, il est arrêté l'année suivante mais finalement libéré par un coup de main.

- Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) : mobilisé le 4 septembre à Toulouse dans l'aviation, le capitaine de Saint-Ex est affecté à l'enseignement technique. A forces de démarches, il parvient à se faire verser au groupe 2/33 de grande reconnaissance basé à Orconte (malgré le conseil médical l'ayant déclaré inapte). L'ébauche du "petit prince" est réalisé durant la drôle de guerre. Au cours de cette période, l'écrivain doit également plaider sa cause pour obtenir son maintien dans le groupe sérieusement débattu en raison de son âge et d'erreurs multiples liés notamment à son étourderie. Il effectue cependant de nombreuses reconnaissances dans le secteur d'Arras qui vont constituer la trame de "pilote de guerre". Démobilisé, il part en exil aux Etats-Unis avant de rejoindre le service actif en 1943 en Tunisie grâce à ses relations et retrouve le groupe 2/33. Le poète aviateur disparait en mer, le 31 juillet 1944 à bord d'un P 38 Lightning au large des côtes de Provence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre Mercadal
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 206
Age : 70
Localisation : Tourcoing
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Mar 15 Fév 2011 - 6:21

Bonjour.
On en trouve beaucoup d'autres dans ce livre-là:
Au revoir.
P.Mercadal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4928
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Mar 15 Fév 2011 - 11:07

(note de modération : en fonction des évolutions de ce sujet, le titre en a été changé pour être plus représentatif du contenu)

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Hermann
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Mar 15 Fév 2011 - 16:49

Suite.....

Hommes politiques (IIIe, Ive, Ve République)

François Mitterrand (1916-1996) : mobilisé en 1939, il sert comme sergent-chef au 23ème Régiment d'infanterie coloniale. Il est blessé à l'omoplate le 14 juin et fait prisonnier 4 jours plus tard, Il passe 18 mois dans les stalags IX A puis IX C. Il réussit à s'évader après deux tentatives infructueuses, le 10 décembre 1941.

Georges Pompidou (1911-1974) : sous-lieutenant au 141ème Régiment d'infanterie alpin, il est démobilisé après la bataille de France.

Michel Debré (1912-1996) : mobilisé en 1939 comme lieutenant de cavalerie. Il est fait prisonnier à Artenay en juin mais parvient à s'évader en septembre. Le futur 149ème chef du gouvernement rejoint la résistance en 1943.

Maurice Thorez (1900-1964) : mobilisé en septembre 1939, il rejoint son poste à la 4e compagnie de sapeurs de navigation à Chauny avant de déserter et rejoindre l'URSS dans la foulée suite à la dissolution du PCF.

Pierre Messmer (1916-2007) : le sous-lieutenant Messmer est affecté au 12ème Régiment de tirailleurs sénégalais en 1939. Stationné dans l'Allier avec le lieutenant Simon (futur général d'armée), les deux hommes, refusant la défaite, sollicitent et obtiennent la permission de se rendre à Pau le 17 juin. Arrivé à Marseille le 18, ils prennent connaissance de l'appel de de Gaulle. Ils débarquent en Angleterre le 16 juillet et s'enrôlent dans les rangs de la 13ème DBLE.

Jean Zay (1904-1944) : à l'entrée en guerre, le jeune député demande à être incorporé dans une unité combattante malgré sa santé précaire. Il est affecté en qualité de sous-lieutenant à l'état-major de la IVème armée. Afin de continuer le combat, il embarque sur le Massilia à destination de l'Afrique du nord. Arrêté à Rabat par Vichy, il est incarcéré à Marseille puis à Riom. En 1944, il est kidnappé par la milice et exécuté.

Pierre Mendès-France (1907-1982) : lieutenant de réserve, le jeune parlementaire est mobilisé en septembre dans l'aviation. Il rejoint le bataillon de l'air 139 en Syrie. Il obtient une permission en le 4 mai et revient en métropole. Surpris par l'invasion allemande, on lui refuse une affectation dans une unité combattante et pris dans la tourmente de l'exode, il y est légèrement blessé. Souhaitant lui aussi poursuivre la lutte à partir de l'Afrique du nord, il embarque sur le Massilia. Arrêté au Maroc et accusé de désertion, il est condamné à 6 ans de prison mais il réussit à s'échapper le 9 mai 1941 pour intégrer à Londres le groupe de bombardement Lorraine.

Guy Mollet (1905-1975) : mobilisé en 1940, le futur président du conseil est blessé puis fait prisonnier. Libéré en juin il s'engage quelques mois plus tard dans la résistance.

Georges Bidault (1899-1983) : Au début de l'offensive allemande, il demande à partir au front et est mobilisé comme sergent dans une unité d'infanterie. Le 8 mai, il est fait prisonnier dans la région de Saint-Quentin. En sa qualité d'ancien combattant de la guerre de 1914, il est libéré en juillet 1941 et le futur président du conseil rejoint la résistance.

Jacques (Chaban-)Delmas (1915-2000) : appelé en juin 1938 à servir au 37ème Régiment d'infanterie de Bitche, il fait les EOR, et reçu premier à Saint-Cyr en mars 1939 et en sort major de la promotion du maréchal Joffre. Il sert en tant qu'aspirant puis sous-lieutenant au cours de la drôle de guerre dans le 75ème bataillon alpin de forteresse. Démobilisé le 4 août 1940, il entre en résistance en décembre de la même année.

François de Grossouvre (1918-1994) : l'homme qui va devenir l'éminence grise de François Mitterrand est affecté comme médecin auxiliaire à un régiment de tirailleurs, et rejoint ensuite une équipe d'éclaireurs skieurs dans le Vercors. Il rejoint quelque temps le Service d'Ordre Légionnaire avant de prendre le maquis de la Chartreuse et de participer au combat du Vercors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 314
Localisation : Exilé à Lodelinsart - Belgique
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Mar 15 Fév 2011 - 17:02

Bonsoir,

Merci pour ce dossier mais je reste sur ma faim avec
Léon Zitrone (1er R.A. Question ) et Alain Poher ...
Ce dernier : Lieutenant d'Intendance de la 2ème DINA Question

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meslivres.blog4ever.com/blog/index-161425.html
Hermann
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Ven 18 Fév 2011 - 21:43

Passons maintenant aux hommes qui se sont illustrés au cours de l'occupation :

Les grands résistants... :

Emmanuel d'Astier de la Vigerie (1900-1969) : le 27 août 1939, quelques jours avant la déclaration de guerre, il est mobilisé au Centre maritime de renseignements de Lorient. En juin 1940, il rejoint le 5ème Bureau replié à Port-Vendres. Il est démobilisé à Marseille le 11 juillet. Il est le fondateur du mouvement de résistance Libération-Sud.

Raymond Aubrac (né en 1914) : officier du génie, il est stationné sur la ligne Maginot au cours de l'hiver 1939-1940. A Strasbourg, il rencontre Lucie Bernard qu'il épouse le 14 décembre. Le 21 juin 1940, Raymond Aubrac est fait prisonnier mais il s'évade grâce à la complicité de sa femme et gagne la zone sud. Il a participé en région lyonnaise à la création du mouvement Libération-Sud.

Henri Frenay (1905-1988) : en 1939, Frenay est capitaine à l'état-major du 43ème corps d'armée. Capturé dans les Vosges, il s'évade le 27 juin 1940. Il est le fondateur du mouvement Combat.

Henri (Rol-)Tanguy (1908-2008) : ex-combattant des Brigades internationales, il est affecté au grade de 1ère classe au 57ème Régiment d'infanterie coloniale mixte sénégalais.

Viannay Philippe (1917-1986) : officier de tirailleurs marocains, il est démobilisé après la bataille de France. Il lance en avril 1941 le journal clandestin Défense de la France. Il s'impose à la tête du mouvement de résistance du même nom.


…. et leurs adversaires collabo(-rateurs et -tionnistes)
Robert Brasillach (1909-1945) : mobilisé dans l'infanterie, le lieutenant Brasillach est stationné en Alsace au cours de la drôle de guerre. Capturé, il rentre en France en 1941 et l'ancien ennemi de la IIIème République devient le plus grand admirateur du IIIème Reich. Rédacteur en chef du journal Je suis partout, le journaliste est partisan d'un fascisme à la française. Arrêté à la libération, il est jugé, condamné à mort et exécuté en 1945.

Joseph Darnand (1897-1945) : ancien héros de la Grande guerre (6 citations), notre homme milite dans diverses associations d'extrême-droite dans l'entre-deux-guerre et se montre hostile à la République. En septembre 1939, le belliqueux quadragénaire s'engage comme volontaire. Il devient lieutenant dans un corps-franc du 24ème bataillon de chasseurs alpins de la 29ème division. Il est nommé « premier soldat de France » et fait officier de la légion d'honneur par le général Georges, pour être aller chercher aux mains de l'ennemi, le 8 février 1940, le corps de son chef et ami, le capitaine Agnely. Cet exploit lui vaudra également la couverture de Match du 21 mars 1940. Après de nombreux combats lors de la bataille de France , il est fait prisonnier mais parvient à s'échapper du camp de Pithiviers en août et à gagner la zone sud. Georges Bernanos dira de lui : «  s'il y avait eu plus de Darnand en 1940, il n'y aurait pas eu de miliciens en 1944 ». Darnand se rallie à la Révolution Nationale et prend la tête de la nouvelle Légion Française des Combattants dans les Alpes-Maritimes. Il devient membre honoraire de la SS en 1943. En dépit, semble-t-il, de quelques velléités de passer à la Résistance, il va fonder et diriger la milice française, organisation paramilitaire de type fasciste, auxiliaire de la Gestapo dans la traque contre les résistants, les juifs et les réfractaires. Arrêté, jugé et condamné à mort, il est fusillé en 1945.

Jacques Doriot (1898-1945) : ancien secrétaire général de la jeunesse communiste, il évolue progressivement vers le fascismeet fonde le PPF (Parti Populaire Français) en 1939. Il est mobilisé et prend part aux combats de 1940 (je n'ai pas plus de précisions à son sujets). Sous l'occupation, il appuie la création de la LVF, légion des volontaires français combattants sous l'uniforme allemand sur le front est. Il s'engage lui-même et effectue quelques séjours en Russie. Il meurt en Allemagne le 22 février 1945, lors du mitraillage de son véhicule par l'aviation alliée.

Maurice Papon (1910-2007) : incorporé en septembre 1939 comme sous-lieutenant au 2ème Régiment d'infanterie coloniale à Brest ses fonctions d'intendant l'ennui et il se porte volontaire pour le Proche-Orient où opèse son régiment. Il commande en mars 1940 le poste de Ras el Aïn où il étudie l'Islam. C'est au poste de secrétaire général de la préfecture de la Gironde à Bordeaux qu'il va favoriser le départ des juifs de la région vers les camps de la mort.

Paul Touvier (1915-1996) : incorporé dans la 8ème Division d'infanterie Nord-Africaine, on le retrouve errant, complètement hébété après le bombardement de Château-Thierry. Par la suite le « chef Touvier » va tristement s'illustrer dans la milice. Arrêté en 1947 et condamné à mort, il réussit à s'évader avant la sentence. Il réussit à se cacher jusqu'en 1989 où il est de nouveau appréhendé.

Enfin, pour le plaisir, quelques officiers subalternes qui effectueront une très belle carrière dans l'armée française...

Philippe (Leclerc) de Hauteclocque (1902-1947) : en mai 1940, le futur maréchal de France est capitaine à l'état-major de la 4ème division d'infanterie sur le front belge. Fait prisonnier, il parvient à rejoindre les lignes françaises et reprend le combat. Le 15 juin, il participe à une contre-offensive dans la plaine de Champagne au cours de laquelle il est blessé à la tête. Il se trouvait dans une maison dont le plafond s'est effondré sur lui par l'action des obus ennemies. Il continu le combat mais est de nouveau capturé. Il s'échappe à nouveau le 17 juin et traverse la France en bicyclette pour se présenter le 25 juillet au général de Gaulle à Londres.

Marcel Bigeard (1916-2010) : six mois après la fin de son service militaire, le jeune Marcel est rappelé au 23ème Régiment d'infanterie de forteresse et promu au grade de sergent avant d'être transféré au 79ème Régiment d'infanterie de forteresse. Volontaire pour les corps-francs, il prend la tête d'un groupe de combat à Trimbach et monte au grade d'adjudant. Il est fait prisonnier le 25 juin 1940 et passe 18 mois au stalag XII A. Il parvient à s'échapper au cours de sa troisième tentative. Il obtient par la suite un poste dans l'armée d'armistice avant de passer à la résistance. Il effectue une formation avec les commandos britannique puis est parachuté dans l'Ariège le 8 août 1944 pour encadrer les FFI.

Raoul Salan (1899-1984) : aspirant au 5ème régiment d'infanterie coloniale, il est chef de bataillon au 44ème Régiment d'infanterie coloniale mixte sénégalais en 1940. Le 5 juin 1940, le futur général félon de l'Algérie française est en première ligne sur la Somme lorsque les Allemands leur offensive. Il se replie sur ordre avec les restes de son bataillon en menant des actions retardatrices sur la Seine puis sur la Loire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Ven 18 Fév 2011 - 21:54

Bonsoir,
Pour le 147Rif en homme célèbre, il y avait Charles Rigoulot, "l'Homme le plus Fort du Monde"

http://mapage.noos.fr/shv2/rigoulot-bio.htm
Je creuse, mais il y aurait le papa de Yannick Noah à Sedan....

Bonne Soirée
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Ven 18 Fév 2011 - 22:54

Pour ma part, , je trouve que c'est un très beau fil , et je réitère ma proposition , concernant un post it ...
Revenir en haut Aller en bas
Hermann
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Sam 19 Fév 2011 - 18:12

Bonsoir à tous,

Rectification pour le cas de Bernard Blier. Il est passé au dépôt de Mayenne avant d'être mobilisé au 294ème Régiment d'infanterie. Il est nommé caporal en 1940 malgré son peu d'intérêt pour la vie militaire.

Cordialement,

Hermann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hermann
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Sam 19 Fév 2011 - 18:15

En ce qui concerne un post it, je trouve pour ma part que c'est une très bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Deneu
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5192
Age : 64
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Sam 19 Fév 2011 - 18:38

Pardon pour mon ignorance, mais qu'est ce qu'un post it ? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattcom
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Célébrités dans l'ATF40   Mer 1 Juin 2011 - 20:55

bah ça alors ! je retouve mon post en découvrant qu'il s'est sacrément développé Very Happy
Avant toute chose si l'un d'entres vous aurait un scan de la photo de Georges Pompidou parue dans Hommes de Guerre je serais bien preneur Very Happy Je vais être très transparent, je cherche une photo où il poserait devant un Chevrolet portant un affût quadruple maxim...

Pour en revenir à l'excellente tournure prise par ce post, voici un lien avec beaucoup de détails sur l'excellent Dufilho... qui reçu sa Légion d'honneur en 95 !
http://www.amicalechamboranthussards.fr/celebres.html

Ma plus grosse surprise, et là je suis vraiment tombé sur le c***, concerne Léo Ferré. Je ne cacherais à personne que c'est souvent lui qui m'accompagne lorsque j'écris. J'ai lu plusieurs bio le concernant mais rien ne fait référence à ce commandement en 40 !! Certains savent où je pourrais trouver des élements à ce sujet ??

Très amicalement

Matthieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Célébrités dans l'ATF40
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'enseignement de la prière dans l'Evangile
» Dispositif à action direct dans le logement
» Corps subtils dans l'Hindouisme
» espèce invasive dans les everglades
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Parcours individuels et notices biographiques :: Officiers, Sous-officiers et Hommes de troupe-
Sauter vers: