Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 4 DIC front de l'Oise 9 au 11 juin 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: 4 DIC front de l'Oise 9 au 11 juin 1940   Lun 16 Aoû 2010 - 22:11

bonjour à tous je recherche tout ce qui peut concerner les combats livrés par la 4e DIC au nord de l'Oise la veille de son anéantissement dans la nuit du 9 au 10 juin. Carte photos courrier ou carnet de routes Je suis prêt à partager les infos et documents en ma possession
dans le nuit du 9 et plus particulièrement le 10 au matin près de 200 soldats africains seront abattus dont 9 officiers européens, dont l'un d'entre eux en action de guerre et 1 capitaine guadeloupéens tous faisant partie des 16e et 24 RTS
vous lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: massacres   Lun 16 Aoû 2010 - 22:25

http://i31.servimg.com/u/f31/15/51/60/98/eric_d11.jpg
[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=5&u=15516098][img
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4949
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 4 DIC front de l'Oise 9 au 11 juin 1940   Mer 18 Aoû 2010 - 18:47

Bonjour

Citation individuelles à l'ordre de l'armée :

Gelormini, chef de Bataillon commandant le 1er Bataillon du 24ème RTS

Officier supérieur d'une très grande valeur et d'une bravoure remarquable. Le 26 mai s'est brillamment emparé avec son bataillon du village d'Aubigny dans lequel il a réussi à se maintenir deux jours.
Blessé le 9 juin, a, dans la nuit du 9 au 10, conformément aux ordres reçus, attaqué les lignes ennemies qui cernaient l'infanterie de la 4ème C.I.C. Au cri de "En avant : à la baïonnette." a réussi à s'ouvrir un passage avec 50 hommes, à travers trois barrages successifs.
Le 10, progressant dans le dispositif ennemi, n'a pas hésité à attaquer trois automobiles ennemies dont il a tué ou fait prisonnier les occupants et réussi à rejoindre les troupes françaises.


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4949
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 4 DIC front de l'Oise 9 au 11 juin 1940   Mer 18 Aoû 2010 - 18:54

Bonjour

Citation individuelles à l'ordre de l'armée :

Pech (fernand), Sous-Lieutenant au 1er bataillon du 24ème RTS :

Officier d'élite, magnifique d'énergie, de courage et de sang-froid. Véritable entraîneur d'hommes auxquels il a su communiquer son allant et son mépris du danger. Complètement encerclé par un ennemi supérieur en nombre a, dans la nuit du 9 au 10 juin 1940, à la tête d'un détachement, forcé à la baïonnette trois lignes successives ennemies, puis a progressé pendant trente heures à travers une zone de 40 kilomètres de profondeur, coutrôlée par les allemands et est rentré dans les lignes françaises dans la matinée du 11 juin.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4949
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: 4 DIC front de l'Oise 9 au 11 juin 1940   Mer 18 Aoû 2010 - 22:11

Bonsoir

Le 7 juin , à 2h00 du matin, le bataillon Gélormini reçoit pour mission de s'installer défensivement sur les bords de l'Avre, de couvrir le repli de la 4ème DIC, de faire sauter les ponts de Castel et de Hailles. La mission est remplie. Les ponts sautent. Les compagnies se replient vers 16h00, mais déjà l'ennemi progresse sur les flancs du bataillon et l'accroche. Dans cette opération, le chef de bataillon Gélormini donne lui-même l'ordre de mise de feu, vérifie le résultat des destructions et quitte le dernier la position, dans sa voiture de liaison (une Simca 5) qui sert de cible aux mitraillettes.
Au cours de ce repli, le bataillon perd un tiers de son effectif. Le lendemain, à Ravenel, le capitaine commandant la CABI et le chef de bataillon sont blessés. Le médecin-chef du régiment, après leur avoir donné les soins nécessaires, veut les évacuer, mais n'a aucun moyen de transport. Le capitaine de la CABI s'évanouit. Le chef de bataillon Gélormini refuse de prendre place dans sa voiture; il la met à la disposition du capitaine et donne au chauffeur l'ordre d'évacuer cet officier. Le médecin-chef lui envoie un side-car. Deuxième refus. "Je ne quitte pas mon bataillon".
A 17h00, le bataillon arrive à Angwiller. Le commandant, malgré son état (il est blessé gravement au bras, perd son sang et est en proie à un violent accès de fièvre) met en place le dispositif de défense, donne avec peu de gradés des ordres à des hommes de toutes armes, exténués de fatigue mais obéissants.

Le lendemain, à 1h00 du matin, le village est complètement encerclé et bombardé sans arrêt. Le colonel donne l'ordre de percer en direction du sud. Le 1er bataillon quitte le dernier le village. Le chef de bataillon se met en tête; deux compagnies de Marocains regroupées passent sous ses ordres. Le mouvement commence. il est lent, peu coordonné et vite éventé par l'ennemi. Les bombardement d'artillerie qui étaient appliqués au village suivent le dispositif qui est disloqué et décimé. Les unités tourbillonnent, se plaquent au sol. Il fait nuit. Il est impossible d'assurer les liaisons. La direction est perdue. A la lueur des fusées éclairantes lancées par l'ennemi, le chef de bataillon Gélormini arrête et regroupe tout le personnel qu'il peut voir. Il constitue plusieurs détachements, donne un point de direction éloigné : un village qui brûle à l'horizon. Il prend la tête du dispositif, et en criant : "En avant, à la baïonnette !" communique sa fougue irrésistible à ses hommes qui, en poussant des cris de rage, se lancent à l'assaut. Plusieurs groupes ennemis sont cloués sur leurs pièces. Le bataillon, auquel s'était joint un groupe d'avant-garde (une compagnie environ), sous les ordres du chef de bataillon Seguin, force toutes les résistances et franchit successivement plusieurs barrages intérieurs. Il parcourt ainsi près de 10 kilomètres dans une zone occupée par l'ennemi. Le reste du régiment, en butte à des feux toujours nourris d'infanterie et d'artillerie, ne suit pas le mouvement. Il est haché ou fait prisonnier.
Le 10 juin, à l'aube, dans une zone enfin calme, se retrouvent une poignée de braves : les chefs de bataillon Gélormini et Seguin, le sous-lieutenant Pech et quatre-vingts hommes qui continueront farouchement la lutte jusqu'à l'armistice.

En bref, ces journée qui s'échelonnent du 7 au 10 juin ont vu la courageuse conduite du 24ème RTS : corps magnifique dont les chefs prennent figure de héros; restes splendides, non battus mais décimés et épuisés, qui tentent l'impossible pour échapper à l'étreinte ennemie et rejoindre les lignes françaises. Tous, du chef au modeste tirailleur, ont contribué, dans cet acte sublime, à inscrire une belle page de gloire dans l'histoire de la 4ème DIC qui, après cette journée désastreuse, ne devait virtuellement plus exister. Leur haut fait d'armes est malgré son insuccés relatif un des plus beaux de la campagne.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: 4 DIC front de l'Oise 9 au 11 juin 1940   Jeu 19 Aoû 2010 - 0:20

merci pour ce récit il semblerait qu'a la fin de la guerre il y eût des règlements de comptes entre officiers au travers des rapports relatifs aux condition de capture de ces dernier Gélormini grand soldat s'il en fut engagé en 1912 héros de 14/18 s'il était très aimé des hommes et cadres de son bataillon ne l'était semble t il pas des autres des 2/24 et 3/24 RTS
Comment expliquer que trois officier deux CBA et un sous lieutenant se soient retrouvés seuls et qu'une partie des hommes de la colonne aient été capturés ou abandonnés ivres de fatigue........? nul ne le saura est ce du à la blessure du CBA Gélormini ?
Pour ce qui concerne le sous lieutenant Pech cet officier a été cité pour sa conduite au feu lors des combats d'Aubigny ainsi que pour sa conduite au feu également lors de la percée vers l'Oise 2 croix de guerre avec attribution de la Légion d'Honneur. Pech continue le combat on le retrouve capitaine au 21 RIC en 1944 lors du débarquement de Provence et la prise de Toulon il est décède en Alsace atteint de plusieurs balles de mitrailleuse dans la poitrine Croix de Guerre avec Palme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mouragues
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Perpignan
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: 24 RTS liste des morts Oise 1940   Jeu 19 Aoû 2010 - 0:32

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jero
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 8
Age : 40
Localisation : 76
Date d'inscription : 23/07/2011

MessageSujet: Re: 4 DIC front de l'Oise 9 au 11 juin 1940   Sam 23 Juil 2011 - 17:32

Bonjour,

J'ai ouvert un billet ici :
http://atf40.forumculture.net/t3557-16e-24e-rts-de-cahors

Au plaisir de vous lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
4 DIC front de l'Oise 9 au 11 juin 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les intégristes de la cause animale passent à l'action
» 51-Marne
» BIZEMONT (DE) (Adrien) Sous-Lt 14è Chass à cheval Orléans 45
» Photos de juin 1940
» [Numérisé] Armorial historique de l'Yonne (1863).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Grandes unités :: DIC, DINA, DIA-
Sauter vers: