Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Dim 27 Mar 2011 - 21:11

Bonsoir M. Moné,
Oui effectivement, pas de "s" à Storch.... je vous le concède, on est pas tous germano"phone", et "phile".... Après je pense que vous aurez compris Smile
Bien cordialement
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
vincent lahousse
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Dim 27 Mar 2011 - 21:54

bonsoir,

juste un petit rappel de terminologie :

- unité de reconnaissance (et avions) :
unité de reconnaissance stratégique dédié au recueil d'information pour les Etat Major. Ces unités ont pour principal objectif de s'enfoncer au dessus du territoire ennemie (ses arrières) pour y déterminer les mouvements et concentrations. Ces informations (photos) sont récupérer par une pénétration ponctuelle (aller-retour sur un itinéraire) et exploités au retour de l'appareil.
[Potez 637, Bloch 174, DO 17]

- unité d'observation (et avions) :
unité dédie à l'éclairage d'une unité terrestre (CA, DCL, DLM, DCr). Ces unités ont pour unique objectif de survoller le front au devant de leur unité et de la renseigner sur les mouvements et concentrations a vue. Ces unités survolent la ligne de front en permanence pour communiquer en temps réel leurs informations à leur division pour une réaction immédiate.
[Potez 63.11,Mureaux 115,Fi 156, hs 126]

les avions d'observation sont des appareils relativement lent (pour avoir le temps d'observer) et seront sur tous les fronts des appareils facilement abattus des que la supériorité aérienne appartiendra au camps adverse.

Ces appareils ont été de formidables sources d'informations pour les commandants locaux pour analyser les zones fortement ou faiblement défendu et les réactions de l'ennemie et les percées effectuées par leurs troupes en temps réel. le réglage des tir d'artillerie en était aussi fortement amélioré.

Aujourd'hui, on cherche a utiliser des drones aussi bien en tant que reconnaissance (HALE) qu'en observation d'une opération (MALE).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Lun 28 Mar 2011 - 19:45

Bonsoir,

Finalement, il semble bien que le Hs 126 possédait un blindage (peut-être même amovible)...

Voici un indice trouvé dans l'ouvrage cité au début du fil. Etrangement, il n'en est pas fait état dans la partie texte. De plus, comme les fixations en question ne sont pas repérées sur le cliché, je pense qu'il pourrait s'agir des pièces au bout de mes deux flèches rouges... sans certitude !

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]


Dernière édition par Thierry Moné le Dim 1 Mai 2011 - 7:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabi1
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 551
Age : 32
Localisation : Marne
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Lun 28 Mar 2011 - 23:17

Le mouchard quel que soit le modèle, sans conteste un des roulements roulements à bille des succés allemand. Grandement aidé par notre DCA déficiente. La 13,2 dans l'infanterie aurait été son pire cauchemard... hélas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Jeu 31 Mar 2011 - 18:47

Bonsoir,
J'ai eu confirmation de vos interrogations, vous avez tout bon M. Moné, ce sont bien des plaques de "blindage" rajoutées au fuselage par des pattes de maintien, reste à trouver la matière, c'est un avion pas un blindé, il faut exclure les 60mm de blindage acier du B1bis Very Happy
Par contre, il est "blindé" sur le dessous, donc contre les tirs du sol de mitrailleuse.
Bonne soirée
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 1 Avr 2011 - 8:07

Bonjour Sébastien,

Merci pour cette confirmation... mais quelle est donc son origine ?

Je suis tout à fait d'accord avec l'épaisseur toute relative dudit "blindage" car on ne place pas n'importe où et n'importe comment une telle masse qui vient certainement modifier la "balance" de l'ensemble.

Mais j'ai également avancé de mon côté et je pense que le blindage en question n'était pas forcément disponible en mai 1940 (absence des deux points d'attache repérés sur le cliché). Cela reste à confirmer. Par contre, ce qui est certain, c'est que je cherchais les plaques de blindage à un emplacement... qui n'était pas du tout le bon !

Je vais scanner une représentation de ces plaques. Il sera ainsi plus facile de les chercher sur les nombreux clichés de Hs 126. Pour ma part, je n'ai trouvé aucun cliché sur lequel ces plaques sont visibles.

Le "dossier" avance !

Cordialement,

Thierry Moné


Dernière édition par Thierry Moné le Dim 1 Mai 2011 - 7:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 1 Avr 2011 - 8:32

Bonjour,

Le blindage tant recherché dans la partie basse du fuselage... se trouvait en fait de chaque côté de l'habitacle, sous la forme de plaques amovibles !

Reste à savoir quand apparaissent ces plaques (après la guerre d'Espagne ou au moment de Barbarossa ?) et reste à trouver un ou plusieurs clichés d'un Hs 126 équipé de ces plaques de blindage.

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]


Dernière édition par Thierry Moné le Dim 1 Mai 2011 - 7:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 1 Avr 2011 - 15:51

Bonjour,

Cela va quand même mieux et plus vite quand on a une idée de la forme et de l'emplacement de ce que l'on cherche. Après avoir examiné une bonne centaine de clichés de Hs 126, je n'en ai repéré qu'un seul qui était équipé des plaques de blindage. Le cliché a été pris dans les Balkans en 1941.

Cordialement,

Thierry Moné

[img][/img]

[img][/img]


Dernière édition par Thierry Moné le Dim 1 Mai 2011 - 7:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 1 Avr 2011 - 16:47

Bonjour,

Au départ, le Hs 126 a reçu un certain nombre d'adaptations et de modifications pour remplir des missions au profit des troupes au sol. Trois grands types d'emploi étaient prévus :

1. Reconnaissance tactique de jour et de nuit (des fusées éclairantes étaient embarquées pour les missions de nuit et des caches flammes montés aux extrémités des échappements) ;

2. Appui aérien rapproché avec bombes légères (10 kg dans le fuselage) et possibilité d'adapter une bombe supplémentaire de 50 kg (externe sur pod amovible monté côté gauche de l'appareil) ;

3. Dispersion d'un écran de fumée avec un générateur fixé au pod cité plus haut.

A noter également l'adaptation d'un crochet de remorquage de planeur (mode utilisé par Skorzeny pour la partie aérotransportée de son commando envoyé délivrer Mussolini).

Les plaques de blindage étaient montées dans le cadre des missions d'appui direct au profit des troupes au sol (basse ou très basse altitude, d'où le danger latéral plus important).

Cordialement,

Thierry Moné


Dernière édition par Thierry Moné le Dim 1 Mai 2011 - 7:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 1 Avr 2011 - 23:43

Bonsoir M. Moné,
AAAAAHHHH magnifique, tout va dans le bon sens, vous allez en éclairer plus d'un!
Pour ma part du jamais vu! Très très cette rare photo!
Encore merci,
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Sam 2 Avr 2011 - 9:39

Bonjour à tous, bonjour Sébastien,

On notera que les plaques côté droit et côté gauche ("starboard" et "port", soit "tribord" et "babord" dans la littéraure en langue anglaise) ne sont pas interchangeables et que le tracé à la peinture de l'une des alidades de tir de bombes est reporté sur la plaque. Ce dernier élément rend donc encore plus difficile le repérage de ces plaques sur le fuselage quand le piqué du cliché n'est pas au rendez-vous ou que l'ombre portée de l'aile haute vient estomper les détails (dont la surépaisseur de la plaque sur le fuselage).

Un seul moyen dans ce cas pour repérer la présence de la plaque : la branche horizontale de la la croix balkanique est légèrement cachée par la partie arrière de la plaque de blindage (coupée en biais ou en arc de cercle suivant l'angle du cliché)...

Pour ceux qui possèderaient des Hs 126 dans un fonds iconographique... merci d'essayer de trouver d'autres clichés de "Mouchards" ainsi équipés !

Cordialement,

Thierry Moné


Dernière édition par Thierry Moné le Dim 1 Mai 2011 - 7:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Sam 2 Avr 2011 - 23:00

Bonsoir,
Pour ma part, j'ai regardé dans mes quelques clichés, rien de spécial....
Voici un site qui ne nous éclairera pas plus....
http://www.bing.com/images/search?q=hs126+&view=detail&id=03730ECF40008D304ACFECBCB4235574521D9E00&first=121&FORM=IDFRIR
La plaque ferait disparaitre une partie de Croix?
Cordialement
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Sam 2 Avr 2011 - 23:15

Encore moi, Very Happy
Si un truc intéressant, le Hs126 est arrêté en 1943. Pour les campagnes après la France, il a une bande blanche ou jaune sur la queue suivant les campagnes.
[img][/img]
Ici, il n'y a rien.... Je ne pense pas que ce "blindage" soit généralisé. Peut être une adaptation pour les avions liés aux troupes terrestre?
Encore un sujet prenant M. Moné!
Cordialement
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Mar 5 Avr 2011 - 6:39

Bonjour,

J'ai trouvé une belle pubication (en langue anglaise) relative à la reconnaissance aérienne allemande de 1935 à 1941.

Cordialement,

Thierry Moné

On notera l'indicatif "6K" peint sur le Henschel de la couverture, indicatif qui était celui de la formation de Hs 126 adaptée à la 1. Panzerdivision en mai 1940 (Indicatif attribué au 23e Groupe Aérien de Reconnaissance (Aufklärungsgruppe 23) qui donna naissance au début des hostilités à plusieurs escadrilles, dont la 2. (H) / 23 (Pz) adaptée à la 1.Pz. Div. en mai 1940. L'indicatif complet comporte deux autres lettres.

[img][/img]


Dernière édition par Thierry Moné le Lun 16 Mai 2011 - 10:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 8 Avr 2011 - 14:24

Bonjour,

Un échange très instructif, qui me permet de rappeler une info de base... Les Français aussi avaient des "mouchards". Une aviation de reconnaissance était distribuée à chaque armée, chaque CA, voir même à quelques divisions également.

Mais l'omniprésence de la Luftwaffe a énormément limité l'action de la reco aérienne française, quand les mouchards allemands volaient bien souvent en toute inpunité.

Rappellons néanmoins qu'a plusieurs reprises, les avions français ont repéré l'avance allemande dans les Ardennes...

Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 8 Avr 2011 - 14:46

Bonjour Eric,

Tout d'abord bravo pour vos écrits récents que j'ai lu avec beaucoup d'attention dans la presse spécialisée.

Pour ce qui concerne "les" Mouchards, tout ce que vous venez d'écrire est bien entendu tout à fait exact, mais il convient d'ajouter - pour ceux qui pourraient croire à une sorte de parité entre mouchards français et allemands - que du côté allemand on sait dialoguer en temps réel avec l'observateur en vol (avion - Panzerdivision), alors que du côté français on ne fait que l'écouter dans le meilleur des cas. Pour "parler" à l'observateur français en vol, il faut que l'appareil vienne survoler son correspondant et que l'observateur déchiffre le message sous forme de panneaux disposés au sol !

Cordialement,

Thierry Moné


Dernière édition par Thierry Moné le Lun 16 Mai 2011 - 10:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 8 Avr 2011 - 16:48

Bonjour Thierry,

Merci pour votre compliment.

Je vous rejoins parfaitement quant aux moyens de communication employés et donc la différence de rapidité dans la transmission des informations. Ceci n'explique cependant pas tout, mais nous sortons du sujet initial.

Cordialement
Eric Denis

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Manuferey
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 334
Localisation : USA
Date d'inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Ven 8 Avr 2011 - 23:02

Voici une série de photos d’époque récupérées sur ebay.de et montrant un He-126 touché par un tir de DCA. Quelqu’un reconnaîtra peut-être la région sur la première photo et l’église gothique visible sur les deux dernières photos.









Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Sam 9 Avr 2011 - 8:44

Bonjour Emmanuel,

Beaux clichés et beau coup au but d'un projectile de petit calibre (sans doute explosif à en juger par les éclats) dans la structure en aluminium ou duralumin de la voilure.

Quant au lieu... j'avais pensé initialement à la région de Voncq en juin 1940. Mais Barthélémy a infirmé cette hypothèse.

Cordialement,

Thierry Moné

On notera que l'appareil du premier cliché n'est pas le même que celui du second cliché : le carénage des roues est présent sur le second et pas sur le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Mer 13 Avr 2011 - 18:16

Bonjour,

En cherchant bien, on trouve quand même ce fameux blindage monté sur le Henschel 126. Voici la découpe et le système de fixation de la partie en haut à droite (sur le côté droit du fuselage). On constate que cette plaque est assez épaisse, qu'un joint profilé empêche sans doute la prise au vent relatif... mais je n'ai pour l'instant aucune idée de sa composition.

Cordialement,

Thierry Moné

[img]http://atf40.forumculture.net/[/img]

[img]http://atf40.forumculture.net/[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent Deneu
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5121
Age : 63
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Mer 13 Avr 2011 - 21:54

Effectivement, repérer cela sur une vue un peu éloignée semble bien ardu.

Seule une altération de la déco peut en laisser soupçonner la présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Mer 13 Avr 2011 - 22:56

Je crois que j'ai un bouquin sur les Hs 126 , je vais fouiller .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Mer 13 Avr 2011 - 23:15

Bonsoir Messieurs,
Sur les premières photos, on voit bien la plaque prendre un certain relief, voir, prendre une partie du marquage de la croix... Sur les dernières, la plaque, si c'est ça, est carrément intégrée au fuselage?....
Soit une mauvaise piste, ou alors évolution du fuselage?
Les spécialistes devraient nous éclairer si c'est une évolution....
A bientôt
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5393
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Jeu 14 Avr 2011 - 0:02

Non, non, on voit que la plaque est au contraire amovible. On distingue parfaitement la "vis à ailettes" qui la maintient en haut à droite. On distingue également le tracé des alidades de bombardement qui a été repris sur la plaque.

TM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
147RIF
Aspirant
Aspirant
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 39
Localisation : Donchery
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique   Jeu 14 Avr 2011 - 0:26

Re bonsoir,
Oui donc ça pourrait être une évolution par rapport à vos premières photos?
Pour le blindage en dessous ;
Voici un morceau d'étude faite sur le terrain par un ancien combattant qui a fait le tour de tous les hommes du secteur et en a fait un texte bien complet ; et voilà ce qu'il dit du blindage du HS126


Cordialement
Sébastien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blockhausdonchery.e-monsite.com
 
Le "Mouchard" (Hs 126), artisan de notre défaite tactique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE NOTRE PERE
» La Jérusalem d'en haut , et elle est notre mère.
» ARTISAN DE LUMIERE
» Notre Père!!!
» Prière à Notre-Dame de Lourdes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les armées alliées et ennemies en 1940 :: Allemagne :: Matériel-
Sauter vers: