Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 action des Chasseurs Ardennais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: action des Chasseurs Ardennais   Lun 20 Sep 2010 - 22:22

merci beaucoup pour ce récit (que je ne connaissait pas)
vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4949
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: action des Chasseurs Ardennais   Mar 21 Sep 2010 - 22:49

Bonsoir,

Le 10 mai le 3ème régiment de Chasseurs Ardennais occupait des positions le long de la frontière belgo-luxembourgeoise. Dès 4h00 du matin, les destructions prévues par le plan de mobilisation s'effectuent. Contrairement à ses deux unités soeurs, le 3ème Chasseurs n'est engagé que tardivement. Lorsque parvient, à 18h45, la notification du repli des 1er et 2ème régiments, seules deux escarmouches sur la Salm et au sud de la Baraque Fraiture sont à enregistrer. Soudain, les événements se précipitent pour le 3ème Chasseurs. A Rochelinval, le peloton du sous-lieutenant Liégeois de la 5ème compagnie contient l'infanterie allemande pendant cinq heures et l'empêche de déborder Trois-Ponts. La position ne pouvant être enlevée par l'infanterie, les Allemands font donner l'artillerie légère. A la faveur de tirs d'encagement, les Allemands réussissent à fragmenter le peloton et s'efforcent d'en anéantir les éléments. La disparité des effectifs est de cinq pour un. Le miracle survient sous la forme d'une contre attaque du groupe du Caporal Hoyoux qui, brisant l'encerclement, évite l'anéantissement du peloton en permettant à une partie des chasseurs de se replier.

La 3ème Compagnie du Lieutenant Lejeune, qui tient le plateau de Chabrehez, a l'honneur d'affronter l'avant-garde de la 7ème PanzerDivision commandée par Erwin Rommel.A 15h30, soutenues par le tir des chars, les vagues d'assaut allemandes se succèdent contre la position. Rien n'y fait. Rommel bouillonne de voir sa division piétiner et l'objectif de la journée lui échapper. L'évacuation de la Baraque Fraiture achevée, l'ordre de repli parvient à la 3ème Compagnie. Si les pelotons nord et sud se dégagent, celui du centre est quasiment encerclé. Et l'ordre sauveteur n'a pas atteint les quinze hommes du 2ème peloton du Sous-Lieutenant Cremer. Servis par les abattis et les obstacles naturels, et par un courage sans faille, les Chasseurs tiennent quatre heures, en infligeant des pertes sensibles aux colonnes adverses qui s'entremêlent dans le piège du réseau routier obstrué par les destructions. en l'occurrence, l'absence d'un appui aérien national ou allié sera cruellement ressentie par les Chasseurs.

Ceux du 3ème quittent la région le 10 au soir pour gagner l'Ourthe, avec l'amertume d'abandonner leurs foyers tout en restant invaincus.

La 2ème Division de Chasseurs Ardennais n'interviendra pas dans la bataille des Ardennes occupant à l'aube du 10 mai de solide positions défensives sur la Meuse. Affectée au secteur de Namur le 11 mai, la 2ème Division est emportée dans la tourmente. Jusqu'au 18 mai, la plupart de ses unités sont contraintes de retraiter à pied constamment harcelées par la Luftwaffe.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: action des Chasseurs Ardennais   Jeu 23 Sep 2010 - 18:49

merci .... si il y a une suite, je suis preneur
vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4949
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: action des Chasseurs Ardennais   Ven 24 Sep 2010 - 23:34

Bonsoir,

Du 17 au 19 mai, la 1ère division de Chasseurs Ardennais couvre le repli de l'armée sur l'Escaut, particulièrement la tête de pont de Gand. Dans l'après-midi du 18 mai, les ponts sur la Dendre sautent devant les Allemands. A Alost et à Termonde, toutes les tentatives de franchissement de la rivière sont écrasées par les tirs d'infanterie des Chasseurs supportés par les groupes d'artillerie motorisée II/17 et II/19. Profitant de l'obscurité, le génie d'assaut allemand tente le passage à hauteur de l'écluse de Gijseghem, dans le secteur centre tenu par le 2ème Chasseurs.
A l'aube, un déluge d'artillerie s'abat sur les positions des Ardennais. Conformément aux directives de l'état-major général, le général major Descamps mène un combat retardateur en évitant de se laisser accrocher. A 9h00, la 3ème division d'infanterie britannique du général Bernard Law Montgomery décroche du sud d'Alost et retraite par échelon. Les trois compagnies moto des régiments prennent la relève et couvrent l'aile droite de la division de chasseurs dès 10h00. Vers 11h00, les Allemands attaquent le 3ème Chasseurs à hauteur d'Alost et le 2ème au passage de Gijseghem. Mais l'attaque tombe dans le vide, car la 1ère division de Chasseurs Ardennais s'établit à 7 km à l'ouest sur le Meulenbeek. Devinant les intentions belges, les Allemands forcent leur pression, sans pour autant s'assurer des mobiles Chasseurs Ardennais qui mènent des combats retardateurs de plus en plus rapprochés.
Vers minuit, les berets verts rejoignent les avant-postes de la tête de pont de Gand, dont l'organisation et l'occupation devaient beaucoup au délai chèrement acquis par leur habileté manoeuvrière.
Le 20 mai, les Allemands atteignent Abbeville, et la percée de Sedan provoque l'abandon par les Alliés de la position de résistance KW (secteur fortifié de Namur) et leur réalignement sur l'Escaut. Sous la poussée des 30 divisions du groupe B, commandé par le général von Bock, l'armée belge entame un nouveau repli sur la Lys et son canal de dérivation, où elle livre une ultime bataille à partir du 24 mai.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
SiVielSto
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 739
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: action des Chasseurs Ardennais   Ven 27 Sep 2013 - 21:41

Par rapport aux Chasseurs Ardennais, je tiens à préciser que globalement ils étaient assez bien équipés pour les standards de 1940 (ea motorisation poussée, présence de canons antichars sur châssis chenillés, très bon canon antichar de 47 mm...), soit beaucoup mieux que la grande majorité des divisions d'infanterie alliées.

Pour les détails de leur mission, voir le sujet sur les Chasseurs Ardennais dans la rubrique consacrée aux alliés et à la Belgique (http://atf40.forumculture.net/t2371-les-chasseurs-ardennais)

Pour l'explication de leur mission, elle est à trouver dans :

  • la géographie de la Belgique (frontière orientale face à l'Allemagne trop longue pour être défendue, faible importance économico-industrielle de l'Ardenne, faible démographie en Ardenne, terrain a priori difficile pour une invasion),


  • dans la politique de neutralité de la Belgique (aucune véritable coordination des plans belges et alliés malgré des échanges aux plus hauts échelons),


  • dans la nécessité d'assurer une présence militaire dans les zones à l'est de la position principale jusqu'à l'invasion et l'intervention alliée,


  • dans le souhait de montrer la volonté de la Belgique de se défendre et de permettre l'arrivée des alliés et idée de manœuvre belge préconisant un combat sur la position principale de résistance avec tous ses moyens regroupés, position courant sur l'alignement Antwerpen-Wavre-Gembloux-Namur-Dinant-Givet (tenue  pour une grande partie par les alliés).



Tenant compte de tous ces éléments, la stratégie belge a oscillé entre une défense partielle des frontières ardennaises (partiellement fortifiées), une véritable manœuvre retardatrice dans les Ardennes avec les 2 divisions de Chasseurs Ardennais et des unités de cavalerie motorisée et finalement la manœuvre retenue (un compromis qui répondait imparfaitement à tous les arguments ci-dessus).

A ma connaissance, il n'y a pas eu de 3ème division de Chasseurs Ardennais (même en préparation). Il fut déjà assez difficile de compléter les 2 divisions existantes avec des réservistes pendant la mobilisation.

J'ajouterai qu'il n'y a pas que les Chasseurs Ardennais qui se sont très bien comportés en mai 1940 parmi les unités belges! Les 2 divisions de cavalerie motorisées et certaines divisions d'infanterie ont aussi résisté avec succès face aux Allemands.
Je citerai e.a. les 1er et 2ème régiments de carabiniers cyclistes (Cy) ayant chacun gagné deux citations et la fourragère de la croix de guerre 1940 (en 18 jours) pour leur attitude aux combats. 
Une des rares contre-attaques victorieuses du camp allié sera menée par des éléments des 1er Regt Cy, 4e Regt Cy et 4e Regt ChCh (Chasseurs à Cheval) mêlant de l'infanterie et des véhicules blindés (3 T13 et 1 T15). Elle fut menée le 27 mai (veille de la capitulation belge) à Knesselaer.

Quant au 5e Regt Cy (Regt Cy de renforts et d'instruction, soit des jeunes recrues), il participa à la défense d'Abbeville le 21 mai (secteur de Noyelles - 10 tués, 10 blessés et des prisonniers). Le 5e Regt Cy restera une unité +/- organisée jusqu'à l'armistice franco-allemand de juin. Son périple lui fera suivre l'itinéraire suivant : Noyelles-Lunel- Vitry-le François -Tonnerre-Avallon-Lunel- Romilly-sur-Seine - Anglure - Auxerre-Nevers - Lunel. Pendant ce périple, il participa à la construction de quelques positions françaises.

Les soldats du 5e Regt Cy seront pour partie démobilisés en France le 25 août et pour partie rapatriés en Belgique en colonne (franchissement de la ligne de démarcation le 31 août). Beaucoup seront alors faits prisonniers.

 Moins connus que les combats des Chasseurs Ardennais, les opérations de mai 40 des cinq régiments de Carabiniers Cyclistes belges sont dignes des exploits de leurs ancêtres de 1914, qualifiés de " Diables noirs" par les Allemands pour leur bravoure à la Bataille de Haelen (12 août 14).

OV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
SiVielSto
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 739
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: action des Chasseurs Ardennais   Sam 28 Sep 2013 - 22:20

Complément et correction par rapport à mon intervention précédente, il était bien planifié de créer une 3ème division de Chasseurs Ardennais.

Voir les informations ci-dessous:
Alain Alexandre (site internet du CLHAM) a écrit:

Au matin du 10 mai 1940, donc, les Ch A constituent un corps d'armée à deux divisions, avec régiment d'artillerie, bataillon moto et autres troupes de corps d'armée, plus un Centre de Renfort et d'Instruction (CRI) qui serait devenu, si la guerre s'était prolongée, une 3e Division composée des 7e, 8e et 9e Régiments.
Pour compléter ce sujet, Rommel aurait dit après le combat de Chabrehez et à propos des Chasseurs Ardennais :

Citation :
"Es sind keine Menschen, sondern grüne Wölfe"
(Ce ne sont pas des hommes, mais des loups verts)
Il paraphrasait en quelque sorte la citation d'un gradé allemand de cavalerie, prononcée à propos des carabiniers-cyclistes belges après la bataille de Haelen (août 1914)

Citation :
Es sind keine Menschen, sondern schwarze Teufels

Ce ne sont pas des hommes mais des diables noirs

Les carabiniers-cyclistes portaient en 1914 un uniforme vert très foncé.

OV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
Tabora-Mahenge
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: action des Chasseurs Ardennais   Lun 21 Oct 2013 - 3:09

SiVielSto a écrit:


Voir les informations ci-dessous:
Alain Alexandre (site internet du CLHAM) a écrit:

Au matin du 10 mai 1940, donc, les Ch A constituent un corps d'armée à deux divisions, avec régiment d'artillerie, bataillon moto et autres troupes de corps d'armée, plus un Centre de Renfort et d'Instruction (CRI) qui serait devenu, si la guerre s'était prolongée, une 3e Division composée des 7e, 8e et 9e Régiments.
OV
Bonsoir, 

c'est André Alexandre et pas Alain.

Bien cordialement,

Mick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
action des Chasseurs Ardennais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un iniforme
» Une vipère dans le jardin... votre réaction
» En ce lundi, au Canada, nous célébrons le jour de l'Action de grâce.
» LES CHASSEURS A CHEVAL
» action anti kfc à Nîmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les plans, opérations et combats de 1919 à 1940 :: Campagne de France :: Mai 1940-
Sauter vers: