Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Déposition au procès de Riom-destruction de chars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 814
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Déposition au procès de Riom-destruction de chars   Jeu 8 Juil 2010 - 23:14

Dans un compte rendu du procés de Riom édité à Londres chez Harrap's en1943,il est fait état de la déposition du chef de bataillon de chars Ragaine"qui vit lors de la retraite à Bazas (Gironde) un bataillon de chars modernes du dernier modèle et armés soit 40 engins au total que l'on était en train de détruire" ref-(20.3) L'un d'entre vous en sait-il quelque chose? Ces chars seraient-ils ceux d'un bataillon Polonais ou Tchèque (peut être des R 40 ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 893
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: Déposition au procès de Riom-destruction de chars   Jeu 8 Juil 2010 - 23:36

J'ai lu la même chose. Et les combattants réarmés de Touzier aussi, car ils avaient la rage de voir ce spectacle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/ En ligne
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Déposition au procès de Riom-destruction de chars   Lun 12 Juil 2010 - 20:50

J'ai lu plusieurs rapports faisant état de chars modernes sans équipages ...
La ou je me pose une question , ayant su la finalité de l'affaire dans un cas ( des chars FT repeints et remis en forme avant guerre ) , c'est la véracité des témoignages . Efficacité au combat ... relisez les échanges sur ce sujet .
Quand a des chars en gironde, qui soient des R40 , oui , on en parle , concernant au moins une Cie de polonais . Donc très probablement le 2e Bn . Logiquement ce ne doit pas être ni le 3e ni le 4e BCC polonais puisqu'ils sont réputés n'avoir jamais touché de chars en dehors de ceux d'exercice ( des FT ) . Les tchèques quant a eux , il n'y avait aucun plan pour les armer en chars .
N'allons pas imaginer qu'il y avait des chars neufs partout qui n'attendaient que des équipages, vu le nombre d'équipages , après la perte de leur engin , qui attendaient d'avoir un matériel , et qui étaient concentrés dans des zones ou on envoyait tout ce qui était disponible ..

Alain

Revenir en haut Aller en bas
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 814
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Déposition au procès de Riom-destruction de chars   Mar 13 Juil 2010 - 11:59

Merci de vos avis sur la quedtion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pontus
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 207
Age : 43
Localisation : Port au Prince (Haiti)
Date d'inscription : 15/12/2006

MessageSujet: Re: Déposition au procès de Riom-destruction de chars   Jeu 15 Juil 2010 - 17:00

Bonjour,

Je m'étais interessé à cette histoire il y a quelque temps.
Le livre Weygand, de Gaulle, et quelques autres : la Somme 16-28 mai 1940 de Henry de Wailly indique P353 que ces chars appartenaient au 2e BCC Polonais.
Pour le type de chars certaines sources parlent de R35 mais la plupart de R40.
Pour le nombre, il semble que l'enquête n'ait confirmé le sabotage que de 20 chars.
Le témoignage de Ragaine (rapporté dans Le procès de Riom, Maurice Ribet 1945) indique que la plupart des chars n'avaient pas 50km au compteur. Ce qui confirme les indications de Truchet (entre autres) lorsqu'il parle de chars qui viennent de sortir d'usine et qui sont non rodés.
Il faut néanmoins relativiser le témoignage de Ragaine. Cet officier s'étant rendu au parc d'Angoulême affirme n'y avoir trouvé aucun chars, ce qui n'empeche pas le même dépôt de mettre sur pied deux compagnies de marche quelques jours plus tard...

Pontus


Dernière édition par Pontus le Jeu 15 Juil 2010 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4859
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Déposition au procès de Riom-destruction de chars   Jeu 15 Juil 2010 - 18:12

Bonjour,

Cette dernière remarque est pertinente, elle montre la difficulté d'appréciation des témoignages. Il est dans cet exemple possible d'interpréter le témoignage de Ragaine comme n'ayant trouvé aucun char "disponible", car si quelques jours plus tard des unités sont constituées, les engins sont donc sans doute déjà attribués, une unité ne se constituant pas en quelques heures.

Cordialement
Eric Denis

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
 
Déposition au procès de Riom-destruction de chars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de destruction pour les valeurs inactives (tickets)
» Le parfait manuel de destruction de soeur Emmanuelle
» KFC et la destruction de la fôret amazonienne - Signez!
» la blonde : une arme de destruction massive !
» position pendant les repas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Chars de combat-
Sauter vers: