Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 canon 37 SA 38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SiVielSto
Commandant
Commandant


Nombre de messages : 656
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Ven 17 Juil 2015, 23:04

Je ne pense pas avoir mis en cause la qualité de la protection des chars français mais...
Je ne pense pas avoir encensé la qualité des blindages et de l'armement des panzers mais...

Par contre dans un combat de rencontre (donc pas une embuscade avec un adversaire camouflé en observation et l'autre en mouvement, il est presque certain que le Pz III ou IV tire le 1er ou se retire avant le tire français parce que sa probabilité de voir le premier le char français et ses évolutions est la plus grande grâce aux optiques du chef de char à beaucoup plus large.

Imaginer devoir conduire une voiture ou donner l'itinéraire au chauffeur en devant bouger une cloche avec des champs de vision limités.

J'approuve également la qualité de l'Osprey donné en référence.

Dans les analyses post-campagne de France, plusieurs commandants de panzers indiquent que les chars français pouvaient être approchés (avec prudence probablement) et  semblaient avoir des difficultés à voir leurs adversaires dès qu'ils quittaient le secteur avant. A l'appui des récits d'engagement à très courtes distances sur les flancs et l'arrière des Somua et B 1bis se terminant par des coups mortels (souvent après plusieurs tirs vu les blindages et l'efficacité très relative des canons allemands!).

Donc du plus et du moins dans tous les camps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
visaval
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1855
Age : 54
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 11:56

bonjour, 
pour faire suite aux posts sur la résistance du blindage des chars français...
il faut noter que le B1 bis est doté d'un blindage au molybdène qui est un alliage au mercure et au plomb.
cet acier est donc impénétrable par des obus de petit cabibre même à bout portant.
le 37mm SA38 ou le 47mm SA35 auraient été inefficaces malgré leurs qualités
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin


Nombre de messages : 4636
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 12:07

Bonjour,

visaval a écrit:
le 37mm SA38 ou le 47mm SA35 auraient été inefficaces malgré leurs qualitésVincent

Je me demande bien d'ou vous tirez vos sources pour commettre de telles affirmations. Pouvez-vous les préciser?

Pendant la campagne de France des B1 bis ont été détruits par des tirs fratricides de S35...

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
visaval
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1855
Age : 54
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 12:17

j'ai lu dans un récit que le Général Rommel lui même avait utilisé un 47mmSA35 sur un B1 bis à courte distance sans percer...
je vais rechercher
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin


Nombre de messages : 4636
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 12:39

Bonjour,

Il s'agit d'un 47 SA 37 d'artillerie, utilisé à grande distance, et avec du personnel ne connaissant aucunement la pièce. Il est même possible qu'il n'y ait eu aucun coup au but.

A courte distance, un 47 SA 37 aurait percé le B1 bis, sur toutes ses faces (Perforation de 106 mm à 100 m à 0° d'incidence), molybdène ou pas.

visaval a écrit:
j'ai lu dans un récit que le Général Rommel lui même avait utilisé un 47mmSA35 sur un B1 bis à courte distance sans percer...

Tout le problème est là, vous affirmez sans source sérieuse et de mémoire. Pensez vous vraiment qu'un général allemand joue les simples canonniers à courte distance de chars ennemis, a fortiori de B1 bis?

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 811
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 12:43

Non, c'est plutôt Guderian dans un extrait de ses mémoires. Au moment de la contre-offensive du groupement Buisson le 10 juin 1940 vers Perthes (3ème DCR). Il me revient cette phrase : "tous les coups ricochaient sur ce pachyderme ; nous subîmes de son fait des pertes sensibles"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1855
Age : 54
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 13:09

merci à vous BRH
Vincent


Dernière édition par visaval le Mar 21 Juil 2015, 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabi1
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 480
Age : 31
Localisation : Marne
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 13:53

salut.

Rappelons nous par exemple du B1bis Bourgueil mis hors de combat par erreur par le 25mm d'une AMR qui a manifestement percé l'avant, 
de l'Indochine littéralement mitraillé par erreur au 47mm SA 37, si il n'a pas percé l'avant, il a fait la plupart des dégâts pouvant mettre hors de combat un char sans le percer avec facilité (mais il a fini par percer sur l'arrière).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
visaval
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1855
Age : 54
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 14:01

A ce propos, Guderian a écrit à propos d'un B1 bis. Il fit braquer une pièce de 47 française pour tenter de le stopper : "Tous les coups ricochaient sur ce pachyderme, nous subîmes de son fait des pertes sensibles." Ce sont finalement les sempiternels 88, appelés à la hâte qui stoppèrent les quelques B1 bis aventurés dans les formations allemandes. Des garnisons françaises encerclées furent cependant libérées. Néanmoins, les chars français durent se retirer, sous peine de tomber en panne de carburant...
texte d'un post de BHR
merci à lui
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRH
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 811
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 18:21

BHR ? Connais pas...

BRH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel


Nombre de messages : 1855
Age : 54
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: canon 37 SA 38   Lun 20 Juil 2015, 20:13

Bonne soirée à vous BRH et aux autres
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
canon 37 SA 38
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Questions élémentaires de Droit Canon
» Canon de campagne type Gribeauval
» Changement à ajouter au droit canon 1983
» Quand est-il moral de déroger au droit canon ?
» Le Canon de St Patrick (spiritualité celtique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Armement :: Canons, fusils et grenades antichars-
Sauter vers: