Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
worrywort
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 30 Avr 2010 - 9:21

Voilà, ma chérie m'a offert ce livre.

Autant suis touché par l'attention autant, je reste méfiant de ce type d'ouvrage.

Max Gallo, ce n'est certe pas n'importe qui, mais vu qu'il touche à tout, je ne sais pas s'il touche profondément les choses.

Alors c'est sûr que ce livre n'est pas un traité stratégique, mais un rappel des faits de l'époque.

Je n'en suis qu'au début, mais j'avoue que si la lecture est facile, je crois que les raccourcis le seront aussi et les vieilles légendes seront présentes.

Dans le résumé, on parle de base des cadets de Saumur pour les combats de l'honneur. Bon c'est vrai, mais il n'y a pas qu'eux.

Et surtout, surtout, dès la page 35 on lit "que peuvent les cavaliers polonais contre les chars de Guderian ? Mourir."

Alors, j'avoue que ça m'a agacé, parce que comment tordre le cou à cette image une bonne fois pour toute si un auteur prolifique, connu et reconnu, prposant des ouvrages accessibles continue à semer des faussetés historiques de ce genre...

Surtout qu'au même moment, je me suis procuré le dernier livre d'Economica sur les armées du centre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 30 Avr 2010 - 9:28

VADE RETRO SATANAS




Naissance de la légende.

Le 2 septembre, le 18ieme régiment de Uhlans fut décoré par le général Grzmot-Skotnicki.

Le même jour, des correspondants de guerre allemands furent amenés sur le champ de bataille, ainsi que deux journalistes italiens. On leur montra les corps des cavaliers et des chevaux tombés, ainsi que les blindés allemands. Un des journalistes italiens rédigea un article, décrivant la bravoure et l’héroïsme des Polonais, chargeant stupidement les tanks avec lances et sabres ! Bien qu’une telle charge n’ait jamais été faite, les tanks n’étant arrivés qu’au cours de la bataille, la légende fut utilisée par la propagande allemande. A la fin de la seconde guerre mondiale, cet exemple était toujours utilisé par la propagande soviétique pour illustrer la stupidité du commandement Polonais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabora-Mahenge
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Mer 19 Mai 2010 - 20:04

L'ouvrage de Max Gallot, suscite beaucoup d'émois en Belgique; j'attend l'autorisation de citer le droit de réponse d'une tierce personne à l'attention de Mr Gallot, mais les légendes de 40, malgré les faits révélés après guerre refont surface.

Je vais me procurer cette ouvrage et le lire afin de bien cerner le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Jeu 20 Mai 2010 - 8:55

Bonjour,

J'ai terminé la lecture de cet ouvrage qui, en effet, se lit facilement. Hélas, il faut bien reconnaître qu'il s'agit d'un ouvrage de "circonstance" (je ne suis par contre pas inquiet au niveau des ventes...) qui reprend bien des clichés et qui met en valeur des thèmes et des personnages chers à son auteur, en forçant le trait au point d'en devenir très "discutable" et peu crédible.

Dans le domaine des mythes, j'ai relevé ce passage consacré au fait d'armes de La Horgne (15 mai 1940) :

« Même détermination, même sacrifice à La Horgne, à 20 kilomètres au sud-ouest de Sedan. Ce sont des spahis algériens, marocains qui bloquent l’avance allemande. Ils refusent de se rendre. […] Et la 1re Panzerdivision perd ce jour-là un millier de tués ou blessés, ainsi qu’une vingtaine de blindés. A peine la moitié de l’effectif normal est encore debout. Six cents spahis ont été tués ou blessés. » (Max G. février 2010).

Il est quand même dommage de retrouver autant de contre-vérités sous la plume de Max G.

Et c'est encore bien pire sous la plume de Dominique Lormier (La bataille de France jour après jour mai-juin 1940) qui lui n'hésite pas à en rajouter une "louche" :

« A 10h 30, les panzers passent à l’action mais subissent de lourdes pertes et sont repoussés. Bien que réduite en armement antichar à 2 canons de 25 mm et 1 vieux canon de 37 mm, avec seulement 10 obus par pièce, la brigade de spahis parvient à détruire 16 chars ennemis et 3 blindés de transport de troupe. […] A 15 heures, l’incroyable se produit : un escadron de spahis conduit par le lieutenant Marc [sic] Carthy charge à cheval, sabre au clair, sur la route de Singly. Il est anéanti par le tir conjugué des blindés et des mitrailleuses. » (DL avril 2010).

J'ai vu le moment où les canons de la brigade de spahis allaient avoir détruit un nombre de chars plus grand que le nombre d'obus dont ils disposaient ! Mais 19 blindés détruits avec 30 coups... Bravo quand même ! Quand on sait qu'il fallait un nombre appréciable de coups au but (au 25 mm AC) pour espérer neutraliser un char, on voit qu'on ne va pas bien loin avec 10 coups par pièce ! Même pas une boïte ccomplète (12 coups), ce n'était pas la peine de mettre en batterie.

Quant à la charge à cheval sabre au clair de l'Escadron Mac Carthy contre les chars allemands.... du grand n'importe quoi ! Il suffisait pourtant de demander - en son temps - à l'intéresé ce qu'il en pensait (il a été longtemps conservateur au Musée de l'Armée à Paris). Le lieutenant Mac Carthy a bien reçu, tardivement, l'ordre de contre-attaquer A PIED, sans sabre, sans burnous, mais avec ses 8 fusils-mitrailleurs, mais n'a réussi qu'à atteindre sa ligne de déboucher sans jamais pouvoir la franchir du fait de la densité du feu allemand en cette fin du combat.

Je ne parle même pas des pertes françaises et allemandes avancées par nos deux "historiens"... 1000 Allemands à la 1. Panzer-Division et 600 Spahis, tout cela dans la seule journée du 15 mai 1940. De qui se moque-t-on ?

Bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Jeu 20 Mai 2010 - 15:52

Bonjour,

D’abord, un grand merci à Thierry Moné d’avoir rappelé la mémoire du colonel Marcel Dugué Mac Carthy que j’ai bien connu alors qu’il était conservateur au Musée de l’armée, moi-même en devenant l’un des administrateurs au début des années 1980. A cette époque, il préparait son ouvrage « La cavalerie française et son harnachement » paru aux éditions Maloine en 1985. Entre cavaliers, amoureux de l’histoire, le courant était très vite passé entre nous et, en ce qui me concerne, avec tout le respect du à l’ancien, grande figure des Spahis. Un jour, nous avons parlé ensemble de la Horgne dans son bureau des Invalides qu’il partageait avec un autre conservateur, le colonel Desrousseau de Médrano (je ne suis pas sûr de l’orthographe, que ses descendants me pardonnent) un ancien des S 35 du Corps de Cavalerie. Bien sûr, j’ai cherché à en savoir plus sur ce fait d’arme de la cavalerie de l’Armée d’Afrique. La réponse du colonel fut : « Ah, mon vieux ! » suivie d’un silence pesant.

Sentant la « désespérance » de mon interlocuteur, je ne suis pas allé plus avant. Tout ce que j’ai pu savoir par la suite par le colonel Desrousseau de Médrano, c’est que le colonel MDMC (c’est ainsi que le colonel Mac Carthy aimait à parapher ses courriers) avait été profondément meurtri par le sacrifice d’une troupe d’élite dotée de moyens dérisoires face à une armée mécanique. Cette histoire de charge « sabre main » et non « sabre au clair » est d’autant plus stupide qu’à l’époque, les cavaliers combattaient à pieds et progressaient à cheval, c'est-à-dire comme des dragons. Bon, en ce qui concerne l’opinion du colonel M. Dugué Mac Carthy sur la Horgne, je n’ai bien entendu pas de détail de sa part autre que « Ah, mon vieux ! ». Par contre, dans son ouvrage cité plus haut, il écrivait :

« Ma génération est une dernière à avoir servi dans la cavalerie à cheval jusqu’à la seconde guerre mondiale inclusivement. C’est à cheval que j’ai franchi la frontière de Belgique le 10 mai 1940 à la tête de mon escadron de spahis marocains, détachement de découverte. J’étais précédé d’une patrouille de pointe trottant sur le bas-côté de la route, mousqueton haut, comme les hussards de Pichegru. Et, comme l’avaient été jadis ces hussards, nous fûmes accueillis par les acclamations et les applaudissements des braves villageois du Luxembourg belge. La suite fut moins réjouissante, mais ceci est une autre histoire. »

Cette histoire, c’est vous qui allez l’écrire Thierry d’après ce que je crois comprendre. Aussi, encore merci d’avoir rappelé la mémoire du colonel Mac Carthy, lieutenant en 1940.

Dernière chose, en ce qui concerne les âneries « historiques » au sujet des cavaliers polonais, je prépare une petite réponse avec l’aide d’Alain Adam et dès qu’il aura le temps, à certaines informations directement issues de la « Propaganda Staffel » reprises dans le bouquin de Max Gallo qui semble être fâché avec « Galop », du moins ses « nègres ».

Cordialement

SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabora-Mahenge
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Jeu 20 Mai 2010 - 16:10

Mr Ferrard,

je trépigne d'impatience à vous faire part d'un lot de 4 lettres écrites par une personne (...) ayant relevé, contesté et argumenté sur divers points discutables de l'ouvrage précité.

Les trois premières lettres ont bien été rédigé, la quatrième va suivre. Dès que reçus, je demanderai l'autorisation à son auteur le privilège de les publier pour citation.

Les âneries "historiques" de cette ouvrage ne se limiterai pas, apparemment, à la cavalerie polonaise.... Rolling Eyes

cdlt

Mick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Jeu 20 Mai 2010 - 16:19

Bonjour Stéphane,

J'ai bien entendu un exemplaire de "La Cavalerie au temps des chevaux"... En outre, j'ai heureusement bénéficié pour l'ouvrage en cours de quelques confidences faites à l'époque par "MDMC" à un autre conservateur du MAP, le colonel Paul Willing (ancien du 1er RMSM).

Je mesure aujourd'hui la chance que j'ai eue de travailler plusieur fois avec Paul Willing avant sa disparition, dans le cadre de la rédaction d'ouvrages sur les Spahis de la France libre et de la France combattante.

Et puis, sans pour autant les signer, le colonel Dugué Mac Carthy a quand même rédigé quelques courtes lignes sur sa fameuse contre-attaque avortée du 15 mai 1940... suivie de 5 longues années de captivité. Tout celà sera expliqué dans l'ouvrage "Les Spahis de La Horgne" qui m'aura quand même demandé une année et demie de travail à plein temps !

Fidèlement à la vraie mémoire des combattants de 40,

Thierry Moné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Jeu 20 Mai 2010 - 17:06

Bonjour Thierry,

J’ai aussi très bien connu le colonel Paul Willing et nous nous sommes donc obligatoirement croisés dans les couloirs du MAP. A l’époque, le MAP était un peu ma « deuxième maison » car j’étais rédacteur en chef de la Gazette des Armes, revue, à l’époque, de référence et créée par J.J. Buigné au début des années 1970. Mon centre d’intérêt alors était les armes et non l’historique des unités, ça m’est resté. J’ai donc hâte de lire votre ouvrage d’autant que vous avez la chance que je n’ai pas eu, celle de recueillir quelques confidences de MDMC sur la Horgne qui semblent confirmer l’extrême réserve du colonel Mac Carthy à ce sujet. Nous sommes donc bien dans la continuité du personnage. Dix huit mois de boulot pour réaliser un ouvrage de pure création, vous êtes dans la moyenne, votre épouse a-t-elle supporté ? A cette question indiscrète, une autre : êtes-vous un ancien de l’EBR ?

Cordialement

SF

PS : Pour Mick : il serait intéressant de publier ces lettres sur le site afin d’ouvrir une discussion positive sur le sujet. Pour ma part, je déteste les « buzz » comme tous les chambards d’ailleurs, l’âge peut-être.

Cordialement

SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabora-Mahenge
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Jeu 20 Mai 2010 - 17:17

Stéphane Ferrard a écrit:
Bonjour Thierry,

J’ai aussi très bien connu le colonel Paul Willing et nous nous sommes donc obligatoirement croisés dans les couloirs du MAP. A l’époque, le MAP était un peu ma « deuxième maison » car j’étais rédacteur en chef de la Gazette des Armes, revue, à l’époque, de référence et créée par J.J. Buigné au début des années 1970. Mon centre d’intérêt alors était les armes et non l’historique des unités, ça m’est resté. J’ai donc hâte de lire votre ouvrage d’autant que vous avez la chance que je n’ai pas eu, celle de recueillir quelques confidences de MDMC sur la Horgne qui semblent confirmer l’extrême réserve du colonel Mac Carthy à ce sujet. Nous sommes donc bien dans la continuité du personnage. Dix huit mois de boulot pour réaliser un ouvrage de pure création, vous êtes dans la moyenne, votre épouse a-t-elle supporté ? A cette question indiscrète, une autre : êtes-vous un ancien de l’EBR ?

Cordialement

SF

PS : Pour Mick : il serait intéressant de publier ces lettres sur le site afin d’ouvrir une discussion positive sur le sujet. Pour ma part, je déteste les « buzz » comme tous les chambards d’ailleurs, l’âge peut-être.

Cordialement

SF

Bonjour,

j'ai pris connaissance des trois premières lettres, dont l'auteur demande de différé la publication en attendant la fin de la rédaction de la 4° lettres.

Je ne m'amuses pas, je n'ai plus quinze ans, je suis outré que Mr Gallot s'enfonce dans un domaine où l'on peu se demander si ce dernier n'a pas simplement relaté ce qu'il à lu dans les ouvrages de sa jeunesse (..) sans approfondir plus avant le sujet...

Hormis la question royale qui n'amuse plus que les polémistes, on relis des propos du siècle dernier... et pas les meilleurs.....


cdlt

Mick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Jeu 20 Mai 2010 - 18:25

Bonjour ,
Suite a la demande de Stéphane , voici un article dont il souhaitait vous proposer la lecture :













Revenir en haut Aller en bas
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5593
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Jeu 20 Mai 2010 - 18:55



Bonsoir,

Voici la couverture de l'excellent ouvrage du Colonel Dugué Mac Carthy évoqué par Stéphane.

Pour le coup, rien à voir avec un ouvrage opportuniste !

Evidemment, tout n'est pas consacré à l'ATF40, mais on y trouve un chapitre sur la cavalerie de la 3ème république, un autre sur la cavalerie de l'armée d'Afrique et un dernier sur le harnachement des officiers généraux, qui couvrent dans le détail la période qui nous intéresse.

Assurément un "beau livre".

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
worrywort
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 21 Mai 2010 - 6:30

Hé bien,

J'ai hâte de lire les réponses que vous allez proposer à M. GALLOT.

Ce qui m'agace le plus, c'est qu'il est populaire auprès du grand public et des chaînes de télévision.

Ce qui me ferait mal, c'est qu'il soit invité en tant que conseiller sur un plateau télé pour nous évoquer la campagne de France...

Mais bon, vu la pauvreté des programmes sur le sujet en ces 70 ans anniversaire, je ne me fais pas de soucis.

Par contre, j'ai hâte de voir l'ouvrage sur les Spahis.

Un lien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5395
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 21 Mai 2010 - 7:52

Bonjour,

Pour répondre aux questions relatives à la parution, à la rentrée de septembre, de l'ouvrage "Les Spahis de La Horgne", voici en avant-première la 1re et la 4e de couverture (format album, 208 pages, quadri illustré, nombreuses cartes). L'ouvrage contient en outre le nom de tous les Spahis français, algériens et marocains de la 3e Brigade de Spahis, tombés entre le 10 mai et le 23 juin 1940.

Cet ouvrage sera disponible chez Armes & Collections, au Conseil général des Ardennes, à la Communauté de communes des Crêtes Préardennaises (Poix-Terron près de La Horgne). Dès la sortie je donnerai les indications complémentaires pour les amateurs.

Bonne journée !

Thierry Moné

A noter parmi les soutiens, en 4e de couverture, le logo de ATF40 !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 21 Mai 2010 - 7:59

Bonjour

Un livre interessant également avec de très belles photos

"Chevaux et cavaliers de la 2° guerre mondiale" Maloine

et

"L'age d'or de la cavalerie"

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 21 Mai 2010 - 8:13

Re
Si la charge des Cavaliers Polonais est de la propagande il ne faut cependant mettre toute la cavalerie dans des unités obsolètes.
En particulier les Allemands avaient peur des charges de Cosaques et autres, surtout l'hiver et dans la "rapoutitsa"
Mais ceci dépasse notre cadre
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent R
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 483
Localisation : près de Paris
Date d'inscription : 18/09/2006

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 21 Mai 2010 - 11:00

A la lecture de ce qui a été écrit plus haut, je suis sûr de ne pas acheter le livre de M. Gallo.

Par contre j'attends avec grande impatience l'ouvrage sur les Spahis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
worrywort
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 21 Mai 2010 - 15:35

Moi ce qui me gêne le plus, c'est que c'est un cadeau...

Mai j'ai hâte aussi de voir le livre sur les Spahis.

Maintenant, je me rappelle avoir déjà vu la pochette sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   Ven 21 Mai 2010 - 20:35

Thierry Moné a écrit:
A noter parmi les soutiens, en 4e de couverture, le logo de ATF40 !

Damned , une contrefaçon !
Mais non , je plaisante , bien sur , Thierry a été sollicité par l'équipe ATF40 , pour lui apporter de l'aide , et grâce au talent de Didier Houliez , des ODB/TEG des unités de Spahis ont été montés , rassurant ou confirmant ainsi l'auteur dans ses textes .
Nous le remercions de nous avoir placé en 4e de couverture , bien entendu .

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo   

Revenir en haut Aller en bas
 
1940 de l'abîme à l'espérance de Max Gallo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je cherche un choix de poèmes antérieur à 1940, couverture rose pâle (CP-CE et grands)
» Seconde guerre mondiale : quels étaient les motifs d'exemption, et que sont devenus les soldats français après la reddition de 1940 ?
» Enseignement et solide education religieuse
» Décès de Mgr Jean-Marie Lustiger
» Archives - Old space magazines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: 1940 - Medias :: Livres et ouvrages de référence-
Sauter vers: