Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 budget armée Française 37-40

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: budget armée Française 37-40   Mar 5 Jan 2010 - 20:23

Je pense que ce petit graphique devrait vous interesser , on y voit nettement l'importance du budget donné pour motoriser/mecaniser l'armée ...

Revenir en haut Aller en bas
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: budget armée Française 37-40   Mer 6 Jan 2010 - 9:25

Dans le fameux livre "L'Armée Française" Il est dit que nous n'avons pas de pétrole, mais du fourage autant que l'on en veut !!!?
Cela dit ce tableau est formidable et quel courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: budget armée Française 37-40   Mer 6 Jan 2010 - 20:55

Il aurait été intéressant d'avoir les mêmes chiffres depuis 1930 , afin de voir quelle était la véritable part des investissements "maginot" et celles de la motorisation .
Car j'ai bien dans l'idée qu'on nous a servi depuis longtemps une soupe un peu trop orientée sur le fait que tout l'argent allait aux bunkers et pas assez aux blindés ...
Notez en tout cas qu'après 1938 , la part des fortifications est très réduite en comparaison de la part liée a la motorisation/mécanisation ( rapport de 1 franc pour la fortification pour 7 francs pour la motorisation environ ) .
Autre point a noter , l'artillerie garde une superbe place aussi bien en matériels qu'en munitions , et c'est finalement , au global , le plus gros budget de l'armée de terre , a partir de 1938 .
Je n'ai malheureusement pas le détail de chacun des budgets annuels , ce qui aurait été très intéressant , mais je compte vous donner quelques chiffres, du genre : créer une batterie de 25 antichar coutait tant , créer un bataillon de chars B1 coutait tant ... etc

Alain
Revenir en haut Aller en bas
agrignon
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: budget armée Française 37-40   Jeu 7 Jan 2010 - 11:22

Bonjour à tous,

Ce qui est remarquable c'est l'absence de budget pour les transmissions! Mais je crois que les transmissions étaient intégrées dans le génie. Quand on observe le budget du génie, il ne devait pas rester grand chose pour les transmissions!

Armel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: budget armée Française 37-40   Jeu 7 Jan 2010 - 19:41

Cher Monsieur Alain
Pouvez-vous nous donner une piste, j'ai feuilleté toute l'après midi j'ai rien trouvé pouvant vous aider
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stéphane Ferrard
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1052
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: budget armée Française 37-40   Ven 8 Jan 2010 - 12:15

Bonjour,
Au sujet des crédits affectés au programme d’armement 1937-1940, je vous livre le tableau ci-dessous (Source EMAT-Service historique) qui donne la répartition par exercices en millions de francs (1936 avec majoration de 20% pour tenir compte de l’augmentation des prix sur la période concernée) :

Destination 1937 1938 1939 1940 Total
Infanterie 300,5 830 680 589,5 2400
Mécanisation 500 640 390 390 1920
Motorisation 234 425 350 351 1360
Fortification 555 460 110 90 1215
Totaux 1589,5 2355 1530 1420,5 6895

En fonctions de ces données, on s’aperçoit que la mécanisation/motorisation est le premier poste avec 3280 millions, l’infanterie le second avec 2400 millions et, enfin, la fortification avec seulement 1215 millions. Sur ce tableau on s’aperçoit que la fortification qui est le premier poste en 1937, passe au troisième dès 1938 puis au quatrième en 1938/1940.
Note : Pour l’artillerie les crédits s’élevèrent à 2020 millions hors munitions (1380 millions)
Cordialement
SF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: budget armée Française 37-40   Mar 12 Jan 2010 - 22:27

Bonsoir,

dans les dix années qui précèdent la guerre le budget de l'Armée de Terre absorbe 52 pour 100 des dépenses de défense nationale, contre 27 pour 100 pour l'Armée de l'Air et 21 pour 100 pour la Marine.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/ En ligne
Nicolas Aubin
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 233
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: budget armée Française 37-40   Lun 18 Jan 2010 - 17:51

Bonjour,

Outre de permettre de mesurer l'effort de guerre concernant la motorisation, ces chiffres peuvent être mis en perspective avec ceux des pays étrangers.

J’ai justement quelques chiffres sur l’effort de guerre britannique. Traditionnellement l’Army n’est considérée outre-manche que comme une simple force de police coloniale et éventuellement un corps expéditionnaire destiné à maintenir les grands équilibres sur le continent européen. N’oublions pas non plus que la marine et l’aviation sont les seuls remparts garantissant la sécurité du pays et de l’Empire. Le problématique n’est dc pas du tout la même en GB et en France. Les politiques et les militaires s’accordent pour considérer la Grande Guerre comme une folle parenthèse, une rupture inacceptable dans la tradition militaire d’interventions limitées sur le continent… Et le meilleur moyen de ne pas renouveler l’erreur est encore de réduire la force terrestre au minimum. Avec en plus les dégâts causés par la Grande Dépression, on comprend que les Anglais consacrent une part minime de leur budget à l’armée de Terre. Résultat de 1923 à 1933, l’armée de terre anglaise n’absorbe que 9% des dépenses totales du War Office. Entre 1926 et 1937, les sommes allouées annuellement pr le développement des chars varient entre £22 500 et £93 500 (un projet de développement d’un char moyen est estimé à £29 000). Au total environ 300 000£/an st attribuées pr l’équipement en véhicules à moteur (ce qui peut être comparé aux postes motorisation/mécanisation de l’armée française). [source : »Memorendum du secrétaire d’Etat à la guerre sur la situation des chars, 15/10/1936, WO 2/4441]

Mais armée de terre peu nombreuse ne signifie pas forcément armée au rabais. En 1935, le Commandant en chef de l’état-major impérial (CIGS) Montgomery-Massingberd se lance dans une réforme d’ampleur. Il veut transformer l’armée anglaise en un corps mobile capable de se projeter en avant pour sécuriser les Pays-Bas et la Belgique qui sont vitales à la défense anti-aérienne avancée britannique. Bien que les nuages s’amoncellent, ce n’est qu’en 1937, APRES le réarmement naval et aérien, que commence un réarmement terrestre marqué par une priorité donnée à la motorisation totale de l’armée d’active. Le budget pr l’équipement en véhicule à moteur passe de 300 000£ à 3.5 millions puis 5.5 millions en 1938 et 10 millions en 1939. [chiffres en provenance du War office, cités par David Fletcher in The Great Tank Scandal]

Il est bien sûr difficile de comparer des monnaies différentes surtout en période de crise marquée par les inflations et les dévaluations. En outre, les prix ne sont pas identiques entre la France et l’Angleterre dans les années trente. La comparaison permet juste d’avoir un ordre de grandeur.

J’ai retenu deux cours : celui de 1927 quand une £ valait 122 francs (il correspond aussi à la valeur moyenne de 1926 qd les cours variaient de 65 à 225f pour une £) et celui de 1939 quand les gouvernements britannique et français signèrent le 4 décembre l'Accord Financier Anglo-Français : cet accord fixait, pour la durée de la guerre et pour les six mois après la conclusion du traité de paix, le maintien du taux de change officiel à 176,50 Francs Français pour 1 Livre Sterling.

A 122f/£, cela nous fait pr la fin des années vingt des dépenses pr l’équipement roulant de l’ordre de 36 millions de francs avec un coût pr concevoir un char moyen de 3,5 millions de francs. Ce chiffre montre à quel point l’armée de terre anglaise est réduite à simplement expédier les affaires courantes, le budget permet tout juste de remplacer l’équipement obsolète et les bureaux d’études fonctionnent au ralenti.

A 176,5 f/£ pr la fin des années trente, on trouve un budget d’équipement qui monte à 617 millions de f (France = 734 millions) en 1937, 950 millions en 1938 (France = 1065 millions), 1765 millions en 1939 (France = 740 millions).

On constate sans surprise que le réarmement est plus tardif. Par contre, malgré l’imp accordée aux budgets de la marine et de l’aviation (le Trésor prévoyait de débloquer un total de 100 millions de£ pr le réarmement de la Grande-Bretagne entre 1936 et 1940), les britanniques consacrent une somme bien supérieure à la France pour la motorisation à partir de 1939. Bien sûr les Anglais peuvent d’autant plus s’équiper que leur armée microscopique ne génère que de très faibles dépenses courantes ce qui n’est pas le cas de la France. En outre, ils sacrifient toutes leurs manœuvres pr faire des économies.

Il n'empêche qu'en mai 40, l’équipement anglais est très inférieur en quantité à celui de l’armée française. Plusieurs raisons à cela, il me semble. Tout d’abord, injecter de l’argent n’a d’efficacité que si l’appareil industriel est capable de répondre à la demande. Il faut aussi d’abord développer des prototypes puis les fabriquer en série. Or il n’existe en 1937 aucune entreprise capable de fabriquer des chars en grande série. Ce n’est qu’en 1939 que les premiers effets du réarmement se font sentir et une part importante des dépenses a été purement et simplement gaspillée dans une multitude de projets décevants, concurrents voire inutilisables (Matilda I, Cruiser V Covenanter). Ensuite la France a mobilisé le matériel civil avec peut-être une plus grande ampleur que les Anglais… il me semble que les photos des colonnes de camions britanniques témoignent d’une bien plus grande standardisation que leurs homologues françaises.

Cordialement

Nicolas Aubin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: budget armée Française 37-40   Sam 31 Juil 2010 - 14:08

Bonjour,

Je tombe avec retard sur cette discussion fascinante, merci à Nicolas pour ses chiffres, la comparaison m'intéresse beaucoup. J'ai d'autres éléments du même genre, il faut que je les rassemble dans un format utilisable. En attendant:

avz94 a écrit:
dans les dix années qui précèdent la guerre le budget de l'Armée de Terre absorbe 52 pour 100 des dépenses de défense nationale, contre 27 pour 100 pour l'Armée de l'Air et 21 pour 100 pour la Marine.

Je n'arrive pas au même ratio en faisant quelques manipulations sur mon fichier Excel, mais j'imagine que tout dépend de ce qu'on compte. A titre complémentaire, les colonnes suivantes se lisent: année, pourcentage des dépenses militaires dédiées à l'Armée, à la Marine et à l'armée de l'Air.




1932 58,23% 21,94% 13,02%
1933 60,36% 21,08% 12,84%
1934 56,34% 25,04% 12,31%
1935 51,98% 23,60% 18,76%
1936 52,59% 23,59% 18,01%
1937 54,74% 21,39% 18,95%
1938 52,23% 21,07% 22,79%
1939 60,72% 11,20% 27,05%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
budget armée Française 37-40
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ceinturon armée française dans l'armée allemande
» Intégration des FFI dans la 1er armée Française
» Des haut-gradés de l'armée française rêvent-ils d'un putsch contre le gouvernement ?
» L'armée française en Indochine avant 1939.
» Le drame de l'armée française en 1940

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Matériels divers-
Sauter vers: