Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Tourelles de tir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Tourelles de tir   Ven 20 Nov 2009 - 8:21

Bonjour

J'ai lu que les tourelles 4 tubes Françaises n'ont jamais été mise vraiment au point, trop de dispertion.

SVP, quelqu'un peut-il dire ce qu'il en est

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5388
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Ven 20 Nov 2009 - 17:32

Effectivement, il y avait un problème de turbulences à la sortie des tubes qui perturbaient la trajectoire des obus. Ce problème empêchait les tubes de faire feu simultanément, mais n'empêchait pas, il me semble, de faire tirer ensemble 2 tubes (1 et 3) ou (2 et 4), ni a fortiori un tube à la fois.

A confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Ven 20 Nov 2009 - 17:51

Merci
En plus j'avais prévu une question corollaire, vous y répondez en disant que l'on tirait par fraction somme toute
Pouvez-vous me dire pourquoi avec trois tubes, on n'a pas ce phénomène de turbulences, bien que la réponse soit simple en principe, parce qu'i y a moins de forces en jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5388
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Ven 20 Nov 2009 - 19:30

Stéphane Ferrard serait sans doute plus à même que moi de répondre, mais je suppose que dans les paramètres qui rentrent en compte il y a :

- l'écartement des tubes
- le calibre
- le comportement de l'obus dont son "aérodynamisme", sa vitesse initiale et sa vitesse de rotation
- la manière dont les gaz sont dissipés à la sortie du tube
- etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Lun 23 Nov 2009 - 17:31

Bonjour,

Mordal dans son bouquin, la Bataille de Casablanca, dit ceci à propos des ½ tourelles :

Nous sommes le 10.11.42 après remise en service de la tourelle.

« La première salve fut tirée par la tourelle de gauche à 12h41. Distance 17 OOOm »



Avec l’annotation suivante en marge : « Pour conserver une cadence de tir suffisamment rapide, la tourelle du Jean Bart tirait par salves de 2 coups, alternativement des ½ tourelles de gauche et de droite…….. »



Si manque de précision il y a, en général, il faut plutôt la mettre sur le compte de la conduite de tir qui avait été plus ou moins « bricolée ». Et pour cette salve, en particulier, sur le compte d’une grue girafe qui se trouvait sur sa trajectoire et qui n’était pas visible par le directeur de tir et les pointeurs.

La sixième salve tombera très près de l’étrave de l’AUGUSTA et vaudra une douche mémorable à HEWITT et à PATTON qui se trouvaient sur la passerelle.



A+,



Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5388
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Lun 23 Nov 2009 - 18:26

Bonsoir Pierre,

Il est probable qu'il y ait eu 2 problèmes. En effet, la conduite de tir devrait jouer sur la précision du tir (plus ou moins près du but visé), mais ne pas affecter la dispersion. Mais si il y a dispersion des obus d'une même salve, il est beaucoup plus difficile de corriger le tir après observation des arrivées. D'où le fait de limiter la dispersion en ne tirant que 2 coups, en plus du fait que ça permet d'économiser les munitions.

Si il n'y pas de problème de dispersion, la logique est de passer à des salves de 4 quand on a réussi à régler le tir.

A moins que la conduite de tir ne prenne en compte des corrections sur chacun des tubes individuellement ?
La dispersion est un problème balistique, et je suis quasiment sûr, mais je ne saurai dire où je l'ai lu, qu'il y avait bien un problème de dispersion des obus d'une même salve.

A préciser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 814
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Lun 23 Nov 2009 - 20:52

cette dispersion est peut-être la conséquence de la disposition des tubes qui ne sont pas équidistants les uns par rapport aux autres on a 12-34 ce qui expliquerait que pour y remédier on tirait 13 ;puis24.Les turbulences au départ étaient mal réparties.Dans ce cas,il fallait revoir toute la conception des tourelles :pas une mince affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5388
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Lun 23 Nov 2009 - 21:32

D'après ce que dit Pierre, on tirait par demi-tourelle, donc pas comme je l'avais suggéré. Il faudrait que je retrouve la source, pour retrouver l'explication...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5388
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Lun 23 Nov 2009 - 21:44

Je viens de retrouver une discussion sur le problème sur le forum net marine, en tapant sur google :
cuirassés français tourelles quadruples.

Si le lien fonctionne :

http://www.netmarine.net/phpBB/viewtopic.php?t=1396&sid=fa28d9a56264efae37dfd503b64ee8d5

Cela confirme bien un problème de dispersion.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Mar 24 Nov 2009 - 11:45

Un grand MERCI
A Messieurs Dhouliez, Pierre et Alfred
Le lien fonctionne, je vais m'y jeter
Les causes sont multiples comme de bien ettendu, et je vais étudier vos réponse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ALVF
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Mar 5 Jan 2010 - 18:01

Bonsoir,

Je lis un peu tardivement ce sujet et je précise quelques points au sujet de la dispersion du tir des tourelles quadruples du Richelieu:

-le problème est effectivement lié aux perturbations causées par le tir simultané des salves doubles des demi-tourelles quadruples dont les tubes sont trop rapprochés.Il se produit alors un phénomène d'aspiration d'un projectile par le sillage de son voisin allongeant la trajectoire du projectile "aspiré".

-le problème fut résolu en 1948 lorsqu'un essai sur une demi-tourelle d'un dispositif permettant le retard du coup extérieur de 60 millisecondes permit de constater que la dispersion devenait acceptable.En effet, les essais comparatifs des tubes du Richelieu, arrivant à cette époque à limite d'usure, montrèrent que lors de tirs effectués à 28000 m, la dispersion des salves tirées par les canons tirant en mode synchrone atteignait jusqu'à 950 mètres alors qu'elle tombait à 300 m avec le dispositif de retard du tube extérieur de la demi-tourelle équipée.
En 1950, le Richelieu reçut huit tubes neufs ou chemisés à neuf et tous les tubes extérieurs des deux tourelles avaient été équipés du dispositif de retard de 60 millisecondes.Dans ces conditions, le Richelieu était désormais capable de tirer à cadence maximum avec une dispersion normale de l'ordre de 200 m à 28000 m de portée.
Cordialement,
Guy François.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SALIOU Pierre
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 500
Age : 63
Localisation : 35
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Mar 5 Jan 2010 - 19:41

Bonsoir,

Merci pour ces précisions.
Les conditions dans lesquelles le Jean Bart s'est échappé de St Nazaire, les conditions de mise en service de la tourelle, la quasi absence de tirs d'essais et une conduite de tir "modeste" n'a sans doute pas permis aux cannoniers d'appréhender et de corriger ces défauts.
Le JB ne mit aucun coup au but (.....et c'est bien ainsi!) et lorsqu'il en avait la possibilité (...transports de troupes US en retard sur les opérations de débarquement et mouillés devant Fedala comme s'ils étaient convaincus que le JB était HS...) il n'a pas tiré. J'ignore si c'est par soucis d'économie des munitions ou des vies humaines.
Kénavo,
Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausewitz
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 71
Localisation : Nord/PdC
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Mer 6 Jan 2010 - 9:21

Très intéressant. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Tourelles de tir   Jeu 8 Avr 2010 - 22:53

Je n'ai pas lu le forum mis en lien, mais la réponse à la question de pourquoi les tourelles triples n'avaient pas ce problème: parce que les tubes étaient plus écartés, tout simplement !

Par ailleurs, les tourelles du Strasbourg (et donc a priori du Dunkerque) avaient également un problème qui empêchait le tir soutenu. Problème évoqué au moment de Mers el-Kébir, qui avait apparemment été signalé auparavant mais rien n'avait été fait. A priori, la question de la dispersion devait se poser pour eux aussi, d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tourelles de tir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le château de Tourelles (Champigny sur Marne)
» URSS - Char lourd T-35
» Panzer Elit Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La Marine Nationale française de 1919 à 1940 :: MNF40 :: Les navires-
Sauter vers: