Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 trouée de sedan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: trouée de sedan   Mar 27 Oct 2009 - 12:11

bonjour
lors de la trouée de sedan à partir du 13 mai la 55ème DI s'est fait hacher
puis la 71ème bousculer méchament, les troupes d'afrique et les DCR pareil et ....
il ne restait rien pour arreter les panzern .... et pourtant si, il y avait :
la 9ème DIM qui a pu arreter la 7ème PZ (rommel) cette unité a été rejointe par des éléments de la 1ère DLM... les panzern ont été retardés jusqu'au 18 mai au soir... pourtant on ne parle jamais de cette action déséspérée... et c'est bien dommage on continue à se focaliser sur les débandades de la 55ème comme c'est injuste....
merci de me donner plus de détails sur ces événements (9èmeDIM et1è DLM)
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent lahousse
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: trouée de sedan   Mer 28 Oct 2009 - 12:19

Attention, la 9ème DIM ne se trouvée pas à Sedan mais plutot vers Givet et Dinant.

Néanmoins, il est vrai que l'on trouve peu de littérature sur ces combats par opposition à la tête de pont de Sedan. Les combats de la 2ème Armée sont bien mieux couvert que ceux de la 9ème Armée.

Surtout si l'on se rappel que l'on a attribué principalement la percée sur la Meuse à l'effondrement de la 9ème Armée tout en disculpant (passant sous silence) la responsabilité de la 2ème Armée (le retrait pour couvrir la ligne Maginot a laissé bien seule la 9ème Armée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: trouée de sedan   Mer 28 Oct 2009 - 14:54

bonjour,
je cite: vers la sambre : (...)
(...)" Rommel, ainsi ordonne à son régiment de panzer de foncer sur la Sambre sans attendre les directives de son corps d'armée. Pour atteindre ce but, le général n'hésite pas en ce 17 mai à s'élancer vers la Sambre avec seulement son régiment de panzer et le 7ème bataillon de motocyclistes (....) son avance va s'achever pour 48 h car la 9ème DIM du Gal Didelet arrive alors dans la brèche et se bat avec l'énergie du desespoir mettant Rommel en difficulté devant Le Cateau... cette bataille est hélas méconnue....."
MILITARIA HS 59
vous avez raison la région de sedan est passée depuis longtemps
vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Capdeboscq
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1335
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: trouée de sedan   Dim 5 Sep 2010 - 10:47

vincent lahousse a écrit:
Néanmoins, il est vrai que l'on trouve peu de littérature sur ces combats par opposition à la tête de pont de Sedan. Les combats de la 2ème Armée sont bien mieux couvert que ceux de la 9ème Armée.

Rien de particulièrement étonnant à cela: la 9e Armée s'est littéralement désintégrée, donc destruction d'un tas d'archives et de documents. La 2e Armée est restée administrativement intacte, seule son aile gauche s'étant repliée sans être détruite. On n'a pas tant d'informations que ça sur les combats de Sedan eux-mêmes dans les secteurs où les troupes sont parties en déroute.

vincent lahousse a écrit:
Surtout si l'on se rappel que l'on a attribué principalement la percée sur la Meuse à l'effondrement de la 9ème Armée tout en disculpant (passant sous silence) la responsabilité de la 2ème Armée (le retrait pour couvrir la ligne Maginot a laissé bien seule la 9ème Armée).

En toute honnêteté, même si la 2e Armée avait tenu à Sedan l'effondrement de sa voisine aurait probablement scellé le sort de son aile gauche, puis de la campagne.

La version de 1940-41 c'est que Corap - un petit gros, relatif outsider par rapport aux autres généraux de son niveau - et la 9e Armée ont perdu la Meuse les premiers: les Allemands ont traversé 24 heures plus tôt qu'à Sedan. Deuxième facteur aggravant, la 9e Armée est partie en déroute au soir du 14.

Comparé à cela, la 2e Armée a certes subi un revers local, mais elle a stabilisé son front, certes au sud de la Meuse et ouvrant un boulevard à Guderian dans le secteur de l'armée voisine. Huntziger était bien en cours et considéré comme un des successeurs possibles de Gamelin, son état-major était de bon niveau, donc on a pu passer pas mal de choses sous le tapis. En plus, il paraît qu'Huntziger aurait réussi à faire un peu de ménage dans les archives.

Evidemment, avec le recul, la respondabilité d'Huntziger est accablante: les positions ne sont pas assez préparées, ses troupes ne sont pas là où il le faut, quand son dispositif avancé s'effondre, il rameute ses réserves mais rend compte que "tout va très bien, Madame la Marquise". Puis il replie son aile gauche en ouvrant un boulevard aux Allemands. Le tout alors qu'il se battait à un endroit où il était en position depuis le temps de paix, avec des mois pour aménager ses positions et faire toutes les préparations nécessaires. Il est très facile d'imaginer comment la 2e Armée, en utilisant ses ressources propres et le XXIe Corps mis à sa disposition plus tard, aurait pu bloquer le passage de la Meuse ou au moins contenir la tête de pont.

Corap au contraire s'est vu donner une mission impossible. Ses troupes doivent se déplacer rapidement sur une grande distance, elles doivent ensuite tenir un front étendu sur des positions inconnues et non préparées, avec une densité de troupes qui n'est pas énorme. Face aux chars allemands, il aurait vraiment fallu un excellent général ou une excellente armée pour remporter cette course. La 9e Armée n'était pas cette excellente armée et Corap ne semble pas avoir été un génie, mais ni lui ni ses troupes ne méritent d'avoir été mis au pilori comme cela a été le cas en 1940-41.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: trouée de sedan   Dim 5 Sep 2010 - 11:04


2 livres pour illustrer ce propos :
Gal Ruby "Sedan terre d'épreuve avec la 2éme armée mai-juin 1940"Flammarion 48
Gal Doumenc "Histoire de la neuviéme armée" Arthaud 45
voilà pour la petite bibliographie....
vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5657
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: trouée de sedan   Dim 5 Sep 2010 - 11:36

Je tiens à corriger quelques imprécisions :
la 9ème DIM ne fait pas initialement partie de la 9ème armée, mais de la 7ème armée. Elle est donc rameutée en catastrophe. C'est la 5ème DIM qui combat vers Dinant.
la 1ère DLM a opéré un peu plus au nord que la 9ème DIM.


Nous avons déjà discuté du cas Corap. Vous trouverez dans le fil de discussion correspondant des éléments permettant de comprendre la différence de traitement entre Corap et Huntziger. Le premier a été battu alors qu'il avait toujours dit qu'il n'avait pas les moyens nécessaires, le second s'est replié précipitamment alors qu'il avait toujours dit qu'il n'y avait aucune crainte à avoir dans son secteur !

Pour l'ensemble des opérations dans le Nord, voir "De la Meuse à la mer".
Pour une idée de l'implantation, voir la section cartographie.
Pour la 1ère DLM, voir le fil sur la forêt de Mormal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
visaval
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 55
Localisation : colmar ALSACE
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: trouée de sedan   Lun 1 Nov 2010 - 10:24

bonjour,
avez vous des précisions qui concernent le combat "d'arret" de la 9ème DIM devant "Le Cateau" ?
merci
vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: trouée de sedan   Lun 1 Nov 2010 - 19:13

L'une des unités de choc françaises qui aurait pu, peut-être ralentir les Allemands était la 2ième DCr mais ,elle avait été fractionnée et désorganisée pour se transporter à Charleroi,mon père avec les antichars rencontrera à l'improviste de l'infanterie allemande déployée sur la route à un carrefour avant d'arriver à Signy l'Abbaye,il fallut se dégager du piège l'arme à la main le 15 mai....... le matériel fut sauvé mais il fut nécessaire de se replier...pas d'infanterie ni de chars ,ni d'artillerie prêts à intervenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4985
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: trouée de sedan   Jeu 4 Nov 2010 - 10:50

Bonjour,

Inépendament des commandements locaux, n'oublions pas non plus l'absence de réaction proportionnée du GQG qui maintient un nombre astronomique de divisions au GA2 et n'envisage que l'envoi de quelques unités sur la percé de Sedan, alors que les rapports de Corap sur l'état de son arméee sont alarmants.

Je rappelle que la percée d'un front est bien souvent innévitable, mais qu'elle ne devient catastrophique que si l'on ne dispose pas de moyens de contre attaquer. Or le GQG met le GA1 dans cette situation, non pas faute de troupes mais d'une analyse pertinent de la situation. A cette époque, le GA2 alligne plus de grandes unités le long de la ligne Maginot que la Wehrmacht, alors que justement cette ligne existe, et qu'elle devrait permettre d'économiser des troupes.

Or, ce ne sont pas les informations qui manquent sur la situation, lorsque l'on veut les prendre en compte, rapports des armées, des CA, aviation d'observation, etc... Les franchissements sont connus et il va faloir attendre de longues journées pour réagir.

Les Français ont d'ailleurs identifié une bonne partie des Panzerdivisions qui leur font face à Sedan, et donc à peu pret leur nombre. Il est donc évident que le centre de gravité de l'attaque n'est pas au Nord, mais bien au centre. Et que fait on? On envoie la 7e armée, qui rentre d'une trotte de centaines de KM de Belgique et de Hollande, après avoir perdu au feu une partie de ses forces vives. On envoie également quelques autres divisions prélevées ça et là...

Au 14 mai, le GQG dispose encore de 15 divisions en réserve, sans compter la quinzaine de BCC placés en réserve d'armées le long de la ligne Maginot, et qui n'y servent strictement à rien!

On l'a bien vu quelques semaines plus tard, sans aucune troupes d'intervalle, les principaux ouvrages de la ligne Maginot resteront opérationnels et actifs, malgré l'attaque allemande. On aurait donc pu sans prendre de risques inconsidérés prélever au GA2 approximativement une motié de ses grandes unités et les envoyer plein Nord pour couper le couloir des Panzers, mais là je bascule dans l'uchronie...

Certes, il est facile de refaire la bataille 70 ans après, mais je persiste à penser que la plus grosse bévue française reste l'immobilisme dans des principes de combats bien mal adaptés à la methode allemande, alors que celle-ci est connue par l'observation des campagnes d'Espagne et de Pologne.

Or, derrière les troupes d'élite allemandes que sont les Panzerdivisions, les ID (mot) et quelques autres unités, l'immense majorité des divisions d'infanterie de la Wehrmacht ne sont pas très efficaces. Elles marchent depuis plusieurs jours et en accusent certainement le coup.

Enfin, une remarque sur le repli de la 2e armée : J'abonde dans le sens des erreurs commises par Huntziger, mais n'oublions pas qu'il cherche aussi à protèger le GA2 et la ligne Maginot d'une prise à revers potentielle. La France ignore tout des intentions allemandes après la Meuse et cette hypothèse aurait été tout aussi catastrophique que l'encerlement du GA1.

Cordialement
Eric Denis


_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: trouée de sedan   

Revenir en haut Aller en bas
 
trouée de sedan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1615) Sedan novembre étranges apparitions
» 130 chiens évacués d'une habitation insalubre à Sedan
» 1615, les Martiens à Sedan
» les trous (poids de filet de pêche )Néolithique
» 23 ans de FLP : temoignage de ma maman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les plans, opérations et combats de 1919 à 1940 :: Campagne de France :: Mai 1940 :: Attaque sur la Meuse-
Sauter vers: