Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Uchronie - Et si Maubeuge avait été fortifiée comme prévu?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thierry Firmin
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 35
Age : 46
Localisation : Waterloo (Bruxelles)
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Uchronie - Et si Maubeuge avait été fortifiée comme prévu?   Jeu 16 Juil 2009 - 13:10

Uchronie: pour une raison X, le secteur de Maubeuge est lourdement fortifié par la CORF, du nord-ouest de la ville à Trélon (on trouve le projet prévu initialement dans l'excellentissime "Hommes et ouvrages de la ligne Maginot", tome I). Et imaginons dans la foulée que la tête de pont de Montmédy bénéficie du même régime initialement prévu (davantage d'artillerie sous tourelle et prolongation jusqu'à la Meuse avec un ouvrage puissant à Vaux-lez-Mouzons). Histoire d'avoir deux lèvres solides autour de la plaie.
Par contre, situation identique à l'historique à Sedan, Monthermé et Dinant, et partout ailleurs.
Quelle auraient été les conséquences?
Pas d'attaque à Dinant mais uniquement à Sedan et Monthermé? Où sont affectés Rommel et ses panzers? Que deviennent les DCR?
Attaque à Dinant mais Rommel oblique au sud vers Hirson et Rocroi?
Ou pas de modification du plan jaune initial?
Deux scénarios intéressants et je crois indédits pour une simulation:
"Pas d'attaque à Dinant" car le sort des DCR aurait été fort différent je pense.
"Rommel oblique au sud", là je crains que les DCR ne soient éliminées comme dans la réalité mais la situation des forces engagées en Belgique serait fort différente tant que Maubeuge tient, car le "corridor" de panzers filant vers la mer serait beaucoup moins large et fort au sud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaiox
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Uchronie - Et si Maubeuge avait été fortifiée comme prévu?   Lun 4 Aoû 2014 - 22:24

Bonjour,

une hypothèse, les allemands aurait pu garder le même plan (après tout, celà ne change pas l'encerclement des armée allié, le remplacement des tourelles AM par des armes mixtes ne sautent ni aux yeux ni ne change complètement la donne pour l'adversaire, et si on part sur la base d'ouvrage d'artillerie assez modeste (3-4 blocs), ça ne fait qu'une petite dizaine de blocs de combats en plus pour les allemands.

Par contre celà induit de gros changement à partir du 16 mai:
-les tourelles d'artillerie, même peu nombreuses, suffit à palier au manque de l'artillerie de campagne et empêche la percée de Solre le chateau jusqu'à Avesne-Landrecie le 16.

-Le 17 matin on a donc un front intact jusqu'au Trélon, la 9ème DIM avec plusieurs bataillons au Nouvion. Sur la journée du 17 on peu supposer que la ligne peut résister toute la journée aux 5 et 7 panzer (surtout que l'artillerie du secteur aurait certainement été remise en place dans la nuit du coup)
-La 1ère DINA peut certainement résister avec l'appui de ses 4 derniers bataillons et de son artillerie qui arrive à partir du 16 au soir sur Trélon
-La 4ème DINA se fait enfoncer su Anor-Mondrepuis mais résiste à La Capelle avec le reste de la 1ère DCR (une quinzaine de char+l'artillerie+300 chasseurs) ets la 8ème panzer doit pouvoir être bloquer par l'effort conjuguer de la 9ème DIM et de la 1ère DLM entre la Capelle et la forêt du Nouvion.
-le 18 la 101ème DIF commence à être renforcer par la 4ème DI qui arrive, ce qui lui permet probablement de résister
le point le plus critique est la tenue du secteur La Capelle-Trélon mais celà doit être possible grâce à la remise en état d'une partie des troupes replié qui du coup n'ont pas été capturé par Rommel (élément 5ème DIM,4ème DINA,18ème DI+6ème BCC et détachement Marioge et le 8ème cuirassier qui arrive sur zone)
l'ensemble 1ère DLM-9ème DIM tient face à l'est contre la 8ème panzer et face au sud contre la flanc garde de la 6ème panzer
Le corridor des panzer est dès lors très réduit avec seulement 3panzer en pointe plus la 10ème panzer en soutient
-Le 19 mai devient très intéressant: les panzer de tête (1,2 et 6) n'ont rien devant elle pour les arrêté mais leur flancs sont très découvert (notamment au nord contrairement à la réalité historique)
Du coté français la 1ère armée s'est repliée sur la frontière et le front est solide jusqu'au sud de la 101ème DIF. Au sud de Trélon à Guise on a en arc de cercle la 1ère DINA, la 4ème DINA, la 9ème DIM et la 1ère DLM renforcé par les restes des 2ème et 11ème CA et d'éléments des 1ère et 2ème DCR qui doivent résister dans des conditions difficile. C'est l'endroit le plus "chaud" du front car si il tient le corps de cavalerie peut se déployer à l'ouest de Guise le 19 et menacer directement le corridor des panzer. Il pourra être renforce pour une action offensive rapidement par la 25ème DIM, au moins 2 ou 3 divisions de la 1ère armée (les autres restant sur la position frontières) voir quelques britannique. De quoi donner des sueur froide au panzer, neutraliser au minimum l'avancée de la 6ème panzer, voire de la 2ème et de laisser la 1ère très seule en pointe avec son flanc sud à défendre en plus... belle perspective
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Uchronie - Et si Maubeuge avait été fortifiée comme prévu?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si le III Reich n'avait pas attaqué l'URSS ?
» Y avait quoi avant le big bang?
» Si Napoléon avait pu débarquer en Angleterre.....
» jesus avait-il vraiment une femme et des enfants
» Triche qu'on ne m'avait jamais faite...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: La période 1919 - 1940 de nos jours :: Uchronies :: Hypothèses de travail & réflexions-
Sauter vers: