Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les Canons de 47 mm Français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DerWanderer
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 20
Age : 60
Localisation : Boulogne Billancourt
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Les Canons de 47 mm Français   Mer 20 Mai 2009 - 21:59

Bonjour,

Je pose ici la même question que sur France40@yahoo, mais je vais être plus explicite.
Je suis modérateur d'un site aux États-Unis consacré au Wargame TOAW.
Comme j'anime des tournois, j'ai pensé m'amuser en proposant un scénario Utopique sur mai 40 avec une armée française un peu plus étoffée selon De Gaule, mais là n'est pas mon propos

Il est possible maintenant de mettre son nez dans les valeurs associées aux différents blindés et si possible de les corriger et mieux d'en rajouter.
Et la stupeur que ce soit le 47mm SA34 ou SA 35 les valeurs anti char sont les mêmes que pour les 37 mm allemands cyclops
Par contre le 47SA37 est mieux traité.

les blindés équipés de 47SA34 et 47 SA35 ont une valeur anti char (AT) de 3 !!
le 47SA37 a une valeur anti char de 6 cheers

pour info le 37SA17 a une valeur de 1 comme une mitrailleuse de 7.5 affraid
et le 37SA38 une valeur AT de 2 Rolling Eyes

le Skoda 47mm qui equipe les PanzerjägerI à une valeur AT de 5
le 50mm des panzer IIIG lui a une valeur AT de 4 What a Face

Bref j'aimerais savoir si vraiment il y a une très grande différence entre nos trois modèle de canon de 47mm Question

Merci d'avance

DerWanderPauméDansL'HistoireMillimétrique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forums.gamesquad.com/forumdisplay.php?f=10
gdg
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Les Canons de 47 mm Français   Jeu 21 Mai 2009 - 23:10

Bonsoir, de mémoire (je suis fatigué et n'ai pas le courage de ressortir les ouvrages de M. Ferrard):

Au niveau de la capacité de perforation sur une plaque de blindage, on peut classer les tubes suivant du moins performant au plus performant dans l'ordre suivant

37 mm SA 18 < PaK 36 < 25 mm AC Mle 34 < 47 mm SA 34 < 47 mm SA 35 < 47 mm Skoda < 47 mm AC Mle 37

Dont le PaK 36 est bien moins performant question perforation que le petit 25 mm de l'infanterie française... Par contre, ce dernier se contentera de faire des dégâts uniquement s'il trouve quelque chose de valable à se mettre sous la dent une fois rentré dans la carcasse du char ennemi (équipage, mécanisme vital ou réservoir). Le PaK 36 a l'avantage de pénétrer puis de faire détonner sa charge derrière la plaque de blindage (une munition AP/HE en terminologie anglo-saxone, Armor Piercing / High Explosive).

Le 47 mm SA 34 des chars D1, B1 (non bis), avait des performances honnêtes face aux Pz II et III en 1940. Le 47 mm SA 35 surclasse largement le PaK 36 et permet aux équipages français de se débarasser des panzers avant même qu'ils puissent les inquiéter (du moins lorsqu'ils étaient au courant des capacités de leur arme).

Le 47 Mle 34 de forteresse a (de mémoire) des performances relativement proches du 47 mm Skoda, il doit perforer dans les 50 mm de blindage sous incidence 30° à 500 m.

Le 47 Mle 37 possède des munitions ayant un coeur en tungstène, qui est plus solide que l'acier, et donc ses capacités sont de loin supérieures aux autres armes du même type en services dans les autres pays (bien plus que le 40 mm anglais).

Il faudra attendre 1941 pour que les allemands ne puissent introduire une arme aux performances comparables (jusque 1000 m, plus au delà si ma mémoire est bonne), avec le PaK 38 de 50 mm, qui sera la bête de somme de la défense anti-char teutonne jusqu'en 1943...

Les allemands ne pourront pas se permettre de suivre la voie suivie par les français (qui exploreront d'autres pistes, et qui étaient en avance autant sur les allemands que les anglais) avec les munitions composées de tungstène, car c'est un métal rare, et donc la plupart des sources sont situées hors d'Europe. Les Alliés ayant la supériorité sur mer, ils pourront se permettre d'importer ce métal. Les allemands se tourneront plutôt vers les munitions HEAT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Canons de 47 mm Français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les canons antichars français
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» La personnalité préférée des Français........en prison !
» CHARPENTIER Henri-François-Marie - Comte et général .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Armement :: Canons, fusils et grenades antichars-
Sauter vers: