Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges

Aller en bas 
AuteurMessage
SiVielSto
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 784
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Ven 28 Sep 2018 - 14:49

Dans le tome 3 "SEDAN CHRONIQUE D'UNE GUERRE PERDUE" (Rémy, éditions france-empire, Paris, 1980), on peut lire cette appréciation des DCR et de leur action :

... Pour agir sur les communications des détachements ennemis d'exploitation et enrayer leur rush par des attaques de flanc nous n'avons eu que des divisions cuirassées (nos divisions légères mécaniques étaient absorbées dans le Nord), dont deux étaient constituées depuis quelques semaines, la troisième commençant à se réunir et la quatrième n'existant pas encore. Les meilleurs de tous ceux entrant dans leur composition, les chars B se sont révélés insuffisamment rustiques sur le champ de bataille : conçus pour des attaques à objectifs limités ou pour des contre-attaques locales, ils manquaient de rayon d'action et d'autonomie dans leurs déplacements.
Lents, compensés et sans hardiesse, les procédés tactiques des divisions cuirassées infligèrent au commandement de sérieuses désillusions. On sait que fatiguée par une journée de marche d'approche, la 1re D.C.R. alla partiellement mourir le 15 mai sur la route de Dinant, en panne d'essence à l'entrée de son terrain de contre-attaque; pour sa part, ayant été débarquée les 14 et 15 mai en ordre dispersé tout au long d'une voie ferrée, au milieu d'une zone sillonnée par des patrouilles blindées ennemies, la 2e D.C.R. n'a jamais pu se grouper pour agir; enfin, paralysée pendant plusieurs jours par déficience technique de son matériel, la 3e D.C.R. fut ensuite monnayée sur le front de défense de la IIe armée. Seule la 4e D.C.R. - pourtant improvisée - a pu s'engager dans de meilleures conditions sur la ligne de communication des Panzern partis de Mézières et engagés dans la région de Montcornet en direction de Vervins...


Cet avis de général Georges est extrait de son rapport concernant l'enquête du général Dufieux sur les actions de la IXe Armée et de son chef. Il a donc été écrit très peu de temps après les faits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 591
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Ven 28 Sep 2018 - 21:17

Bonjour

Le Gal Georges n’est pas le seul à avoir porté des appréciations négatives sur les divisions cuirassées. Vu les seuls résultats, elles semblent justifiées. Mais il faut faire attention à la construction du propos qui contient une contradiction.
D’une part nous avons les procédés tactiques « Lents, compensés et sans hardiesse, ... ».
De l’autre les circonstances de leur engagements « On sait que fatiguée par une journée de marche d'approche, … monnayée sur le front de défense de la IIe armée »
Quel est le lien entre eux?
Aucune division cuirassée, pas même la 4ème, n’a été engagée dans des circonstances lui permettant de mettre en œuvre les dit procédés tactiques découlant de leur doctrine d’emploi. Georges présente donc son opinion sur ces procédés comme la sanction des faits. Il peut ainsi transférer la question des raisons des circonstances d’engagement des divisions cuirassées dans leur échecs, et d’éventuelles responsabilités du commandement dans ces circonstances, vers celle de la pertinence des procédés tactiques, et l’éventuelle responsabilité de ceux qui les ont élaborés.

Bel exemple d’un discours que l’on a l’habitude d’admettre sans le regarder de près tellement il correspond à des idées cent fois répétées.

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6212
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Ven 28 Sep 2018 - 21:38

Bonsoir et merci pour cette contribution,

SiVielSto a écrit:
Lents, compensés et sans hardiesse.
Il est probable que le général ait écrit "compassés"...

Faisait-il référence aux procédés tactiques réellement employés ou à ceux prévus ? Dans le second cas, le texte perdrait en logique et en pertinence.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SiVielSto
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 784
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Sam 29 Sep 2018 - 10:20

DH a certainement raison pour le compassé mais Rémy a bien écrit compensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6212
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Sam 29 Sep 2018 - 10:27

SiVielSto a écrit:
DH a certainement raison pour le compassé mais Rémy a bien écrit compensé.

Je sais bien, c'est pour ça que j'ai écrit "le général", et non pas, par exemple, l'auteur, ou le document d'origine...

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SiVielSto
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 784
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Sam 29 Sep 2018 - 10:32

Comme Louis Martel, je reconnais certaines contradictions ou demi-vérités à cette appréciation (et au reste du rapport, cependant de bonne qualité vu le moment où il est écrit).
Par ailleurs, je partage le jugement de Georges sur les DCR qui n'étaient pas un outil adapté à la guerre de 1940, certainement dans leur organisation de mai 1940. Le projet initial était déjà plus équilibré.
Les opérations jusqu'en 1945 montreront que seules les formations blindées interarmes équilibrées étaient efficaces.
En mai 40, aucune DCR n'avait cette structure, aucune ne s'était entraînée suffisamment (2 jours de terrain en division pour la 1re DCR!) et aucun exercice alliant l'action d'une DCR avec une DIM ou une DLM (à la rigueur même une DI) n'avait été organisé. Comment espérer un rendement raisonnable dans de telles conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
SiVielSto
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 784
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Sam 29 Sep 2018 - 10:34

Pour DH : la prose des généraux français de l'époque est d'ailleurs souvent d'une très grande qualité ! Il suffit de lire du De Gaulle, du Gamelin ou du Doumenc pour s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
nico
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 41
Localisation : dieppe-paris-Abbeville-Pont sur Yonne
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Dim 30 Sep 2018 - 9:56

Bonjour,

Effectivement aucune DCR n'a été utilisée correctement . Je pense que ces divisions étaient conçues pour des batailles d'arrêt et rien d'autres.

Cordialement Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clausmaster
Commandant
Commandant


Nombre de messages : 600
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Dim 30 Sep 2018 - 11:31

les Divisions Cuirassées ont été mises sur pied trop tardivement (janvier 1940), manquaient de matériel et pour la 1ère DC il me semble avoir lu qu'il y avait de mauvais relations entre le général Bruneau et un ou plusieurs de ses subordonnés. 

Selon les normes OTAN il faut six mois pour mettre sur pied une DI. Sans faire injure à la biffe cela doit être à mon avis plus pour une division motomécanique. 

Ce qui à tué les DC c'est aussi l’obsession du haut commandement pour le front continu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 591
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Sam 6 Oct 2018 - 10:30

Bonjour

Je pense que l’opinion du Gal Georges est beaucoup plus liée aux constations effectuées lors des exercices et inspections antérieures au 10 mai qu’à une réelle analyse de leur action en mai-juin. Ce qui explique le manque de lien direct de cause à effet dans son discours entre son opinion sur les procédés tactiques et sa description de leur engagement.

Les divisions cuirassées de mai-juin sont des outils inachevés, tant dans leur constitution (il manque un BCP, le GR, les groupes d’artillerie automotrice, etc), de leur entraînement, de l’achèvement de leur dotation en matériels, de la formulation de leur doctrine d’emploi et donc leur instruction. L’engagement des trois premières n’a pas réussit à leur chef, les trois « B » (Bruneau, Bruché, Brocard) « disparaissent » de leur commandement en quelques jours.

Mais, n’oubliez pas que les divisions cuirassées ont été conçues pour opérer dans le cadre d’un corps d’armée ou d’un groupement mécanique en coopération avec des grandes unités d’un pied différent où chacune appuie et aide l’autre. Cette condition n’a pas été réalisée pour les 1ère, 2ème et 4ème divisions. Malgré ses déficiences en matériel et en instruction, les éléments de la 3ème ont joué un rôle important avec la 3ème DIM. Dans une posture défensive, une action efficace est donc possible.

Cordialement




Dernière édition par Louis Martel le Dim 7 Oct 2018 - 9:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SiVielSto
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 784
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Sam 6 Oct 2018 - 20:06

Louis Martel a raison mais non seulement les divisions n'étaient pas prêtes mais en plus il n'y avait pas de corps d'armée entraînés à manier un tel attelage de divisions DCR + DLM ou DIM.

La question pourrait presque être et je l'ai déjà posée, ne valait-il pas mieux de garder les brigades de 1939 avec 2 bataillons B1 Bis et 1 BCP ou même engager les B1 bis comme bataillon de chars lords pour une action spécifique en appui d'une DIM, une DI ou une DLM. 

Les B1 bis auraient alors joué le même rôle que les bataillons de Tigres allemands à partie de 1942...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
Louis Martel
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 591
Localisation : Sud-ouest
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Dim 7 Oct 2018 - 9:12

Bonjour

Je ne pense pas que le Bibis puisse joueur le même rôle qu’un Tigre. Je crois qu’ils ont tous les deux la même origine, des chars de rupture. Mais je pense que le B1bis est plutôt un char d’assaut dans le sens où il est fait pour le combat rapproché. Le Tigre lui est fait pour le combat de loin donc je le vois plutôt comme un char antichar luxueux.

Garder les B1bis en bataillons autonome ? La réponse se trouve dans Les problèmes de l’Armée de Terre française d’Henry Dutailly. La division cuirassée est la réponse à la densification des défenses antichar qui condamne l’emploi des bataillons de chars autonomes seul (p326) et de la prise en compte du progrès de la technique qui permet aux chars de viser des objectifs éloignés (p333). Il est intéressant de remarquer que là où beaucoup répondent au problème par l’action en masse (répondre à la densification des feux de la défense par la densification de l’attaque), le commandement français choisit de répondre par la combinaison des armes. La DGM montre que cette réponse est plus pertinente que la première.

Le niveau brigade est-il plus pertinent que celui de la divisions ? Je fais deux réponses qui relèvent toutes les deux de mon opinion.
Garder les brigades cuirassées telles quelles ont été crées en septembre 1939 ne me paraît pas pertinent en raison du manque de diversité des moyens qui la compose et donc l’impossibilité de mener une action fondée sur la combinaison des armes par ses seuls moyens.
Concevoir une brigade cuirassée disposant de tout ce qu’il faut pour créer une action fondée sur la combinaison des armes me paraît pertinent pour la raison que vous avez avancé, elle peut être mise à disposition d’une division. Avec l’échelon division cuirassée, la coopération avec d’autres divisions impose d’agir ans le cadre d’un corps d’armée. Or en mai cela n’a pas toujours bien fonctionné (1ère) et parfois il n’y en avait pas de corps d’armée (engagement des 2ème et 4ème). L’engagement de plusieurs brigades peut se réaliser dans le cadre d’un groupement cuirassé agissant lui-même dans le cadre d’un corps d’armée ou comme un corps d’armée.


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SiVielSto
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel
avatar

Nombre de messages : 784
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/09/2013

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Dim 7 Oct 2018 - 22:39

Ma suggestion d'engager les brigades comme telles ou des bataillons de chars lourds est un pis-aller en attendant de pouvoir déployer une division équilibrée.

Effectivement une DCR telle qu'elle aurait dû être, entraînée en tant que division, engagée dans un corps d'armée entraîné à des manœuvre incluant une DCR, aurait été un bel outil (avec la réserve de l'autonomie insuffisante du B1 bis) mais en janvier 40, toutes ces conditions n'étaient pas réunies.
Il aurait peut-être mieux valu regrouper les brigades par 2 dans une seule division dotée de 2 régiments d'artillerie et d'un véritable appui génie. L'élément de reconnaissance était, à la limite, un luxe dont on pouvait temporairement se passer tenant compte de la doctrine d'emploi des DCR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.museedusouvenirmai40.be/
nico
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

Nombre de messages : 225
Age : 41
Localisation : dieppe-paris-Abbeville-Pont sur Yonne
Date d'inscription : 09/01/2007

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Sam 13 Oct 2018 - 18:25

C'est dommage que l'on ait pas eu le temps de finir leurs instructions , leurs formations définitives avec un grdi, soutien santé, train, matériel, et surtout à la place du BCP, 2 régiment d'infanterie mécanisés.
Peut être auraient été t'elles les ancêtres des GTIA ? 

Cordialement Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 921
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   Dim 14 Oct 2018 - 20:55

Sur un fac simile des carnets personnels de Georges, j'ai vu ce qu'il retient de son inspection du 9 mai au matin pour la 2ème DCr, il note bien sur la lenteur, le manque d'élan, il trouve les P17 tractant les 47 à remplacer par un tracteur moderne, il évoque aussi un point que j'ai abordé ailleurs : le problème de la liaison, des transmissions lors des déplacements. Il voudrait quelques petits véhicules blindés rapides capables de passer partout pour aller porter les ordres, les informations... En conclusion. Il lui semble que l'unité soit apte à combattre...???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges   

Revenir en haut Aller en bas
 
Appréciation peu élogieuse des DCR par le général Georges
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» appréciation générale
» Fiches sur l'appréciation du stagiaire
» Vais-je me faire lapider avec cette appréciation
» Triche à répétition : le mentionner dans l'appréciation ?
» SONDAGE : "Quel est votre niveau d'appréciation de cette Consécration vue dans cette vidéo ?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Grandes unités :: DLM, DC, DLC, DCR-
Sauter vers: