Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Grades des officiers généraux

Aller en bas 
AuteurMessage
Flahaut
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Grades des officiers généraux   Ven 30 Mar 2018 - 13:05

En relisant l"Etrange défaite" de M Block,il est signalé que les grades de géneral de CA et géneral d'Armée ont été crées à l'entre deux guerres par une loi.Avant seul existait le général de brigade et de division ...pouvant avoir une fonction de commandant de CA, d'armée ou groupe d'armée.(14/18)
En savez vous plus ? et qu'apportent ces deux grades ? merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RitterJack
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 26
Localisation : Lot
Date d'inscription : 26/08/2015

MessageSujet: Re: Grades des officiers généraux   Ven 30 Mar 2018 - 15:06

Bonjour, avez vous pensé à regarder cette fiche Wikipédia ? Ils y a pas mal de détails.
https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9ral_de_corps_d%27arm%C3%A9e
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5818
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Grades des officiers généraux   Ven 30 Mar 2018 - 16:54

Bonjour,

Voici le "rapport au Président de la République" qui précède le décret-loi du 6 juin 1939 au Journal Officiel :

Citation :
Monsieur le Président,

Notre hiérarchie militaire actuelle met fréquemment sur le plan international, nos officiers généraux dans une situation délicate vis-à-vis des officiers généraux étrangers.
C'est en particulier, le cas du chef d'état-major général de la défense nationale, des chefs des états-majors généraux des trois forces armées, ainsi que des membres des conseils supérieurs de la guerre de la marine ou de l'air, auxquels leur grade en temps de paix risque de ne conférer, dans les réunions internationales, que le rang de préséance revenant à un « général de division » ou à un « vice-amiral » ; au contraire, les officiers généraux étrangers remplissant les mêmes fonctions dans les armées terrestres, navales ou aériennes souvent beaucoup moins importantes, se voient attribuer le rang attaché à des titres divers de maréchal, vice-maréchal, amiral de la flotte, amiral, colonel général, général d'armée, etc.
Pour remédier à cette situation ainsi que pour faciliter l'organisation éventuelle de grands commandements interalliés en cas de guerre, il paraît indispensable d'adopter une terminologie nouvelle ayant pour objet d'attribuer, aux titulaires des hautes fonctions de notre hiérarchie militaire, des appellations correspondant à l’importance des emplois effectivement tenus par eux.
Cette mesure, qui ne vise qu'à donner un nom à des fonctions déjà existantes, ne modifie en rien l'organisation actuelle des grades dans nos forces armées ; elle ne touche pas aux règles de l'ancienneté et n'entraîne aucune dépense nouvelle.

Les nouvelles appellations envisagées ont été établies de manière à présenter une suite logique, correspondant à la hiérarchie normale des emplois :
Général de brigade, général de division, général de corps d'armée, général d'armée pour ce qui concerne la guerre ;
Contre-amiral, vice-amiral, vice-amiral d’escadre et amiral, pour ce qui concerne la marine ;
Général de brigade aérienne, général de division aérienne, général de corps aérien, général d'armée aérienne, pour ce qui concerne l'air.
Le nombre d'officiers généraux, membre des conseils supérieurs de la guerre, de la marine ou de l'air recevant rang de commandant d'armée ou d'amiral, correspond au nombre d'entre eux qui doivent exercer en temps de guerre un commandement, soit de groupe d'armées ou d'armée soit de grands groupements de forces maritimes, ou qui occupent une situation équivalente.
Les chefs des états-majors généraux de la guerre, de la marine et de l'air ont rang de « commandant en chef les forces terrestres », « maritimes » ou « aériennes ».
Le chef d'état-major général des colonies reçoit du fait qu'il est membre du conseil supérieur de la guerre, rang et appellation de « général d'armée ».
Enfin, il nous a paru nécessaire de prévoir que le chef d'état-major général de la défense nationale aurait rang de « Commandant en chef » sans spécification.
Tel est l'objet du décret-loi etc.

Cordialement,

DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alexandre
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 12/04/2014

MessageSujet: Re: Grades des officiers généraux   Ven 30 Mar 2018 - 19:45

Bonsoir,

Vous pourrez trouver des informations complémentaires sur le site du bureau des officiers généraux: 
https://www.defense.gouv.fr/bog/officiers-generaux/historique
(trois onglets "historique").

Cordialement.

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flahaut
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 05/10/2013

MessageSujet: Re: Grades des officiers généraux   Mer 4 Avr 2018 - 9:13

je vous remercie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grades des officiers généraux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grades des officiers généraux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SALLES (de) (Charles) Général de division Gendre Mal Valée
» Les insignes de grade des officiers
» Généraux & Officiers distingués sous la cuirasse -Complément
» Service de la Garde Impériale.
» Ma collection de minéraux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Parcours individuels et notices biographiques :: Officiers généraux-
Sauter vers: