Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Les 18 et 19 juin 1940 à Faucogney ..

Aller en bas 
AuteurMessage
lamay
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 26/02/2018

MessageSujet: Les 18 et 19 juin 1940 à Faucogney ..   Lun 26 Fév 2018 - 17:26

Bonjour, cela intéressera surement certains d'entre vous !

Le 18 et 19 juin 1940, Faucogney.

Alors que les ondes de la BBC répandaient l'appel du Général de Gaulle, le 18 juin 1940, un bataillon de chars français stoppa un assaut des Panzers de Guderian aux portes de la ville.


Le char Renault35, malgré ces défauts, pu tenir tête au blindés allemands lors de cette bataille à Faucogney.

Ces deux gros défauts étant : un armement peu puissant, canon de 37mm, et un nombre insuffisant de membres d’équipages,  pilote/mécanicien et chef de char, réel « homme à tous faire » (Tireur-chargeur-guide pour le pilote etc).

Pendant près de deux jours, 7 chars Renault 35 de la 1 ère compagnie du 16 BCC, repoussa les assauts incessants des blindés Allemands.

Les chars sont attaqués le 18 au matin et résistent héroïquement toute la journée ainsi que la matinée du 19 contre les chars allemands. Ils sont aidés par des tirs de 75.

Pertes : 5 chars détruits.

Une partie des équipages est tuée ou brûlée dans les chars : Sergent Alexandre, Caporal Cholley, Chasseurs Chevallot, Lachaud, Vergniaud, d’autres peut-être.
L’aspirant Labbaye grièvement blessé (poumon perforé, 1 biceps coupé) est dégagé et sauvé.

Le Renault 35 :

Les engins blindés en service à l'époque nécessitent un entretien important. Le R-35 se révèlera un matériel très résistant du point de vue mécanique. Il répond correctement au travail demandé mais le train de roulement est défectueux. Le R-40 réglant en grande partie ce problème.

Il nécessite un graissage tous les 300 km, une vidange du moteur toutes les 30 heures et de la boîte de vitesses tous les 2 000 km.

L'engin étant compact, ses organes mécaniques sont difficiles d'accès ce qui gène la maintenance. Il faut 35 heures pour changer le moteur, 16 heures pour l'embrayage et 14 heures pour la boîte de vitesse.

*Cette pièce proviens d’un des R35 détruit lors de cette fameuse bataille, démontée par un membre de ma famille, alors môme en 1940 peu de temps après les combats et avant l’enlèvement des carcasses de blindées restants.

 C’est un verrou de la trappe d’accès du pilote.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les 18 et 19 juin 1940 à Faucogney ..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Chars de combat-
Sauter vers: