Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Fort de Brimont (Ceinture fortifiée de Reims)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gdg
Sergent-chef
Sergent-chef


Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Fort de Brimont (Ceinture fortifiée de Reims)   Lun 30 Mar 2009 - 15:56

Bonjour à tous,

mon frère, habitant Reims, a eu l'occasion de visiter le fort de Brimont (qui tombe malheureusement en ruine), faisant partie de la ceinture fortifiée de Reims.

Cette visite se faisant avec un ayatollah de 14-18, il a eu l'opportunité de voir d'émouvants graffitis/haut reliefs laissés par des prisonniers français lors de l'occupation du fort par les Allemands en 14-18.

Cependant, cet ayatollah a signalé que ce fort avait été utilisé lors de l'entre deux guerre par l'aviation française. Or je n'arrive pas à trouver de sources à ce sujet. Il me semble que le fort ait été bombardé en juin 1940, mais je n'ai rien de plus. Quelqu'un aurait des informations sur le sort de ce fort entre 1919 et 1940?

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacques BRISSART
Adjudant-chef
Adjudant-chef


Nombre de messages : 220
Localisation : marne
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: fort de Bimont   Mar 20 Mar 2012 - 22:58

Le fort n'a pas joué de role défensif en 1940, mais le 10 juin 1940 un régiment de pionniers, mal armé ( 1 F.M.1915 par Cie ) a défendu les villages de Brimont et Bourgogne, subissant des bombardements. La belle résistance de ces hommes qui n'avaient pas vocation de combattre a bien aidé le décrochage de la 42° D.I.

Le général Pierre Keller leur rend hommage dans son livre " la Division de Metz dans la bataille de France ".

Cordialement .

Jacques Brissart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philippepicard
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: combatsde Brimont juin1940   Jeu 3 Avr 2014 - 19:43

Mon grand père le lieutenant Louis DUPERRAY du 424e Pionniers (je cite le registre matricule Roanne 1914 n°1682 ) " blessé à la joue gauche  et à la main droite par éclat d'obus à Brimont (Marne) a refusé de  se laisser évacuer et s'est courageusement battu le 10 juin au cours de la défense du village et du fort . Cité à l'ordre de la division (ordre n°566 du 29-04-1941, -signé Huntziger-), Croix de guerre."
Son camarade le lieutenant Charles Maurice RAMAY fut aussi cité, ainsi que le chef de bataillon Jean-Marius ROLLAND.
Ces trois hommes étaient Roannais.
Louis DUPERRAY avait déjà 46 ans, et une citation à l'ordre de l'armée en 1916 pour un coup de main audacieux dans les tranchées adverses. Il fut fait prisonnier , soigné par les Allemands (cautérisation des plaies au nitrate d'argent - il me l'a raconté) et envoyé à l'OFLAG IID jusqu'en août 1941.

Philippe Picard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herve7
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 538
Date d'inscription : 15/03/2008

MessageSujet: Re: Fort de Brimont (Ceinture fortifiée de Reims)   Jeu 3 Avr 2014 - 20:50

Bonsoir,

Voilà un beau témoignage, merci de votre partage, ce fort m'intéresse également.
Cordialement, Hervé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philippepicard
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Fort de Brimont (Ceinture fortifiée de Reims)   Ven 4 Avr 2014 - 14:33

Je remercie sincèrement les membres d'ATF4O de leur intérêt pour cette contribution.
J'ajoute une précision contradictoire, la citation à l'ordre de l'armée parle d'éclat d'obus, alors que dans sa demande de Légion d’Honneur, à la fin des années 1940, Louis DUPERRAY écrit de sa main qu’il a été blessé par « éclat de bombe d’avion, certifié par cicatrices ».
Et enfin le mouvement du 424e dans les jours précédents. Une chronologie manuscrite de sa campagne 1939-1940, écrite à l'OFLAG IID en 40-41 par Louis DUPERRAY, signale que le 424e a quitté Brin-sur-Seille (Meurthe-et-Moselle), où il venait de passer 5 mois, le 5 juin 1940. Embarquement à Moncel-sur-Seille et débarquement à Epernay le 6 juin. Forêt de la Montagne de Reims et Sermiers le 6-7 juin. Arrivée à Brimont le 7. Bombardement et blessure le 9 juin, capture le 10 juin 1940.
 Mon grand-père a affirmé avoir été fait prisonnier avec ses camarades dans l'église de Brimont.
Les corps des quelques hommes (combien?) du 424e  tombés et enterrés dans ce secteur ont été transférés au Cimetière  national de Suippes à la fin des années 1950 (réf: MémorialGenWeb).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fort de Brimont (Ceinture fortifiée de Reims)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2009: Le 02/03 vers 20h00- Observation sur Reims - (51)
» (Météore dans notre haute atmosphère) Dans le ciel de Reims
» Qui qui qui est le plus fort?
» Les gardes d'honneur de 1808 par E. Fort
» AIMER EST PLUS FORT QUE D'ETRE AIME !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les matériels de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Fortifications & matériels de forteresse-
Sauter vers: