Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Recyclage de munitions à gaz de La Ferté-Hauterive en Allemagne

Aller en bas 
AuteurMessage
Alban1
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Recyclage de munitions à gaz de La Ferté-Hauterive en Allemagne   Jeu 15 Fév 2018 - 11:08

Bonjour,

je fais des recherches pour un ami espagnol qui cherche à reconstruire le parcours de son grand père (décédé) via les notes qu'il pu glaner auprès de lui et de documents.

Son grand-père a été versé dans la 91e GTE et s'est trouvé du côté de la Ferté Hauterive ou il y avait un dépot de munitions. Puis ce dernier s'est retrouvé en Allemagne (via TODT?)  en 1941 puis est revenu en France suite a un accident dans ce qui semblerait être un camp de recyclage ou de fabrication de munitions - une grenade à gaz ypérite en explosant malencontreusement l'a bléssé grièvement et tué 5 de ses camarades - il a un certificat médical des autorités allemandes concernant ses blessures. Et aussi des photos prises là bas en hiver avec un groupe d'autres espagnols portant des capotes allemandes. Photos trop vagues pour situer le lieu.

Avez vous connaissance de GTE qui ont pu être employées par les Allemands en Allemagne. Ces derniers en envahissnt la France on fait mains basse sur les usines de munitions et les stocks. On sait qu'au large de Toulon ils ont fait exploser des tonnes de munitions à gaz mais ont aussi rapatrié d'autres (à gaz ou pas) en Allemagne.

On suppose que son grand père a travaillé dans un camps de prisonnier ou proche d'un camps de ce type (description de mise à mort d'un homme dans ces notes de façon assez horrible) et surement aussi proche de la frontière (simple supposition).

En tout cas il n'était pas prisonnier (les photos de groupe souriant en pleine nature semble le prouver) et devait travailler sous la supervision d'officiers français pour une mission ponctuelle sous contrôle allemand enAllemagne.

C'est le premier cas que je rencontre d'espagnols en GTE qui ont séjournés en Allemagne puis en sont revenus.

Si vous avez des informations sur ce sujet et la 91e GTE. Nous somme preneurs.

Alban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
TAHURE1915
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Recyclage de munitions à gaz de La Ferté-Hauterive en Allemagne   Ven 16 Fév 2018 - 22:46

Bonsoir à tous,

En première approche, quelques éléments :
- l'accident évoqué (explosion) doit davantage concerner un obus (Granaten) qu'une grenade. En effet, la seule grenade chargée en ypérite à cette époque en Europe était un projectile français (grenade spéciale d'aviation modèle 1935) de la taille d'une OF et ne contenant aucune charge explosive ;
- des munitions spéciales françaises furent effectivement expédiées en Allemagne (courant 1941 a priori), peut-être à la citadelle de Spandau près de Berlin (Heeresgasschutzlaboratorium Zitadelle Spandau) qui était le laboratoire de défense chimique de l'armée et de façon certaine au Heeresversuchstelle Munster-Nord (Landes de Luneberg dans le nord de l’Allemagne, appelé aussi terrain d’essai de Raubkammer) pour des essais. Dans ce dernier site fortement pollué, des projectiles spéciaux français furent en effet parfois retrouvés ;
- les projectiles spéciaux français détruits au large de Toulon le furent par immersion et non par explosion même si parfois certains chargeurs pour les grenades spéciales d’aviation durent être perforés au fusil car ils refusaient de couler ;
- des unités de travailleurs espagnols furent effectivement employés sur des sites de production et de stockage de produits et de projectiles spéciaux dès 1939 (Mauzac, Durbans par Assier entre autres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban1
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 19
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

MessageSujet: Re: Recyclage de munitions à gaz de La Ferté-Hauterive en Allemagne   Sam 17 Fév 2018 - 19:09

Merci Tahure!

Très intéressant. En effet en espagnol Grenade se dit Granada mais c'est surement une traduction littérale de l'allemand Granaten très proche. Donc on avance. Serait possible de savoir ou tu as trouvé les informations relatives à :

a/ la citadelle de Spandau près de Berlin (y employait t'on aussi des prisonniers provenant de camps de concentration en 1941 ?) 

et sur

b/ les des unités de travailleurs espagnols employés sur des sites de production et de stockage de produits et de projectiles spéciaux dès 1939 (Mauzac, Durbans par Assier entre autres).

Y'a t'il des livres ou des sources spécifiques.

La 91 GTE a visiblement fait un aller retour car on la retrouve ensuite à la Ferté Hauterive de nouveau, je penche pour ma part à du convoyage de munition puis du stockage ou d'autres personnes (prisionniers, déportés?) s'occupaient du "recyclage, mais cela demande confirmation bien entendu.

Mon ami peut transmettre sa documentation si quelqu'un fait des recherches sur le sujet (je peux la traduire)

Merci encore en tout cas ;0)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cartasdelexilio@free.fr
TAHURE1915
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Recyclage de munitions à gaz de La Ferté-Hauterive en Allemagne   Sam 17 Fév 2018 - 22:02

Bonsoir,
 
Pas grand-chose en soute !
 
A Mauzac est évoqué la présence du 652ème GTE (Groupement de Travailleurs Etrangers).
En décembre 1939, la 134ème CTE, commandée par le capitaine d’Huteau, s’installa à Mauzac et elle fut rejointe par les 18ème et 19ème CTE, dont l’effectif, en août 1940, était de 413 hommes.
Pour Spandau, le Heeresgasschutzlaboratorium était un site très sensible. Je doute que l’on y est employé des prisonniers ou des requis.
Pour ce qui est des sources primaires, je pense que des éléments doivent figurer aux Archives Nationales, notamment dans les cartons concernant les organismes issus de l’Armistice.

Je suis par ailleurs intéressé, à des fins de recherche historique, aux éléments originaux précédemment mentionnés (me contacter en MP).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recyclage de munitions à gaz de La Ferté-Hauterive en Allemagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recyclage de munitions à gaz de La Ferté-Hauterive en Allemagne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recyclage musical, développement durable
» Tentative de recyclage dangereux des matieres radioactives
» Recyclage
» recyclage petits pots
» La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne), journée du 9 février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Artillerie :: Service (parcs, BOA...), centres de mobilisation et dépôts-
Sauter vers: