Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bouteur
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Mer 28 Juin 2017 - 19:49

Source mémorial des officiers d’Artillerie morts de 1939 à 1946

 

 
Colonel Le Viguelloux Jules       tué à    Vitry le François      18 mai 40      AD 4° DIC
Chef d’escadronB      Billaud                                                  
                  Charles Henri
Tué21/6/4011° RAC
      -id-LELOUP  Lucien RenéTué                                                5/6/40221 RALC
      -id-PATIER  RenéTué  le 5/6/40          320° RACP
    -id-QUERILLAC  Jacques   Tué  Le 14/6/40310°RACP

Capitaine      AUBOYNEAU  Jean FrançoisTué    Le 15/6/40310°RACP

      -id-AKIMOFF PierreMort  à Nepvant (Meuse)Le 25/1/403° RAC (3° DIC)
     -id-    BLAYO FrancisTué  Le 17/5/40146° RAL
       -id-BELLARD  p ,m,ytué à Angevilliers (Oise)                   Le 9/6/4012° RAC                     
       -id-CHAMPAGNE MarcelTué  le 5/6/40          21° RAC

     -id-KEROURIO JeanTué  le 5/6/40          21° RAC

       -id-PELLERIN  Robert JeanTué  Le 11/6/40310°RACP

        -id-PERARNAUD  RogerTué à SOMMAILLELe 14/6/4023° RAC

       -id-SHERER AdolpheTué  le 16/6/40                   9° RAC
LieutenantBARBIER  George RobertTué    Le 10/5/40  420° DCA
        -id-             ACHIN Louis MauriceTué  le 31/5/40                     22° RAC

            -id-    BAUDET Jean Maurice  Tué   Le 10/1/40  23° RAC

         -id-    BENON Charles AntoineMort à Mézières(Ardenne)Le 29/6/40   1° RAC
         -id-    CAILLEAUD Roger Charles  Tué    Le 9/6/40  12° RAC                     
         -id-    DIGARD Jacques PaulTué  le 16/6/40                     23° RAC

        -id-     FAVIER Paul André  Tué    Le 18/6/4022° RAC

         -id-    HALF   Roger David  Tué    Le 15/6/40310°RACP

         -id-    NOGARO Jean Bertrand     Tué    Le 17/6/40  320° RACP
          -id-    PORTEU DE LA MORANDIERE  André   Mort  Le 15/5/40  310°RACP

         -id-    QUINTREC Jean René   Tué    Le20/6/40  DAC 31
          -id-    SICHEL  Jean     Tué  Le 3/6/40 320° RACP
        -id-    RAU Pierre  Eugène    Tué    Le 17/6/40  222° RAC
          -id-    VERLING Pierre HenriTué  Le 6/6/4021° RAC

S/LieutenantCHARBONNEAU Henri JosephTué  Le  24/6/40310° RAC
        -id-    BOUET Louis MarcelTué    Le 17/6/40 222° RAC
         -id-    ERB GeorgesMortle 31/5/40                   3° RAC (3° DIC)
         -id-    GRANET  PierreTué    21/5/40   22° RAC

        -id-    LANGEVIN  AristideTué    26/5/40   8° RACT
          -id-    JUILLARD Louis Antoine Tué  le 31/5/40                      22° RAC

         -id-    OTTOMANI  MichelTué  le 5/6/40             21° RAC

         -id-    QUIEC MichelTué  le 5/6/40            1° RAC
 
 
Sur le mémorial sont cités des officiers morts en d’autres lieux et à d’autres périodes que celle de la bataille   1939/1940 ;
Il serait intéressant, du point de vue historique ,de connaitre la situation générale des unités citées  à la date du décès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bigor!
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Mer 28 Juin 2017 - 21:30

Bonjour.
Petite imprécision dans ce tableau très intéressant.
Le chef d'escadron BILLAUD appartient au 111ème RAC. Il est tombé lors des combats des cinq chemins de Guidel le 21 juin 1940, dernier combat avant la prise de Lorient par les Allemands.
Le CEN BILLAUD n'appartient pas au 11ème RAC entièrement déployé dans l'est. Ce même jour le 11ème RAC combattait dans les Vosges.
L'imprécision vient peut-être du fait qu'à la mobilisation le 111ème RAC a été mis sur pied par le 11ème RAC (et le CM31) dont une partie de ses cadres a rejoint le 111.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouteur
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: Chef d'escadron BILLAUD   Jeu 29 Juin 2017 - 22:41

Bien vu bigor
Je me proposais d'ailleurs de rechercher, sur le NET,  dans la mesure du possible les circonstances des  décès cités.
pour ce qui concerne le Chef d'escadron BILLAUD; j'avais trouvé , hier, les circonstances sur le blog du 1 ER Rgt d'Artillerie de Marine .
A noter que le Blog  mentionne le décès ,même jour, mêmes lieux, même combat, du Capitaine Gardinier,apparemment artilleur lui aussi et non cité sur le mémorial. Ont perdu la vie également dans ce combat retardateur du 21/6/40,  aux portes de LORIENT, 3  Bigors et un Capitaine de l'Amirauté. Les artilleurs venaient du 111° R A C
 Pour plus de détails :
Voir le Blog    http://cotarderic.unblog.fr/2009/04/20/ceux-des-5-chemins-de-guidel/

Pour rester sur le même sujet voici un condensé de l'historique  du 11 ème R A C pour les combats de 1940.
1/9/39: Le Rgt quitte Lorient pour le corps d'Armée Coloniale de la Région de Thionville.
Il accompagne plusieurs offensives de l'Infanterie avec les batteries légères de 105.
10 Mai 1940 suite à l'offensive Allemande et après avoir épuisé ses munitions, il se déplace sur ordre vers l'Ouest et se regroupe le 27/5/40, Région de Vouziers et sur l'Aisne pour appuyer de ses feux les 35° et 36° D I .
Le 8 Juin il détruit presque entièrement le 77 °Rgt d'Infanterie Allemand qui tentait de traverser l'Aisne.
Le 10 Juin il se replie sur ordre vers le Sud Est avec le corps Colonial tout en appuyant les unités qui se replient.
Le 18/6/40 sur l'axe de repli la 10 ° Batterie se met en barrage à l'avant garde de la 6 ème Div de Panzers pour protéger la retraite du 4 ème Groupe. Elle sera citée à l'ORDRE de L’ARMÉE .
Le 22 Juin le reste du Régiment se rend aux forces Allemandes
Pour plus de détails voir les liens


http://basart.artillerie.asso.fr/articl ... rticle=556
À partir de l’adresse <https://www.39-45.org/viewtopic.php?f=58&t=37478&start=10>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bigor!
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Ven 30 Juin 2017 - 8:52

Bonjour.

Je connais bien ce régiment et cette période. Je parcours aussi les sites que vous nommez. 

Je pense que le site "basart" exagère beaucoup lorsqu'il mentionne " ... que le 8 juin, il détruit presque entièrement l'IR77". Certes, ce jour là (en fait le 7 et non le Cool, les Bigors ont causé beaucoup de dégâts à l'infanterie allemande mais sans détruire ce régiment. Depuis le 25 mai, le 11ème RACLH tire sur les positions de l'ID26 (sans erreur de ma part) en détruisant notamment une base de départ et un convoi logistique. Le 28 mai, les tubes de 155 des groupes lourds participent à l'interdiction de franchissement de l'Aisne dans la région de Saint Lambert causant des pertes notamment dans les rangs de l'IR78.
Enfin le 7 juin (et non le 8 pour moi), les groupes lourds (implantés à l'Ouest et à l'Est de Vouziers) effectuent des concentrations de feux importantes qui impactent fortement l’action de l'IR77, son 3ème bataillon particulièrement. L'IR77 n'est pas détruit mais doit se réorganiser et passe en réserve de sa division.

Concernant, le capitaine GARDINIER, je n'ai aucune certitude sur son arme. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un artilleur colonial. Il appartenait à l'état-major de la 5ème région militaire. Il n'appartenait pas ni au 11, ni au 111ème RACLH.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5031
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Ven 30 Juin 2017 - 21:10

Bonsoir,

voici trois documents LEONORE sur le Capitaine GARDINIER





Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Bigor!
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Ven 30 Juin 2017 - 21:32

Bien vu avz94 comme d'habitude.
Je n'avais pas pensé à la base LEONORE.
Cela confirme que le capitaine GARDINIER n’appartenait pas à l'artillerie coloniale mais était officier d’infanterie.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Ven 30 Juin 2017 - 21:34

bonsoir

le Général Mussat cité dans le document et le Capitaine Gardinier sont auprès de l'Etat-Major de la 5ème Région Maritime de Lorient, et non l'Etat-Major de la 5ème Région Militaire (Orléans) replié dans l'école primaire de Saint Céré dans le Lot

il y'a aussi des officiers de liaison de l'Armée dans les Préfectures Maritimes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 673
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Sam 1 Juil 2017 - 6:16

Bonjour à tous,

je félicite bouteur pour cette liste très instructive.

Voici quelques éléments concernant le chef d'escadron Patier et le sous-lieutenant Evrard du VIII/320° RACP.

Le 1° juin 1940, le VIII/320° RACP groupe est rattaché à la 87° DIA (Division d'Infanterie d'Afrique) et fait mouvement dans la nuit. Il s’installe le 2 juin dans la région de Bourguignon sous Coucy avec un observatoire à Saint Paul aux Bois et une liaison avec l’infanterie installée à Manicamp. Le groupe est plus particulièrement dédié au 18° RTA. 

Le VIII/320° RACP est intégré au secteur ouest de la 87° DIA avec le III/87° RAA (doté aussi de 75) aux ordres du lieutenant-colonel Mathieu, commandant du 87° RAA. Le poste de commandement avancé du lieutenant-colonel Mathieu est à la Rue de Noyon, à Saint-Paul-aux-Bois. 

Le poste de commandement est installé à Bourguignon, plus précisément au carrefour près de l'église. La 22° batterie, à l’extrême gauche du front, est à 300 m au nord de la ferme Montjay, derrière le bois des Gravières, à 5 km du pont de Bichancourt. Les deux autres batteries sont plus au sud.

Le 5 juin, trois régiments sont lancés à l’assaut des tirailleurs du 18° RTA. Côté Oise, le 475. IR de la 255. Infanterie-Division (455, 465 et 475. IR) attaque au pont de Bichancourt – Manicamp, quartier tenu par le III/18° RTA du commandant Vigne. La 255. ID appartient à la 6. Armee opérant au nord de l’Oise, qui a pour objectif Noyon. A droite du 475. IR, la 72. ID attaque aussi la 87° DIA. Le 266. IR attaque à gauche, le 124. IR au centre, tous deux devant le I/18° RTA du commandant Delattre installé au quartier de Saint-Paul-aux-Bois. Le 105. IR est à droite devant le 9° Zouaves avec pour objectif les hauteurs de Blérancourt, Camelin-Le Fresne, Saint-Aubin.

Les premiers éléments ennemis arrivent à 6 h 30 au contact de la 22° batterie et la contournent par l’ouest. Le groupe assure dès lors sa propre défense avec une section du II/624° RP (Régiment de Pionniers) commandée par le sous lieutenant Evrard, mise à disposition du groupe le 3 juin, et quelques tirailleurs du 18° RTA rescapés des premières lignes.

A 9h00, les troupes allemandes ont atteint la ligne d’arrêt (Manicamp, Saint-Paul-aux-Bois). Les points d’appui résistent mais les allemands s’emparent d’une partie de Saint-Paul-aux-Bois. Les batteries des VIII/320° et III/87° tirent à vue. Les communications avec l’observatoire du clocher de Saint-Paul-aux-Bois sont interrompues. L’aspirant Liaux, du poste de commandement avancé du 87° RAA est porté disparu. Une liaison par moyen auto est réalisée vers 15h00 mais les allemands progressent entre les points d’appui. 

Les allemands cherchent à encercler la 22° batterie tandis que le bois des Gravières, situé immédiatement en avant de la batterie est occupé par les troupes allemandes. 

Néanmoins, les communications téléphoniques entre les batteries et le poste de commandement avancé fonctionnent toute la journée grâce à quelques réparations.

Vers 16h00, le chef d'escadron Patier arrive à la 22° batterie et organise deux patrouilles de reconnaissance des positions ennemies en direction du nord-est, au niveau du bois des Gravières, en direction de Quierzy. Il prend la tête de la première, l'autre est commandée par le sous-lieutenant Evrard. Les patrouilles sont contraintes de se replier devant  le feu ennemi. Le chef d'Escadron Patier (né en 1893 à Pont-du-Château, Puy-de-Dôme) et le sous-lieutenant Evrard sont portés disparus. Le canonnier Marcel Leviel (né en 1916 à La Faloise, Somme) de la 22° batterie est tué. Deux autres tués sont à déplorer à Bourguignon sous Coucy dont Euzen Jean-Marie, 33 ans, né à Rostégoff (Finistère).

Le capitaine Carel, commandant la 24° batterie prend le commandement du groupe.

Cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bouteur
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: Officiers d'Artillerie Coloniale tués en France en 1940   Sam 1 Juil 2017 - 23:24

Pour compléter ce que nous cite RSCHERER concernant le Chef d'Escadron PATIER René.

Le 11/11/2014 une cérémonie a eu lieu au cimetière de QUIERZY (Aisne ) pour la pose de deux plaques sur deux tombes, celle du Chef d'Escadron PATIER René et du Canonnier LEVIEL Marcel Mort pour la France le 5/6/1940.

Ces deux tombes étaient en 2013 et anonymes et à l'abandon. Seuls quelques anciens se souvenaient des sépultures provisoires avec leurs casques.

Cette sortie de l'oubli est due à l'initiative de l'association < 18° RTA 1940 >, régiment qui a combattu en 1940 dans le village voisin de MANICAMP.

La mémoire est une petite flamme qui a tendance à s'éteindre si on ne l'entretient pas. Remercions les membres de l'association < 18°RTA 1940 >.

Source 
http://18erta1940.free.fr/87edia/320.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 673
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Dim 2 Juil 2017 - 7:26

Bonjour à tous,
 
merci à bouteur pour ces renseignements.
 
Je reviens sur la liste et plus particulièrement sur le lieutenant Barbier Georges du 420° DCA ? tué le 10 mai 1940.
 
En consultant mémoire des hommes, on trouve un Barbier Robert Joseph décédé le 10 mai 1940 à Borre (Nord, 59) et appartenant au 404° RADCA. De plus, le 420° DCA n'a jamais existé.

Lien :
http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/fr/arkotheque/client/mdh/militaires_decedes_seconde_guerre_mondiale/detail_fiche.php?debut=0&ref=1639969
 
Donc je me permets de vous demander si cet officier était de la Coloniale.
 
Sur ce, bravo pour cette liste en espérant qu'elle va devenir encore plus intéressante.
 
Cordialement
 
Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 2024
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Dim 2 Juil 2017 - 16:44

bonjour

mort dés le 10 mai...sans me prononcer sur son appartenance au 402ème de DCA ou autre formation

le 420ème de DCA existe bien, c'est le Dépôt d'Artillerie de DCA 420 de Toul 

Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5031
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Lun 3 Juil 2017 - 22:24

Bigor! a écrit:
Bien vu avz94 comme d'habitude.
Je n'avais pas pensé à la base LEONORE.
Cela confirme que le capitaine GARDINIER n’appartenait pas à l'artillerie coloniale mais était officier d’infanterie.
Cordialement

Bonsoir,

je reviens sur le Capitaine GARDINIER pour apporter des informations supplémentaires. Nous pouvons retrouver aussi son nom au Panthéon sur la liste des écrivains morts pour la France.

Voici un autre document trouvé sur le net, tiré du livre "l'Anthologie des écrivains morts à la guerre (1939 - 1945)" mais il manque les deux dernières pages :









Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
bouteur
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Mar 4 Juil 2017 - 11:46

RSCHERER a écrit:
Je reviens sur la liste et plus particulièrement sur le lieutenant Barbier Georges du 420° DCA ? tué le 10 mai 1940.
 
En consultant mémoire des hommes, on trouve un Barbier Robert Joseph décédé le 10 mai 1940 à Borre (Nord, 59) et appartenant au 404° RADCA. De plus, le 420° DCA n'a jamais existé. 


Ce que je peux dire:

Le mémorial cite également dans la rubrique officiers artillerie Métropolitaine le Lt BARBIER  G.R.  du 404°RA  mort  le 10/5/40 ( sans indication de lieu.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RSCHERER
Commandant
Commandant
avatar

Nombre de messages : 673
Age : 54
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   Mar 4 Juil 2017 - 16:34

Bonjour à tous,

je remercie bouteur pour sa réponse et j'en profite pour rajouter un nom à cette liste :



DE HARGUES Benjamin Marie : capitaine au 8° R.A.C.T.T.T. (tué le 12/06/1940 à Veules-les-Roses, 76)


Lien : http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/complementter.php?table=bp&id=5191994


Cordialement


Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940   

Revenir en haut Aller en bas
 
Officiers d'artillerie coloniale tués en France en 1940
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE 4ème REGIMENT D'ARTILLERIE COLONIALE DU LIEUTENANT BRUNBROUCK.
» Le Régiment d'infanterie coloniale du Maroc (RICM)
» Les Grenadiers à cheval de la Garde
» FRÉBAULT (Charles) Général de division St-JULIEN-du-St YONNE
» recherche d'information sur le 41 régiment d'artillerie coloniale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Artillerie-
Sauter vers: