Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Port de fourragère. Étourderie ou signification?

Aller en bas 
AuteurMessage
Bigor!
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Mar 2 Mai 2017 - 10:01

Bonjour à tous.

Je vous présente le Colonel Omer DUHAUTOIS, chef de corps du 11e régiment d'artillerie coloniale à Lorient en 1935.
C'est lui qui, en juin 1940, lors de l'entrée des Allemands dans Lorient, a caché l'étendard du régiment et l'a conservé pendant 5 ans.
Au delà de cet épisode rocambolesque qui mérite un récit complet à lui seul, je m'interroge sur la façon dont le colonel DUHAUTOIS porte sa fourragère de la croix de guerre.
Portée en "sautoir", elle parait être mise à l'envers. Je ne connais d'autres exemples de fourragères portées de cette manière.
Connaissant un peu la personnalité et la rigueur du personnage, je doute fort qu'il s'agisse "d'une étourderie" surtout pour une photo officielle. Y a t-il une signification??
Si quelqu'un possède une explication ou des cas similaires, je suis intéressé.
Merci et bonne journée à tous.
Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5296
Age : 57
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Mar 2 Mai 2017 - 12:56

Bonjour,

sur cette photo le port de la fourragère est dit en bataille :

Description et port:

Cordelette tressée qui se porte à l'épaule gauche de l'uniforme. Une des extémité de la tresse a la forme d'un trèfle, l'autre extrémité porte un ferret au dessus duquel se trouve un noeud à quatre tours et une cordelette.
Habituellement, le treffle et la cordelette sont fixés sur le bouton de l'épaulette de l'uniforme, la tresse passant sous l'aiselle.
Pour les défilés et les prises d'armes, la fourragère peut être portée "en bataille", la cordellette étant alors fixée à un bouton du plastron.
La fourragère n'est pas portée avec les tenues de service courant et en tenue de soirée.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5919
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Mar 2 Mai 2017 - 13:14

Bonjour,

Il ne s'agit pas exactement de cela.

Le port normal de la fourragère est autour du bras.
Dans le port "en bataille", le trèfle est censé être attaché à l'épaulette derrière l'épaule, la fourragère passe sous le bras et la cordelette portant le ferret est fixé à la boutonnière.

Ici, les attaches sont inversées : cordelette et ferret côté épaule, trèfle à la boutonnière. C'est cela qui paraît anormal.

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bigor!
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Mar 2 Mai 2017 - 13:51

Bonjour et merci de ces réponses.
Sur la photo, la fourragère est bien portée "en bataille" comme le décrit fort bien bien avz94 mais la remarque de dhouliez correspond tout à fait à mon interrogation. C'est l'inversion des attaches qui m'interpelle.
J'ai du mal à imaginer que cet officier ait "accroché" sa fourragère de cette manière par étourderie ou encore moins pour "amuser la galerie".
Merci à tous les deux
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avatar

Nombre de messages : 5296
Age : 57
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Mar 2 Mai 2017 - 20:15

Bonsoir,

voilà de répondre trop vite je n'avais pas vu l'inversion des attaches.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
jephal
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 6
Age : 38
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 14/03/2017

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Jeu 4 Mai 2017 - 10:40

Bonjour,
On trouve souvent des "bizarreries" sur les photographies en studio, les photographes proposant souvent d'enrichir la tenue de leur client par divers effets censés impressionner la famille ou les proches, auxquels ces photos sont destinées, au mépris du règlement. J'ai déjà vu ce genre de chose sur des photos de militaires du rang ou sous-officiers.
Cependant, on imagine pas un colonel accepter de se soumettre à de telles fantaisies !
Cordialement,
Jean-Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bréhon
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 126
Age : 64
Localisation : Ille-et-Vilaine
Date d'inscription : 30/12/2012

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Jeu 4 Mai 2017 - 11:44

jephal a écrit:
On trouve souvent des "bizarreries" sur les photographies en studio, les photographes proposant souvent d'enrichir la tenue de leur client par divers effets censés impressionner la famille ou les proches, auxquels ces photos sont destinées, au mépris du règlement. J'ai déjà vu ce genre de chose sur des photos de militaires du rang ou sous-officiers.
Bonjour,

Avec des effets d'habillement, d'accord c'est relativement courant. Mais avec des insignes de grades ou des décorations, je n'ai encore jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5919
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Sam 6 Mai 2017 - 17:32

Bonjour,

Je suis tout à fait d'accord avec Bréhon.

Les effets "de photographe" concernent la troupe, la vareuse étant assez peu seyante, en tous les cas bien moins qu'une vareuse officier avec un baudrier.

Pour ce qui est des insignes, les photographes avaient certainement un jeu de pattes de col des unités de la garnison, probablement un jeu d'insignes de spécialité, mais le port des insignes de grades et des décorations était réglementé, et je doute fort que l'on ait prêté à un militaire une fourragère pour une unité qui n'y avait pas droit.

Enfin, comme vous le dites, on voit mal un officier supérieur se faire prêter quelque effet que ce soit par un photographe...

Cordialement,

DH

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dhouliez
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5919
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Sam 6 Mai 2017 - 17:45

Notre colonel porte les décorations suivantes :

Légion d'Honneur (officier) - Croix de Guerre avec étoile - Médaille coloniale

Commémorative du Maroc - Médaille interalliée - Croix du Combattant

Ordre du Dragon d'Annam

A noter une curiosité à propos des agrafes : en général, les agrafes de la médaille coloniale sont rectangulaires et celles de la médaille du Maroc sont de style oriental, ici, il semble que ce soit l'inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bigor!
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Dim 7 Mai 2017 - 18:04

Bonsoir.
Merci de toutes ces remarques.
J'avais effectivement noté l'inversion des agrafes entre les deux décorations relatives à la campagne du Maroc. J'ai déjà remarqué cette "coquetterie militaire" sur d'autres décorations.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantassin
Aspirant
Aspirant


Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 09/06/2017

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Sam 10 Juin 2017 - 11:09

Il s'agit en outre d'une fourragère avec 'tours de bras' supplémentaires qui sont censés reposer sur le haut du bras lorsque la fourragère est portée à l'ordonnance.

Ce type de fourragère n'était pas en dotation et s'achetait chez les tailleurs militaires. On en trouvait (trouve?) d'ailleurs encore dans les années 1990 chez les tailleurs de garnison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bigor!
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Sam 10 Juin 2017 - 22:31

Bonsoir.
Ce type de fourragère existe toujours que ce soit sous l’appellation "fantaisie", "fantoche" ou  de "tradition". Le port de ce type de fourragère est aujourd'hui encore toléré par le commandement sous certaines conditions et circonstances.

Il n'empêche que tradition ou pas, la fourragère portée par cet officier supérieur est portée " à l’envers" pour une raison qui m'est toujours inconnue.

Bon dimanche
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leprevot
Caporal-chef
Caporal-chef
avatar

Nombre de messages : 60
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE
Date d'inscription : 10/06/2016

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Dim 2 Juil 2017 - 8:46

Bonjour,

Et si, tout simplement, il n'y avait pas de bouton sur l'épaule ? !
Cette fourragère aura été fixée, coûte que coûte ! 
En tous cas, ce n'est pas du plus bel effet !

C'est tout de même très étonnant de la part d'un tel personnage ! ! ! ! ! !
Mais bon ................. la photo est là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
guerande
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/03/2016

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Sam 27 Jan 2018 - 17:23

Bonjour Messieurs.

Je suis la petite fille du colonel Duhautois. Je viens de téléphoner à ma tante, sa fille qui possède d'autres photos de son père. La fourragère y est portée de la même façon en 1934 et en 1932 la photo montrait que la fourragère, à gauche, tombait le long du bras.

Si j'ai bien compris sur une photo de 1917, la fourragère est à droite et les médailles à gauche. Elle m'a dit aussi que mon grand-oncle , le générale de Brigade, Louis Duhautois, portait en 1938 la fourragère comme son frère. Ma tante m'a dit aussi que mon grand-père était trop respectueux de l'ordre militaire.  Quant à l'étendard, il a été caché dans le berceau de ma tante pendant ces longues années et malgré les fouilles dans leur maison, il n'a pas été trouvé et se trouve maintenant aux Invalides.

Si vous avez d'autres questions, ma tante se fera un plaisir de vous répondre.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric Denis
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5276
Age : 51
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Sam 27 Jan 2018 - 17:41

Bonsoir guerande,

Un grand merci pour votre démarche et votre proposition.

Je suis certain que nombreux sont ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur le passé d'un soldat aussi décoré que votre grand-père. A moins que cela ne vous pose le moindre problème, il pourrait être intéressant de voir les autres photos dont vous parlez. Je suis certain qu'elles appelleront des commentaires de la part de nos participants.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Bigor!
Caporal ADL
Caporal ADL


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 13/11/2011

MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   Sam 27 Jan 2018 - 17:59

« Comment fut sauvé l’étendard du 11ème RAC » : une histoire de famille.
Bonsoir à tous.
Je vous livre la version officielle telle telle est actuellement décrite dans la salle d'honneur du 11ème régiment d'artillerie de Marine"


"21 juin 1940 : le 11ème RAC délivre livre ses derniers combats dans les Vosges.
A Lorient le même jour, les Allemands entrent dans la ville après un ultime combat aux Cinq Chemins de Guidel où une section de l’artillerie coloniale s’illustre dans un dernier baroud. Lorient est la garnison du 11ème RAC et du dépôt d’artillerie coloniale n°31. Ce dernier conformément aux règles d’emploi des emblèmes dans l’artillerie coloniale est dépositaire de l’étendard du 11ème RAC. Le 21 juin en fin de soirée, le colonel commandant le dépôt d’artillerie coloniale n°31 fait détacher l’étendard de sa hampe. La soie, la cravate, les décorations et la fourragère sont remis à un de ses anciens chefs de corps en retraite dans la ville, le colonel  DUHAUTOIS[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftn1][1][/url]. Dans l’urgence, le colonel DUHAUTOIS le camoufle dans un premier temps chez lui au 41 de la rue du capitaine Lefort sous une serre de son jardin, soigneusement protégé et enduit de naphtaline[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftn2][2][/url]. L’emblème est ensuite caché dans le berceau de sa fille Jacqueline âgée de deux ans[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftn3][3][/url]. Chef de la police de Lorient, le colonel DUHAUTOIS est particulièrement suivi par les autorités allemandes et il subit de fréquentes « visites » d’officiers allemands à son domicile. De plus, son épouse Anna est engagée dans la résistance locale comme agent de renseignement au sein du réseau « Fratrie », puis comme chef de groupe au sein du réseau « Jonque ».
Devant l’intensification des bombardements anglais en 1942, craignant pour sa femme et ses enfants et redoutant une perquisition plus poussée de sa maison, le colonel DUHAUTOIS décide de transférer l’étendard dans un lieu plus discret. L’étendard est déposé dans une malle à linge et emmené chez un ostréiculteur installé sur la pointe du Verdon dans la commune de Locoal-Mendon. Eloigné de tout intérêt stratégique et des voies de communication, le colonel DUHAUTOIS estime que l’endroit est suffisamment sûr et camouflé. Suite à la destruction complète de la maison par les bombardements en janvier 1943, la famille s’installe à Rennes. Inquiétée par les autorités allemandes, Anna échappe de peu aux contrôles de la Gestapo. En fin 1943, les Allemands perquisitionnent leur immeuble mais ne fouillent qu’un appartement sur deux. Anna, la capsule de cyanure aux lèvres, les voit passer sans s’arrêter[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftn4][4][/url].
En 1944, après l’arrivée des Américains, la ligne de démarcation entre les troupes alliées et la Wehrmacht résistant encore dans la poche de Lorient passe sur la rivière Etel où est toujours caché l’étendard. Averti par le sous-préfet de Lorient et par la résistance que des combats allaient avoir lieu dans ce secteur, le colonel DUHAUTOIS décide de faire récupérer l’emblème. Le 10 octobre 1944, Anna[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftn5][5][/url] et son fils Henri franchissent les lignes alliées, se rendent par la berge jusqu’à la pointe du Verdon et récupèrent l’étendard. Malgré les tirs de mitrailleuses qu’ils subissent sans être atteints, ils réussissent à rejoindre les lignes alliées et mettent l’étendard en sécurité à leur domicile de Rennes.
Le colonel DUHAUTOIS avertit le général directeur des troupes coloniales à Paris. L’étendard est remis à un officier supérieur de passage à Rennes avant d’être déposé aux Invalides[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftn6][6][/url].
Cet emblème reprend du service entre décembre 1945 et janvier 1946 lors de la courte renaissance du 11ème RAC. Remis au service historique, il est ensuite modifié et transformé pour le 1er RAC à qui, il est remis en 1949[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftn7][7][/url]."
Cordialement



[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftnref1][1][/url] Colonel Omer DUHAUTOIS (1876-1949).
[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftnref2][2][/url] Récit du colonel DUHAUTOIS (1945).
[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftnref3][3][/url] Récit de Louis CREN, adjoint au directeur de la police de Lorient (manuscrit 1962).
[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftnref4][4][/url] Sources familiales : madame DUHAUTOIS-LAUGEL.
[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftnref5][5][/url] Anna DUHAUTOIS (1898-1961). Lieutenant du réseau « jonque » en 1945. Chevalier de la légion d’honneur.
[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftnref6][6][/url] On peut noter une certaine amertume dans le rapport du colonel DUHAUTOIS qui écrit : « je vous avoue que ce n’est pas sans émotion que je me suis séparé de cet emblème et que ma femme qui avait risqué sa vie et celle de mes fils pour sa conservation eut un gros chagrin de le voir partir aussi modestement ».
[url=file:///C:/11 TRADITIONS 11 (f%C3%A9vrier 2014)/Etendard/Comment fut sauv%C3%A9 l (1).docx#_ftnref7][7][/url] Source : service historique de la Défense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Port de fourragère. Étourderie ou signification?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Port de fourragère. Étourderie ou signification?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [astrologie]la signification des planètes et astéroïdes
» La signification de l'Ascension !!
» Signification des prénoms.
» Le Port du pantalon, du costume et de la cravate
» le port d'anvers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Uniformologie :: Uniformes et équipements du soldat-
Sauter vers: