Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

Partagez | 
 

 Erich von Manstein de Benoît Lemay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric Denis
Admin
Admin


Nombre de messages : 4677
Age : 50
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Erich von Manstein de Benoît Lemay   Mer 25 Oct 2006 - 16:15

Bonjour,

Voici une belle biographie réalisée par Benoît Lemay aux éditions Perrin sur Erich von Manstein. Partant des origines, l’auteur retrace la carrière de cet officier allemand, de la Reichswehr à sa libération, après sa condamnation au procès de Nuremberg. Benoît Lemay s’appuie sur une documentation importante, directe et indirecte, pour nous dresser un portrait réaliste et sans parti pris de cet homme, considéré par beaucoup comme le plus grand stratège de la Seconde Guerre Mondiale.

Issu d’un milieu aristocrate de militaires de haut rang, Von Manstein se prédestinait dès son plus jeune âge à une carrière de soldat. Intelligent et vif, il fut élevé dans la plus pure tradition du corps royal des cadets. Il fut ensuite reçu sur examen à la prestigieuse Ecole supérieure des cadets de Lichterfelde, où il côtoya les hommes qui allaient diriger l’armée allemande des années suivantes. En 1913, il entra à le Kriegsakademie de Berlin et commença une formation d’officier d’état major qu’il ne finit jamais, la Grande Guerre venant de commencer.

La suite de l’ouvrage nous expose l’évolution de sa carrière, en la replaçant dans le contexte politique de l’époque, rendant ainsi le texte abordable à tous. L’auteur nous entraine dans les années difficiles de l’Allemagne d’après 14-18, soumise aux « Diktat » de Versailles, et en proie à de grosses difficultés économiques. Von Manstein, déjà remarqué par ses supérieurs pour ses qualités d’officier, progresse par étapes dans le milieu militaire allemand, dont l’ensemble des cadres est pressé de renouer avec les traditions anciennes de la grande armée impériale. Cette évolution n’est d’ailleurs pas sans lui amener quelques inimitiés, dont il subira plus tard les conséquences. L’auteur ne manque pas de mettre en valeur certains faits méconnus, comme la mise en place des prémices du réarmement de l’Allemagne, contraire au traité de Versailles, bien avant l’arrivée au pouvoir d’Hitler.

Au début du second conflit mondial, le Lieutenant-général Erich Von Manstein possède des compétences reconnues tant stratégiques qu’organisationnelles. Hitler lui confia alors la conception des plans d’attaque de la Pologne, ainsi que la fonction de chef d’état major d’un groupe d’armées. Cette mission s’accorde bien avec les idées de l’officier, qui garde une rancœur tenace envers la Pologne, suite aux partages géographiques issus de la guerre précédente. Cette rancœur s’exerce aussi contre les juifs et les communistes, rendus responsables dans le milieu militaire allemand, de l’écroulement du pays en 1918.

Le livre poursuit ensuite par la présentation des grandes actions stratégiques de Von Manstein. La campagne de France, dont il a élaboré les plans, et celle de Russie, ou il restera jusqu’à la fin du conflit, sont présentées dans le détail, et accompagnées d’une quinzaine de cartes permettant au lecteur de mieux comprendre la pertinence des mouvements. Il fait preuve à cette époque de qualités stratégiques remarquables, tant dans l’offensive, que dans les situations désespérées. L’auteur ne manque pas, cependant, de retracer également les exactions commises sous ses ordres à l’encontre des juifs et des prisonniers de guerre, le rendant indiscutablement complice du régime nazi. Sa soumission à Hitler, jusqu’à la fin, correspond d’ailleurs bien à son idéologie, ou l’armée est au service des civils, et doit se borner à des actions exclusivement militaires.

Après la guerre, Erich Von Manstein tentera de maintenir la réputation de la Wehrmacht en dehors des crimes du régime nazi, mais de nombreux faits, y compris sous son commandement, mettront en évidence les responsabilités de l’armée. Il sera jugé pour crime de guerre, et condamné à une lourde peine d’emprisonnement, qui sera réduite par la suite.

Von Manstein fut indiscutablement un stratège hors pair. Il possédait une pertinence et une appréhension des problèmes stratégiques bien au delà de la majeure partie de ses homologues. Cependant, il n’avait aucune dimension politique, et cet aspect des choses jouera contre lui à différentes époques de sa carrière. Sa soumission au régime nazi sera continue et sans failles, même pendant les derniers mois, lorsque tout le monde savait la guerre perdue pour l’Allemagne.

Le livre proposé par Benoît Lemay est remarquable. C’est une étude profonde et juste de l’homme, qui se lit comme un roman.

Eric Denis




4e de couverture :

Manstein fut le manœuvrier de Hitler, l'homme de la guerre éclair et des coups de génie stratégique. D'où l'importance de cette biographie critique, la première du genre. Fondée sur des archives à ce jour inexplorées, elle fait la lumière sur l'un des généraux les plus importants de l'armée allemande, et montre le rôle de premier plan que celui-ci a joué dans les guerres en Pologne, en France et en Union soviétique. Elle décortique l'élaboration de ses intuitions stratégiques, comme le plan opérationnel de la campagne de France de mai-juin 1940, ou ses faits d'armes.
Mais cette biographie de Manstein démontre aussi que ce dernier est un repère important pour comprendre les rouages de l'alliance entre la Wehrmacht et Hitler. En effet, à l'instar de la majorité de ses collègues du corps des officiers, Manstein a non seulement cautionné les guerres d'agression de Hitler, mais il s'est également fait le complice de la guerre criminelle menée par le Reich en Europe de l'Est, notamment contre les Russes . Le cas Manstein permet de comprendre la tragédie allemande de son temps, car à travers lui se profile le destin de ses pairs, ces officiers qui ont servi le Fiihrer jusqu'à la fin en croyant accomplir un devoir patriotique.
Benoît Lemay est spécialiste d'histoire militaire et des relations internationales au XXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eric-denis.wifeo.com/
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée


Nombre de messages : 5392
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: Erich von Manstein de Benoît Lemay   Jeu 22 Nov 2012 - 12:16

Bonjour à tous, Very Happy

A signaler, la sortie de cet excellet ouvrage en format poche (il existe également en anglais). A lire au moins pour la genèse du fameux plan Manstein et les magouilles du haut commandement allemand de 1940. 764 pages.

Cordialement,

Thierry Moné

Nota. En vente, entre autres lieux, à l'étage "Histoire" de la librairie principale Gibert à Paris. Un étage où l'on pourrait passer facilement la journée, tant le choix est important !

[img][/img]

[img][/img]

'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Erich von Manstein de Benoît Lemay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rommel : politiques de la paix en Europe
» LA MÉDAILLE DE SAINT BENOÎT
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» Méditons un chemin de croix avec sa sainteté le pape Benoît XVI
» Angelus de Benoît XVI : le Christ, modèle d'humilité et de gratuité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Autres approches de 1940 :: 1940 - Medias :: Livres et ouvrages de référence-
Sauter vers: